Conférence TED

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ted.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (septembre 2016).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

TED (technology, entertainment and design), des idées qui méritent d'être propagées.
TED (technology, entertainment and design), des idées qui méritent d'être diffusées.

Les conférences TED (Technology, Entertainment and Design) sont une série internationale de conférences organisées par la fondation à but non lucratif The Sapling foundation. Cette fondation a été créée pour diffuser des « idées qui valent la peine d'être diffusées » (en anglais : « ideas worth spreading »).

Les premières conférences se sont tenues en Californie en 1984 (d'abord à Monterey, puis à Long Beach), et plus récemment deux fois par an dans d'autres villes du monde, sous l'appellation TED Global. Depuis 2014, la conférence principale TED a lieu à Vancouver[1].

Objectifs[modifier | modifier le code]

Bill Clinton à la conférence TED de 2007.
TED permet de voir les conférences de plusieurs façons.

La conférence TED définit sa mission comme « propagateur d'idées », et met gratuitement à la disposition du public les meilleures conférences sur son site Web. Les exposés couvrent un large éventail de sujets, tels que la science, les arts, la politique, les questions mondiales, l'architecture, la musique et plusieurs autres sphères de compétences. Les intervenants eux-mêmes sont d'une grande variété de disciplines[2],[3].

Ainsi, les conférences TED ont reçu les discours de personnalités publiques telles que l'ancien président des États-Unis Bill Clinton[4], le chanteur Bono du groupe rock U2[5], l'inventeur du Web Tim Berners-Lee[6], le cofondateur de Wikipédia Jimmy Wales[7], les cofondateurs de Google Sergey Brin et Lawrence E. Page[8], le chanteur Peter Gabriel[9], le Prix Nobel de la paix Al Gore[10], ainsi que plusieurs autres conférenciers. Les contributions de centaines d'orateurs sont disponibles en ligne sur le site officiel qui a reçu plus de 30 millions de visiteurs depuis son ouverture[2]. Ces vidéos sont mises à disposition sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification, et sont donc téléchargeables[11].

TED a deux sièges sociaux : l'un est situé à New York aux États-Unis et l'autre à Vancouver, au Canada.

Historique[modifier | modifier le code]

TED a été fondée par Richard Saul Wurman et Harry Marques en 1984 et a été tenu annuellement à partir de 1990. Wurman est parti après la conférence de 2002. L'événement est maintenant tenu par Chris Anderson et appartient à son organisme à but non lucratif The Sapling Foundation, consacrée à « la puissance des idées pour changer le monde ».

L'adhésion au site internet est gratuite, mais à ceux qui veulent soutenir la conférence TED, une cotisation annuelle de 6 000 dollars est demandée, incluant la participation à la conférence de Monterey ou TED@Aspen dans le Colorado, une page en réseau avec d'autres membres de la conférence, des paquets médias tous les deux mois comprenant des livres, des CD et une série de DVD annuels de la conférence TED.

Prix TED[modifier | modifier le code]

Chris Anderson à l'ouverture des Prix TED.

Le Prix TED existe depuis 2005. Il a récompensé ses lauréats d'un prix d'un montant de 100 000 dollars jusqu'en 2013, puis d'un prix d'1 million de dollars. Chaque lauréat prononce un « vœu pour changer le monde » lors de la conférence annuelle de l'organisation[12].

Jusqu'en 2010, trois lauréats se partageaient le prix. Depuis 2010, un seul lauréat est désigné.

Liste des lauréats[modifier | modifier le code]

2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Bono Larry Brilliant Bill Clinton Neil Turok Sylvia Earle Jamie Oliver JR City 2.0 Sugata Mitra Charmian Gooch Dave Isay Sarah Parcak[13]
Edward Burtynsky Jehane Noujaim Edward O. Wilson Dave Eggers Jill Tarter
Robert Fischell Cameron Sinclair James Nachtwey Karen Armstrong José Antonio Abreu

Traductions participatives : TED OTP (Open Translation Project)[modifier | modifier le code]

Le projet de traduction TED (Open Translation Project)[14], initié en mai 2009, visait à mettre ces conférences à la portée des « 4,5 milliards de personnes sur la planète qui ne parlent pas l'anglais », selon Chris Anderson de TED[15].

Le dispositif participatif de traduction des enregistrements créés dans les différents programmes TED, TED-Ed (Education) ou TEDx, utilise des plateformes de sous-titrage (jusqu'en mai 2012, avec le partenaire technologique dotSUB, puis aujourd'hui avec Amara, un outil de traduction libre). Les traducteurs ont d'autres outils à leur disposition, tels qu'un wiki OTPedia[16], des forums[17], un espace sur YouTube, ainsi que des groupes Facebook par langue.

Au démarrage de TED, 300 traductions ont été produites par 200 traducteurs bénévoles dans 40 langues[18]. En mars 2013, plus de 39 722 traductions étaient réalisées par un total de 9 262 traducteurs volontaires dans 97 langues. En octobre 2014, ce sont plus de 64 605 traductions par 18 488 traducteurs volontaires dans 105 langues qui sont mises à la disposition des internautes[19].

Avec ces traductions, ajoutées aux conférences assurées dans les différentes langues et pays dans le cadre des conférences TEDx, le corpus des conférences en français totalise en octobre 2014, plus de 1681 conférences (pour 1867 conférences en anglais)[20]. Le développement des conférences dans d'autres langues que l'anglais pousse la communauté anglo-saxonne à se mobiliser pour assurer des traductions vers l'anglais[21].

Programme TEDx[modifier | modifier le code]

TEDx est un programme qui permet aux écoles, aux entreprises, aux bibliothèques ou aux groupes d'amis de profiter d'une expérience semblable à celle de TED par le biais d'événements qu'ils organisent eux-mêmes[22]. Les licences du programme TEDx sont attribuées par les équipes de TED afin de créer un écosystème viable autour du globe. Les ambassadeurs pour l'Europe sont Jim Stolze et Stephan Balzer[23].

Un sommet TEDx (TEDxSummit) s'est tenu à Doha, au Qatar, en avril 2012. Ce sommet regroupait pendant une semaine quelque 800 organisateurs TEDx de par le monde.

Québec[modifier | modifier le code]

Le premier TEDx consacré à l'innovation en éducation et tenu entièrement en français en Amérique du Nord est TEDxWilfridBastien. Le nom est non seulement inspiré d'une école primaire de la C.S.P.I., mais également du parc qui y fait face. Cette conférence s'est tenue à Saint-Léonard le 29 février 2012.

La dernière conférence TEDx WilfridBastienEd a eu lieu le 28 février 2014 sous le thème « Maintenant, tenant en main le monde ».

Les conférences TEDx eurent depuis lieu à plusieurs endroits au Québec :

  • Montréal :
    • Le TEDxUdeM, organisé en collaboration avec l'Université de Montréal, a eu lieu le 11 mars 2012.
    • Le TEDxPôleMaisonneuve est organisé annuellement au Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal et traite de développement international. Une première édition a eu lieu le 24 novembre 2014[24] et une deuxième édition sous le thème « S'ouvrir sur le monde » aura lieu le 30 novembre 2015.
  • Québec : TEDxQuébec a eu lieu dans la ville de Québec, le 20 novembre 2012 sous le thème « Contrastes ». La deuxième édition TEDxQuébec a eu lieu le 26 novembre 2013 sous le thème : les nouvelles frontières. La troisième édition TEDxQuébec aura lieu le 28 octobre 2014 sous le thème : renaissance au carré[25].
  • Sainte-Marie-de-Beauce: TEDxSainteMarie a eu lieu le 22 septembre 2012 au Centre Caztel de Sainte-Marie sous le thème Business, Culture, Éducation : Un lien à développer.
  • Drummondville: TEDxDrummondvilleEd eut lieu le 23 avril 2013.

France[modifier | modifier le code]

TEDxParis, soirée de lancement du 28 mai 2009.

La première conférence TEDx francophone a eu lieu à Paris en mai 2009 à l'initiative de Michel Lévy-Provençal, l'animateur du réseau TEDx en France. Depuis, chaque année a lieu TEDxParis[26] : le dernier s'est tenu au théâtre du Châtelet le 1 novembre 2015[27].

Le premier TEDx en dehors de Paris a été organisé à Mulhouse en Alsace[28]en 2010 à l'initiative de Salah Benzakour. De même, le plus grand[réf. nécessaire] TEDx organisé par des étudiants en France (sous licence TED universitaire[29]) a lieu chaque année au sein de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne sous l’appellation TEDxPanthéonSorbonne, à l'initiative de Khan Smith et Halim Madi[30].

La première conférence TEDxINSA a eu lieu à Villeurbanne le 13 décembre 2013 à l'initiative de la Junior-Entreprise de l'INSA de Lyon[31], ETIC INSA TECHNOLOGIES. Une deuxième édition TEDxINSA a également eu lieu le 20 février 2014 grâce à ETIC[32].

Rencontrant de plus en plus de succès, de nouvelles villes ont vu émerger des conférence TEDx à leur tour :

  • En 2011 : Bordeaux (mai 2011)[33]; Angers (15 octobre 2011)[34], Dunkerque (novembre 2011)[35], Lyon (10 novembre 2011)[36], Nantes (15 décembre 2011)[37],
  • En 2012 : Toulouse (14 janvier 2012)[38], Rennes (26 avril 2012)[39], Saint-Denis de La Réunion (1er décembre 2012),
  • En 2013 : Grenoble (19 janvier 2013)[40], Nantes (22 janvier 2013)[41], Montpellier (15 mars 2013)[42], Toulouse (25 septembre 2013)[43], Limoges (15 octobre 2013), Reims (22 novembre 2013), Paris (7 décembre 2013) avec TEDxChampsÉlyséesWomen[44],
  • En 2014 : Nantes (12 février 2014)[45], Lille (8 mars 2014)[46], Aix en Provence (9 mai 2014), Dijon (13 juin 2014)[47], Clermont-Ferrand (21 juin 2014)[48], Belfort (10 octobre 2014)[49], Lyon (13 novembre 2014), Reims (21 novembre 2014)[50], Limoges (17 décembre 2014)[51]...
  • En 2015 : Bordeaux (21 mars 2015), École polytechnique (23 avril 2015)[52], Marseille - Kedge Business School (5 Mai 2015), Paris (31 mai 2015) avec TEDxChampsÉlyséesWomen, Tours (19 juin 2015), Université Paris-Saclay avec TEDxSaclay (12 novembre 2015) .

La liste complète des conférences TEDx en France est mise à jour en permanence sur le site de TED[53].

Suisse[modifier | modifier le code]

Il y a une dizaine de conférences TEDx organisées en Suisse depuis 2012[54].

Une conférence TEDxLausanne a été organisée le 20 janvier 2012 à Lausanne, à l'IMD[55]. Une autre édition s'est déroulée le 10.02.2014 à l'UNIL Université de Lausanne[55]. Une édition TEDxCHUV a été organisée par le CHUV, le 13 novembre 2014. L'école hôtelière de Lausanne a aussi prévu une édition en avril 2015.

La première conférence TEDxCERN a été organisée le 2 mai 2013 à Genève, au CERN[56]. Le deuxième événement a eu lieu le 24 septembre 2014[57]. Un troisième TEDxCERN a été organisé le 9 octobre 2015 sur le thème "Breaking the rules"[58].

En 2015, il y aura une conférence TEDx, à Fribourg ainsi qu'à Genève, intitulée TEDx Geneva 2015 dont le thème est "Make it work"[59]

Depuis 2011, l'association Neurhone organise TEDxMartigny. En 2015, TEDxMartigny a été sélectionné comme projet étoile pour célébrer le 200e anniversaire de l'entrée du canton du Valais dans la Confédération suisse[60].

Une conférence TEDxEcoleHôtelièreLausanne[61] a été organisée le 16 Janvier 2012  à l'Ecole hôtelière de Lausanne[62]. Une autre édition s'est déroulée le 24.05.2013. Depuis 2015, des étudiants de l'Ecole hôtelière de Lausanne organise une conférence une fois par an. A travers leur motivation et leur esprit d'équipe, ils n'attirent pas moins de 600 personnes pour la conférence du 18 octobre 2016 qui aura lieu à l'Ecole hôtelière de Lausanne sur le thème : Origins.

Critiques des conférences TED[modifier | modifier le code]

Les conférences TED sont critiquées[63],[64] d'une part, pour être élitistes : pour assister en live aux conférences TED, il faut payer une somme considérable (7 500 dollars par an pour les TED Conference et 6 000 dollars par an pour TED Global) ; d'autre part pour mettre en avant (sur quels critères ?), selon le slogan de TED, ideas worth spreading, des idées dignes d'être diffusées, que quelques personnes au monde, et que seuls les conférenciers invités par TED seraient dignes d'être écoutés.

  • Le fonctionnement des conférences TED serait plus proche d'un club privé (les conférences elles-mêmes n'étant qu'un prétexte) permettant aux personnalités riches et influentes ainsi que les stars de créer des réseaux en se rencontrant physiquement lors des conférences ; des personnes dont la présence est non souhaitée par certains membres pouvant être dé-invitées, même en ayant payé leur cotisation[64].
  • Frank Swain[65], un journaliste sourd, refusa de participer à un évènement TEDx sans être rémunéré. Il argua que TED, qui est supposé être un organisme à but non lucratif fait payer 6 000 dollars aux participants mais ne peut pas payer quoi que ce soit aux conférenciers, est tout simplement inacceptable[66].
  • Sarah Lacy (en) de BusinessWeek and TechCrunch a affirmé que TED est élitiste, sur la base du prix d'entrée de 6 000 dollars dont il faut s'acquitter pour assister en personne aux conférences et du fait que les participants les moins importants soient moins bien traités, et cite le fait qu'un ami a été désinvité à TED après avoir quitté un poste ostensiblement prestigieux à San Francisco[67].
  • Des divergences de vues se sont aussi produites entre des conférenciers TED et les organisateurs. Dans sa conférence TED de 2010, la comédienne et humoriste américaine Sarah Silverman fit référence à l'adoption d'un enfant « retardé ». L'organisateur des conférences TED Chris Anderson la critiqua via son compte Twitter, conduisant à une dispute sur ce résau entre eux [68],[69],[70]
  • Également, en 2010, le statisticien Nassim Nicholas Taleb qualifia TED de « monstruosité qui transforme les scientifiques et les penseurs en amuseurs de bas-étage, comme des comédiens de cirque ». Il avança que les organisateurs de TED ne publièrent pas sa conférence « Avertissements au sujet de la crise financière » pour des raisons purement d'apparence[71].
  • Nick Hanauer (en), un riche entrepreneur américain qui intervient à la TED University en 2012, a remis en cause la croyance répandue selon laquelle les personnes aux plus haut revenus en Amérique sont les moteurs de la création d'emploi (Théorie du ruissellement)[72].
TED a été accusé de censurer la conférence en ne la publiant pas sur le site. Le National Journal rapporta que Chris Anderson réagit en disant que la conférence était probablement la plus controversée sur le plan politique qui avait jamais eu lieu, et qu'ils se devaient d'être prudents quant au moment où ils la publieraient. Anderson répondit officiellement que TED publie seulement une conférence par jour, sélectionnée parmi un grand nombre. Bruce Upbin de Forbes, décrivit la conférence de Hanauer comme « shoddy and dumb » (bâclée et stupide) tandis que le New York magazine condamna l'attitude de TED.[réf. souhaitée] L'exposé est maintenant de retour sur le site ted.com avec une date de captation de août 2014[73].
  • Rupert Sheldrake donna une conférence TEDx à TEDx Whitechapel à East London en janvier 2013 dans le but de « remettre en cause les paradigmes existants » en résumant grossièrement les idées exposées dans son livre The Science Delusion. Ceci fut prétendument remis en cause par PZ Myers et Jerry Coyne et retiré du site web officiel par TED, comme le confirma au début de mars 2013 Emily McManus, rédacteur en chef de TED. Le , Alex Tsakiris, producteur du podcast Skeptik, enregistra une interview de Sheldrake qui fut publié sur YouTube le jour suivant. Sheldrake y avance que la décision de non publication fut prise par le comité scientifique de TED, dont TED refusa de révéler la composition pour des questions de sécurité personnelle, en opposition éclatante avec les pratiques académiques des journaux revus par les pairs (peer reviewing) en vigueur dans le monde de la recherche, où le rédacteur en chef et le comité éditorial d'un journal scientifique sont nécessairement connus, dans un but de vérification. Sheldrake avance qu'il fut appelé par Chris Anderson qui l'inclut dans la liste des conférences à nouveau, mais dans une catégorie différente et obscure que Sheldrake qualifia de « mise au piquet ».[réf. souhaitée]
  • Selon le professeur Benjamin Bratton (en) de l'Université de Californie, à San Diego, la tentative des conférences TED de promouvoir le progrès dans les domaines de la socio-économie, la science, la philosophie et la technologie est restée sans effet. Chris Anderson répondit que certains critiques ont une conception erronée du but des conférences TED.[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. TED2014: The Next Chapter sur TED.com
  2. a et b Discours des orateurs TED disponibles en ligne
  3. Orateurs TED, par ordre alphabétique
  4. Orateurs TED, Bill Clinton, ancien président des États-Unis
  5. Orateurs TED, Bono, chanteur et militant, groupe rock U2
  6. Orateurs TED, Tim Berners-Lee, inventeur du Web
  7. Orateurs TED, Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia
  8. Orateurs TED, Sergey Brin et Lawrence E. Page, fondateurs de Google
  9. Orateurs TED, Peter Gabriel, chanteur et militant
  10. Orateurs TED, Al Gore, prix Nobel de la paix
  11. (en) Politique d'utilisation des contenus
  12. Vœux des gagnants TED
  13. (en) « 2016 TED Prize winner » [« Gagnante du prix TED 2016 »], http://www.ted.com/ (consulté le 7 janvier 2016)
  14. TED OTP
  15. (en) « TED's Open Translation Project brings subtitles in 40+ languages to TED.com », sur le site du Blog TED, 13 mai 2009 (consulté le 20 mars 2016).
  16. OTPedia
  17. Forums du projet OTP
  18. "Translations", TED.com, Consulté en octobre 2014.
  19. Présentation d'OTP, Consulté en octobre 2014]
  20. Site OTP
  21. English speakers: OTP needs you too!, TED Blog, 2 février 2014
  22. http://www.ted.com/tedx
  23. TED.com
  24. « TEDxPôleMaisonneuve | TED.com », sur www.ted.com (consulté le 11 novembre 2015)
  25. « TEDxQuébec »
  26. TEDxParis
  27. http://tedxparis.com/node/20
  28. Le site du TEDxAlsace
  29. (en) « TEDxPantheonSorbonne », sur TED.com
  30. « TEDxPanthéonSorbonne », sur TED.com
  31. « TEDxINSA », sur TED.com
  32. (en) « TEDxINSA », sur TED.COM
  33. http://www.tedxbordeaux.com/
  34. TEDx Loire édition 2011, consulté le 21 août 2012.
  35. http://www.tedxdunkerque.com
  36. http://tedxlyon.com/node/20
  37. « TEDx | Nantes > Revivez le TEDxNantes 2011 ! », sur TEDxNantes (consulté le 23 mars 2015)
  38. http://tedxtoulouse.com/edition-2012/
  39. http://rennes1720.fr/2012/05/05/conference-tedx-rennes//
  40. http://tedxgrenoble.com/
  41. « TEDx | Nantes > Revivez le TEDxNantes 2013 ! » (consulté le 23 mars 2015)
  42. http://tedxmontpellier.com/live2013/
  43. http://tedxtoulouse.com/edition-2013/
  44. « tedxchampselyseeswomen »
  45. « TEDx | Nantes > Édition 2014 : le programme », sur TEDxNantes (consulté le 23 mars 2015)
  46. « TEDxLille 2014 »
  47. « TEDx | Dijon », sur TEDxDijon (consulté le 5 octobre 2015)
  48. TEDxLille
  49. « TEDxBelfort 2014 » (consulté le 4 décembre 2014)
  50. Www.tedxreims.fr
  51. « TEDx Limoges », sur http://www.tedxlimoges.com/,‎ (consulté le 4 décembre 2014)
  52. « TEDxÉcolePolytechnique » (consulté le 29 avril 2015)
  53. TEDx en France. Consulté le 18 octobre 2012.
  54. http://www.ted.com/tedx/events?filter=0&autocomplete_filter=Switzerland&when=&eventperiod=tags&tags=all&available=on&unavailable=on&go=Go (page consultée le 6 mai 2012).
  55. a et b TEDxLausanne (page consultée le 22 décembre 2013).
  56. « TEDxCERN 2013 - Videos »
  57. « TEDxCERN 2014 - Forward: Charting the Future with Science »
  58. « TEDxCERN - 9 October 2015 | Breaking the Rules », sur tedxcern.web.cern.ch (consulté le 9 octobre 2015)
  59. « TEDx Geneva 2015 - "Make it Work" »,‎
  60. « Valais 2015: Programme en Valais », sur http://www.valais.ch/ (consulté le 12 mai 2015)
  61. « TEDxEcoleHôtelièreLausanne 2016 », sur TEDxEHL (consulté le 6 septembre 2016)
  62. « TEDxEcoleHôtelièreLausanne | TED.com », sur www.ted.com (consulté le 6 septembre 2016)
  63. (en) « The tyranny of TED », sur Conferencesthatwork.com (consulté le 15 février 2016)
  64. a et b (en) « The Haves and Have-Nots: The True Story of a Reader Suddenly De-Invited from TED », sur Techcrunch.com (consulté le 15 février 2016)
  65. (en) Ellie Zolfagharifard, « The man who HEARS Wi-Fi: Deaf man uses his hearing aid to listen to invisible networks », sur Dailymail.co.uk,‎ (consulté le 20 mars 2016)
  66. (en) « Why I am not a TED speaker », sur Medium.com,‎ (consulté le 20 mars 2016)
  67. (en) « TED: Now with More Elitism ? », sur Techcrunch.com,‎ (consulté le 20 mars 2016)
  68. (en) Michael Arrington, « TED Organizer Trashes Speaker, Fails Social IQ Test », sur Techcrunch.com,‎ (consulté le 20 mars 2016)
  69. (en) « The TED v. Sarah Silverman Fight Turns Really Retarded », sur Techcrunch.com,‎ (consulté le 20 mars 2016)
  70. (en) « Last Post On Sarah Silverman v. TED », Michael Arrington, Techcrunch.com, 17 février 2010 (consulté le 20 mars 2016).
  71. Nassim Taleb, The Black Swan: Second Edition: The Impact of the Highly Improbable: With a New Section: 'On Robustness and Fragility', Random House Trade, 2010, p. 336 (ISBN 0-8129-7381-X)
  72. (en) « Here Is the Full Inequality Speech and Slideshow That Was Too Hot for TED », sur The Atlantic.com,‎ (consulté le 20 mars 2016)
  73. (en) [vidéo] « Nick Hanauer : Attention, amis ploutocrates, les fourches sont en marche », intervention de Nick Hanauer au TEDSalon NY2014 en août 2014, sur le site de TED.com (consulté le 20 mars 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]