Monterey (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Monterey
Flag of Monterey, California.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(en) MontereyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(en) MontereyVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
30,47 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Surface en eau
28,03 %Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
8 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Monterey County California Incorporated and Unincorporated areas Monterey Highlighted.svg
Démographie
Population
27 810 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre de ménages
13 584 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
912,7 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
City, charter city (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
93940Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
06-48872Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
831Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Monterey est une ville américaine située dans l'État de Californie, sur la côte ouest. Bien qu'elle donne son nom au comté de Monterey, elle n'en est pas le siège de comté, qui est Salinas. Elle est la capitale de l'État de Haute-Californie de 1777 à 1849.

La ville, touristique, accueille l'un des plus grands aquariums d'Amérique du Nord. Au large de sa côte se trouve un canyon sous-marin. Lors du recensement des États-Unis de 2010, elle comptait 27 810 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plages à Monterey.

Monterey se trouve sur les rives de la baie de Monterey.

Son climat est réglé par sa proximité avec l'océan Pacifique et est décrit comme un climat Csb dans la classification de Köppen, c'est-à-dire un climat méditerranéen à été tempéré.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des Européens, la péninsule de Monterey était habitée par les Rumsens, une tribu des Ohlones qui étaient des chasseurs-cueilleurs (la région est l'une des plus riches écologiquement de la Californie). La ville tire son nom de la baie de Monterey qui fut nommée ainsi par l'explorateur espagnol Sebastián Vizcaíno qui y mouilla le 16 décembre 1602 et la baptisa d'après le gouverneur de la Nouvelle-Espagne à cette époque, le comte de Monterrey.

Monterey est fondée par Gaspar de Portolà le 3 juin 1770 ; plus exactement, cette date est celle où fut érigée une petite chapelle qui est aujourd'hui devenue la cathédrale par une expédition militaire espagnole arrivée une semaine plus tôt. Inquiète des visées des autres puissances européennes sur la côte Ouest de l'Amérique du Nord, l'Espagne créa une nouvelle colonie en Californie et Monterey a été la capitale de la Californie (espagnole, puis mexicaine) entre 1777 et 1849. En 1818, un corsaire français au service des indépendantistes argentins, Hippolyte Bouchard, débarqua avec ses hommes, s'empara du fort et occupa la ville pendant six jours. Ce passé de capitale explique pourquoi Monterey est le site de la première (au sens de la plus ancienne) cathédrale de Californie, de son premier bâtiment public, de son premier théâtre, de sa première école, de sa première maison en brique et de son premier journal.

Le , elle fut le théâtre des opérations d'une « bataille », c'est-à-dire d'un débarquement sans combat de troupes américaines, durant la guerre américano-mexicaine (1846-1848) qui la fit entrer dans le territoire des États-Unis, à ne pas confondre avec la bataille de Monterrey du 21 au , qui concerne pour cette dernière la grande ville mexicaine de Monterrey, quasi-homonyme et 3e métropole du Mexique. C'est à Monterey que se réunit en 1849 la convention qui rédigea la première Constitution de Californie et demanda officiellement que le territoire devienne un État des États-Unis (la Californie fut officiellement admise dans la fédération l'année suivante).

Jusque dans les années 1950, la ville vécut en grande partie de la pêche, mais l'activité s'effondra en raison de la surpêche. Depuis la fin du XIXe siècle, elle attire les artistes et est devenue un lieu de villégiature. En 1967, la ville fut l'hôte du festival international de musique pop de Monterey.

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  
18501 092
18701 112
18801 396 +25,54 %
18901 662 +19,05 %
19001 748 +5,17 %
19104 923 +181,64 %
19205 479 +11,29 %
19309 141 +66,84 %
194010 084 +10,32 %
195016 205 +60,7 %
196022 618 +39,57 %
197026 302 +16,29 %
198027 558 +4,78 %
199031 954 +15,95 %
200029 674 −7,14 %
201027 810 −6,28 %
Est. 201828 289 +1,72 %
Composition de la population en % (2010)[1],[2]
Groupe Monterey Drapeau de la Californie Californie Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 78,4 57,6 72,4
Asiatiques 7,9 13,1 4,8
Autres 5,0 17,0 6,2
Afro-Américains 2,8 6,2 12,6
Métis 5,1 4,9 2,9
Amérindiens 0,5 1,0 0,9
Océaniens 0,3 0,4 0,2
Total 100 100 100
Latino-Américains 13,7 37,6 16,7

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 75,00 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler anglais à la maison, alors que 10,90 % déclare parler l'espagnol, 2,05 % l'arabe, 1,72 % l'italien, 1,42 % une langue chinoise, 1,11 % le japonais, 0,90 % le coréen, 0,88 % le français, 0,79 % le tagalog, 0,51 % le russe, 0,50 % l'allemand et 4,23 % une autre langue[3].

Évolution démographique
1850 1870 1880 1890 1900 1910
1 0921 1121 3961 6621 7484 923
1920 1930 1940 1950 1960 1970
5 4799 14110 08416 20522 61826 302
1980 1990 2000 2010 - -
27 55831 95429 67427 810--

Culture[modifier | modifier le code]

L'aquarium de la baie de Monterey est la principale attraction culturelle de la ville, avec le circuit de Laguna Seca.

Littérature[modifier | modifier le code]

L'écrivain prix nobel John Steinbeck situe plusieurs de ses romans à Monterey : Tortilla Flat (1935), Rue de la sardine, Tendre Jeudi.

Dans Bienvenue à Monterey, le premier épisode de la deuxième saison de la série télévisée américaine produite par Walt Disney Television entre 1957 et 1961 Les Aventures de Zorro, Zorro quitte Los Angeles et se rend à Monterey[5].

Un film peu connu de 1971, El Zorro de Monterrey, réécrit l'histoire de Zorro en la déplaçant à Monterey.

Musique[modifier | modifier le code]

Du 16 au a eu lieu à Monterey un festival international de musique pop, premier événement de ce type par la communication et l'affluence : il a attiré environ 200 000 participants, dont 55 000 à 90 000 le dimanche soir. Ce fut la première prestation du groupe The Who aux États-Unis et le premier grand spectacle public de Janis Joplin et d'Otis Redding[6]. Le passage sur scène de Jimi Hendrix, jusqu'alors inconnu du grand public américain, le transforma en légende.

Informatique[modifier | modifier le code]

Le , Apple annonce à la WWDC 2021 que la version 12 de son système d'exploitation macOS sera nommée « Monterey ».

Télévision[modifier | modifier le code]

  • La série télévisée américaine Big Little Lies, adaptée du roman Petits secrets, grands mensonges, se déroule à Monterey et a été tournée sur place[7].
  • La première saison de la série télévisée américaine Ratched, basée sur le roman Vol au-dessus d'un nid de coucou, se déroule à Lucia, une ville voisine de Monterey. Certains personnages se rendent donc à Monterey dans certains épisodes[8].

Économie[modifier | modifier le code]

La ville fut longtemps le centre de l'industrie sardinière de Californie. Elle vit aujourd'hui davantage du tourisme.

Le Del Monte Center est un centre commercial important de la localité.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Monterey, CA Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com.
  2. (en) « Population of California - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com.
  3. (en) « Language spoken at home by ability to speak english for the population 5 years and over », sur factfinder.census.gov.
  4. « Statistiques des États-Unis - Californie - Profils des communautés de 2010 »
  5. https://www.youtube.com/watch?v=cHBPcM9eoWs
  6. Grunenberg, Christoph; Jonathan Harris (2005). Summer of Love: Psychedelic Art, Social Crisis and Counterculture in the 1960s. Liverpool University Press. p. 347. (ISBN 978-0-85323-929-1). Retrieved 2009-01-08.
  7. (en) « Every Real-Life Location from Big Little Lies that You Can Visit in Monterey, California », sur people.com,
  8. « Ratched : pourquoi Ryan Murphy a raté son coup », sur lepoint.fr,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]