Collision au sol de Détroit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vol 1482 Northwest Airlines - Vol 299 Northwest Airlines
DC-9 de Northwest Airlines après la collision
DC-9 de Northwest Airlines après la collision
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeCollision au sol
CausesIncursion sur piste due à des erreurs humaines
SiteAéroport métropolitain de Détroit, Michigan, États-Unis
Coordonnées 42° 12′ 46″ nord, 83° 21′ 12″ ouest
Caractéristiques des appareils
Type d'appareilBoeing 727-251-AdvDouglas DC-9
CompagnieNorthwest AirlinesNorthwest Airlines
No  d'identificationN3313LN278US
Lieu d'origineAéroport métropolitain de Détroit, Michigan, États-Unis
Lieu de destinationAéroport international de Memphis, Tennessee, États-UnisAéroport international de Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis
PhaseDécollage
Passagers14640
Équipage84
Morts08
Blessés010
Survivants15436

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Vol 1482 Northwest Airlines - Vol 299 Northwest Airlines

La collision au sol de Détroit a impliqué la collision de deux avions de la compagnie Northwest Airlines dans un épais brouillard à l'aéroport métropolitain de Detroit, le 3 décembre 1990. Elle s'est produite lorsque le vol 1482, un Douglas DC-9-14 volant entre Détroit et l'aéroport international de Pittsburgh, a roulé sur une piste en service par erreur et a été heurté par un Boeing 727 au décollage, le vol 299 en direction de l'aéroport international de Memphis. Un membre de l'équipage et sept occupants du DC-9 ont été tués.

Avion[modifier | modifier le code]

Le Douglas DC-9 effectuant le vol 1482, immatriculé N3313L et construit en 1966, totalisait 62 253 heures de fonctionnement. Le DC-9 a été livré neuf à Delta Air Lines avant d’être vendu au prédécesseur de Northwest, Southern Airways, en 1973. Le Boeing 727 opérant sur le vol 299 était immatriculé N278US et avait été acheté par Northwest en 1975 et avait un total de 37 310 heures de fonctionnement.

Accident[modifier | modifier le code]

Le vol Northwest 1482 (le DC-9) a été autorisé à se déplacer de sa porte en direction de la piste 03C, mais il a manqué de tourner sur la voie de circulation Oscar 6 et est entré à la place sur un taxiway extérieur. Pour corriger l'erreur, on leur a demandé de tourner à droite sur le taxiway X-Ray, mais ils ont emprunté la piste en service 03C. Les pilotes ont rapidement compris l'erreur et ont pris contact avec le contrôleur aérien pour lui demander de quitter immédiatement la piste. Cinq secondes plus tard (à 13 h 45 heure locale), l'équipage a vu un Boeing 727 se diriger vers eux. Le Boeing 727 assurait le vol Northwest 299 à destination de Memphis dans le Tennessee et venait tout juste d’être autorisé à décoller. L'aile du 727 a heurté le côté droit du DC-9 et a traversé le fuselage juste en dessous des fenêtres jusqu'à ce qu'il coupe le moteur n ° 2 du DC-9.

Le Boeing 727 impliqué dans l'accident (N278US), ici en décembre 1993, 3 ans après l'accident, après avoir été réparé et remis en service malgré les lourds dégâts subits

Le commandant de bord a pu sortir du DC-9 par la fenêtre gauche. Dix-huit personnes se sont échappées de l'avion par la sortie de secours gauche situé sur l'aile. Treize personnes sont sorties par la porte d'embarquement principale gauche. Quatre personnes ont également sauté d'une porte de service. L’agent de bord arrière et un passager sont décédés des suites de l'inhalation de fumée à l'arrière du DC-9. La libération de la porte arrière du DC-9, situé sous la queue de l'avion, n’a pas été activée et une enquête ultérieure a permis de déterminer que le mécanisme de libération de la porte était inutilisable.

Parmi les passagers survivants, le NTSB a déclaré que 10 avaient subi des blessures graves et 23 des blessures mineures. Les trois membres d'équipage survivants n'ont subi aucune blessure.

Au total, 8 personnes sont décédées dans le DC-9 et miraculeusement aucune dans le 727 [1].

Le DC-9 a pris feu et a été détruit tandis que le 727 a été réparé et a volé pour Northwest Airlines jusqu'en 1995. Ensuite, l'avion a volé pour Kitty Hawk Aircargo avant d'être abandonné en 2011.

Enquête[modifier | modifier le code]

L’accident a fait l’objet d’une enquête de la part du NTSB (Conseil national de la sécurité des transports américain), qui a déterminé la cause probable de l’accident comme étant :

Un manque de coordination des équipages, notamment de la part des pilotes du DC-9, qui les a empêchés d'arrêter de faire rouler leur avion et d'avertir le contrôleur au sol de leur incertitude quant à la position, avant et après leur intrusion sur la piste.

Éléments étant apparu au cours de l'enquête et ayant contribué à la cause de l'accident :

1) des défaillances dans les services de contrôle de la circulation aérienne fournis par la tour de Détroit, notamment le fait que le contrôleur au sol n’ait pas pris les mesures nécessaires pour alerter le contrôleur local de la possibilité d’une incursion sur la piste; des observations de visibilité inadéquates, une défaillance à utiliser des instructions de taxi progressives dans des conditions de faible visibilité et une défaillance à émettre des instructions de taxi appropriées et claires, aggravées par une supervision insuffisante en raison du niveau d'expérience du personnel en service.

(2) des défauts dans le marquage au sol, la signalisation et l'éclairage à l'aéroport et l'incapacité de la surveillance de la FAA à détecter ou à corriger quelconque de ces défauts.

et (3) l'échec de Northwest Airlines à fournir une formation adéquate à la gestion des ressources du poste de pilotage à ces équipages.

L’inopérabilité du mécanisme de libération de la porte de service arrière du DC-9 a contribué aux décès dans cet accident. Enfin, l'incapacité de l'équipage du DC-9 à exécuter correctement l'évacuation des passagers a contribué au nombre et à la gravité des blessures [2].

Autres accidents similaire[modifier | modifier le code]

  • Accident aérien de Tenerife - L'accident d'avion le plus meurtrier de l'histoire, aux Îles Canaries dans un brouillard épais impliquant deux 747
  • Collision au sol de Madrid - Une autre incursion sur piste fatale impliquant à la fois un DC-9 et un 727
  • Accident de Linate - Incursion fatale sur piste impliquant un MD-80 (dérivé du DC-9) et un Cessna Citation

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Doron P. Levin, « COLLISION IN DETROIT; At Least 8 Die in Collision On Detroit Airport Runway », sur nytimes.com, (consulté le 22 octobre 2019)
  2. (en) NTSB, « Aircraft Accident Report - Northwest Airlines Flight 1482 & 299 », sur www.ntsb.gov, (consulté le 22 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]