Col de Port

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant l’Ariège image illustrant les Pyrénées
Cet article est une ébauche concernant la montagne, l’Ariège et les Pyrénées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Col de Port
Image illustrative de l'article Col de Port
Le col de Port
Altitude 1 249 m
Massif Massif de l'Arize (Pyrénées)
Coordonnées 42° 53′ 56″ Nord 1° 27′ 11″ Est / 42.899, 1.453
Pays Drapeau de la France France
Vallée Couserans
(ouest)
Vallée de l'Ariège
(est)
Ascension depuis Massat Saurat
Déclivité moy. 5 % 5,9 %
Déclivité max. 6,5 % 9 %
Kilométrage 12,3 km 9,7 km
Accès D 618 D 618

Géolocalisation sur la carte : Ariège (département)

(Voir situation sur carte : Ariège (département))
Col de Port

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Col de Port

Le col de Port est un col français des Pyrénées situé dans le département de l'Ariège entre Massat et Tarascon-sur-Ariège dans le massif de l'Arize.

Il culmine à 1 249 mètres et comprend 619 mètres de dénivelé par le côté ouest.

Vaches paissant au col de Port

Toponymie[modifier | modifier le code]

Il s'agirait d'un toponyme pléonastique, port signifiant « col » en gascon. Toutefois, le port désigne parfois tout le territoire pastoral en aval du port lui-même, ou le territoire que l'on découvre une fois le port franchi[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Long de 12 kilomètres, il a une pente moyenne de 5,15 % et une pente maximale de 8 %.

Il fait communiquer la vallée du Salat avec celle de l'Ariège.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Ce col est très prisé des cyclotouristes sportifs et voit passer presque chaque année la course cyclosportive l'Ariégeoise.

Il est parfois emprunté par le Tour de France :

Année Étape Catégorie 1er au sommet
2009 8 2 Sandy Casar
2007 15 2 Juan Manuel Gárate
2002 12 2 Laurent Jalabert
1998 10 2 Roland Meier
1997 10 2 Laurent Brochard
1976 13 2 Roland Smet
1968 13 3 Andres Gandarias
1965 10 3 Rik Van Looy
1957 17 HC Désiré Keteleer
1947 14 2 Albert Bourlon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marcellin Bérot, La vie des hommes de la montagne dans les Pyrénées racontée par la toponymie, avec le concours du Centre régional des lettres de Midi-Pyrénées, 1998, Milan et parc national des Pyrénées (ISBN 2841137368)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]