Auzat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Auzat-la-Combelle.
Auzat
Fontaine d'Auzat
Fontaine d'Auzat
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Foix
Canton Sabarthès
Intercommunalité Haute-Ariège
Maire
Mandat
Jean-Pierre Ruffé
2014-2020
Code postal 09220
Code commune 09030
Démographie
Population
municipale
544 hab. (2014)
Densité 3,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 46′ 02″ nord, 1° 28′ 51″ est
Altitude Min. 720 m
Max. 3 143 m
Superficie 162,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte administrative de l'Ariège
City locator 14.svg
Auzat

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Auzat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Auzat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Auzat
Liens
Site web http://www.auzat.fr

Auzat est une commune française, située dans le département de l'Ariège en région Occitanie.

Elle est traversée par le Saleix, qui serpente au cœur du village.

Ses habitants sont appelés les Auzatois et les Auzatoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Auzat est une commune située dans les Pyrénées, dans la vallée d'Auzat et du Vicdessos. Elle est frontalière avec l'Andorre et l'Espagne et fait partie du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises. Son point culminant est la Pique d'Estats (3 143 m) qui est située dans le massif du Montcalm. Appelé "Toit de l'Ariège" Il s'agit du plus haut sommet du département, marquant la limite entre la Catalogne et le pays Occitan.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Auzat[1]
Le Port Suc-et-Sentenac Vicdessos
Aulus-les-Bains Auzat[1] Goulier, Lercoul
Alins, Lladorre
(Drapeau de l'Espagne Espagne)
La Massana
(Drapeau d'Andorre Andorre)
Ordino
(Drapeau d'Andorre Andorre)

Quartiers, hameaux, lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Emperrot
  • L'Artigue
  • Marc
  • Saleix
  • Olbier
  • Artiès
  • Mounicou
  • Benasque
  • Balens
  • Cybelle
  • Ensem
  • Les Escales
  • La Tuto
  • Hourré
  • Laoujou
  • Pradières
  • Ranet d'en bas
  • Ranet d'en haut
  • Remoul
  • Toutous d'en Bas
  • Toutous d'en Haut

Environnement[modifier | modifier le code]

La commune bénéficiait d'un environnement riche en termes de naturalité et d'écopotentialités, mais son industrialisation a laissé des traces : en particulier, l'Aluminerie Pechiney, désaffectée (fermée en 2003) a laissé de lourdes séquelles environnementales.
Elle était classée Seveso 2 seuil haut. L'usine possédait une décharge interne de 1,8 ha, implantée à plusieurs kilomètres du site (lieu-dit Massada, en bordure du Vicdessos). Cette décharge, ainsi que la nappe phréatique et les sols qui ont supporté les activités métallurgiques de l'usine, sont pollués par divers polluants dont des fluorures, des cyanures, des hydrocarbures, de l'arsenic, de l'aluminium et du baryum[2].

Néanmoins, la présence d'espèces protégées, tel que le gypaète Barbu ou le Rat trompette, nichant dans ses vallées et ses falaises, laisse présager un avenir plus vert et plus sain pour cette commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Jean-Pierre Ruffé SE Fonctionnaire
1996 2014 Bernard Piquemal PS  
1867 1871 Victorin Galy   Conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, la vallée d’Auzat et du Vicdessos développe des liens particuliers avec l’Italie, en particulier avec la Vénétie et le Frioul-Vénétie Julienne, régions d’où étaient originaires les victimes de la catastrophe du barrage d’Izourt, situé sur la commune d’Auzat, qui avait entraîné la mort de 29 italiens et 3 français le 24 mars 1939. L’association Ricordate avec le soutien des élus, organise régulièrement des manifestations et commémorations permettant aux familles des victimes d’honorer leurs défunts et de mieux connaître les circonstances de cet accident.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 544 habitants, en diminution de -7,8 % par rapport à 2009 (Ariège : 0,95 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 255 1 364 1 867 1 750 1 875 1 774 1 745 1 749 1 693
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 643 1 615 1 519 1 435 1 330 1 154 1 261 1 273 1 064
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 117 1 049 1 268 997 1 012 952 778 1 383 1 068
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
970 949 798 847 760 666 593 573 544
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Sérafin, footballeur
  • Aimé Molinié, sénateur
  • Marcel Barrere Cassagnet,né à Auzat le 11/05/1907, Résistant mort en déportation à Buchenwald le 20/05/1945,décoré à titre posthume: Légion d'Honneur, Croix de Guerre 1939-1945, Médaille de la Résistance, Freedom United States of América.Arrêté sur dénonciation, en même temps que sa mère Docteur en Médecine à Vicdessos, Chevalier de l'Ordre de la Santé Publique . Conseiller Général S.F.I.O. du canton de Vicdessos 1937-1945.

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. [PDF] Note de l'ONG Robin des bois, intitulée "Les casseroles de Pechiney", datée du 6 octobre 2003
  3. Catastrophe d'Izourt
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. La catastrophe d'Izourt

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :