Catherine Spaak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catherine Spaak
Image dans Infobox.
Catherine Spaak en 1975.
Biographie
Naissance
Décès
(à 77 ans)
Rome (Italie)
Nationalité
Domicile
Activités
Période d'activité
Père
Fratrie
Autres informations
Site web
Films notables

Catherine Spaak, née le à Boulogne-Billancourt (France) et morte le à Rome (Italie)[1], est une actrice et chanteuse franco-belge[2], naturalisée italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Catherine Spaak est la fille du scénariste Charles Spaak et de l'actrice française Claudie Clèves (it), la sœur de la comédienne Agnès Spaak ainsi que la nièce de l'ancien Premier ministre belge Paul-Henri Spaak (1899 - 1972).

Carrière[modifier | modifier le code]

Catherine Spaak en 1962.
Catherine Spaak en 2008.

Catherine Spaak a fait presque toute sa carrière en Italie. La comédie à l'italienne lui permit d'imposer à l'écran, aux côtés des « monstres » satiriques Vittorio Gassman, Ugo Tognazzi ou Nino Manfredi, un personnage d'adolescente moderne et délurée qui marqua l'imaginaire de son époque.

Certains de ses films — Les Adolescentes, La Vie ardente — eurent maille à partir avec la censure démocrate-chrétienne.

Elle participa, à partir des années 2000, à quelques émissions de télé-réalité italiennes.

Mort[modifier | modifier le code]

Victime d'une hémorragie cérébrale en 2020, Catherine Spaak meurt le [3] à Rome, à l'âge de 77 ans.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Catherine Spaak fut mariée aux acteurs Fabrizio Capucci (it) (1963-1971) et Johnny Dorelli (1972-1979).

De 1993 à 2010, elle est l'épouse de l'architecte Daniel Rey et, de 2013 à , de Vladimiro Tuselli.

Hommages[modifier | modifier le code]

Un disque du groupe rock The Love Potions paru en 1999 s'intitule Voice of Catherine Spaak.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 1959 : L'Hiver de Jacques Gautier (court métrage ; 13 min)[4]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Depuis 1980[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Fictions[modifier | modifier le code]

Télé-réalité[modifier | modifier le code]

Bette Davis et Catherine Spaak dans L'Ennui et sa diversion, l'érotisme (1963).

En 2007, elle participe à l'émission Ballando con le stelle. Elle est éliminée lors de la 3e semaine.

En 2015, elle participe à l'émission L'isola dei famosi 10[5]. Au bout d'une journée elle abandonne l'aventure[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Maurizio Porro, « Morta Catherine Spaak: l’attrice aveva 77 anni », Corriere della Sera, (consulté le ).
  2. (it) « È morta Catherine Spaak », sur Il Post, (consulté le )
  3. « Catherine Spaak, figure de la comédie italienne de l’après-guerre, est morte », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) L'Hiver sur l’Internet Movie Database.
  5. « Rocco Siffredi : De star du porno à… candidat de Koh Lanta ! », Pure People,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (it) « Catherine Spaak abbandona l'Isola dei Famosi. Charlotte Caniggia fa notizia - Cultura », ANSA.it,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. (it) « Catherine SPAAK - Premi ricevuti », sur daviddidonatello.it (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :