Mario Camus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camus.
Mario Camus
Description de cette image, également commentée ci-après

Mario Camus en 2011.

Naissance (82 ans)
Santander
Drapeau de l'Espagne Espagne
Nationalité Espagnol
Profession Réalisateur
Films notables La Ruche
Les Saints innocents
Séries notables La Guérilla ou les Désastres de la guerre

Mario Camus (né le à Santander) est un scénariste et réalisateur espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie le droit puis le cinéma à l'École officielle de cinéma. Il appartient à la nouvelle fédération du Nouveau Ciné Espagnol dont font partie, entre autres, Carlos Saura, Basilio Martín Patino, José Luis Borau, Julio Diamante, Miguel Picazo et Manolo Summers.

Sa maîtrise de l'adaptation de textes littéraires est reconnue, comme le prouvent ses films fondés sur les œuvres de Calderón de la Barca et Lope de Vega (La Leyenda del alcalde de Zalamea, 1972), Ignacio Aldecoa (Young Sánchez, 1964, Con el viento solano, 1967 et Los pájaros de Baden-Baden, 1975), Pérez Galdós (la série télévisée Fortunata y Jacinta), Camilo J. Cela (La Colmena, 1982), Miguel Delibes (Los santos inocentes, 1984), García Lorca (La casa de Bernarda Alba ', 1987).

À côté de productions plus commerciales au service du chanteur Raphael et de Sara Montiel dans les années 1960 et d'œuvres de genre comme le western La Cólera del viento (1970) ou les histoires d'amour contrarié Volver a vivir (1968) et La joven casada (1975), il réalise ses films les plus personnels dans les années 1990, avec l'analyse du terrorisme de l'ETA présente dans Sombras en una batalla (1993) et La Playa de los galgos (2002), et les fables critiques de la société capitaliste Después del sueño (1992), Adosados (1997) et El color de las nubes (1998). Il a écrit un recueil de nouvelles, Un fuego oculto (Madrid, 2003).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Fiche de Goya, Los desastres de la guerra. 1808 », sur musée du Prado.
  2. (es) « Real Decreto 1727/1983, de 22 de junio, por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoría de oro, a don Mario Camus García », Boletin Oficial del Estado, Madrid, no 150,‎ , p. 17773 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]