Canton de Mont-de-Marsan-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Mont-de-Marsan-2
Canton de Mont-de-Marsan-2
Situation du canton de Mont-de-Marsan-2 dans le département de Landes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement(s) Mont-de-Marsan
Bureau centralisateur Mont-de-Marsan
Conseillers
départementaux
Muriel Crozes
Pierre Mallet
2015-2021
Code canton 40 11
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 27 896 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 8 + fraction Mont-de-Marsan

Le canton de Mont-de-Marsan-2 est un canton français du département des Landes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial des Landes entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 18 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Landes, le nombre de cantons passe ainsi de 30 à 15.

Le canton de Mont-de-Marsan-2 est formé de communes des anciens cantons de Mont-de-Marsan-Sud (8 communes) et d'une fraction de la commune de Mont-de-Marsan. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Mont-de-Marsan. Le bureau centralisateur est situé à Mont-de-Marsan.

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Mont-de-Marsan
(bureau centralisateur)
40192 Le Marsan agglomération Fraction : 11 155(2014)
Commune : 31 009 (2014)
Benquet 40037 Le Marsan agglomération 1 618 (2014)
Bougue 40051 Le Marsan agglomération 721 (2014)
Bretagne-de-Marsan 40055 Le Marsan agglomération 1 545 (2014)
Campagne 40061 Le Marsan agglomération 1 020 (2014)
Laglorieuse 40139 Le Marsan agglomération 541 (2014)
Mazerolles 40178 Le Marsan agglomération 675 (2014)
Saint-Perdon 40280 Le Marsan agglomération 1 666 (2014)
Saint-Pierre-du-Mont 40281 Le Marsan agglomération 9 449 (2014)

Le canton de Mont-de-Marsan-2 comprend[1] :

  1. huit communes entières,
  2. la partie de la commune de Mont-de-Marsan non incluse dans le canton de Mont-de-Marsan-1.

En 2014, la population municipale du canton était de 28 390 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2017
(démission)
Geneviève Darrieussecq   MoDem Maire de Mont-de-Marsan (depuis 2008)
Présidente de la Communauté d'agglomération du Marsan
Conseillère régionale d'Aquitaine
Elle démissionne le 21 juin 2017 après sa nomination au gouvernement comme secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées Florence Parly
2015 en cours Pierre Mallet   MoDem Maire de Benquet depuis 2001
1er Vice-président de la Communauté d'agglomération du Marsan
2017 en cours Muriel Crozes   DVD Cadre supérieure à l'hôpital et conseillère municipale de Mont-de-Marsan

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Geneviève Darrieussecq et Pierre Mallet (Union de la Droite, 43,22 %) et Pascale Buiche et Renaud Lahitete (PS, 34,31 %). Le taux de participation est de 57,6 % (11 904 votants sur 20 667 inscrits)[5] contre 57,2 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Geneviève Darrieussecq et Pierre Mallet (Union de la Droite) sont élus avec 54,96 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,81 % (6 038 voix pour 11 740 votants et 20 665 inscrits)[8].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]