Brethenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brethenay
Brethenay
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Chaumont
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Chaumont, du Bassin Nogentais et du Bassin de Bologne Vignory Froncles
Maire
Mandat
Gilles Cassert
2020-2026
Code postal 52000
Code commune 52072
Démographie
Gentilé Brethenaisiens, Brethenaisiennes
Population
municipale
379 hab. (2019 en augmentation de 6,46 % par rapport à 2013)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 09′ 21″ nord, 5° 08′ 10″ est
Superficie 8,84 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Chaumont
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Chaumont-1
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Brethenay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Brethenay
Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne
Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Brethenay
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Brethenay

Brethenay est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

À quelques kilomètres de la préfecture, Brethenay est une commune rurale de 379 habitants appelés Brethenaisiens et Brethenaisiennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé sur un plateau en contre-haut du village de Condes ainsi que du canal Entre Champagne et Bourgogne. Le village est situé dans le Bassigny, une région centrale de la Haute-Marne.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Marne et le Ruisseau de Bonnevaux sont les principaux cours d'eau traversant la commune. Le Canal entre Champagne et Bourgogne traverse aussi le village en parallèle de la Marne.

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Brethenay
Bologne Riaucourt
Jonchery Brethenay Treix
Condes

Brethenay est une commune française située au centre de la Haute-Marne à 4,5 km à vol d'oiseau de Chaumont, la préfecture.

Communes les plus proches à vol d'oiseau :

  • Condes : 1,5 km (sud-est) ;
  • Chaumont : 4,5 km (sud) ;
  • Jonchery : 4,1 km (sud-ouest) ;
  • Riaucourt : 2,7 km (nord) ;
  • Laharmand : 3,3 km (ouest) ;
  • Treix : 4 km (est).
Panorama du village depuis les rives du canal entre Champagne et Bourgogne.

Géologie et Relief[modifier | modifier le code]

Brethenay est situé sur un plateau à environ 303 m d'altitude. Elle surplombe la Marne et la commune de Condes. Les sous-sols de Brethenay datent du Jurassique Moyen.

Climat[modifier | modifier le code]

Nuvola apps kweather.png Relevé météorologique[Note 1]
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −1,3 −0,7 2,1 4,6 8,7 11,7 13,9 13,9 10,6 7,2 2,4 −0,3 −1,3
Température maximale moyenne (°C) 3,4 5,1 9,4 13,1 17,4 20,8 23,5 23,2 18,9 13,8 7,6 4,1 23,5
Ensoleillement (h) 61,7 86,3 139,1 171,9 194 213,9 225,8 219,6 169,6 111,9 60,7 48,4 141,9
Précipitations (mm) 80,5 64,9 65,5 59,9 82,4 70 74,4 67,1 72,1 86,8 83,5 88,4 74,6
Source : « Ensoleillement et climat à Brethenay », sur annuaire-mairie.fr


Paysages[modifier | modifier le code]

Le paysage de Brethenay est principalement composé de champs et de forêt. Du haut du village, on peut apercevoir Condes. Côté est, on trouve le pic Noir et la chaîne de colline qui s'arrête devant le canal. À l'ouest, le terrain reste relativement plat tout comme au nord.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Brethenay est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Chaumont, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 112 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (70,1 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (75,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (62,2 %), forêts (24,7 %), zones urbanisées (5,1 %), prairies (4 %), zones agricoles hétérogènes (3,9 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Logements[modifier | modifier le code]

Brethenay est composé entièrement de pavillon. L'ouest du village est composé de deux nouveaux lotissements: Werric et les Tilleuls. En 2019, 168 des 186 logements de Brethenay étaient des résidences principales, 6 des résidences secondaires et 12 logements restent vancants. Le nombre de logements représentent une baisse de 1 logements par rapport à 2013.

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

La D 200 et la D 169, dite Route de Marault, passent par Brethenay. Le village n'est desservi par aucun transport. Un taxi-bus opère tout de même des rotations entre les villages aux alentours et Chaumont.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la guerre franco-allemande de 1870, le village fut l'enjeu d'un combat le 7 novembre 1870. Presque toutes les troupes françaises sont massacrées.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Gilles Cassert   Anciens employés
à préciser à préciser Geneviève Jordil   Fonctionnaire
mars 1983 mars 2001 Michel Chouffaut   Agriculteur
mars 1977 mars 1983 Guy Doré   Agriculteur
mars 1971 mars 1977 Yvon Yzern   Fonctionnaire
octobre 1947 mars 1971 Marcel Petit   Agriculteur
janvier 1945 octobre 1947 Arthur Piot   Maréchal-ferrant
1942 janvier 1945 Marcel Petit   Agriculteur
juin 1905 1942 Louis Jolibois   Agriculteur
janvier 1904 1905 Marcelin Petit   Agriculteur
1900 1904 Arsène Hugueny   Maréchal-ferrant
Les données manquantes sont à compléter.

Élections[modifier | modifier le code]

Voici les résultats de l'élection présidentielle de 2022 :

Résultat du 1er tour de l'élection présidentielle 2022
Candidat % des voix Voix
Emmanuel Macron (LREM) 27,57 % 75
Marine Le Pen (RN) 32,72 % 89
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 11,76 % 32
Valérie Pécresse (LR) 4,41 % 12
Éric Zemmour (R!) 11,40 % 31
Yannick Jadot (EELV) 1,84 % 5
Jean Lassalle (R) 5,15 % 14
Philippe Poutou (NPA) 0 % 0
Nathalie Arthaud (LO) 0 % 0
Anne Hidalgo (PS) 0,37 % 1
Fabien Roussel (PCF) 0,74 % 2
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 4,04 % 11
Résultat du 2d tour de l'élection présidentielle 2022 :
Candidat % des voix Voix
Emmanuel Macron (LREM) 41,60 % 104
Marine Le Pen (RN) 58,40 % 146

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

En 2019, la commune comptait 379 habitants[Note 4], en augmentation de 6,46 % par rapport à 2013 (Haute-Marne : −4,96 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
190205209224247279272263270
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
236235191209183175190201208
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
193184169137157158166135186
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2013
140159164344378372386390356
2018 2019 - - - - - - -
375379-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du village est basée en partie sur la zone d'activité située au nord du village.

En 2019, 4,3 % de la population de Brethenay étaient des chômeurs. Ce qui représente une hausse par rapport à 2013, le chômage étant de 3,2 %. Le chômage touche principalement la tranche des 15-24 ans. Les retraités représentent 9,1 %, les élèves et les étudiants non rémunérés représentent quant à eux 11,4 % de la population. Les personnes actives ayant un emploi représentent la majorité de la population avec 70,5 %.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame-en-son-Assomption - Édifice inscrit au titre des monuments historique par arrêté du 23 décembre 1925[12].
  • La Vierge de Pitié
  •  Église rurale d'architecture gothique du XIIIe siècle. Plan rectangulaire : 5 travées voûtées sur croisées d'ogives. Niche jumelée du XIIIe siècle dans le mur nord du chœur.
    Collatéral sud avec clocher ajouté à la fin du XVe siècle, architecture gothique flamboyant. Façade occidentale précédée d'un porche vestige d'une bretèche. »[13]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Relevé météorologique effectué par Météo France
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  12. Panneau d'information touristique à l'entrée de l'église.
  13. Panneau à l'entrée de l'église.