Bocq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bocq
Illustration
Le Bocq longeant le château de Spontin.
Carte.
Caractéristiques
Longueur 45 km
Bassin 230 km2
Bassin collecteur Meuse
Débit moyen 2,21 m3/s (Yvoir)
Régime pluvial océanique
Cours
· Localisation Scy
· Coordonnées 50° 20′ 00″ N, 4° 53′ 00″ E
Confluence Meuse
· Localisation Yvoir
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Leignon
· Rive droite Crupet, Petit Bocq
Pays traversés Drapeau de la Belgique Belgique
Régions traversées Drapeau : Wallonie Wallonie
Principales localités Scy, Emptinne, Natoye, Braibant, Spontin, Yvoir

Le Bocq est une rivière de Belgique, affluent de la Meuse en rive droite. Il coule entièrement en province de Namur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Bocq prend sa source dans le Condroz à Scy (Hamois), à 305 mètres d'altitude[1]. Il traverse les villages de Mohiville, Achet, Hamois, Emptinne, Sovet, Braibant et Spontin. À partir de ce village, sa vallée devient plus boisée. À Bauche, il reçoit les eaux du Crupet, son affluent principal. Après un parcours de 45 km, il se jette dans la rive droite de la Meuse à Yvoir, à une altitude de 90 mètres. Sa pente moyenne est de 0,48 % et la superficie de son bassin versant est de 230 km2.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • Deux carrières de pierre sont encore exploitées entre Spontin et Yvoir. Il y en eut plusieurs dizaines au début du vingtième siècle, ce qui justifia notamment la pose d'une ligne de chemin de fer.
  • Dans son tronçon inférieur, la rivière était émaillée de moulins utilisés pour moudre le grain ou, dans le hameau de Chansin notamment, générer l'électricité nécessaire au concassage des pierres calcaires.
  • L'eau de quelques sources situées dans la vallée du Bocq sur le territoire de Spontin, Dorinne et Crupet est captée par Vivaqua, ex Compagnie Intercommunale Bruxelloise des Eaux (CIBE) à raison de 34 à 55.000 m³/jour [2]. Elle alimente le réseau de distribution d'eau potable de Bruxelles à hauteur de 15 pourcents environs.
  • L'eau de trois sources à Spontin était captée par la société Spadel depuis 1922. Elle était mise en bouteille sur place. Elle servait aussi à la fabrication de limonade. L'exploitation des sources de Spontin a été projetée par Mecca Cola en août 2011[3]. Cette reprise a avortée en 2012 [4].
  • Le Bocq a donné son nom à la brasserie du Bocq à Purnode.
  • La ligne de chemin de fer 128 longe le Bocq de Braibant à Yvoir. Cette ligne est exploitée comme ligne touristique par le chemin de fer du Bocq.

Débit[modifier | modifier le code]

Le module de la rivière mesuré à Yvoir (bassin versant de 230 km2), entre 1980 et 2003 est de 2,21 m3/s. Durant la même période on a enregistré :

  • Une moyenne de 3,57 m3/s en 1981, débit annuel moyen maximal sur la période.
  • Un débit annuel moyen minimal de 1,0 m3/s en 1996.

Source : Ministère de la Région Wallonne[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]