Chemin de fer du Bocq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Chemin de fer du Bocq
Image illustrative de l'article Chemin de fer du Bocq
La repose de la voie

Pays Belgique
Type d'association A.S.B.L.
Création 1992
Écartement de voie Voie normale
Ligne exploitée Ligne 128 (Infrabel)
Site internet http://www.cfbocq.be/

Le Chemin de fer du Bocq (CFB), émanation de l'a.s.b.l. "Patrimoine Ferroviaire et Tourisme" (PFT), est une association qui exploite depuis 1992 l'ancienne ligne 128 de la SNCB qu'elle rénove progressivement.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'association tire son nom de la "ligne du Bocq", qui fait référence à la rivière qui a creusé la vallée qu'elle parcourt.

Un service d'autorails touristiques est assuré durant les weekends d'été et durant les périodes de congés scolaires. Entre 2012 et 2017, une rame en traction vapeur a circulé le dimanche sur une partie de la ligne. Ce service est interrompu, faute de locomotive vapeur disponible.

Plusieurs trains spéciaux ponctuels, dont certains en traction vapeur, sont également autant d'occasions de mettre en valeur la collection de matériel roulant de l'association.

Durant l'hiver, entre décembre et mars, les bénévoles de l'association travaillent à l'entretien lourd de la ligne et à l'extension progressive du tronçon parcourable.

Gares[modifier | modifier le code]

  • Ciney - gare SNCB.
    • Accès aux quais certains jours uniquement (à la suite des contraintes d'exploitation d'une gare SNCB en activité).
    • Projet : Gare privée à construire après réorganisation du faisceau de garage par Infrabel.
  • Halloy
    • Halte facultative (desservie entre 1992 et 2015).
    • Quai court démonté en 2015 afin de pouvoir ripper la voie.
  • Braibant
    • Halte facultative (desservie depuis 1992)
    • Quai long et passage à niveau commandé à pied d'oeuvre (démontés en 2015 dans le cadre des travaux de réfection de la ligne 162).
    • Remplacé par un quai court en 2017.
  • Sovet.
    • Gare en fond de tranchée.
    • Non desservie (pas de quai).
  • Senenne
    • Halte facultative (desservie depuis 1992).
    • Quai court.
  • Spontin
    • Centre névralgique de la ligne touristique / point de vente / buvette de l'association (desservie depuis 1992),
    • Voie d'évitement / croisement, remise à autorail.
    • Signalisation mécanique
  • Dorinne - Durnal (hameau de Chansin, entre les deux villages).
    • bâtiment voyageurs et quais restaurés "à l'identique".
    • gare de croisement et base "infrastructure" (voie d'évitement / croisement et voie de garage),
    • Rouverte à la circulation (depuis Spontin) en 2002 (2003 pour la voie d'évitement).
    • Signaux mobiles (drapeaux)
  • Purnode (gare isolée du village, à proximité d'un camping).
    • Halte desservie (vers Yvoir) et facultative (dans l'autre sens)
    • Quai court, voie unique.
    • Rouverte à la circulation en 2007.
  • Bauche (hameau d'Évrehailles),
    • quai provisoire court au passage à niveau en amont de la gare depuis 2015,
    • Projet : Quais central et voie d'évitement à reconstruire, signaux lumineux - cabine "tout relais".
    • fin de la section en état d'être exploitée.

Historique[modifier | modifier le code]

  • Le , un autorail circule pour le compte du PFT entre Ciney et Spontin sources. Il circulera plusieurs fois par an.
  • En 1999, l'association propose une exploitation chaque samedi de l'été, grâce à des autorails résidents sur la ligne. La réhabilitation du tronçon Spontin Sources - Dorinne-Durnal débute.
  • En 2007, la ligne fête son centenaire. L'association marque le coup en inaugurant le tronçon Dorinne-Durnal - Purnode, majoritairement en ligne droite au prix d'un bel enchaînement de ponts et tunnels.
  • En 2008, un second quai est aménagé à Spontin afin de simplifier les montées et descente des voyageurs lors des exploitations avec plusieurs convois. Un aiguillage est également posé à Dorinne-Durnal dans la perspective de l'ajout d'une voie de garage supplémentaire. L'acquisition d'un wagon nacelle permet aussi une inspection (et un déboisement) des parois rocheuses.
  • En 2009, un petit pont métallique surplombant un ruisseau est remplacé à proximité de la gare de Sovet
  • En 2010, une troisième voie est posée à Dorinne-Durnal afin d'y garer le matériel d'infrastructure moins sollicité. Les 175 ans des chemins de fer belges sont fêtés par un festival vapeur présentant 5 engins en chauffe.
  • En 2011, une nouvelle section d'un peu plus d'un km est parcourable, reportant l'extrémité exploitable de la ligne à mi chemin entre Purnode et Evrehailles-Bauche. On s'attaque à la courbe suivante, alors que débute également la construction d'une cabine de signalisation mécanique et des funiculaires de commande à Spontin et la pose d'un aiguillage supplémentaire à Dorinne-Durnal.
  • En 2012, la troisième voie de la gare de Dorinne-Durnal est raccordée à ses deux extrémités, alors que deux tronçons de ~150m entre Spontin et Dorinne font l'objet d'un remplacement ballast - traverses. Le festival du fait de nouveau la part belle à la vapeur avec la participation d'une locomotive allemande 65.018 préservée par l'association néerlandaise SSN (Stoom Stichting Nederland).
  • En 2013, un nouveau tronçon de ~180m est remis à niveau sur le tronçon parcourable, alors que des engins légers atteignent le passage à niveau d'entrée de Evrehailles-Bauche. Le but étant de débroussailler ce tronçon en préparation de sa remise en état. Un aiguillage supplémentaire est posé à Spontin à proximité de la gare. L'autorail de service ES102 est remplacé par une voiture atelier plus spacieuse. Au niveau du matériel roulant, outre l'ES102, la CFL 806 et l'autorail 4333 cèdent la place aux autorails 4602 et 554.18, ainsi qu'aux locomotives 5215 et 7341.
  • En 2014, deux ponts métallique sont déposés et font l'objet d'une rénovation en profondeur. Une nouvelle voie à quai (en impasse) est créée face au bâtiment de la gare de Spontin. En saison, deux voitures restaurant y stationnent afin d'accueillir les visiteurs (buvette + shop). Un signal de sortie (mécanique) et un signal d'entrée (lumineux) sont activés de part et d'autre du tunnel de Spontin afin de contrôler les circulations de (et vers) Dorinne-Durnal. Des matériaux sont acquis (traverses en béton et rails de 50 kg) pour renouveler la voie entre les BK (bornes kilométriques) 15 et 16 (entrée d'Evrehailles - Bauche). Le festival du fait à nouveau la part belle à la vapeur avec la participation de la plus ancienne locomotive belge encore en service, construite par la Société de Saint-Léonard, à Liège en 1893 et restaurée au Stoomcentrum Maldegem.
  • Le , à la veille de l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation sur l'exploitation des lignes touristiques en Belgique, la section entre Purnode et le passage à niveau à l'entrée de Bauche est inaugurée à son tour[1]. L'association doit également procéder en cette fin 2015 au démontage d'une partie du tronçon Ciney - Braibant en raison des travaux de rectification des courbes de la ligne 162 qui y est attenante. Le chemin de fer touristique restera deux ans coupé du réseau national. La motrice 5215, qui était toujours dans son jus, est remplacée par sa consœur la 5205, entièrement rénovée, juste avant ces travaux.
  • En 2016, l'équipe bénévole chargée de l'infrastructure se consacre principalement au remontage d'une moitié de la section déferrée en 2015 afin de desservir à nouveau la gare de Braibant. La remise en état d'une bourreuse récemment acquise permet de dresser la voie. Faute de raccordement au réseau ferré national, le festival annuel se mue en un spectacle théâtral familial intitulé "la féerie du rail".
  • En 2017, le tronçon subsistant est reposé, avec remplacement des traverses en bois qui y subsistaient, mais cette section reste temporairement non parcourable dans l'attente de son reballastage.
  • En 2018, L'accès en gare de Ciney est à nouveau possible avec des voyageurs. La petite remise de Spontin est dotée d'un sol en dur alors qu'un tronçon en courbe de 40 m à l'entrée du tunnel de Spontin, dont les attaches étaient fort sollicitéespar les efforts de dilatation, a été renouvelé est son assiette drainée. L'association a aussi eu l'opportunité d'acquerrir un important stock de traverses en béton de réemploi. Le festival annuel fait la part belle au matériel de traction récent (opérateurs fret et infrastructure). La 5528 d'Infrabel en est la tête d'affiche à la suite de sa remise en peinture dans une livrée des années 1960.
  • En 2019, un tronçon de 150 mètres à l'entrée est de la gare de Dorinne-Durnal dégradé par des coulées de boues est entièrement renouvelé, avec pose d'un drain plus important. Le tronçon non parcourable fait l'objet d'un débroussaillage conservatoire alors que le tronçon parcourable fait l'objet d'un entretien courant. Une journée photo est organisée en mai et est l'occasion de repeindre deux locomotives et une voiture M2. Le festival annuel du est centré sur la thématique des services de secours et voit la participation de la locomotive vapeur 29.013 de la SNCB. Une dernière phase de travaux en gare de Ciney est prévue en fin de saison.
  • L'année 2020 est marquée par le confinement découlant de la Pandémie de Covid-19. Les chantiers d'infrastructures (finalisation du renouvellement initié en 2019 et préparation d'une extension entre Evrehailles et Yvoir-Carrières) sont arrêtés mi mars, alors que les circulations de printemps sont annulées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lesoir.be/906747/article/actualite/regions/namur-luxembourg/2015-06-13/spontin-autorails-et-trains-vapeur-jusqu-evrehailles-bauche "Spontin : Autorails et Trains à vapeur jusqu'à Evrehailles-Bauche" in Le soir du 13-06-2015