Jef Lambeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jef Lambeaux
Zelfportret van Jef Lambeaux2.JPG

Autoportrait de Jef Lambeaux.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Œuvres réputées

Jef (Joseph Marie Thomas) Lambeaux, (14 janvier 1852, Anvers - 5 juin 1908, Bruxelles) est un sculpteur belge. Il a étudié à l'Académie des beaux-arts d'Anvers. Il est le frère de Jules Lambeaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1883, Jef Lambeaux est un des membres fondateurs du groupe bruxellois d'avant-garde Les Vingt.

Il est cité comme membre de la franc-maçonnerie.[réf. nécessaire] Son atelier était situé à Saint-Gilles (Bruxelles).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a notamment réalisé Le Faune mordu montré lors des expositions universelles de Bruxelles (1897) et Paris (1900) mais qui fut le centre d'une polémique sur les nus à l'Exposition universelle de 1905 à Liège où cette œuvre fut recouverte d'un voile.

Une autre œuvre majeure : Les Passions humaines (1886), un bas-relief de marbre qui a été intégré dans le pavillon de Victor Horta du Parc du Cinquantenaire, pour laquelle il a reçu une médaille d’honneur lors de l’Exposition universelle de 1900 à Paris. Il a été nommé membre de l’Académie royale de Belgique en 1903. Depuis 1899, le relief des Passions humaines a fait l’objet d’éloges et de critiques.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Il animait régulièrement un groupe d'artistes composé de jeunes peintres et sculpteurs à Saint-Gilles (Bruxelles).

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]