Athlétisme en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'athlétisme est géré en France par la Fédération française d'athlétisme fondée le 20 novembre 1920. Présidé par Bernard Amsalem depuis 2001, elle regroupe plus de 200 000 licenciés en 2010[1]. En juillet 2011, une enquête réalisé pour le ministère des Sports révèle que l'athlétisme est le troisième sport le plus aimé en France derrière le handball et la natation[2].

L'équipe de France d'athlétisme représente la France dans les compétitions internationales, comme les Jeux olympiques, les championnats du monde, les championnats d'Europe ou la Coupe d'Europe, notamment.

Au niveau national, des compétitions individuelles et interclubs existent. Les championnats de France d'athlétisme sont les plus importants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Olympiades de la République de 1797 à 1799 firent la part belle à l'athlétisme. L'épreuve reine de ces compétitions sportives est d'ailleurs une course à pied. En 1798, et pour la première fois dans le domaine sportif, le système métrique est utilisé et les courses sont chronométrées à l’aide de deux montres marines.

Les courses à pieds restent très prisées au XIXe siècle, et elles sont même dotées de prix en espèces dès 1853[3]. Pendant trois décennies, les coureurs professionnels français s'affublent de surnoms comme « Cerf Volant », « L’homme éclair » ou « l’homme vapeur ».

Au milieu des années 1880, Georges de Saint-Clair et Ernest Demay lancent une campagne de « purification » de l'athlétisme français et obtiennent l'interdiction de ces courses professionnelles. En réaction à cette politique de « purification », l'Union des sociétés professionnelles d'athlétisme est créée à Paris[4]. Les tenants du sport amateur fondent en 1887 l’Union des sociétés françaises de course à pied (USFCP) qui devient en 1889, l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA). Les clubs parisiens du Racing Club de France et du Stade français sont à la base de cette fondation.

En 1920, la Fédération française d'athlétisme voit le jour le 20 novembre par regroupement des différentes unions existantes avant la guerre. C'est toutefois l'USFSA qui sort gagnante de cette fusion en matière d'athlétisme. La FFA est reconnue « d'utilité publique » par décret du . Elle rassemble alors près de 800 sociétés et couvre aussi le basket-ball dont elle se séparera en 1933.

Compétitions[modifier | modifier le code]

La Fédération française d'athlétisme organise chaque année des Championnats de France sur piste, en salle et sur route pour chaque catégorie d'âge, les Championnats de France « élite » étant la compétition sénior la plus élevée. Il existe aussi tout un système pyramidal de compétitions qui permettent à terme de participer aux championnats de France.

Palmarès[modifier | modifier le code]

La France a récolté en tout quatorze titres olympiques en athlétisme (sur 61 médailles olympiques) et dix titres de champion du monde (44 médailles lors des championnats du monde).

Médaillés lors des Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Éditions Or Argent Bronze
Athènes 1896 *Alexandre Tuffère (triple saut) *Albin Lermusiaux (1 500 m)
Paris 1900 *Michel Théato (marathon) *Emile Champion (marathon)
*Henri Tauzin (400 m haies)
*Henri Deloge (1 500 m)
*Henri Deloge, Gaston Ragueneau, Jacques Chastanié, André Castanet & Albert Champoudry (5 000 m par équipes)
*Jacques Chastanié (3 000 m steeple)
*Émile Torcheboeuf (saut en longueur sans élan)
Saint-Louis 1904
Londres 1908 *Georges André (saut en hauteur) *Louis de Fleurac, Joseph Dreher & Paul Lizandier (3 miles par équipes)
Stockholm 1912 *Jean Bouin (5 000 m)
* Charles Poulenard, Pierre Failliot, Charles-Louis Lelong & Robert Schurrer (4 × 400 m)
Anvers 1920 *Joseph Guillemot (5 000 m) *Joseph Guillemot (10 000 m)
*René Tirard, René Lorain, René Mourlon & Émile Ali-Khan (4 × 100 m)
*Georges André, Gaston Féry, Maurice Delvart & André Devaux (4 × 400 m)
Paris 1924 *Paul Bontemps (3 000 m steeple)
*Pierre Lewden (saut en hauteur)
*Lucien Dolquès, Gaston Heuet, André Lauseig, Henri Lauvaux, Robert Marchal & Maurice Norland (cross country par équipes)
Amsterdam 1928 *Ahmed Boughéra El Ouafi (marathon) *Jules Ladoumegue (1 500 m) *Claude Menard (saut en hauteur)
Los Angeles 1932 *Paul Winter (disque)
Londres 1948 *Micheline Ostermeyer (disque)
*Micheline Ostermeyer (poids)
*Alain Mimoun (10 000 m)
*Ignace Heinrich (décathlon)
*Robert Chef d’Hôtel, Jean Kerebel, Jacques Lunis & Francis Schewetta (4 × 400 m)
*Micheline Ostermeyer (saut en hauteur)
*Marcel Hansenne (800 m)
*Jacqueline Mazéas (disque)
Helsinki 1952 *Alain Mimoun (5 000 m et 10 000 m)
Melbourne 1956 *Alain Mimoun (marathon)
Rome 1960 *Michel Jazy (1 500 m) *Abdoulaye Seye (200 m)
Tokyo 1964 *Maryvonne Dupureur (800 m) *Jocelyn Delecour, Paul Genevay, Bernard Laidebeur & Claude Piquemal (4 × 100 m)
Mexico 1968 *Colette Besson (400 m) *Roger Bambuck, Jocelyn Delecour, Gérard Fenouil & Claude Piquemal (4 × 100 m)
Munich 1972 *Guy Drut (110 m haies) *Gilles Bertould, Daniel Velasques, Francis Kerbiriou & Jacques Carette (4×400 m)
Montréal 1976 *Guy Drut (110 m haies)
Moscou 1980 *Patrick Barré, Pascal Barré, Antoine Richard & Hermann Panzo (4 × 100 m)
Los Angeles 1984 *Pierre Quinon (Saut à la perche) *Joseph Mahmoud (3 000 m steeple) *Thierry Vigneron (Saut à la perche)
* Michèle Chardonnet (100 m haies)
Séoul 1988 *Bruno Marie-Rose, Daniel Sangouma, Gilles Quénéhervé & Max Morinière (4 × 100 m)
Barcelone 1992 *Marie-José Pérec (400 m)
Atlanta 1996 *Marie-José Pérec (200 m
*Marie-José Pérec (400 m)
*Jean Galfione (Saut à la perche)
*Patricia Girard (100 m haies)
Athènes 2004 *Naman Keita (400 m haies)
* Véronique Mang, Muriel Hurtis, Sylviane Félix & Christine Arron (4 × 100 m)
Pékin 2008 *Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3 000 m steeple) *Mehdi Baala (1 500 m)

*Manuela Montebrun (lancer du marteau)[5]

Londres 2012 *Renaud Lavillenie (saut à la perche) *Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3 000 m steeple) *Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux, Ronald Pognon (4x100m)
Rio de Janeiro 2016 *Renaud Lavillenie (saut à la perche)
*Mélina Robert-Michon (lancer du disque)
*Kevin Mayer (décathlon)
*Dimitri Bascou (110 mètres haies)
*Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3 000 m steeple)
*Christophe Lemaitre (200 m)

Médaillés lors des championnats du monde[modifier | modifier le code]

Éditions Or Argent Bronze
1987 * Gilles Quénéhervé (200 m)
Thierry Vigneron (Saut à la perche)
* Jocelyne Villeton (Marathon)
1991 * Marie-José Pérec (400 m) * Max Morinière, Daniel Sangouma, Jean-Charles Trouabal & Bruno Marie-Rose (4×100 m)
1995 * Marie-José Pérec (400 m) * Stéphane Diagana (400 m haies)
* Jean Galfione (Saut à la perche)
1997 * Stéphane Diagana (400 m haies) * Patricia Girard-Léno, Christine Arron, Delphine Combe & Sylviane Félix (4×100 m)
1999 * Eunice Barber (Heptathlon) * Stéphane Diagana (400 m haies)
* Patricia Girard, Muriel Hurtis, Katia Benth & Christine Arron (4×100 m)
2001 * Sylviane Félix, Frédérique Bangué, Muriel Hurtis & Odiah Sidibé (4 × 100 m) * Driss Maazouzi (1 500 m)
2003 * Eunice Barber (Saut en longueur)
* Leslie Djhone, Naman Keïta, Stéphane Diagana & Marc Raquil (4×400 m)
* Patricia Girard-Léno, Muriel Hurtis, Sylviane Felix & Christine Arron (4×100 m)
* Mehdi Baala (1 500 m)
* Eunice Barber (Heptathlon)
* Marc Raquil (400 m)
* Muriel Hurtis (200 m)
* Manuela Montebrun (Lancer du marteau)
2005 * Ladji Doucouré (110 m haies)
* Ladji Doucouré, Ronald Pognon, Eddy De Lépine & Lueyi Dovy (4 × 100 m)
* Eunice Barber (Heptathlon) * Christine Arron (100 m)
* Christine Arron (200 m)
* Bouchra Ghezielle (1 500 m)
* Eunice Barber (Saut en longueur)
2007 * Yohann Diniz (50 km marche)
* Romain Mesnil (Saut à la perche)
2009 * Romain Mesnil (Saut à la perche) * Bouabdellah Tahri (3 000 m steeple)
* Renaud Lavillenie (Saut à la perche)
2011 * Teddy Tinmar, Christophe Lemaitre, Yannick Lesourd & Jimmy Vicaut (4 × 100 m) * Christophe Lemaitre (200 m)
* Renaud Lavillenie (Saut à la perche)
* Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3 000 m steeple)
2013 * Teddy Tamgho (triple saut) * Mélina Robert-Michon (lancer du disque)
* Renaud Lavillenie (Saut à la perche)
* Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3 000 m steeple)
* Marie Gayot, Lénora Guion-Firmin, Muriel Hurtis et Floria Gueï (4×400 m)
2015 * Renaud Lavillenie (Saut à la perche)
* Alexandra Tavernier (lancer de marteau)
2017 * Pierre-Ambroise Bosse (800 m)
* Kévin Mayer (décathlon)
* Yohann Diniz (50 km marche)
* Renaud Lavillenie (Saut à la perche)
* Mélina Robert-Michon (lancer du disque)

Médaillés lors des championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Éditions Or Argent Bronze
1934 Roger Rochard (5 000 m) Pierre Skawinski (400 m)
Robert Paul, Georges Guillez, Raymond Boisset & Pierre Skawinski (4 × 400 m)
Paul Winter (lancer du disque)
Roger Normand (1 500 m)
1938 Prudent Joye (400 m haies) Jacques Lévèque (800 m) Pierre Ramadier (saut à la perche)
1946
1950
1954 Jean-Pierre Haarhoff, Jacques Degats, Jean-Paul Martin du Gard & Jean-Pierre Goudeau (4 × 400 m) René Bonino (100 m) Ernest Wanko (saut en longueur)
1958 Jocelyn Delecour (100 m)
1962 Claude Piquemal (100 m)
Michel Jazy (1 500 m)
Jocelyn Delecour (100 m)
Denise Guénard (Pentathlon)
1966 Roger Bambuck (200 m)
Michel Jazy (5 000 m)
Jacques Madubost (saut en hauteur)
Marc Berger, Jocelyn Delecour, Claude Piquemal & Roger Bambuck (4 × 100 m)
Roger Bambuck (100 m)
Michel Jazy (1 500 m)
Robert Sainte-Rose (saut en hauteur)
Claude Piquemal (100 m)
Jean-Claude Nallet (200 m)
Monique Noirot (400 m)
Marcel Duriez (110 m haies)
Robert Poirier (400 m haies)
Hervé d'Encausse (saut à la perche)
Jean Cochard (saut en longueur)
1969 Nicole Duclos (400 m)
Alain Sarteur, Patrick Bourbeillon, Gérard Fenouil & François Saint-Gilles (4 × 100 m)
Gilles Bertould, Christian Nicolau, Jacques Carette & Jean-Claude Nallet (4 × 400 m)
Colette Besson (400 m)
Alain Sarteur (100 m)
Jean-Claude Nallet (400 m)
Nicole Duclos, Colette Besson, Bernadette Martin & Eliane Jacq (4 × 400 m)
1971 Jean-Claude Nallet (400 m haies)
Jean-Paul Villain (3 000 m steeple)
Jean Wadoux (5 000 m)
1974 Guy Drut (110 m haies)
Lucien Sainte-Rose, Joseph Arame, Bruno Cherrier & Dominique Chauvelot (4 × 100 m)
Yves Le Roy (décathlon)
Jean-Claude Nallet (400 m haies)
1978 Jacques Rousseau (saut en longueur) Francis Demarthon (400 m)
1982 Rose-Aimée Bacoul (100 m)
Chantal Réga (400 m haies)
Laurence Bily, Marie-Christine Cazier, Rose-Aimée Bacoul & Liliane Gaschet (4 × 100 m)
1986 Stéphane Caristan (110 m haies) Marie-Christine Cazier (200 m) Bruno Marie-Rose (100 m)
Philippe Collet (saut à la perche)
1990 Christian Plaziat (décathlon)
Monique Ewanje-Epée (100 m haies)
Max Morinière, Daniel Sangouma, Jean-Charles Trouabal & Bruno Marie-Rose (4 × 100 m)
Daniel Sangouma (100 m)
Jean-Charles Trouabal (200 m)
Marie-José Pérec (400 m)
Annette Sergent (10 000 m)
Maria Rebelo (marathon)
Dominique Chauvelier (marathon)
Thierry Toutain (20 km marche)
1994 Marie-José Pérec (400 m)
Alain Blondel (Décathlon)
Hermann Lomba, Éric Perrot, Jean-Charles Trouabal & Daniel Sangouma (4 × 100 m)
Francine Landre, Evelyne Élien, Viviane Dorsile & Marie-José Pérec (4 × 400 m)
Stéphane Diagana, Pierre-Marie Hilaire, Jacques Farraudière et Jean-Louis Rapnouil (4 × 400 m)
Serge Helan (triple saut)
Thierry Toutain (50 km marche)
Stéphane Diagana (400 m haies)
Jean Galfione (saut à la perche)
1998 Christine Arron (100 m)
Katia Benth, Frederique Bangue, Sylviane Felix & Christine Arron (4 × 100 m)
Thierry Lubin, Frédéric Krantz, Christophe Cheval & Needy Guims (4 × 100 m) Jean Galfione (saut à la perche)
2002 Stéphane Diagana (400 m haies)
Muriel Hurtis (200 m)
Mehdi Baala (1 500 m)
Delphine Combe, Muriel Hurtis, Sylviane Felix & Odiah Sidibe (4 × 100 m)
Ismaïl Sghyr (5 000 m) Manuela Montebrun (lancer de marteau)
Leslie Djhone, Ahmed Douhou, Naman Keita & Ibrahima Wade (4 × 400 m)
2006 Mehdi Baala (1 500 m)
Marc Raquil (400 m)
Leslie Djhone, Marc Raquil, Idrissa M'Barke & Naman Keita (4 × 400 m)
Yohann Diniz (50 km marche)
Romain Mesnil (saut à la perche) Leslie Djhone (400 m)
Bouabdellah Tahri (3 000 m steeple)
Oudéré Kankarafou, Ronald Pognon, Fabrice Calligny & David Alerte (4 × 100 m)
2010 Christophe Lemaitre (100 m)
Christophe Lemaitre (200 m)
Myriam Soumaré (200 m)
Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux et Martial Mbandjock ( 4 × 100 m)
Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3 000 m steeple)
Romain Barras (décathlon)
Renaud Lavillenie (saut à la perche)
Yohann Diniz (50 km marche)
Véronique Mang (100 m)
Garfield Darien (110 m haies)
Myriam Soumaré, Véronique Mang, Lina Jacques-Sébastien & Christine Arron (4 × 100 m)
Hind Dehiba (1 500 m)
Bouabdellah Tahri (3 000 m steeple)
Kafétien Gomis (saut en longueur)
Myriam Soumaré (100 m)
Martial Mbandjock (100 m)
Martial Mbandjock (200 m)
Teddy Tamgho (triple saut)
2012 Christophe Lemaitre (100 m)
Éloyse Lesueur (longueur)
Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3 000 m steeple)
Renaud Lavillenie (saut à la perche)
Antoinette Nana Djimou (heptathlon)
Jimmy Vicaut (100 m)
Garfield Darien (110 m haies)
Phara Anacharsis, Lenora Guion Firmin, Marie Gayot & Floria Guei (4 × 400 m)

Florian Carvalho (1 500 m)

Myriam Soumaré (200 m)
Yannick Fonsat (400 m)
Ronald Pognon, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux & Emmanuel Biron (4×100 m)
Pierre-Ambroise Bosse (800 m)
Mickael Hanany (saut en hauteur)
2014 Renaud Lavillenie (saut à la perche)
Yohann Diniz (50 km marche)
Mahiedine Mekhissi-Benabbad (1.500 m)
Éloyse Lesueur (saut en longueur)
Yoann Kowal (3.000 m steeple)
Benjamin Compaoré (triple saut)
Antoinette Nana Djimou (heptathlon)
Christelle Daunay (marathon)
Marie Gayot, Muriel Hurtis, Agnès Raharolahy et Floria Guei (4 × 400 m)
Christophe Lemaitre (100 m)
Myriam Soumaré (100 m)
Kevin Mayer (décathlon)
Cindy Billaud (100m haies)
Clémence Calvin (10.000m)
Christophe Lemaitre (200 m)
Mélina Robert-Michon (lancer du disque)
Céline Distel-Bonnet, Ayodelé Ikuesan, Myriam Soumaré et Stella Akakpo (4 x 100 m)
Laila Traby (10.000m)
Pascal Martinot-Lagarde (110 m haies)
Myriam Soumaré (200 m)
Kévin Menaldo (saut à la perche)
Kafétien Gomis (saut en longueur)

Pierre Vincent, Christophe Lemaitre, Teddy Tinmar et Ben Bassaw (4 x 100 m)

2016 Dimitri Bascou (110 m haies)

Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3000 m steeple)

Floria Gueï (400 m)

Rénelle Lamote (800 m)

Marvin René, Stuart Dutamby, Mickael-Meba Zeze et Jimmy Vicaut (4 x 100 m)

Phara Anacharsis, Brigitte Ntiamoah, Marie Gayot et Floria Gueï (4 × 400 m)

Antoinette Nana Djimou (heptathlon)

Jimmy Vicaut (100 m)

Yoann Kowal (3000 m steeple)

Wilhem Belocian (110 m haies)

Records du monde[modifier | modifier le code]

Anciens records du monde masculins en plein air ayant été détenus par un Français[6].

Discipline Performance Athlète Lieu Date
Saut à la perche 3,69 m Fernand Gonder Drapeau : France Paris 23 juin 1904
Saut à la perche 3,74 m Fernand Gonder Drapeau : France Bordeaux 6 août 1905
10 000 m 30 min 58 s 8 Jean Bouin Drapeau : France Paris 16 novembre 1911
Heure 19,0219 km Jean Bouin Drapeau : Suède Stockholm 6 juillet 1913
20 km marche 1 h 37 min 57 s Émile Anthoine Drapeau : France Paris 13 juillet 1913
800 m 1 min 50 s 6 Séraphin Martin Drapeau : France Paris 14 juillet 1928
1 500 m 3 min 49 s 2 Jules Ladoumègue Drapeau : France Paris 5 octobre 1930
100 m 10 s 0 Roger Bambuck Drapeau : États-Unis Sacramento 20 juin 1968
110 m haies 13 s 0 Guy Drut Drapeau : Allemagne Berlin 22 août 1975
Saut à la perche 5,77 m
5,82 m
5,91 m
Philippe Houvion
Pierre Quinon
Thierry Vigneron
Drapeau : France Paris
Drapeau : Allemagne Cologne
Drapeau : Italie Rome
17 juillet 1980
28 août 1983
31 août 1984
4 × 100 m 37 s 79 Max Morinière
Daniel Sangouma
Jean-Charles Trouabal
Bruno Marie-Rose
Drapeau : Croatie Split 1er septembre 1990
Saut à la perche 6,16 m Renaud Lavillenie Drapeau : Ukraine Donetsk 15 février 2014
50 km marche 3 h 32 min 33 s Yohann Diniz Drapeau : Suisse Zurich 15 août 2014
20 km marche 1 h 17 min 02 s Yohann Diniz Drapeau : France Arles 8 mars 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Athlétsime Magazine d'avril 2010, no 526, p. 52-55
  2. « Chez les Français, l’athlétisme a la cote », sur www.athlenergy.com, site du groupe Areva (consulté le 5 juillet 2011)
  3. Terret Thierry (s.d.), Histoire des sports, Paris, L'Harmattan, 1996, p. 245
  4. Terret Thierry (s.d.), ibid
  5. Rédaction, « Manuela Montebrun récupère le bronze des JO de Pékin », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Les Français recordmen du monde », sur cdm.athle.com (consulté le 18 décembre 2011)