Bernard Amsalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amsalem.
Bernard Amsalem
Bernard Amsalem 2014 Paris Marathon t083852.jpg
Bernard Amsalem au marathon de Paris 2014
Fonction
Président
Fédération française d'athlétisme
-
Biographie
Naissance
(68 ans)
Saïda (Algérie)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinction

Bernard Amsalem, né le 18 novembre 1951 à Saïda, en Algérie, est un dirigeant d'athlétisme français. Après avoir été vice-président de 1997 à 2001, il a été président de la Fédération française d'athlétisme de janvier 2001 à décembre 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionné de sport, il s'implique dans le club de handball de Val-de-Reuil où il exerce les fonctions de dirigeant, arbitre et président (de 1976 à 1992).

Adhérent du Parti socialiste, Bernard Amsalem a été le premier maire de la ville nouvelle de Val-de-Reuil, de 1981 à 2001.

Passé à l'athlétisme, il devient président de la ligue de Haute-Normandie d'athlétisme de 1995 à 2004, et exerce par ailleurs la fonction de vice-président de la Fédération française d'athlétisme de 1997 à 2001, chargé des relations avec les collectivités territoriales, puis a été président de la fédération entre 2001 à 2016, soit quatre mandats consécutifs.

Président-fondateur de l'Association des fédérations francophones d'athlétisme, il est élu au conseil de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) depuis 2011[1]. Il est membre de la commission « jeunes » depuis 2007 et de la commission des courses sur route depuis 2011.

Bernard Amsalem exerce la fonction de vice-président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) de 2001 à 2009, et devient, en 2011, coprésident de l'Union méditerranéenne d'athlétisme (UMA).

Depuis décembre 2008, il est président de la SAOS-meeting Areva de Paris Saint-Denis.

Administrateur du CNOSF (Comité national olympique et sportif français), il est chef de mission de l'équipe de France pour les Jeux olympiques de Londres en 2012[2].

En 2015, il est nommé au Conseil économique, social et environnemental[3].

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Il est promu officier de la Légion d'honneur le 31 décembre 2012[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Trois Français élus lors du Congrès de l’IAAF », sur athle.fr, (consulté le 22 août 2012)
  2. « CNOSF : le bureau exécutif 2009-2013 », sur franceolympique.com (consulté le 22 août 2012)
  3. Membres du CESE
  4. « Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 1er janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]