Volley-ball en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Volley-ball en France
Sport Volley-ball
Fédération nationale FFVB (fondée en 1936)
Clubs 1 800
Licenciés 144 259 (77297 masculins et 66962 féminin) (2018-2019)
Compétitions Ligue A Masculine
Coupe de France
Ligue A féminine

Cet article traite de divers aspects du volley-ball en France.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le volley-ball est géré en France par la fédération française de volley-ball (FFVB) fondée en février 1936. Elle compte 144 259 licenciés pour 2019[1],[2]. L'élite professionnelle est placée sous l'autorité Ligue nationale de volley, fondée en 1987, à la suite du mondial organisé en France et un titre de vice-champion d'Europe en 1986. En 1991, elle prend en main les deux premières divisions masculines et la première division féminine. à l'image de tous les autres sports français dotés d'une ligue nationale professionnelle, cette dernière dépend de la fédération ; elle est autonome mais pas indépendante. D'abord nommée « Ligue Promotionnelle de Volley-Ball », elle adopte son nom actuel en 1999.

L'Équipe de France de volley-ball et l'Équipe de France de volley-ball féminin représentent la France dans les compétitions internationales.

Pour les clubs, le championnat de France se tient depuis 1938. Aujourd'hui, les principales compétitions masculines sont la Ligue A, la Ligue B et la Coupe de France. Le Chaumont Volley-Ball 52 est le tenant du titre de la saison 2016-2017. Chez les féminines, les principales compétitions sont Ligue A F et la Coupe de France. L'ASPTT Mulhouse est la tenant edu titre de la saison 2016-2017.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le volley-ball est introduit en France en 1917-1918 par les soldats américains venus pour prendre part à la Grande Guerre. Durant l'été 1919, le volley-ball est au programme des jeux inter-alliés qui se tiennent au Stade Pershing à Paris.

À partir de 1924, le volley-ball devient un sport en vogue sur les plages françaises et dans les camps de naturistes. À la même période, des réfugiés russes fuyant le Révolution russe et notamment membres de l'Action chrétienne des étudiants russes montent des clubs dans l'Hexagone et mettent en avant le caractère athlétique du jeu.

Les premières compétitions françaises se tiennent à partir de 1929 : FSGT, associations russes et clubs de plage. En 1931, les premières équipes féminines se forment.

La fédération française est fondée en février 1936. Cette dernière met en place le premier championnat de France en 1938. Quatre clubs parisiens y participent. Le premier match international de l'équipe de France a lieu également en 1938 : la Grèce bat la France 3 sets à 2 au Stade Pierre-de-Coubertin à Paris.

Le premier championnat de France féminin se tient en 1941.

Niveau[modifier | modifier le code]

Niveau

Championnat masculin

Championnat féminin

1

Ligue A
12 clubs
Statut professionnel

Ligue A
12 clubs
Statut professionnel

2

Ligue B
12 clubs
Statut professionnel

Élite Féminine Poule A
8 clubs
Statut semi-professionnel, amateur

Élite Féminine Poule B
8 clubs
Statut semi-professionnel, amateur

3

Élite Masculine Poule A
8 clubs
Statut amateur

Élite Masculine Poule B
8 clubs
Statut amateur

Nationale 2 A1 + A2
8 + 8 clubs

Nationale 2 B1 + B2
8 + 8 clubs

Nationale 2 C1 + C2
8 + 8 clubs

4

Nationale 2 A1 + A2
8 + 8 clubs

Nationale 2 B1 + B2
8 + 8 clubs

Nationale 2 C1 + C2
8 + 8 clubs

Nationale 3A
10 clubs

Nationale 3B
10 clubs

Nationale 3C
10 clubs

Nationale 3D
10 clubs

Nationale 3E
10 clubs

Nationale 3F
10 clubs

Nationale 3G
10 clubs


5

Nationale 3A
10 clubs

Nationale 3B
10 clubs

Nationale 3C
10 clubs

Nationale 3D
10 clubs

Nationale 3E
10 clubs

Nationale 3F
10 clubs

Nationale 3G
10 clubs

Nationale 3H
10 clubs

6

24 Ligues régionales avec, une Pré-nationale ou Régionale ou Régionale 1.

7

12 Ligues régionales avec, chacune une Régionale ou Régionale 2.

8

3 Ligues régionales avec, chacune une Régionale 3.

9

Comités Départementaux avec plusieurs niveaux suivant les départements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]