Athanase Cucheval-Clarigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Athanase Cucheval-Clarigny
Fonction
Bibliothécaire
École normale supérieure
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Bibliothèque de l'École normale supérieure (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Distinction

Athanase Cucheval-Clarigny, né à Calais le et mort à Maisons-Laffitte le , est un économiste, journaliste, historien et bibliothécaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré à l'École normale en 1840, agrégé d'histoire-géographie en 1843, archiviste paléographe de l'École royale des chartes en 1846, Athanase Philippe Cucheval-Clarigny est professeur suppléant aux collèges Henri-IV et Louis-le-Grand. Il est successivement rédacteur puis rédacteur en chef du Constitutionnel entre 1845 et 1856. Il est également bibliothécaire à l'École normale supérieure à partir de 1846 et conservateur de la bibliothèque Sainte-Geneviève à partir de 1851. Il est directeur de La Presse de 1864 à 1870. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1886.

Il est inhumé au cimetière de Maisons-Laffitte[1].

Son frère, Victor Cucheval-Clarigny, est un universitaire qui a été professeur de rhétorique de Marcel Proust au lycée Condorcet.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la presse en Angleterre et aux États-Unis (1857). Texte en ligne : Gallica Google Books
  • Les Budgets de la guerre et de la marine en France et en Angleterre (1860)
  • Entretien d'un vieux notaire de campagne et d'un cultivateur, au sujet de l'échange des rentes quatre et demi contre du trois pour cent (1862)
  • Considérations sur les banques d'émission (1864)
  • Histoire de la Constitution de 1852, son développement et sa transformation (1869)
  • L'Équilibre européen après la guerre de 1870 (1871)
  • Des institutions représentatives et des garanties de la liberté (1874)
  • Lord Beaconsfield et son temps (1880)
  • L'Instruction publique en France, observations sur la situation de l'instruction publique en France et sur les moyens de l'améliorer (1883)
  • Les Finances de l'Italie, de 1866 à 1885 (1885)
  • Essai sur l'amortissement et les emprunts d'États (1886)
  • Les Finances de la France, de 1870 à 1891 (1891)
Traduction de l'anglais

Notes et références)[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :