Archives nationales d'outre-mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Archives nationales d'outre-mer (alias ANOM) sont un service d'archives public français qui conserve des documents sur les anciennes possessions françaises d'outre-mer, provenant soit du ministère chargé de l'Outre-mer, soit des administrations coloniales de ces territoires.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les Archives nationales d'outre-mer sont un service à compétence nationale relevant du Service interministériel des Archives de France attaché à la Direction générale des patrimoines au ministère de la Culture. Situés à Aix-en-Provence, les fonds conservés représentent 37 kilomètres linéaires.

D'autres services d'archives publics conservent des documents relatifs à la colonisation :

Le centre des archives d'outre-mer d'Aix-en-Provence a été créé en 1966 par André Chamson, alors directeur général des Archives de France[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ousmane Mbaye, « Le CAOM : un centre d'archives partagées ? », Afrique & Histoire, vol. 7,‎ , p. 291–299 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]