Appel chrétien-démocrate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christen Democratisch Appèl
Image illustrative de l'article Appel chrétien-démocrate
Logo officiel
Présentation
Chef politique Sybrand van Haersma Buma
Fondation 22 octobre 1972
Siège Partij Bureau CDA, Buitenom 18 Den Haag
Président Ruth Peetoom
Positionnement Centre droit
Idéologie Démocratie chrétienne[1]
Affiliation européenne Parti populaire européen
Affiliation internationale Internationale démocrate-chrétienne
Couleurs vert
Site web http://www.cda.nl
Présidents de groupe
Seconde chambre Sybrand van Haersma Buma
Première chambre Elco Brinkman
Parlement européen Manfred Weber (PPE)
Représentation
Députés
13 / 150
Sénateurs
11 / 75
Députés européens
5 / 26

L’Appel démocrate-chrétien (en néerlandais, Christen Democratisch Appèl, abrégé CDA) est un parti politique démocrate-chrétien de centre droit des Pays-Bas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s’est formé en 1980, par la fusion de trois partis catholiques et protestants :

  • Union chrétienne historique (en néerlandais : Christelijk-Historische Unie, CHU), parti reformé ;
  • Parti anti-révolutionnaire (en néerlandais : Anti-Revolutionaire Partij, ARP), parti protestant ;
  • Parti populaire catholique (en néerlandais : Katholieke Volkspartij, KVP), parti catholique.

Ces partis étaient généralement désignés comme les « trois grands partis confessionnels ».

Idéologie[modifier | modifier le code]

La CDA est un parti démocrate-chrétien, mais la Bible n’est vue que comme une source d’inspiration pour les membres individuels du Parlement. Le parti a également des membres du parlement d’autres confessions et il soutient l’intégration des minorités dans la culture néerlandaise. Le parti a quatre idéaux principaux : la responsabilité partagée, le stewardship (théologie), la justice et la solidarité.

Dans la pratique, la CDA est un parti centriste avec des orientations conservatrices :

  • Le déficit doit être comblé sur une génération pour faire face aux effets du vieillissement de la population ;
  • Il faut mettre un terme à la tolérance des drogues douces et limiter la pratique de la prostitution, de l’avortement et de l’euthanasie ;
  • Le parti est un partisan constant de l’intégration européenne et de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne ;
  • Le parti veut rendre les écoles et les hôpitaux plus autonomes dans leurs politiques au lieu que le gouvernement les réglemente.

Représentation[modifier | modifier le code]

Ministre-présidents[modifier | modifier le code]

Leaders du parti[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Elections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Sièges Rang Gouvernement
1977 2 653 416 31,9
49 / 150
2e Van Agt I
1981 2 677 259 30,8
48 / 150
1er Van Agt II et III
1982 2 503 517 29,4
45 / 150
2e Lubbers I
1986 3 172 918 34,6
54 / 150
1er Lubbers II
1989 3 140 502 35,3
54 / 150
1er Lubbers III
1994 1 996 418 22,2
34 / 150
2e Opposition
1998 1 581 053 18,3
29 / 150
3e Opposition
2002 2 653 723 27,2
43 / 150
1er Balkenende I
2003 2 763 480 28,6
44 / 150
1er Balkenende II
2006 2 608 573 26,5
41 / 150
1er Balkenende III et IV
2010 1 281 886 13,6
21 / 150
4e Rutte I
2012 801 620 8,5
13 / 150
5e Opposition

Parlement européen[modifier | modifier le code]

Année  % Mandats Rang Groupe
1979 35,6
10 / 25
1er PPE
1984 30,0
8 / 25
2e PPE
1989 34,6
10 / 25
1er PPE
1994 30,8
10 / 38
1er PPE
1999 26,9
9 / 31
1er PPE-DE
2004 24,4
7 / 27
1er PPE-DE
2009 20,1
5 / 25
1er PPE
2014 15,2
5 / 26
2e PPE

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe » (consulté le 13 juillet 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]