Appel chrétien-démocrate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Appel chrétien-démocrate
(nl) Christen Democratisch Appèl
Image illustrative de l'article Appel chrétien-démocrate
Logo officiel
Présentation
Chef politique Sybrand van Haersma Buma
Fondation 22 octobre 1972
Siège Partij Bureau CDA, Buitenom 18 Den Haag
Président Ruth Peetoom
Positionnement Centre[1]
Idéologie Démocratie chrétienne[2]
Affiliation européenne Parti populaire européen
Affiliation internationale Internationale démocrate centriste
Couleurs vert
Site web http://www.cda.nl
Présidents de groupe
Seconde chambre Sybrand van Haersma Buma
Première chambre Elco Brinkman
Parlement européen Manfred Weber (PPE)
Représentation
Députés
13 / 150
Sénateurs
11 / 75
Députés européens
5 / 26

L’Appel démocrate-chrétien (en néerlandais, Christen Democratisch Appèl, abrégé CDA) est un parti politique démocrate-chrétien centriste des Pays-Bas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s’est formé en 1980, par la fusion de trois partis catholiques et protestants :

Ces partis étaient généralement désignés comme les « trois grands partis confessionnels ».

Idéologie[modifier | modifier le code]

La CDA est un parti démocrate-chrétien, mais la Bible n’est vue que comme une source d’inspiration pour les membres individuels du Parlement. Le parti a également des membres au Parlement d’autres confessions et il soutient l’intégration des minorités dans la culture néerlandaise. Le parti a quatre idéaux principaux : la responsabilité partagée, la théologie, la justice et la solidarité.

Dans la pratique, la CDA est un parti centriste avec des orientations conservatrices :

  • Le déficit doit être comblé sur une génération pour faire face aux effets du vieillissement de la population ;
  • Il faut mettre un terme à la tolérance des drogues douces et limiter la pratique de la prostitution, de l’avortement et de l’euthanasie ;
  • Le parti est un partisan constant de l’intégration européenne et de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne ;
  • Le parti veut rendre les écoles et les hôpitaux plus autonomes dans leurs politiques au lieu que le gouvernement les réglemente.

Représentation[modifier | modifier le code]

Premiers ministres[modifier | modifier le code]

Leaders du parti[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Sièges Rang Gouvernement
1977 2 653 416 31,9
49 / 150
2e Van Agt I
1981 2 677 259 30,8
48 / 150
1er Van Agt II et III
1982 2 503 517 29,4
45 / 150
2e Lubbers I
1986 3 172 918 34,6
54 / 150
1er Lubbers II
1989 3 140 502 35,3
54 / 150
1er Lubbers III
1994 1 996 418 22,2
34 / 150
2e Opposition
1998 1 581 053 18,3
29 / 150
3e Opposition
2002 2 653 723 27,2
43 / 150
1er Balkenende I
2003 2 763 480 28,6
44 / 150
1er Balkenende II
2006 2 608 573 26,5
41 / 150
1er Balkenende III et IV
2010 1 281 886 13,6
21 / 150
4e Rutte I
2012 801 620 8,5
13 / 150
5e Opposition

Parlement européen[modifier | modifier le code]

Année  % Mandats Rang Groupe
1979 35,6
10 / 25
1er PPE
1984 30,0
8 / 25
2e PPE
1989 34,6
10 / 25
1er PPE
1994 30,8
10 / 38
1er PPE
1999 26,9
9 / 31
1er PPE-DE
2004 24,4
7 / 27
1er PPE-DE
2009 20,1
5 / 25
1er PPE
2014 15,2
5 / 26
2e PPE

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « CDA kiest voor 'radicale midden' », sur nos.nl,‎ (consulté le 8 novembre 2015)
  2. (en) Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe » (consulté le 13 juillet 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]