Cabinet Lubbers I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cabinet Lubbers I
(nl) Kabinet-Lubbers I
Royaume des Pays-Bas
Photographie de famille du cabinet Lubbers I.
Photographie de famille du cabinet Lubbers I.

Reine Beatrix
Premier ministre Ruud Lubbers
Formation
Fin
Durée 3 ans, 252 jours
Composition initiale
Parti(s) CDA-VVD
Ministres 14
Femmes 2
Hommes 12
Représentation
Seconde Chambre
81 / 150

Précédent Van Agt III Drapeau des Pays-Bas Lubbers II Suivant

Le cabinet Lubbers I (en néerlandais : Kabinet-Lubbers I) est le gouvernement du Royaume des Pays-Bas entre le et le , durant la vingt-septième législature de la Seconde Chambre des États généraux.

Coalition et historique[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau Premier ministre chrétien-démocrate Ruud Lubbers, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition de centre droit entre l'Appel chrétien-démocrate (CDA) et le Parti populaire libéral et démocrate (VVD). Ensemble, ils disposent de 81 représentants sur 150, soit 54 % des sièges de la Seconde Chambre des États généraux. Cependant, le Parti travailliste (PvdA) remporte l'élection mais échoue à la formation d'une coalition.

Le cabinet est formé à la suite des élections législatives anticipées du .

Il succède donc au troisième gouvernement du chrétien-démocrate Dries van Agt, constitué et soutenu par le CDA et les Démocrates 66 (D'66). Après le départ le du PvdA de la coalition gouvernementale formée avec les chrétiens-démocrates et les sociaux-libéraux, un cabinet provisoire a été mis en place avec les deux formations restantes pour organiser les élections anticipées.

Au cours de ce scrutin, les travaillistes redeviennent la première force politique du Royaume, tandis que les libéraux enregistrent une forte progression. Conséquence du résultat mitigé du CDA, Van Agt se retire et cède sa place à Lubbers, ancien ministre des Affaires économiques. Après que le VVD, puis l'Appel chrétien-démocrate, ont refusé de collaborer avec le PvdA, les deux premiers trouvent un accord en vue de constituer une majorité parlementaire.

Lors des élections législatives anticipées du , la majorité est maintenue avec le même nombre de sièges, mais l'écart entre les partis la constituant augmente considérablement. Le CDA en tête reconduit cependant son alliance avec le VVD, formant le cabinet Lubbers II.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

Poste Titulaire Parti
Premier ministre
Ministre des Affaires générales
Ruud Lubbers CDA
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires économiques
Gijs van Aardenne VVD
Ministre des Affaires étrangères Hans van den Broek CDA
Ministre de la Coopération pour le développement Eegje Schoo CDA
Ministre de la Justice Frits Korthals Altes VVD
Ministre des Affaires intérieures Koos Rietkerk (jusqu'au 20/02/1986)
Intérim de Frits Korthals Altes
Rudolf de Korte (à partir du 12/03/1986)
VVD
Ministre de l'Éducation et de la Science Wim Deetman CDA
Ministre des Finances Onno Ruding CDA
Ministre de la Défense Job de Ruiter CDA
Ministre du Logement, de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement Pieter Winsemius VVD
Ministre des Transports et des Eaux Neelie Kroes VVD
Ministre de l'Agriculture et de la Pêche Gerrit Braks CDA
Ministre des Affaires sociales et de l'Emploi
Ministre pour les Antilles néerlandaises
Jan de Koning CDA
Ministre du Bien-être, de la Santé et de la Culture Elco Brinkman CDA

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]