Appareil reproducteur féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Appareil génital féminin : 1. Trompes de Fallope 2. Fimbria 3. Vessie 4. Symphyse pubienne (os pubien) 5. glandes para-urétrales (anciennement glandes de Skene) 6. Urètre 7. Clitoris 8. Bulbe du vestibule 9. Petite lèvre 10. Grande lèvre 11. Ovaire 12. Colon sigmoïde 13. Utérus 14. fornix 15. Col de l’utérus (cervix) 16. Rectum 17. Vagin 18. Anus 19. Glande de Bartholin

L'appareil reproducteur féminin est l'appareil reproducteur de la femme. Il est composé de la vulve, du vagin, de l'utérus, des trompes et des ovaires. La partie de l'appareil reproducteur située à l'intérieur du corps est dite tractus génital féminin. Le tractus génital abrite une microflore spécifique et possède naturellement des « systèmes de défenses variés, complémentaires, additifs voire synergiques, contre le risque infectieux »[1], avec des « défenses non immunes, pré-immunes et immunes »[2].

Description[modifier | modifier le code]

Vulve[modifier | modifier le code]

Article détaillé : vulve.

La vulve est une région située dans le périnée. Elle inclut plusieurs structures : le mont du pubis, les grandes lèvres, les petites lèvres, le clitoris, le vestibule, les bulbes du vestibule et les glandes vestibulaires.

Vagin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : vagin.

Le vagin est un tube fibromusculaire étendu du vestibule à l'utérus et situé entre la vessie et l'urètre en avant, et le rectum et le canal anal en arrière.

Utérus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : utérus.

L'utérus est un organe musculaire situé dans le petit bassin entre la vessie en avant et le rectum en arrière. Il est divisé en deux régions continues, le corps en haut et le col en bas. Le col s'ouvre en bas sur le vagin, tandis que le corps communique en haut de chaque côté avec les trompes. Au cours de la grossesse, l'utérus s'accroît en taille et empiète dans l'abdomen.

Trompes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : trompe utérine.

Les trompes sont des conduits situés de chaque côté de l'utérus. Chacune se dirige latéralement et en haut pour s'ouvrir dans la cavité abdominale à proximité de l'ovaire du même côté.

Ovaires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : ovaire (anatomie).

Les ovaires sont les gonades de la femme. Ils sont situés de chaque côté de l'utérus à proximité de la paroi du petit bassin. Ils sont responsables de la production des ovules, et des hormones telles que l'estradiol et la progestérone.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Fonction hormonale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : cycle menstruel.

Fonction reproductrice[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : fécondation, grossesse et accouchement.

Maladies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Belec, L. (2001). Les barrières de défense du tractus génital féminin contre les infections. Références en gynécologie obstétrique, 8(3-4), 209-234 (résumé).
  2. Bélec, L. (2002). Défenses non immunes, pré-immunes et immunes du tractus génital féminin contre les infections: Les infections en gynécologie et périnatologie. Journal de gynécologie obstétrique et biologie de la reproduction, 31(6), 4S45-4S59 (http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=13988976 résumé])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :