Mont du pubis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir pubis.

Mont de Vénus redirige ici. Pour le concept de chiromancie, voir Chiromancie#Les différentes monts et leur signification.

Le mont du pubis ou mont de Vénus est — en anatomie humaine et chez la femme — la zone de la peau située en avant de la symphyse pubienne et de l'os pubien adjacent. Elle est recouverte de poils à partir de la puberté.

Il comporte un amas de tissu adipeux et une pilosité pubienne qui se développe à partir de la puberté.

Définition[modifier | modifier le code]

C'est une surface triangulaire du bas-ventre contenant un amas cellulo-graisseux également appelé monticule prépubien ou mons veneris en latin traduit en « mont de Vénus » nommé aussi pénil.

Dans le langage courant cette zone est appelée pubis par extension[1].

Dans le monde animal, cela s'appelle mont Pubis.[réf. nécessaire]

Culture[modifier | modifier le code]

Le titre primitif de l'opéra Tannhäuser de Richard Wagner était «Le Mont de Vénus» (allusion au royaume de la déesse de l'amour situé sur une montagne : le «Venusberg»). Avant la première représentation, le compositeur, sous l'impulsion de ses amis qui redoutaient qu'un tel titre déchaînât les «quolibets les plus obscènes», le retira, lui préférant le nom de son héros[2].

Georges Brassens dans la chanson Les trompettes de la renommée écrit aux vers 68/69 : « Qui est-c’ qui veut m’ laisser faire, in naturalibus, un p’tit peu d’alpinism’ sur son mont de Vénus »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie Vulgaris Médical : Pubis
  2. Ma Vie. Richard Wagner, p. 204. Ed.Buchet/Chastel. Trad. Martial Hulot.

Sur les autres projets Wikimedia :