Hamidou Benmassoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Amidou)
Aller à : navigation, rechercher

Amidou

Nom de naissance Hamidou Benmassoud
Naissance 2 août 1935
Rabat, (Maroc)
Nationalité Drapeau de France Français
Drapeau du Maroc Marocain
Décès 19 septembre 2013 (à 78 ans)
Clichy, Drapeau de la France France
Profession acteur

Hamidou Benmassoud dit Amidou est un acteur franco-marocain né le 2 août 1935 à Rabat (Maroc) et mort le 19 septembre 2013 à Clichy (Hauts-de-Seine)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Amidou, né à Rabat au Maroc, arrive en France à l'âge de 17 ans et s'inscrit Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Il débute au théâtre aux côtés de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault dans Les Paravents de Jean Genet en 1968 à l'Odéon[2]. Il obtient un prix d'interprétation au Conservatoire National d'Art Dramatique[2]. Ses premiers pas au cinéma remontent à cette même année grâce à Claude Lelouch dont il devient un acteur fétiche en tournant 11 films avec lui, dont le premier long métrage du cinéaste Le Propre de l’homme en 1960. Il a aussi joué dans Un homme et une femme, Vivre pour vivre, Le Voyou, La Belle Histoire ou encore And Now... Ladies and Gentlemen.

Il a aussi tourné avec de nombreux réalisateurs de renom dont Alain Cavalier dans La Chamade, Philippe de Broca dans La Poudre d'escampette, Georges Lautner dans La Valise et dans plusieurs long métrages d'Alexandre Arcady dont L'Union sacrée, Le Grand Pardon 2 et Comme les cinq doigts de la main.

Dans les années 1980, il fait aussi une apparition en « guest star » dans le clip vidéo de Gérard Blanc Une autre histoire, où il prend les traits, tour à tour, d'un douanier marocain puis d'un magnat séducteur en compagnie d'Annie Pujol.

Parlant aussi anglais, il a mené une carrière aux États-Unis avec William Friedkin (Le Convoi de la peur, L’Enfer du devoir), Otto Preminger dans Rosebud, John Huston dans À nous la victoire, John Frankenheimer dans Ronin, Tony Scott dans Spy Game, jeu d'espions[3].

Amidou apparaît par ailleurs souvent à la télévision. Il a été vu dernièrement dans le rôle du père de Aïcha dans la série de Yamina Benguigui.

En 2005, l'acteur reçoit un trophée en son honneur de la part de Martin Scorsese lors de la cérémonie d'ouverture du Festival international du film de Marrakech[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Amidou est le père de l'actrice Souad Amidou née en 1959.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres récompenses[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]