Alternative Press

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alternative Press
Image illustrative de l'article Alternative Press

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Périodicité Mensuel
Genre magazine musical
Date de fondation 1985
Ville d’édition Cleveland

Directeur de publication Jason Pettigrew
ISSN 1065-1667
Site web altpress.com

Alternative Press est un magazine musical américain de rock et de metal publié par Alternative Press Magazine, Inc. à Cleveland. Mike Shea l'a fondé en 1985.[1] Les principaux sujets du magazine sont des interviews détaillées avec des groupes de musiques de la scène alternative (du pop punk au nü metal en passant par le post hardcore), des critiques d'albums, des articles sur des professionnels de la musiques, etc.

Aujourd'hui, Mike Shea est toujours à la tête du magazine[2],[3]. Jason Pettigrew en est l'éditeur en chef et Joe Scarpelli le directeur général.

Les débuts[modifier | modifier le code]

Le premier numéro d'Alternative Press (AP) était un fanzine (magazine de fans) punk rock distribué par son créateur, Mike Shea, pendant des concerts à Cleveland en juin 1985. A l'époque, son aversion pour la musique diffusée à la radio et son désir de mettre en avant les groupes considérés alors (et encore aujourd'hui) comme étant underground sont les raisons qui l'ont poussé à créer AP. Il voulait les mettre en avant "sur un même support".

L'origine du nom du magazine, Alternative Press, ne vient pas du genre rock alternatif mais bien du fait que son fanzine représentait alors une alternative à la presse locale qui ne parlait pas de la musique qui, selon Mike Shea, méritait d'être entendue. Dans une interview donnée à Communities Digital News, il a déclaré que "[la raison d'être d'AP] a toujours été de parler de la musique des marginaux"[4].

Mike Shea a travaillé sur son premier numéro chez sa mère à Aurora (Ohio). Lui et un ami, Jimmy Kosicki, visaient Coventry, un quartier de Cleveland.[5] Pour convaincre les commerçants de faire la publicité de son magazine, il emmenait avec lui le journal de son lycée, Aurora High, qui était réalisé avec le plus grand soin et entrait chez des fleuristes et dans des Hallmark (magasins spécialisés dans l'impression de cartes de visite et de cartes de voeux) et leur disait qu'il "voulait publier un magazine de divertissements, qui allait être destiné à des jeunes et que [la publicité] ne coûterait que 25 dollars". Ils examinaient son journal et disaient qu'il faisait "très professionnel", ce qui leur a permis de rassembler assez d'argent pour éditer le premier numéro[6].

Au tout début, AP souffrait financièrement. Mike Shea explique que les concerts punks dont il avait fait la promotion n'avaient pas rapporté assez d'argent et qu'il avait dû supplier sa mère pour qu'elle lui prête de l'argent pour qu'AP continue d'exister. Elle le soutenait beaucoup financièrement et elle aimait avoir des punks chez elle jusque tard la nuit, assemblant des numéros dans sa salle à manger, avec du spray sur ses nappes et ses tapis. Tout cela n'a pas suffit car à la fin de 1986, il a cessé de publier faute de moyens financiers, et n'a pas repris la publication avant le printemps de 1988.

La montée en popularité des années 1990[modifier | modifier le code]

Grâce à la montée en popularité du rock alternatif au début des années 1990, les ventes du magazine ont augmenté. Les couvertures d'AP présentaient des groupes comme Red Hot Chili Peppers et Soundgarden, avant leur heure de gloire.

En 1994, le magazine faisait des articles sur les Beastie Boys, Henry Rollins et Love and Rockets. Selon Mike Shea, Norman Wonderly, l'éditeur du magazine, permettait à beaucoup de choses de se réaliser. Il trouvait toujours un moyen d'obtenir ce qu'il voulait. Ce n'était pas facile, il devait souvent passer des coups de téléphone assez désagréables, les publicistes n'en faisaient qu'à leur tête (comme n'accorder que 30 minutes avec leur groupe au photographe par exemple). Il y avait toujours beaucoup de choses à faire, avec des moyens financiers souvent insuffisants et certains coins de l'industrie de la musique qui n'apprécient pas vraiment le magazine, ce qui demandait de faire preuve de ruse quand c'était nécessaire. "Personne ne vous prend au sérieux à moins que vous vous preniez au sérieux, et c'est ce que Norman a toujours apporté".

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, Mike Shea a décidé de tourner Alternative Press vers la musique punk plus récente associée au Warped Tour (festival de musique itinérant américain).

Les rubriques actuelles du magazine comprennent "The AP Poll" (Le sondage d'AP), "AP&R" (présentation mensuelle de groupes sans maison de disque), "Musician of the Month" (Musicien du mois) et "10 essential" (Classement de 10 morceaux essentiels sur un thème donné).

Alternative Press a sponsorisé une émission de radio (XM Radio), un podcast avec des discussions détaillées sur de nombreux sujets avec Pete Wentz de Fall Out Boy et Kevin Lyman (créateur du Vans Warped Tour). Il a également sponsorisé une compilation. Il est un sponsor majeur de tournées comme le Warped Tour, Taste of Chaos et le AP Tour.

Les Alternative Press Music Awards (APMAs)[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

La première cérémonie de remise de prix d'Alternative Press s'est déroulée en 2014.[7] La cérémonie d'inauguration a rassemblé 6 000 personnes. De nombreux artistes ont joué tout au long de la cérémonie (Fall Out Boy, Joan Jett & the Blackhearts, The Misfits, A Day to Remember, All Time Low, Asking Alexandria, Twenty One Pilots et Brendon Urie de Panic! At The Disco).

Ci-dessous, la liste des gagnants :[8]

Catégories Nominés et gagnants (en gras)
Meilleur vocaliste Brendon Urie, Panic! At The Disco

Andy Biersack, Black Veil Brides

Vic Fuentes, Pierce The Veil

Kellin Quinn, Sleeping With Sirens

Hayley Williams, Paramore

Meilleur groupe en live Pierce The Veil

A Day to Remember

All Time Low

Asking Alexandria

Fall Out Boy

Twenty One Pilots

Groupe qui monte Crown the Empire

The Color Morale

Issues

letlive.

The Story So Far

Twenty One Pilots

Meilleur bassiste Jaime Preciado, Pierce The Veil

Jeremy Davis, Paramore

Zack Merrick, All Time Low

Ryan Neff, Miss May I

Devin "Ghost" Sola, Motionless In White

Pete Wentz, Fall Out Boy

Meilleur groupe international Bring Me The Horizon, Royaume-Uni

Asking Alexandria, Royaume-Uni

Crossfaith, Japon

Parkway Drive, Australie

Silverstein, Canada

Frank Turner, Royaume-Uni

Prix de l'artiste philanthropique All Time Low, Skate4Cancer

Memphis May Fire, peta2

Modern Baseball, 1BlueString

Pierce The Veil, Keep A Breast

Rise Against, Shirts For A Cure

The Used, Living the Dream

Meilleur guitariste Phil Manansala, Of Mice & Men

JB Brubaker, August Burns Red

Synyster Gates, Avenged Sevenfold

Jack O'Shea, Bayside

Chris Rubey, The Devil Wears Prada

Jacky Vincent, Falling In Reverse

Meilleur batteur Mike Fuentes, Pierce The Veil

Jess Bowen, The Summer Set

Josh Dun, Twenty One Pilots

Matt Greiner, August Burns Red

Luke Holland, The Word Alive

Ryan Seaman, Falling In Reverse

Fans les plus dévoués Black Veil Brides

All Time Low

Avenged Sevenfold

Mayday Parade

My Chemical Romance

Pierce The Veil

Prix de la légende de la guitare Slash
Chanson de l'année All Time Low avec Vic Fuentes de Pierce The Veil, "A Love Like War"

Bring Me The Horizon, "Shadow Moses"

Fall Out Boy, "My Songs Know What You Did In The Dark (Light 'Em Up)"

Falling In Reverse, "Alone"

Paramore, "Still Into You"

Sleeping With Sirens avec MGK, "Alone"

Album de l'année Bring Me The Horizon, Sempiternal

A Day To Remember, Common Courtesy

Avenged Sevenfold, Hail To The King

Black Veil Brides, Wretched And Divine, The Story Of The Wild Ones

Fall Out Boy, Save Rock And Roll

Paramore, Paramore

Sleeping With Sirens, Feel

Touché Amoré, Is Survived By

Twenty One Pilots, Vessel

The Wonder Years, The Greatest Generation

Artiste de l'année Fall Out Boy

A Day To Remember

Avenged Sevenfold

Black Veil Brides

Bring Me The Horizon

Of Mice & Men

Panic! At The Disco

Paramore

Pierce The Veil

Sleeping With Sirens

Prix de l'avant-garde Billy Corgan
Prix de l'icône Joan Jett

2015[modifier | modifier le code]

En 2015, la cérémonie de remise de prix s'est déroulée à la Quicken Loans Arena de Cleveland. Alex Gaskarth et Jack Barakat de All Time Low en étaient les présentateurs. Rob Zombie, New Found Glory (avec Hayley Williams de Paramore), Panic! At The Disco et Weezer se sont produits sur scène.

Ci-dessous, la liste des gagnants :[9],[10]

Catégories Nominés et gagnants (en gras)
Meilleur vocaliste Tyler Carter, Issues

Vic Fuentes, Pierce The Veil

Lynn Gunn, PVRIS

Adam Lazzara, Taking Back Sunday

Jeremy McKinnon, A Day To Remember

Hayley Williams, Paramore

Meilleur groupe en live A Day To Remember

letlive.

Panic! At The Disco

Paramore

Twenty One Pilots

The Wonder Years

Meilleur groupe qui monte Beartooth

Echosmith

Modern Baseball

Neck Deep

PVRIS

This Wild Life

Meilleur bassiste Kyle Fasel, Real Friends

Jeph Howard, The Used

Ryan Jay Johnson, letlive.

Zack Merrick, All Time Low

Devin "Ghost" Sola, Motionless In White

Dallon Weekes, Panic! At The Disco

Meilleur groupe international The 1975, Royaume-Uni

The Amity Affliction, Australie

Marmozets, Royaume-Uni

New Politics, Danemark,

Northlane, Australie

Crossfaith, Japon

Prix de l'artiste philanthropique Andrew McMahon in the Wilderness, Dear Jack Foundation

Bayside, The Human Rights Campaign

Koji, Médecins Sans Frontières

Jake Luhrs d'August Burns Red, HeartSupport

Simple Plan, The Simple Plan Foundation

Taking Back Sunday, American Cancer Society

Meilleur guitariste Arun Bali, Saves The Day

Jordan Buckley, Every Time I Die

Tony Perry, Pierce The Veil

Kevin Skaff, A Day To Remember

Will Swan, Dance Gavin Dance

Jacky Vincent, Falling In Reverse

Meilleur batteur Cyrus Bolooki, New Found Glory

Rian Dawson, All Time Low

Jake Garland, Memphis May Fire

Adam Gray, Texas In July

Matt Greiner, August Burns Red

Luke Holland, The Word Alive

Meilleur groupe underground Being As An Ocean

The Hotelier

Knuckle Puck

Major League

State Champs

Tigers Jaw

Fans les plus dévoués All Time Low, Hustlers

Crown The Empire, The Runaways

Fall Out Boy, Overcast Kids

Motionless In White, Creatures

Paramore, Parafamily

Twenty One Pilots, Skeleton Clique

Chanson de l'année Beartooth, "Beaten In Lips"

Motionless In White, "Reincarnate"

Real Friends, "I Don't Love You Anymore"

Set It Off, "Why Worry"

Sleeping With Sirens, "Kick Me"

PVRIS, "My House"

Album de l'année Beartooth, Disgusting

Black Veil Brides, Black Veil Brides

Circa Survive, Descensus

Every Time I Die, From Parts Unknown

frnkiero and the celebration, St2016omachaches

Gerard Way, Hesitant Alien

Issues, Issues

La Dispute, Rooms Of The House

Linkin Park, The Hunting Party

Real Friend, Maybe This Place Is The Same and We're Just Changing

Artiste de l'année Against Me!

Black Veil Brides

Crown The Empire

Issues

Motionless In White

New Found Glory

Of Mice & Men

Slipknot

Taking Back Sunday

Weezer

Meilleur clip Bring Me The Horizon, "Drown"

A Day To Remember, "End Of Me"

Fall Out Boy, "Centuries"

Modern Baseball, "Your Graduation"

PVRIS, "St. Patrick"

Set It Off, "Why Worry"

Prix de l'icône X
Prix de l'avant-garde Rob Zombie
Meilleur fandom 5 Seconds Of Summer

2016[modifier | modifier le code]

Les APMAs de 2016 se sont déroulés à la Value City Arena de Columbus. Le chanteur de Judas Priest s'est produit en collaboration avec le groupe japonais Babymetal,[11] Third Eye Blind avec Mayday Parade et The Maine, Andy Black avec Mikey Way, John Feldmann et Quinn Allman, Machine Gun Kelly, Of Mice & Men, Papa Roach, Good Charlotte et A Day To Remember se sont également produits[12].

Ci-dessous, la liste des gagnants :[13]

Catégorie Nominés et gagnants (en gras)
Meilleur vocaliste Alex Gaskarth, All Time Low

Caleb Shomo, Beartooth

Patrick Stump, Fall Out Boy

Lzzy Hale, Halestorm

Kellin Quinn, Sleeping With Sirens

Corey Taylor, Slipknot

Prix Vans "Off The Wall" Yellowcard
Meilleur guitariste Kevin Skaff, A Day To Remember

JB Brubaker, August Burns Red

Kellen McGregor, Memphis May Fire

Chad Gilbert, New Found Glory

Misha Mansoor, Periphery

Jack Fowler, Sleeping With Sirens

Meilleur bassiste Ralph Sica, Being As An Ocean

Skyler Acord, Issues

Ryan Neff, Miss May I

Matthew Taylor, Motion City Soundtrack

Ahren Stringer, The Amity Affliction

Kelen Capener, The Story So Far

Meilleur batteur Christian Coma, Black Veil Brides

Loniel Robinson, letlive.

Jerod Boyd, Miss May I

Dani Washington, Neck Deep

Maxx Danziger, Set It Off

Aaron Gillespie, Underoath

Meilleur groupe international As It Is, Royaume-Uni

Babymetal, Japon

Marianas Trench, Canada

One OK Rock, Japon

Parkway Drive, Australie

You Me At Six, Royaume-Uni

Meilleur clip All Time Low, "Something's Gotta Give"

August Burns Red, "Identity"

Panic! At The Disco, "Emperor's New Clothes"

State Champs, "If I'm Lucky"

The Wonder Years, "Cardinals"

Twenty One Pilots, "Stressed Out"

Prix de l'icône Marilyn Manson
Chanson de l'année Falling In Reverse, "Just Like You"

Never Shout Never, "Hey! We Ok"

Of Mice & Men, "Would You Still Be There"

Panic! At The Disco, "Hallelujah"

Pierce The Veil, "The Divine Zero"

State Champs, "Secrets"

Meilleur groupe en live Attilla

Beartooth

Issues

Motionless In White

Neck Deep

Slipknot

Prix de l'album classique Good Charlotte, "The Young And The Hopeless"
Prix de l'artiste philanthropique Andrew McMahon, Dear Jack Foundation

Jake Luhrs, HeartSupport

The Used, Living the Dream

The Wonder Years, Puppies Behind Bars

After School All Stars, The Herren Project, Futures Without Violence

This Wild Life, National Breast Cancer Foundation

You Me At Six, Passport Back to the Bars

The Ghost Inside U.K. Fundraiser, PETA

Fans les plus dévoués Issues

Mayday Parade

New Year's Day

PVRIS

The Ghost Inside

The Maine

Meilleur groupe qui monte I Prevail

Knuckle Puck

Neck Deep

New Years Day

Set It Off

State Champs

Meilleur groupe underground Cane Hill

Creeper

Moose Blood

ROAM

Tiny Moving Parts

Too Close To Touch

Album de l'année All Time Low, Future Hearts

August Burns Red, Found In Far Away Places

Bring Me The Horizon, That's The Spirit

Knuckle Puck, Copacetic

The Maine, American Candy

Marilyn Manson, The Pale Emperor

Neck Deep, Life's Not Out to Get You

Sleeping With Sirens, Madness

State Champs, Around the Word and Back

Twenty One Pilots, Blurryface

Artiste de l'année All Time Low

Beartooth

PVRIS

Fall Out Boy

Motionless In White

Panic! At The Disco

Real Friends

Sleeping With Sirens

Slipknot

Twenty One Pilots

2017[modifier | modifier le code]

Les APMAs de 2017 se dérouleront à Cleveland le 17 juillet[14],[15].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Potential Markets », FreelanceWriting,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Contact Alternative Press - Alternative Press », sur Alternative Press (consulté le 5 février 2017)
  3. (en) Scott Suttel, « Alternative Press founder Mike Shea reflects on 30 years of music journalism », Crain's Cleveland Business,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Kevin Wells, « INTERVIEW: Mike Shea, founder of Alternative Press Magazine », Communities Digital News,‎ (lire en ligne)
  5. (en) [[Alternative Press, Issue #264, , pp. 82, 84
  6. (en) [[Alternative Press, Issue #264 (Interview). Interview with Mike Shea., , p.84
  7. « The 2017 AP Music Awards - Alternative Press », sur www.altpress.com (consulté le 5 février 2017)
  8. (en) « APMAs 2014 », sur Alternative Press (consulté le 5 février 2017)
  9. (en) « Here are all the 2015 APMAs nominees! - Features - Alternative Press », sur Alternative Press (consulté le 5 février 2017)
  10. (en) « Here are the winners of the 2015 APMAs - News - Alternative Press », sur Alternative Press (consulté le 5 février 2017)
  11. (en) Christa Titus, « Babymetal to Perform With Judas Priest's Rob Halford at AP Music Awards: Exclusive », Billboard,‎ (lire en ligne)
  12. (en) Maria Sherman, « 2016 APMA Performers: Dashboard Confessional, Babymetal & More », Fuse,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Here’s a list of winners from the 2016 APMAs - Features - Alternative Press », sur Alternative Press (consulté le 5 février 2017)
  14. (en) « APMAs will return to Cleveland in 2017 - News - Alternative Press », sur Alternative Press (consulté le 5 février 2017)
  15. « The 2017 AP Music Awards - Alternative Press », sur www.altpress.com (consulté le 5 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]