Watsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Watsky
Description de cette image, également commentée ci-après

George Watsky en juin 2012.

Informations générales
Nom de naissance George Virden Watsky
Naissance (30 ans)
San Francisco, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, poète, producteur
Genre musical Hip-hop, slam, spoken word
Instruments Voix
Années actives Depuis 2007
Labels Steel Wool Media
Site officiel georgewatsky.com/

George Virden Watsky, né le à San Francisco, en Californie, est un rappeur, poète et slameur américain, connu pour rapper extrêmement vite ce qui lui vaut le titre du rappeur le plus rapide du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et poésie[modifier | modifier le code]

George Virden Watsky est né le à San Francisco, en Californie[1], [2]. George a un frère jumeau, Simon, qui est pilote d'hélicoptère[3]. Watsky étudie à la San Francisco University High School[4] et à l'Emerson College de Boston duquel il est diplômé en 2010[5],[6].

Watsky remporte une douzaine de slams dans la Bay Area en 2005[7]. Sa poésie se concentre sur des thèmes sociaux et politiques.

De Watsky à Cardboard Castles (2009–2014)[modifier | modifier le code]

En 2009, Watsky produit un album hip-hop intitulé Watsky. Watsky est cité par The Boston Globe en 2009[8]. En 2010, il publie l'album Guilty Pleasures, en téléchargement gratuit sur son site. Produit par Procrastination (Tobias Butler), Guilty Pleasures contient des mashups entre chansons populaires et chansons issues de son premier album.

Le 10 juin 2012, Watsky publie une mixtape intitulée Nothing Like The First Time en parallèle à sa tournée officielle aux côtés de Creme Fraiche et Dumbfoundead. Les performances s'effectuent à Chicago, New York, Boston, Northampton, Jacksonville, Atlanta, et Londres. En août 2012, Watsky publie Live! at the Troubadour, un CD concert intégralement mixé de son show à Los Angeles. En 2012, Watsky lance une société de production avec Brad Simpson appelée Steel Wool Media. Il publie ensuite son deuxième album, Cardboard Castles, le 12 mars 2013. Il annonce par la suite la tournée Cardboard Castles, à travers toute l'Amérique du Nord dans des villes comme Philadelphie et Toronto. Il tourne aussi en Europe au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Belgique et aux Pays-Bas. Le premier single de l'album, Strong As An Oak est publié le 22 janvier 2013. Le second single de l'album, Moral of the Story est publié le 5 février 2013. Le troisième single, Hey, Assholeest publié le 19 février 2013, et fait participer Kate Nash.

Le 17 novembre 2013, au cours du Vans Warped Tour à Londres, il monte sur une traverse d'éclairage située une dizaine de mètres au-dessus du public et se jette dans la foule[9]. Une femme n'ayant pas eu le temps de s'écarter a eu le bras cassé. Il s'en sort vivant, mais le concert est interrompu après l'incident. Le show continue cependant peu après[10]. Cet épisode marquera beaucoup George Watsky qui affichera une mine consciencieuse et sobre lors des concerts suivants, et n'hésitera pas à s'expliquer à son public sur les réseaux sociaux[11].

All You Can Do (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Invisible Inc
  • 2009 : Watsky
  • 2011 : A New Kind of Sexy
  • 2013 : Cardboard Castles
  • 2014 : All You Can Do
  • 2016 : x Infinity

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Guilty Pleasures (avec Procrastination)
  • 2012 : Watsky and Mody EP (avec Kush Mody)
  • 2012 : Nothing Like The First Time

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Live! From the Troubadour
  • 2014 : All You Can Do LIVE!

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • George Watsky est également connu sur Internet pour avoir participer à plusieurs épisodes de Epic Rap Battles of History, une émission des Américains Nice Peter et EpicLLOYD, le concept étant de mettre en scène une battle de rap entre des personnalités réelles et/ou fictives. Le fait de pouvoir chanter très vite le fit vite connaître sur le Net et lui fit gagner de nombreux fans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ian Atkinson, « Watsky perfection at teen poetry slam », sur Oakland Tribune, The (CA),‎ (consulté le 25 mars 2010).
  2. (en) « California Birth Index, 1905–1995. Center for Health Statistics, California Department of Health Services, Sacramento, California », sur State of California (consulté le 25 mars 2010).
  3. (en) « He's not Michael Cera », sur sfbg.com,‎ (consulté le 25 mars 2010).
  4. (en) Emily Eifler, « Watsky, a Hopeful Rapper on a Shining Trajectory », KQED-FM,‎ (consulté le 11 mars 2015).
  5. (en) Regina Mogilevskaya, « Music Q&A: Hip-Hop Artist and Spoken-Word Poet George Watsky », Boston Magazine,‎ (lire en ligne).
  6. (en) « George Watsky - Emerson College Student Showcase », Emerson College Student Showcase,‎ (consulté le 4 juillet 2011)
  7. (en) Chip Johnson, « Local poets lift voices at nationals », San Francisco Chronicle, San Francisco,‎ (lire en ligne).
  8. (en) Joel Brown, « Plugging into poetry as a media platform », Boston Globe, Boston,‎ (lire en ligne).
  9. (en) Michael Baggs, « Vans Warped Tour halted after Watsky + Wax stage accident », Gigwise,‎ (lire en ligne).
  10. (en) Vans Warped Tour UK Halted After Watsky Stage Dive Goes Wrong, reportage de Merlin, du site de hard rock www.metalhammer.co.uk, 18 novembre 2013.
  11. (en) « 'I made a bonehead decision that got people hurt': Watch the moment a rapper breaks a woman's arm after jumping 35ft from light rigging during concert », Daily Mail, Londres.

Lien externe[modifier | modifier le code]