August Burns Red

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
August Burns Red
Description de cette image, également commentée ci-après

August Burns Red au Vans Warped Tour à Bonner Springs. De gauche à droite : JB Brubaker, Jake Luhrs, Dustin Davidson, Brent Rambler, et Matt Greiner.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metalcore
Années actives Depuis 2003
Labels Solid State, CI Records, Hassle Records, Fearless
Site officiel augustburnsred.com
Composition du groupe
Membres Jake Luhrs
JB Brubaker
Brent Rambler
Dustin Davidson
Matt Greiner
Anciens membres Jon Hershey
Josh McManness
Jordan Tuscan

August Burns Red est un groupe de metalcore américain, originaire de Lancaster, en Pennsylvanie. Les caractéristiques musicales du groupe se basent sur des breakdowns et riffs à tempo varié, ainsi que sur des paroles dont les sujets se centrent sur la dépression, la tolérance, et le décès d'un être cher. Le groupe fait paraître son dernier album, Found in Far Away Places, le 29 juin 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et Thrill Seeker (2003–2006)[modifier | modifier le code]

August Burns Red est formé en mars 2003 à la période durant laquelle les membres du groupe sont au lycée[1]. Après quelques shows locaux à Lancaster, ils enregistrent leur premier EP, intitulé Looks Fragile After All, qui est publié au label CI Records en 2004[2]. Le chanteur Jon Hershey quitte finalement le groupe la même année, ce qui mène Josh McManness à le remplacer[3]. Après quelques mois de concerts avec McManness, August Burns Red signe au label Solid State Records en 2005[4].

Leur nom August Burns Red provient d'un incident arrivé à leur premier chanteur, John Hersey : « au lycée, un de leurs meilleurs amis, John Hersey, qui était aussi le chanteur à l'époque, sortait avec une fille dont le prénom était August. Quand la relation a commencé à dégénérer, il y mit fin et au lieu d'être triste, son ex-petite amie a été très très très énervée. John, à ce moment-là, avait un chien appelé Redd, un setter irlandais à poil roux. Elle est donc venue chez lui et a mis feu à son chien vivant, dans la niche. Le nom vient du titre du journal local le lendemain : August Burns Red[5]. » Cependant, dans une interview accordée au webzine Beehave[6], le guitariste du groupe JB avoue qu'il s'agissait d'une histoire montée de toutes pièces.

Messengers (2006–2009)[modifier | modifier le code]

Jake Luhrs, chanteur qui se joindra au groupe en 2006.

McManness quitte le groupe en 2006, lassé des tournées. Il est remplacé par Jake Luhrs. Le bassiste Jordan Tuscan quitte le groupe également la même année et pour des raisons similaires à celles de McManness. Il est remplacé par le bassiste Dustin Davidson, un ami du groupe. Le deuxième album du groupe, Messengers, est publié le 19 juin 2007, et se classe 81e au classement Billboard 200[7].

En 2008, August Burns Red joue à de nombreuses reprises en Amérique du Nord et en Europe pour la promotion de Messengers. Entre avril et mai, ils jouent aux côtés de As I Lay Dying et Misery Signals aux États-Unis et au Canada[8]. En septembre et octobre la même année, ils jouent avec A Skylit Drive, Sky Eats Airplane, Greeley Estates, et This or the Apocalypse aux États-Unis[9]. Après cette série de tournées, le groupe enregistre deux reprises de chansons populaires : une version instrumentale de Carol of the Bells pour la compilation X Christmas publiée dans le film The Spirit en 2008 ; une reprise de ...Baby One More Time de la chanteuse pop Britney Spears pour la compilation Punk Goes Pop 2 publiée en mars 2009.

Le 24 février 2009, le groupe fait paraître un EP, Lost Messengers: The Outtakes. Il contient des pistes non incluses dans la version finalisée de Messengers[10]. La première soirée de August Burns Reds au moyen-Orient se déroule le 6 mars 2009 au Dubai Desert Rock Festival. La dernière soirée pour la promotion de leur album se déroule aux États-Unis aux côtés du groupe de metalcore All That Remains entre avril et mai[11].

Constellations (2009–2011)[modifier | modifier le code]

Pour la promotion de leur prochain album, August Burns Red publie plusieurs chansons et un clip vidéo en juin 2009. Les chansons Thirty and Seven, Existence, et Ocean of Apathy sont publiées les 15[12], 21 et 29 juin, respectivement. Un clip vidéo de la chanson Meddler est également publié le même mois[12]. Le 7 juillet 2009, une semaine avant la publication de leur album, August Burns Red publie l'album entier sur leur profil Myspace laissé pendant une brève période[13]. August Burns Red publient leur troisième album, Constellations le 14 juillet 2009. Dès le 1er août 2009, l'album est classé 24e au Billboard 200[14]. Une autre tournée américaine est organisée avec August Burns Red en tête d'affiche apparaissant aux côtés de Blessthefall, Enter Shikari, All Shall Perish, et Iwrestledabearonce[15]. Après cette tournée, le groupe se lance dans une brève tournée en Australie avec Architects en soutien à Parkway Drive[16]. August Burns Red joue avec Underoath et Emery en novembre et décembre 2009[17].

Le groupe publie son premier CD/DVD live, Home, le 28 septembre 2010[18]. Ils participent ensuite à la tournée Alternative Press en novembre[19]. Le 23 février 2010, Constellations est nommé pour le Dove Award dans la catégorie « meilleur album rock »[20].

Leveler et Sleddin' Hill (2011–2013)[modifier | modifier le code]

August Burns Red en avril 2011.

Le 27 juillet 2010, le guitariste Brubaker explique que le groupe prendra une pause avant l'écriture de leur prochain album. Le 12 février 2011, le groupe annonce via Facebook annonce l'écriture complète et leur entrée en studio pour le jour de la Saint-Valentin. OLe 5 avril, August Burns Red révèle le titre qui est Leveler[21]. Leveler est publié le 21 juin 2011 sous deux formats ; standard et deluxe. La version deluxe de Leveler contient des chansons bonus, soit une version acoustique de la chanson Internal Cannon. L'album se vend mieux comparé ) leurs précédents opus, avec 29 000 exemplaires la première semaine de publication rien qu'aux États-Unis. Ces ventes permettent à l'album de se classer 11e au Billboard 200[22]. August Burns Red prend ensuite part au Vans Warped Tour de 2011[23].

August Burns Red organise leur tournée Leveler au premier trimestre 2012. August Burns Red fait paraître l'album August Burns Red Presents: Sleddin' Hill le 9 octobre 2012[24]. Le 8 février 2013, le groupe s'annonce pour le Warped Tour 2013 avec Bring Me the Horizon, NeverShoutNever, Black Veil Brides, 3OH!3, Crizzly et Bowling for Soup[25].

Rescue & Restore et Fearless Records (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le 12 février 2013, le groupe annonce le retour au studio d'enregistrement pour leur prochain album. Carson Slovak (Century) et Grant McFarland (ancien batteur de This or the Apocalypse) voient trop grand la production de l'album. Le guitariste JB Brubaker explique que le groupe : « ...a dépassé les limites de notre genre plus que ce que nous avons déjà fait. [...] C'est plein de rythme et de breakdowns, des twists et turns inattendus, avec certains de nos riffs les plus techniques en date. On a travaillé comme des dingues pour que tout s'emboîte comme il le faut. Je sais qu'on dit toujours ça, mais c'est notre album le plus ambitieux à ce jour[26]. » Le 5 mai, ils annonce la sortie de leur album Rescue & Restore pour le 23 juin 2013[27]. L'album débute neuvième au Billboard 200[28]. Dans les paroles, l'album se centre sur la dépression, le décès d'un être cher, et la tolérance. Il s'inspire également du metal progressif, du thrash metal et de la nature mélodique du rock. Adam Gray du groupe Texas in July participe brièvement à l'album[29].

Le 30 août, ils annoncent la publication d'un DVD documentaire intitulé Foreign & Familiar avant la fin de l'année[30]. Le 5 août 2014, le groupe annonce sa signature au label Fearless Records et la publication d'un nouveau single, The Wake, extrait de leur album Found in Far Away Places disponible en précommande le 13 avril 2015. Le groupe organise ensuite le Frozen Flame Tour du 22 janvier au 8 mars 2015 avec Miss May I, Northlane, Fit for a King et ERRA[31].

Style et image[modifier | modifier le code]

Style musical[modifier | modifier le code]

August Burns Red est généralement considéré comme un groupe de metalcore[32],[33],[34],[35], et s'inspire également de certains aspects du metal progressif[34],[36] et du thrash metal[37]. Le groupe s'indetifie également dans le style metalcore mélodique[38]. Les chansons de August Burns Red se composent fréquemment de breakdowns et de riffs de guitare mélodiques, techniques ou à tempo varié, inspiré de groupes comme Meshuggah, Symphony in Peril, Pelican, The Dillinger Escape Plan[39], Between the Buried and Me, Misery Signals et Hopesfall[1].

Engagement religieux[modifier | modifier le code]

August Burns Red est un groupe chrétien[3]. JB Brubaker explique dans une entrevue avec le webzine Shout!, que « le christiannisme est une religion, pas un style musical » et qu'il souhaiterait « plutôt que la musique parle d'elle-même[40]. » Brent Rambler commente sur le fait que « C'est important pour nous que les gens sachent que nous sommes effectivement chrétiens[41]... »

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Jon Hershey − chanr (2003–2004)
  • Jordan Tuscan − guitare basse (2003–2006)
  • Josh McManness − chant (2004–2006)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Thrill Seeker
  • 2007 : Messengers
  • 2009 : Constellations
  • 2011 : Leveler (2011)
  • 2012 : August Burns Red Presents: Sleddin' Hill
  • 2013 : Rescue & Restore
  • 2015 : Found in Far Away Places

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Manuel Garcia, « August Burns Red Interview », DrivenFarOff.com,‎ (consulté le 19 juin 2008).
  2. (en) « August Burns Red », AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 14 octobre 2010).
  3. a et b (en) « August Burns Red Bio », ChristianMusic.com (consulté le 18 octobre 2011).
  4. Brandon, « August Burns Red Interview with Matt Greiner », Enoch Magazine (consulté le 18 octobre 2011).
  5. (en) Colin McEnroe, « Colin McEnroe Show: The Hardcore Side Of Christian Rock », yourpublicmedia.org, Colin McEnroe Show (consulté le 2 février 2012).
  6. Jeremie Kaufmann, « Interview avec August Burns Red », Beehave,‎ (consulté le 1 juillet 2009).
  7. (en) « August Burns Red - Chart History », sur Billboard (consulté le 26 juin 2015).
  8. (en) « Misery Signals Announce Tour With As I Lay Dying », MetalUnderground.com,‎ (consulté le 19 juin 2008).
  9. jason, « Tour dates », The Gauntlet,‎ .
  10. (en) « New EP », Sputnikmusic,‎ (consulté le 21 avril 2012).
  11. (en) « Tour dates », Lambgoat,‎ , All That Remains' previously announced April/May tour dates will now include August Burns Red.
  12. a et b (en) Casey, « Photos From the August Burns Red Video Shoot », Solid State Records,‎ , Their album Constellations is available in stores and online July 14! They will be posting the first song off the album June 15!.
  13. (en) « News announcement », Metal Underground,‎ , The band has decided to post their entire album for streaming on their MySpace page.
  14. (en) « Constellation chart information », Billboard,‎ .
  15. (en) « Tour announcement », Blabbermouth, Roadrunner Records,‎ , AUGUST BURNS RED will undertake a U.S. headlining U.S. tour from July 10 to August 8. Joining the band on the 24-city trek are BLESSTHEFALL, ENTER SHIKARI (July 10–27), ALL SHALL PERISH (July 28 – August 8) and IWRESTELEDABEARONCE.
  16. (en) aubin, « Tour announcement », Punknews,‎ , p. In support of the disc, the band will be headlining some Australian dates with support from August Burns Red and Architects [UK]..
  17. (en) Ryan Mimic, « Tour date announcement », Ryan's Rock Show,‎  : « Underoath, August Burns Red, and Emery will be hitting the road together starting tomorrow. »
  18. (en) « Release announcement », Blabbermouth, Roadrunner Records,‎ , August Burns Red filmed its June 4 concert ... for a forthcoming CD/DVD, Home, to be released on September 28 through longtime label home Solid State Records.
  19. (en) Amy Sciarretto, « Tour announcement », Noiscreep, AOL Music,‎ , The mag is sponsoring their second annual fall tour, which boasts Bring Me the Horizon and August Burns Red as the co-headliners.
  20. (en) Kim Jones, « 41st Annual Dove Awards 2010 - Album of the Year Nominees », About.com (consulté le 2 décembre 2011).
  21. « August Burns Red », August Burns Red (consulté le 21 avril 2012).
  22. (en) « Leveler peaked No. 11 on Billboard 200 charts on its 1st week » (consulté le 25 juin 2015).
  23. « Vans Warped Tour 2011 »,‎ (consulté le 27 juin 2011).
  24. « August Burns Red turns Christmas metal this year », The Northern Light,‎ .
  25. (en) « Alternative Press | News | Bring Me The Horizon, Never Shout Never, Black Veil Brides, more announced for Warped Tour 2013 », Altpress (consulté le 9 février 2013).
  26. (en) « August Burns Red recording new album », sur Alt Press,‎ (consulté le 8 mai 2013)
  27. « August Burns Red Headed To The Studio Next Week | Theprp.com – Metal, Hardcore And Rock News, Reviews And More », Theprp.com,‎ (consulté le 8 mai 2013).
  28. « August Burns Red », Billboard (consulté le 7 avril 2015).
  29. (en) « August Burns Red, Rescue & Restore track by track - Alternative Press », Alternative Press (consulté le 5 juin 2015).
  30. « AUGUST BURNS RED To Release Foreign & Familiar DVD », sur Blabbermouth (consulté le 7 avril 2015).
  31. (en) « August Burns Red comes to Albany headlining The Frozen Flame Tour », sur AXS,‎ (consulté le 26 juin 2015).
  32. (en) Mark Deming, « August Burns Red | AllMusic », AllMusic (consulté le 18 octobre 2011).
  33. (en) « Alternative Press | Bands | August Burns Red », Alternative Press (consulté le 18 octobre 2011).
  34. a et b (en) David McKenna, « Review: August Burns Red – Leveler », Revolver (consulté le 18 octobre 2011).
  35. (en) Gary Graff, Metalocalypse Now!!! Mayhem Fest 2011, Revolver,‎ , p. 42–43.
  36. (en) Fryberger, Scott, « X Christmas Review », Jesus Freak Hideout (consulté le 10 janvier 2008).
  37. « August Burns Red - Leveler Album Review - Thrash Magazine », Thrash Magazine (consulté le 18 octobre 2011).
  38. (en) « August Burns Red Burns Red Presents Sleddin' Holiday Album », Bradley Zorgdrager,‎ .
  39. (en) Maggie Solum, « August Burns Red Interview », Fourteeng (consulté le 18 octobre 2011).
  40. (en) « Interview @ SHOUT! Music Webzine », A-pathetic.net,‎ (consulté le 21 avril 2012).
  41. (en) « August Burns Red, Thrill Seeker Review », JesusFreakHideout.com,‎ (consulté le 13 juin 2008).
  42. ASCAP Sleddin' Hill Work ID: 884560449 ISWC: T9129008317.

Liens externes[modifier | modifier le code]