Alexandrie Alexandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexandrie Alexandra

Single de Claude François
extrait de l'album Magnolias for Ever
Face A Alexandrie Alexandra
Face B Ève
Sortie
Enregistré Octobre 1977
Paris
Durée 4 min 59 s(radio edit), 4 min 33 s (Version 33 et 45 tours)
Genre Disco
Format 45 tours
Auteur Étienne Roda-Gil
Compositeur Jean-Pierre Bourtayre
Claude François
Label Disques Flèche

Singles de Claude François

Pistes de Magnolias for Ever

Alexandrie Alexandra est une chanson disco composée en 1977 par Jean-Pierre Bourtayre et Claude François, sur des paroles écrites par Étienne Roda-Gil, et interprétée par Claude François.

Elle est sortie en 45 tours le mercredi 15 mars 1978, le jour des obsèques de son interprète, mort accidentellement le samedi 11 mars 1978. Elle s'écoulera à plus de 800 000 exemplaires en France[1].

Caractéristiques techniques de la chanson[modifier | modifier le code]

Elle fut enregistrée en octobre 1977, et sortie en décembre 1977 sur l'album Magnolias for Ever. La musique est signée Jean-Pierre Bourtayre et Claude François, et les paroles Étienne Roda-Gil.

Peu de temps avant, Lamont Dozier, artiste de la « Tamla Motown » est venu en France pour la promotion de son nouvel album.

Claude François le rencontre lors de l'émission télévisée « Musique And Music » de Jacques Martin.

Après avoir sympathisé, Claude François l'invite à dîner chez lui au Moulin de Dannemois pour le présenter à Jean-Pierre Bourtayre.

Ils discutent musique pendant le repas puis Claude invite Lamont à s'asseoir au piano, et celui-ci leur joue alors l'introduction de Going Back To My Roots (un titre qui sera plus tard popularisé par le groupe Odyssey en 1981).

Cette intro va inspirer la structure musicale qu'aura Alexandrie Alexandra[2].

Claude avait signé pour que le 45 tours sorte le mercredi 15 mars 1978, c'est, par hasard, à cette date qu'ont eu lieu ses funérailles. On trouve la chanson Ève en face B.

Les paroles évoquent l'Égypte natale de Claude François : le voile (islamique) (« voiles sur les filles »), le Nil, le phare d'Alexandrie, les légendaires sirènes, ainsi que le barracuda. La chanson est également célèbre pour sa chorégraphie qui consiste à replier ses bras, lever et balancer ses bras en l'air.

Il existe deux versions de cette chanson : la première, la plus répandue[réf. nécessaire] et une seconde qui met en avant la guitare électrique notamment au début de la chanson. Cette seconde version est utilisée dans son clip pour RTL de décembre 1977 où l'image est naturellement floue (Claude avait fait mettre de la vaseline sur l'œil de la caméra).

Les orchestrations et les chœurs sont enregistrés aux studios Trident à Londres. Le mixage de la version 45 tours se fait le 9 février 1978 sous la direction de l'ingénieur du son Bernard Estardy aux studios CBE à Paris[3]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Claude François eut le temps de présenter quatre fois cette chanson à la télévision :

Le 15 mars 1978, le jour des obsèques de Claude François, sort donc le 45 tours avec une version assez différente au niveau de l'orchestration et plus courte de 12 secondes que la version 33 tours. La pochette du 45 tours fut la dernière pochette réalisée et signée par Claude François.

Ce disque 45 tours est sorti au Canada avec la version 33 tours et non pas celle du 45 tours français. Il est également paru à Madagascar et en Belgique avec une pochette différente[4].

En 1998 sort une version "technomix" d' Alexandrie Alexandra qui se classe à la 45e place du Top 50[5].

Elle reste, avec Magnolias for Ever l'une des chansons de Claude François qui passe toujours en boîte de nuit, 40 ans après sa sortie.

Pour le 40e anniversaire de la chanson sort une version longue dont le titre n'avait jamais bénéficié jusqu’à alors, d’une durée de 8 min 08 s[6].

Ce mix sortira début 2018 sous les formats suivants :

  • une édition 2 titres avec la version longue et son instrumentale ;
  • une édition single avec version raccourcie (5 min 00 s) ;
  • un maxi vinyle 45 tours en tirage limité avec les trois versions de ce nouveau mix au côté de la version originale de 1977.

Enfin cette nouvelle version longue figurera également sur l’anthologie Claude François For Ever dont la sortie est prévue pour février 2018.

Soucieux de conserver l’âme de l’originale, Claude François Jr, a souhaité confier la réalisation de cette version à Slim Pezin, co-arrangeur avec Raymond Donnez de l’enregistrement original.

Seuls les éléments figurant sur la bande multipiste originale de 1977 ont servi de base pour ce nouveau mix, tous les instruments et parties chantées proviennent de celle-ci.

Ce mix 40e anniversaire donne aussi enfin à entendre les cuivres et violons en stéréo, alors qu’ils étaient jusqu’ici en mono en raison des 24 pistes auxquelles les productions étaient contraintes à l’époque, d’où la sensation d’un spectre sonore plus large, plus rempli.

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement Meilleure position[7]
Drapeau de la Région wallonne Région wallonne 5
Drapeau de la France France (IFOP) 1

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Composition : Claude François - Jean-Pierre Bourtayre / Étienne Roda-Gil
  • Arrangements : Slim Pezin et Raymond Donnez[8]
  • Guitare rythmique : Slim Pezin
  • Cordes et cuivres : R. Gimmenez et R. Donnez

Reprises et samples[modifier | modifier le code]

  • Les VRP la reprennent sur l'album Remords et tristes pets (1989)
  • La chanteuse suédoise Indra reprend le titre dans une version orientée « dance music » lors d'un numéro spécial de l'émission « Stars 90 » en hommage à Claude François présenté par Michel Drucker et Sheila et diffusé le 18 février 1993. Après sa diffusion, cette version interprétée par la chanteuse de dance music alors très populaire reçoit l'engouement du public et paraît sur une réédition de son single de l'époque Gimme what's real. Le titre est également inclus sur le Best of de la chanteuse sorti l'année suivante (1994).
  • En 2000, le groupe Black Project a samplé Alexandrie Alexandra dans Everybody.
  • En 2002, Les Castafiores la reprennent sur leur live, Punkitchatcha !!!
  • Le titre est repris dans la comédie musicale Belles belles belles. Rendant hommage aux titres de Claude François, elle est créée en 2003 par des collaborateurs du chanteur tels Daniel Moyne, Jean-Pierre Bourtayre et Gérard Louvin.
  • En 2004, Bob Sinclar remixe Alexandrie Alexandra pour Bernard Frédéric (Benoît Poelvoorde) pour le film Podium
  • Richard Grey a samplé Alexandrie Alexandra dans You Can Run.
  • Utilisé comme gag dans le film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (mais pas dans l'album BD, sorti en 1964).
  • Utilisé comme musique de fête dans le film " Vive la France"
  • Repris par M. Pokora dans son album My Way sorti en 2016.
  • Utilisé en tant que version longue pour les 40 ans de la mort de Claude François.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]