Boulevard Exelmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Exelmans.
16e arrt
Boulevard Exelmans
image illustrative de l’article Boulevard Exelmans
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Auteuil
Début 168, quai Louis-Blériot
Fin Rue d'Auteuil
Morphologie
Longueur 1 205 m
Largeur 60 m
Historique
Création 1862-1863
Dénomination 1867
Géocodification
Ville de Paris 3488
DGI 3465

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Boulevard Exelmans
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le boulevard Exelmans est un boulevard du quartier d'Auteuil du 16e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Le boulevard part du quai Louis-Blériot, où il prolonge le pont du Garigliano et le boulevard du Général-Martial-Valin dans le 15e arrondissement, et se termine rue d'Auteuil.

Plaque du boulevard Exelmans.

Le boulevard est desservi par la station de métro Exelmans ainsi que par la station Porte d'Auteuil au nord. Plusieurs lignes du réseau de bus RATP desservent la voie à ses extrémités. Du jusque dans les années 1960, il existe encore le bâtiment d'une gare nommée « Point-du-Jour » située au croisement du boulevard et de l'avenue de Versailles. Desservie par la ligne de Petite Ceinture, la gare est fermée au trafic voyageurs le en raison de problèmes de rentabilité. La gare disparaît lors de la destruction du viaduc d'Auteuil en 1966[1].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le boulevard porte le nom du comte Isidore Exelmans (1775-1852), maréchal de France de la Deuxième République.

Historique[modifier | modifier le code]

Le boulevard est percé en 1862-1863, en même temps qu'est construite la ligne de Petite Ceinture ferroviaire qui rejoint le viaduc d'Auteuil, par l'intermédiaire d'un viaduc en maçonnerie qui occupe son terre-plein central jusqu'en 1966.

Bien que faisant la jonction entre les boulevards Suchet et du Général-Martial-Valin, il ne fait pas partie des boulevards des Maréchaux.

Il prend le nom de boulevard Exelmans le .

En 1966, le terre-plein central est démoli.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux résida sur ce boulevard.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Des scènes du film long métrage Cloclo (2012), biopic retraçant la vie de Claude François, ainsi que de la saison 2 de la série Braquo, ont été tournées sur le boulevard Exelmans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Gare du Point-du-Jour (1867) », www.petiteceinture.org (consulté le 5 mai 2015).
  2. « Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale », www.exarchat.eu.
  3. Protections patrimoniales, 16e arrondissement, Ville de Paris, Règlement du PLU, tome 2, annexe VI, p. 370 à 432.
  4. « Immeuble d’habitation boulevard Exelmans », paris-promeneurs.com.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]