I Believe in Father Christmas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
I Believe in Father Christmas

Single de Greg Lake
extrait de l'album Works Volume II (EL&P)
Face B Humbug (instrumental)
Sortie novembre 1975 (single version)
(album version)
Enregistré 1974
Durée 3:32 (single version)
3:17 (album version)
Genre Folk rock, rock symphonique,
chant de Noël
Format 45 tours
Auteur Peter Sinfield
Compositeur Greg Lake
Producteur Lake-Sinfield
Label Manticore K 13511 Drapeau : Royaume-Uni
Atlantic 45-3305 Drapeau : États-Unis
Classement 2e (Royaume-Uni)

Singles de Greg Lake

Pistes de Works Volume II (EL&P)

I Believe in Father Christmas est une chanson de Greg Lake sortie en single en novembre 1975, durant une pause dans la carrière du groupe Emerson, Lake and Palmer.

La chanson[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La chanson se classe no 2 au Royaume-Uni en décembre, derrière Bohemian Rhapsody de Queen qui est le single no 1 de Noël 1975. Deux ans plus tard, I Believe in Father Christmas est enregistrée à nouveau par Emerson, Lake and Palmer, dans une version plus dépouillée, et incluse sur l'album Works Volume II. Une troisième version a été enregistrée en 1993 pour le coffret The Return of the Manticore. En 1995, Rhino Records publie un EP intitulé I Believe in Father Christmas qui contient les deux premières versions de la chanson, ainsi que Humbug (la face B du single de Lake) et des interprétations de la Troika de Prokofiev (extraite de la suite du Lieutenant Kijé) et de Nut Rocker (en), titre rock inspiré de Tchaïkovski.

I Believe in Father Christmas est apparue sur de nombreuses compilations thématiques de Noël. Souvent considérée comme une chanson anti-religieuse, Greg Lake affirme qu'il s'agit plutôt d'une protestation contre la commercialisation de la fête de Noël[1].

Artistes ayant repris I Believe in Father Christmas[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Pour la version de 1975[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]