A Star Is Born (film, 2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Une étoile est née.
A Star Is Born
Réalisation Bradley Cooper
Scénario Bradley Cooper
Eric Roth
Will Fetters
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Metro-Goldwyn-Mayer
Live Nation Productions
Gerber Pictures
Peters Entertainment
Joint Effort
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame musical
Durée 136 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

A Star Is Born est un film musical américain coécrit, coproduit et réalisé par Bradley Cooper, sorti en 2018.

Il s'agit du quatrième remake du film Une étoile est née de William A. Wellman, sorti en 1937.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Star de country sur le déclin, Jackson Maine (Bradley Cooper) découvre Ally Campana (Lady Gaga), une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu'ils tombent follement amoureux l'un de l'autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d'elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus mal son propre déclin.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Jackson Maine (Bradley Cooper) se produit dans des concerts qui se vendent bien tout en ayant des problèmes d'alcool et d’addictions qu'il cache au public. Son principal soutien et manager n'est autre que son demi-frère aîné Bobby (Sam Elliott) qui s'occupe de lui. Ally Campana (Lady Gaga) est une jeune auteur-compositrice qui travaille comme serveuse avec son ami Ramon (Anthony Ramos), tout en chantant dans un bar de drag queens. Après un concert au Coachella Festival, Jackson arrive dans ce même bar pour boire et découvre Ally qui chante La Vie en Rose. Impressionné par son talent, il partage un verre avec elle. Ally lui révèle qu'elle n'a jamais poursuivi de carrière professionnelle car les gens de l'industrie lui ont trop souvent dit qu'elle avait un nez trop grand et qu'elle n'arriverait jamais à rien. Jackson lui avoue trouver cela séduisant et lui propose d'écrire des chansons ensemble. Elle le ramène chez elle, où elle vit avec son père veuf, Lorenzo (Andrew Dice Clay), qui dirige un service de chauffeurs avec ses amis. Jackson demande à Ally de venir à son concert le soir même, mais elle refuse malgré l'insistance de Lorenzo. Elle change finalement d'avis et emmène Ramon avec elle. Jackson demande à Ally de chanter avec lui sur scène. Après hésitation, elle cède et finit par être adulée sur les réseaux sociaux grâce à son interprétation de Shallow.

Jackson et Ally partent sur les routes, chantent ensemble à plusieurs concerts et commencent à se lier. Après l'évanouissement de Jackson à cause de son alcoolisme, Bobby dit à Ally qu'elle doit être très prudente avec lui. Jackson emmène Ally en Arizona voir une ferme qu'il a achetée pour Bobby et où son père est enterré, mais découvre que Bobby a vendu le terrain et que le corps de leur père a été emporté dans une tornade. Furieux de sa trahison, Jackson frappe Bobby, qui décide de démissionner de son poste de manager.

À la fin d'un concert, Ally rencontre Rez (Rafi Gavron), un producteur qui lui propose un contrat après l'avoir entendu chanter Always Remember Us This Way. Malgré le fait qu'il soit visiblement contrarié, Jackson soutient sa décision et aide Ally à traverser les premières épreuves de sa notoriété. Pendant un de ces concerts, Rez réprimande Ally sur sa décision d'annuler le numéro de danse initialement prévu et lui suggère de se teindre les cheveux en blond platine, ce qu'elle refuse. Supposé venir au concert, Jackson, ivre, s'évanouit en centre ville et est aidé par Noodles (Dave Chappelle), un de ses amis d'enfance qui l'autorise à rester temporairement chez lui. Ally le rejoint et lui avoue avoir de plus en plus de mal à supporter ses addictions. Jackson lui fait alors sa demande en mariage en créant une bague avec un bout de corde de guitare, et ils se marient le jour même.

Pendant qu'Ally se produit dans l'émission Saturday Night Live, Bobby arrive et se réconcilie avec Jackson. Plus tard, Jackson exprime sa réprobation face à une des chansons d'Ally, qui perd en authenticité et se transforme petit à petit en produit commercial. La traitant de "laide", ils se disputent puis essaient rapidement de laisser le problème derrière eux. Sous l'emprise de l'alcool et des opiacés, Jackson se produit aux Grammy Awards avec un hommage à Roy Orbison. Ally gagne le Grammy de la meilleure nouvelle artiste. Pendant qu'elle prononce son discours, Jackson arrive sur scène au même moment mais s'humilie en s'urinant dessus et en perdant connaissance. Lorenzo emmène Jackson dans les coulisses, le réprimande et le met sous une douche pour le faire dessoûler. À la suite de cet incident, Jackson part en cure de désintoxication.

Ally lui rend visite et Jackson s'excuse pour son comportement. Avant le retour de Jackson chez lui à la fin de sa cure, Ally propose à Rez de faire une tournée commune avec son mari, désormais sobre et remis sur pied. Mais le manager refuse catégoriquement. Hors d'elle, Ally lui dit qu'elle préfère annuler la tournée. Rez se rend à leur domicile et dit en privé à Jackson qu'il finira par replonger tôt ou tard et qu'il pourrait ruiner la carrière d'Ally à cause de ses addictions, mais qu'elle n'osera jamais lui dire. Celle-ci ment à Jackson et lui explique qu'elle a annulé sa tournée européenne pour enregistrer son deuxième album. Lorsqu'elle part pour son dernier show, elle lui demande de la rejoindre sur scène pour chanter ensemble. Il accepte. Mais après le départ d'Ally, Jackson prend des pilules et se suicide en se pendant, comme il avait tenté de le faire durant sa jeunesse.

Ally demeure inconsolable malgré les efforts de Lorenzo et de Ramon pour l'aider. Bobby lui explique que la mort de Jackson était la faute de ce dernier et non la sienne. Elle s'approprie une chanson que Jackson avait écrite, mais n'avait jamais présentée, I'll Never Love Again, et décide de la chanter à une cérémonie de commémoration, où elle se présente elle-même comme Ally Maine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et français : A Star Is Born
  • Titre québécois : Une étoile est née
  • Réalisation : Bradley Cooper
  • Scénario : Bradley Cooper, Eric Roth et Will Fetters d'après le scénario original écrit par William A. Wellman, Robert Carson, Dorothy Parker et Alan Campbell
  • Direction artistique : Matthew Horan
  • Décors : Karen Murphy
  • Costumes : Erin Benach
  • Photographie : Matthew Libatique
  • Montage : Jay Cassidy
  • Production : Bradley Cooper, Bill Gerber, Lynette Howell Taylor, Jon Peters, Todd Phillips et Clint Eastwood
Producteurs délégués : Basil Iwanyk, Ravi D. Mehta et Courtenay Valenti

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Les acteurs principaux Bradley Cooper et Lady Gaga à la première du film au Festival international du film de Toronto 2018.

Développement et distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En 2011, il est annoncé que Clint Eastwood est en négociations pour diriger la chanteuse Beyoncé Knowles dans le troisième remake du film Une étoile est née de William A. Wellman sorti en 1937[1]. Le projet est cependant retardé en raison de la grossesse de la chanteuse. En avril 2012, le scénariste Will Fetters rapporte en interview que le script est très inspiré par Kurt Cobain[2].

De nombreux acteurs sont contactés pour le rôle masculin principal : Leonardo DiCaprio, Will Smith, Christian Bale, Tom Cruise ou encore Johnny Depp le refusent. En octobre 2012, Beyoncé quitte finalement le projet, alors que Bradley Cooper est annoncé dans le rôle masculin. Eastwood montre alors de l'intérêt pour Esperanza Spalding dans le rôle de la chanteuse[3].

En mars 2015, Warner Bros. annonce finalement que Cooper est en négociations avancées pour également faire ses débuts de réalisateur en plus de donner la réplique à Knowles, qui est alors à nouveau attachée au projet[4]. En mai 2016, c'est finalement la chanteuse et actrice Lady Gaga qui est évoquée pour le rôle féminin principal[5]. Sa présence est officialisée en août 2016[6],[7].

En novembre 2016, il est annoncé que l'intégration de Ray Liotta à la distribution est en discussion. En mars 2017, l'acteur Sam Elliott obtient lui aussi un rôle[8], alors qu'Andrew Dice Clay campe Lorenzo, le père du personnage incarné par Lady Gaga après que Robert De Niro et John Travolta ont tous deux étés pressentis pour le rôle[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [10]. Il a lieu à Los Angeles[11]. Après avoir envisagé de tourner certaines séquences en studio, l'équipe du film a finalement pu avoir accès à de véritables lieux de concerts tels que le Regent Theatre, le Forum d'Inglewood, le plateau de l’émission Saturday Night Live et le Shrine Auditorium [12]. Des séquences de concert sont tournées durant l'édition 2017 du Coachella Festival[13], où la tête d'affiche n'est autre que Lady Gaga. La chanteuse fait ensuite appel à ses propres fans pour faire de la figuration pour le tournage de nouvelles séquences de concert filmées en mai 2017 au Greek Theatre[14]. Dès le départ, Gaga et Cooper se sont mis d'accord pour enregistrer toutes leurs performances musicales en direct, sans avoir recours au playback. Steve Morrow, ingénieur du son sur le film, explique : « Dans les films musicaux traditionnels, on a l'impression que lorsque la musique commence, nous nous retrouvons dans un autre univers sonore. C'est exactement ce que Bradley et Gaga voulaient éviter. »[12] Bradley Cooper a travaillé avec le répétiteur Tim Monich pour mettre au point le timbre de voix de son personnage Jackson Maine, plus grave que sa voix naturelle et plus proche du timbre de Sam Elliott, qui joue son frère dans le film. Cooper explique : « On a passé des mois a travailler la voix de Jack et mon registre a dû baisser d'une octave. »[12]

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : A Star Is Born (album).

Les chansons du film sont interprétées par Lady Gaga et Bradley Cooper. Elles sont composées et écrites par Lady Gaga, Bradley Cooper, Lukas Nelson, Diane Warren, Anthony Rossomando ou encore Mark Ronson.

La bande originale du film sort le 5 octobre 2018 sous le label Interscope. Elle atteindra la première place des ventes dans plus de vingt pays et la huitième place des meilleures ventes mondiales de 2018[15]. L'album est certifié Disque d'Or en Italie, Disque de Platine aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Danemark, en Autriche et au Canada et Double Disque de Platine en France et en Australie. Il s'est vendu à plus de 4 millions d'exemplaires[16].

La chanson Shallow est quant à elle certifiée single de diamant en France[17] et single de platine aux USA où elle dépasse le million d'exemplaires vendus[18]. La chanson passe plus de 105 jours en tête des titres les plus téléchargés mondialement sur ITunes [19].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Sur le site français AlloCiné, A Star Is Born obtient une note moyenne de 3,3/5 pour 24 titres de presse[20].

Le site agrégateur de revues américain Rotten Tomatoes assigne la note 90 sur 100 au film[21]. L'autre site de référence mondiale dans l'agrégation de revues, Metacritic, lui donne la note de 88 sur 100[22].

La majorité de la presse internationale est séduite par le jeu d'acteur entre Bradley Cooper et Lady Gaga, et salue notamment la prestation de cette dernière en tant qu'actrice et les premiers pas concluants de son acolyte à la réalisation. Pour le magazine Time « Cooper a réussi à faire un mélodrame génial pour ses contemporains. » Pour Entertainment Weekly « Cooper porte le film par les deux bouts » tandis que le Film Journal International écrit « La performance de Lady Gaga est électrisante ». Coté français, Closer écrit « Ce premier drame musical de Bradley Cooper offre à Lady Gaga un premier rôle dans lequel elle excelle en y apportant sa propre sensiblité. » Pour Le Figaro « Porté par l'interprétation magistrale de Lady Gaga, le remake de A Star Is Born réalisé par Bradley Cooper est une fable réussie. » Le journal Le Parisien dit « Pour sa première réalisation, Bradley Cooper - irrésistible en chanteur fatigué - impressionne : les scènes de concert donnent la chair de poule et les visages sont particulièrement bien filmés. »

En ce qui concerne le public, il est totalement conquis avec une moyenne de 4,5/5[23]. A Star Is Born est classé en 4e position des meilleurs films de 2018 selon les spectateurs[24].

Box-office[modifier | modifier le code]

Avec un budget de 36 millions de dollars, le film devient rentable dès sa première semaine d'exploitation et rencontre un grand succès mondial.

La semaine de sa sortie, A Star Is Born rapporte en effet 41,25 millions de dollars aux États-Unis et 14 millions à l'international, dont 5,3 millions au Royaume-Uni, 2,1 millions en France et 1,9 million en Allemagne [25].

Le film atteint la pole position du box-office en Italie [26], en Australie [27], au Portugal [28] , au Québec [29] et au Royaume-Uni [30]. En l'espace de deux mois seulement, A Star Is Born devient le 2e plus grand succès de 2018 au box-office irlandais [31].

Le film termine à la 20e place du box office mondial 2018[32] et à la 11e place au box office américain.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 215 288 866 $[33] 26 (fin)
Drapeau de la France France 2 001 439 entrées[34] 30 (en cours)
Alt=Image de la Terre Mondial 434 188 866 $[33] 27 (en cours)


DVD et Blu-Ray[modifier | modifier le code]

Le film sort en Dvd et Blu-Ray le 20 février 2019 aux Etats-Unis, en France et dans le reste du monde. Il se classe directement #1 des ventes sur les deux formats la semaine de sa sortie aux Etat-Unis.[35] Il s'écoule au total plus de 1,2 millions de copies sur le sol américain. [36]

Une version longue du film est prévue en Blu-Ray le 05 Juin 2019.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lady Gaga et Bradley Cooper à la première londonienne du film.

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb. Salué à la fois par le public et les critiques, A Star Is Born et sa bande originale récoltent pas moins de 225 nominations et remportent plus d'une soixantaine de prix dont voici les plus prestigieux.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Andrea Magrath, « A Star Is Born ... again: Clint Eastwood in talks to direct Beyonce in yet another remake of Hollywood classic » [archive du ], Daily Mail, London,
  2. (en) ADAM CHITWOOD, « Screenwriter Will Fetters Talks Clint Eastwood’s A STAR IS BORN; Says Script Was Inspired by Kurt Cobain », collider.com, (consulté le 5 avril 2015)
  3. (en) Justin Kroll, « Beyonce exits Eastwood’s ‘A Star Is Born’ (Exclusive) », Variety, (consulté le 5 avril 2015)
  4. (en) Mike Fleming Jr, « Bradley Cooper To Make Directing Debut, Hopes To Star With Beyonce In ‘A Star Is Born’ For Warner Bros », deadline.com, (consulté le 5 avril 2015)
  5. (en) Peter Bart et Mike Fleming Jr, « Bart & Fleming: Bradley Cooper & Lady Gaga Road Test ‘A Star Is Born’ Team-Up », Deadline, (consulté le 18 juin 2016)
  6. (en) Mike Fleming Jr, « ‘A Star Is Born’ Gets Warner Bros Green Light; Bradley Cooper Directs, Stars With Lady Gaga », Deadline, (consulté le 17 août 2016)
  7. « Lady Gaga confirmée pour A Star is Born, première réalisation de Bradley Cooper », sur Allociné, (consulté le 27 avril 2017)
  8. (en) Anita Busch, « Sam Elliott Joins Bradley Cooper & Lady Gaga In ‘A Star Is Born’ », Deadline, (consulté le 19 avril 2017)
  9. (en) Margeaux Sippell et Margeaux Sippell, « Andrew Dice Clay Says He Beat Robert De Niro, John Travolta for ‘A Star Is Born’ Role », sur Variety, (consulté le 7 décembre 2018)
  10. (en) Spencer Perry, « First Look at Lady Gaga in A Star is Born Remake », ComingSoon.net,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  12. a b et c AlloCine, « Les secrets de tournage du film A Star Is Born » (consulté le 4 janvier 2019)
  13. « Lady Gaga et Bradley Cooper chantent sur la première photo de A Star Is Born », sur Allociné, (consulté le 27 avril 2017)
  14. « A Star Is Born : Lady Gaga invite ses fans à jouer dans le film », sur Allociné, (consulté le 27 avril 2017)
  15. « Index », sur www.mediatraffic.de (consulté le 24 février 2019)
  16. (en) Bobby Campbell, « 4 MILLION ALBUMS SOLD WORLDWIDE 2 BILLION STREAMS WORLDWIDE #AStarIsBorn https://www.billboard.com/articles/business/8500426/lady-gaga-star-born-album-sales-streams-interscope-execs-photo-kimmel …pic.twitter.com/E1r6KC3h2Q », sur @bobby_campbell, 2019t14:04 (consulté le 2 mars 2019)
  17. Le SNEP, « Le titre "Shallow" de Lady Gaga & Bradley Cooper est certifié Single Diamant ! 50 000 000 équivalents streams Bravo ! pic.twitter.com/XOtvtBWy7r », sur @snep, 2019t05:43 (consulté le 27 avril 2019)
  18. (en) Hugh McIntyre, « Lady Gaga And Bradley Cooper's 'Shallow' Has Now Sold One Million Copies In The U.S. », sur Forbes (consulté le 27 avril 2019)
  19. marine Pineau, « Lady Gaga : Shallow, toujours au sommet des charts iTunes ! », sur virginradio.fr, (consulté le 27 avril 2019)
  20. AlloCine, « A Star Is Born: Les critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 19 novembre 2018)
  21. (en) « A Star Is Born » (consulté le 7 décembre 2018)
  22. « A Star Is Born » (consulté le 7 décembre 2018)
  23. AlloCine, « Avis sur le film A Star Is Born », sur AlloCiné (consulté le 19 novembre 2018)
  24. AlloCine, « Ready Player One, Avengers 3... Les 10 meilleurs films de 2018 selon les spectateurs », sur AlloCiné (consulté le 4 janvier 2019)
  25. « 'Venom' Delivers October Opening Weekend Record While 'Star is Born' Shines - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 4 janvier 2019)
  26. (en) Lady Gaga Now  👾, « Italian queen #AStarIsBornpic.twitter.com/VK9ducxFIx », sur @LadyGagaNowNet,‎ (consulté le 4 janvier 2019)
  27. « Australia Weekend Box Office Index for 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 4 janvier 2019)
  28. « Portugal Weekend Box Office Index for 2018 », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 4 janvier 2019)
  29. « Box-office », sur www.cinoche.com (consulté le 4 janvier 2019)
  30. (en) « A Star Is Born is number-one film at UK box office », sur Independent.ie (consulté le 4 janvier 2019)
  31. (en) Laura Slattery, « Musicals boost Irish cinema takings to highest point since 2009 », sur The Irish Times (consulté le 4 janvier 2019)
  32. « 2018 Yearly Box Office Results - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 26 avril 2019)
  33. a et b (en) « A Star Is Born », sur Box Office Mojo (consulté le 13 avril 2019)
  34. « A Star Is Born », sur jpbox-office (consulté le 23 avril 2019)
  35. (en-US) « ‘A Star Is Born’ Shines on Home Video Charts – Media Play News » (consulté le 27 avril 2019)
  36. « A Star is Born (2018) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le 27 avril 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]