Œuvres de Denis Diderot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article contient la liste des œuvres de Denis Diderot triées par genre. La liste est suivie par une liste des éditions collectives de références et d'un tableau de synthèse.

La catégorie correspondante regroupe les titres qui font déjà l'objet d'un article détaillé.

Pour une étude détaillée de la bibliographie matérielle de Diderot, on consultera avec intérêt l'importante bibliographie rassemblée par David Adams[1].

Fictions[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Contes[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Dialogues[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Critique et comptes rendus[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Philosophie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Auteurs[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Articles de l'Encyclopédie[modifier | modifier le code]

En plus du Prospectus et de la supervision générale des articles, Diderot a personnellement rédigé près de 3 500 d'articles de l'Encyclopédie[4], parmi lesquels : anatomie, art, autorité politique, beau[5], capuchon, christianisme, citoyen, encyclopédie, éclectisme, mélancolie, philosophie[6]

Politique[modifier | modifier le code]

Sciences[modifier | modifier le code]

Récits de voyage[modifier | modifier le code]

Contributions[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

La date est celle de la traduction effective de Diderot, pas celle de l'œuvre originale :

Correspondance privée[modifier | modifier le code]

Lettres publiques[modifier | modifier le code]

On peut considérer comme lettres publiques les textes présentés comme tels (Lettre à, Lettre sur, ...) et au moins destinés à la publication immédiate[9]. Cette liste reprend des textes signalés par ailleurs sur cette page, qui se justifie par l'intérêt à rassembler des revandications fortes et publiques de Diderot, par opposition aux textes qu'il choisit de ne pas publier.

Textes apocryphes ou l'ayant été[modifier | modifier le code]

Quelques ouvrages ont été attribués erronément à Diderot.

Éditions de référence[modifier | modifier le code]

On reprend ici les références des plus importantes éditions des œuvres de Diderot, soit compilées soit isolées. Ces références sont utilisées dans le tableau infra qui retrace l'histoire de l'édition des textes du philosophe.

1772, Œuvres philosophiques de M. D***, Amsterdam, Marc-Michel Rey, 6 vol., illustré, 13 cm sur 21 cm. Cette édition n'a pas été consentie par Diderot et contient deux textes qui ne sont pas de lui.

1773, Contes moraux et nouvelles Idylles de Mrs D... et Gessner, textes édités par Jacques-Henri Meister, Zurich, chez Orell, Gessner, Fuessli & Comp.

1773, Londres, 5 vol.

1777, Pensées philosophiques en français et en italien, Amsterdam. Édition bilingue des Pensées philosophiques et de l'Entretien d'un philosophe avec la maréchale de ***. Publiées sous l'identité de Thomas Crudeli qui présentait l'intérêt d'être décédé depuis une trentaine d'années. Le choix de Crudeli est sans doute une allusion maçonnique mais qui est l'initiateur de cette édition ? Disponible sur Gallica

1796, Opuscules philosophiques et littéraires, la plupart posthumes ou inédites. Contient L’Entretien d'un philosophe avec la maréchale de *** et Le Supplément au voyage de Bougainville.

1798, Œuvres publiées sur les manuscrits de l'auteur par Jacques-André Naigeon, Paris, Desray, Deterville, 15 vol.

  • Tome 1 :
  • Tome 2 : Mémoires sur différents sujets de mathématiques, Lettre sur les Aveugles, Lettre sur les sourds et muets (avec ses Additions), Recherches philosophiques sur l'origine et la nature du beau.
  • Tome 3 : Prospectus de l'Encyclopédie, Sur le projet d'une Encyclopédie, Lettre au R. P. Berthier, Seconde lLettre au R. P. Berthier, De l'interprétation de la nature, Principes sur la matière et le mouvement, Supplément au Voyage de Bougainville, Lettre à madame la comtesse de Forbach sur l'éducation des enfants, Lettre sur Boulanger, Réflexions sur le livre de l'esprit, par M. Helvetius.
  • Tome 8 : Essai sur les règnes de Claude et Néron
  • Tome 9 : Vie de Sénèque, Éloge de Richardson, De Térence, Sur les systèmes de musique des anciens peuples, Lettre d'un citoyen zélé, qui n'est ni médecin, ni chirurgien, Sur l'histoire de la chirurgie, par M. Peyrilhe, Entretien d'un père avec ses enfants, Principes de politique des souverains, Sur l'histoire du Parlement de Paris, par Voltaire, Sur la princesse d'Ashkow, Regrets sur ma vieille robe de chambre, Lettre à Monsieur *** sur l'abbé Ferdinando Galiani, Sur les lettres d'un fermier de Pensylvanie aux habitants de l'Amérique septentrionale, Lettre de M. Ramsay, peintre du Roi d'Angleterre à M. Diderot, Lettre à M. l'abbé Galiani sur la sixième Ode du troisième livre d'Horace, Satire première
  • Tome 13 : Salon de 1765 - précédé d'un avertissement éditorial.
  • Tome 14 : Salon de 1767.

1818 (juin)-1819, Œuvres complètes de Denis Diderot, Georges-Bernard Depping (dir.), éd. Belin. 7 vol.

« M. Belin annonce comme faisant partie de sa collection de prosateurs français une édition des œuvres complètes de Diderot en cinq tomes in-8 dont le prix est de 35 fr pap. superf. et de 70 fr pap. vél. pour les personnes qui souscriront avant la publication du tome I en juin prochain. Les cinq volumes comprendront un supplément composé de pièces inédites et qu’on peut se procurer séparément pour le joindre aux anciennes éditions des Œuvres de Diderot. Ces pièces inédites consistent en un Voyage en Hollande, divers articles sur les arts la littérature et la philosophie pièces de vers etc. Prix du supplément, 6 fr. »

— Journal des savants, mai 1818, p. 317.

1821-1834, Œuvres par J. L. J. Brière (avec la collab. de François Walferdin), Paris, 26 vol.

1875-1877, Œuvres complètes, édition établie par J. Assézat et M. Tourneux, Paris, 20 vol. (Contenu des volumes et accès aux textes dans Wikisource)

1962-1964, Diderot, Œuvres, Paris, Garnier.

1969-1972, Œuvres complètes, éd. chronologique avec introduction de Roger Lewinter, Club Français du Livre, Paris, 15 vol.

1975-..., Œuvres complètes, édition critique et annotée par J. Fabre, H. Dieckmann, Jacques Proust, Jean Varloot (dite "DPV"), Paris, 33 vol. prévus.

  • Vol. I, « Le modèle anglais » : Les Mémoires de Mme de Vandeul, Histoire de Grèce, Dictionnaire universel de médecine, Essai sur l’homme, Essai sur le mérite et la vertu.
  • Vol. II, « Philosophie et mathématiques » : Pensées philosophiques, La Promenade du sceptique, De la suffisance de la religion naturelle, Lettre d’un citoyen zélé, Mémoires sur différents sujets de mathématiques, écrits divers de mathématiques.
  • Vol. III, « Les bijoux indiscrets » : Les Bijoux indiscrets, L’oiseau blanc, conte bleu.
  • Vol. IV, « Le nouveau Socrate » : Lettre sur les aveugles, Lettre sur les sourds et muets, Apologie de Socrate, Suite de l’apologie de Monsieur l’abbé de Prades.
  • Vol. V, « Encyclopédie » : documents annexes, Prospectus de l'Encyclopédie, liste des articles de l'Encyclopédie, articles de Diderot (lettre A).
  • Vol. VI, « Encyclopédie » : articles de Diderot (B-C).
  • Vol. VII, « Encyclopédie » : articles de Diderot (D-L).
  • Vol. VIII, « Encyclopédie » : articles de Diderot (M-Z), Lettre sur le commerce de la librairie.
  • Vol. IX, « L’interprétation de la nature »
  • Vol. X, « Le drame bourgeois » : Le Fils naturel, Le Père de famille (Diderot), De la poésie dramatique, lettre à Madame Riccoboni, plans et canevas, projet de préface à M. Tru.
  • Vol. XI, « La Religieuse » : La Religieuse, Le Shérif, Le Joueur.
  • Vol. XII, « Le neveu de Rameau » : Satire première, Lui et moi, Le Neveu de Rameau, Sur la traduction de Perse par l’abbé Le Monnier, Les Deux Amis de Bourbonne, Entretien d’un père avec ses enfants, Supplément au voyage de Bougainville, Madame de La Carlière.
  • Vol. XIII, « Arts et lettres » : textes divers de 1739 à 1766.
  • Vol. XIV, « Salons » : salon de 1765 et Essais sur la peinture.
  • Vol. XV, Le pour et le contre ou Lettres sur la postérité (correspondance avec Falconet)
  • Vol. XVI, « Salons » : salons de 1767 et 1769.
  • Vol. XVII, « Le Rêve de D'Alembert » : Principes philosophiques sur la matière et le mouvement, Le Rêve de D'Alembert, le manuscrit de Pétersbourg, Éléments de physiologie.
  • Vol. XVIII, « Arts et lettres » : textes de 1767 à 1770, dont certains furent insérés dans la Correspondance littéraire[10].
  • Vol. XIX, « Musique » : la querelle des Bouffons, Sur les systèmes de musique des anciens peuples, Leçons de clavecin et principes d’harmonie, Sur les leçons de clavecin, projet d’exercices de clavecin.
  • Vol. XX, « Paradoxe sur le comédien » : Paradoxe sur le comédien, Voyages à Bourbonne et à Langres, Diderot et Galiani en 1769-1771, Arts et lettres (1771-1773), Diderot et Beccaria en 1765-1766, textes insérés dans la Correspondance littéraire, textes non insérés dans la Correspondance littéraire)
  • Vol. XXI, « Plan d’une Université ».
  • Vol. XXII, « Politique ».
  • Vol. XXIII, « Jacques le Fataliste » : Jacques le fataliste et son maître, autres textes dramatiques.
  • Vol. XXIV, « Réfutations » : Voyage de Hollande, Observations sur Hemsterhuis, Réfutation d’Helvétius.
  • Vol. XXV, « Essai sur les règnes de Claude et de Néron » : Essai sur les règnes de Claude et de Néron, Les deux amis, plan d’une tragédie intitulée Terentia.
  • Vol. XXVI : « Fragments et projets »
  • Vol. XXVII à XXXII : « correspondance générale »
  • Vol. XXXIII : « Index »

1994-1997, Œuvres de Diderot, édition établie par Laurent Versini, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquin, 5 vol.

2004-..., éd. dir. par Michel Delon, Paris, Gallimard, bibl. de la Pléiade (4 volumes prévus).

Tableau de synthèse[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous met en évidence la révélation progressive de l’œuvre de Diderot et les décalages parfois importants entre la date de rédaction et la publication effective.

  • Les titres en gras sont ceux des écrits largement publiés du vivant de l'écrivain - mais pas nécessairement sous son nom.
  • La colonne périodique indique la publication d'un texte dans un périodique, pour autant qu'elle précède la première édition en monographie ; par défaut, il s'agit de la Correspondance littéraire mais dont on connait la confidentialité de la diffusion.
  • La colonne monographie indique la date de la première édition du texte dans une monographie ; quand le texte fait partie d'un recueil, une précision renvoie à une des éditions signalée ci-dessus.
  • Les articles de l'Encyclopédie ne sont pas repris.
La publication des œuvres de Diderot
Œuvre Rédaction Périodique Monographie Forme Objet
Entretien d'un philosophe avec la maréchale de *** 1773 1776, 23 juillet (Corr. de Metra) 1777 (Pensées philos.) Dialogue Philosophie
Histoire de la Grèce de Temple Stanyan 1742-43 (néant) 1743 (Antoine-Claude Briasson) Traduction Histoire
Dictionnaire universel de médecine de Robert James 1746-48 1746-48 Traduction (collectif) Science
Voyage en Hollande 1773-1774 1780-1782 1818 (Éditions Belin) Essai Voyage
Les Bijoux indiscrets 1748 (néant) 1748 Roman Fiction
Cyclopaedia or Universal Dictionnary of Arts and Sciences 1750 1750 Traduction (avec d'Alembert) Arts et Sciences
La Religieuse 1760-... 1780-1782 1796 Roman Fiction
Le Neveu de Rameau 1761-1782 (néant) 1805 (allemand), 1821 (fr), 1891 (fr) Dialogue Fiction
Lui et moi 1762 Dialogue Satire
Jacques le fataliste et son maître 1771-1778 1778, nov.- 1780, juin 1796 Roman Fiction
Pensées philosophiques 1746 (néant) 1746 Aphorismes Philosophie
De la suffisance de la religion naturelle 1746 (néant) 1770 Philosophie
Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient 1749 (néant) 1749 Essai Philosophie
Regrets sur ma vieille robe de chambre 1768 1769, 15 février 1772 Essai
Entretien d'un père avec ses enfants 1770 été 1773 (en : Contes moraux et nouvelles Idylles) Conte Morale
Supplément au voyage de Bougainville 1772 été 1773-1774 1796 (en : Opuscules) Dialogue Philosophie
Ceci n'est pas un conte 1772, été 1773, avril 1798 (Jacques-André Naigeon) Conte Fiction
Madame de La Carlière 1772, été 1773 1798 (Naigeon) Conte Fiction
La Satire première 1773-... 1778 oct. (Corr. litt.) Dialogue Philosophie
Les Deux Amis de Bourbonne 1770, août 1770, 15 déc. 1773 (en : Contes moraux et idylles) Conte Fiction
Est-il bon ? Est-il méchant ? 1775-1780 1834 Théâtre Fiction
Le Prospectus de l'Encyclopédie 1749-1750 (néant) 1750 Essai
Paradoxe sur le comédien 1770-1778 1770 oct. (Corr. litt., ébauche) 1830 Essai Critique
Sur les femmes 1771 janvier 1772 Compte rendu Critique
La Réfutation d'Helvétius 1774-1778 1783-1786 (partiel) 1875 (Jules Assézat) Essai critique Philosophie
Mystification ou L’histoire des portraits 1768 (néant) 1951 Conte Fiction
Pensées sur l'interprétation de la nature 1753-1754 (néant) 1753 Essai
Le Père de famille et Discours sur la poésie dramatique 1758 (néant) 1758 Théâtre et essai Théâtre
Les Salons 1759-1781 1759-1781 (I à IX) Compte rendu Critique
Les Essais sur la peinture 1765 1766 Essai Art
Pensées détachées sur la peinture 1772, févr. -... Essai Art
Éloge de Richardson 1762 1762, janv. (en : Journal étranger) Essai Critique
La Promenade du sceptique 1747 1830 Philosophie
Notes sur le style 1771 1875 (Jules Assézat) Essai Critique
L'Oiseau blanc : conte bleu 1748 1777, oct. 1798 (Naigeon) Conte Fiction
Suite de l'Apologie de M. l'abbé de Prades 1752 (néant) 1752 (12 oct.) Essai Polémique
Observations sur la « Lettre sur l’homme et ses rapports » 1773 1964 Philosophie
Lettre sur l’Examen de l’Essai sur les préjugés 1770 (néant) 1937 Politique
Lettre apologétique de l'abbé Raynal à monsieur Grimm 1781, 25 mars Lettre publique
Additions à la Lettre sur les aveugles 1782 1782, mai Essai Philosophie
Mémoires sur différents sujets de mathématiques 1748 1748 Essai Sciences
Mémoire sur la cohésion des corps 1761 1761 (Journal de Trévoux) 1875 (Assézat, vol. 9) Essai Sciences
Sur deux mémoires de D'Alembert 1761, septembre 1875 (Assézat, vol. 9) Essai Sciences
Le Rêve de D'Alembert 1769 1830 Dialogue Philosophie
L'histoire et le secret de la peinture en cire 1755 (néant) 1755 (anonyme) Essai Art et science
Le Fils naturel 1757 (néant) 1757[12] Théâtre Fiction
Lettre sur les sourds et muets 1751 1751 (anonyme) Essai Philosophie
Éléments de physiologie 1765-1784 1875 Traité Philosophie
Addition aux Pensées philosophiques 1762, 11 nov. 1763 1770 Aphorismes Philosophie
Principes philosophiques sur la matière et le mouvement 1770 Essai Philosophie
Voyage à Bourbonne et à Langres 1770, été-automne 1831 Prose Récit
Sur Térence 1765 1765, 15 juillet - Gazette littéraire de l'Europe Essai Critique
Lettre sur le commerce des livres 1763 1861 Essai Marché du livre
Histoire des deux Indes 1772... (div. articles) 1780 (3e éd.) Encyclopédie (collectif) Histoire politique
Essai sur le mérite et la vertu de Shaftesbury 1745 (néant) 1749 Traduction Philosophie
Apologie de Socrate de Platon 1749 (néant) Traduction Philosophie
Le Joueur d'Edward Moore 1760 Traduction Théâtre
Plan d'une Université 1775-76 1875 Essai Éducation
Vie de Sénèque ou Essai sur les règnes de Claude et de Néron 1777 1778 (déc) ; 1782 (2e éd.) Essai Histoire
Première lettre d'un citoyen zélé (...) 1748, 16 décembre (néant) 1748 (anonyme) Essai Politique
Principes de politique des souverains (Notes écrites de la main d’un souverain à la marge de Tacite) 1775 (Corr. litt.) 1798 (Naigeon) Essai Politique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bibliographie des œuvres de Denis Diderot 1739-1900, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, (ISBN 2-84559-009-1). Cet ouvrage a fait l’objet d’une recension dans la revue Recherche sur Diderot et sur l'Encyclopédie.
  2. Les critières retenus pour la distinction avec le genre théâtral sont l'intention de l'auteur, le découpage en actes ou la présence de didascalies.
  3. Disponible sur Gallica
  4. Compte effectué par Jacques Proust, Diderot et l'Encyclopédie, Albin Michel, 1995, p. 116 et suiv.
  5. Cet article sera repris sous le titre Traité du beau dans l'édition Rey (1772) des Œuvres complètes de Diderot puis dans l'édition de Naigeon en 1798. C'est dans l'édition Assézat que l'on trouve pour la première fois le titre forgé : Recherches philosophiques sur l'origine et la nature du beau. Nous ne reprenons pas ce texte en tant qu’œuvre isolée dans la mesure où cela ne semble pas avoir été l'intention de Diderot.
  6. Voir Marie Leca-Tsiomis, Diderot : choix d'article de l'Encyclopédie, Paris CTHS, 2001.
  7. Jean Gribenski, À propos des Leçons de clavecin (1771): Diderot et Bemetzrieder. In : Société française de musicologie, Revue de musicologie, 1980, no 2, p. 125-178.
  8. Sur Diderot épistolier, voir [1] http://www.archive.org/stream/diderotpistoli00melauoft/diderotpistoli00melauoft_djvu.txt].
  9. Liste établie par Benoît Melançon (Diderot épistolier, Fides, 1992, p. 17). B. Melançon ajoute à cette liste la Lettre apologétique de l'abbé Raynal à monsieur Grimm qui ne fut ni envoyée par Diderot à son destinataire et qui ne sera publiée qu'en 1948 ; il ne semble donc pas qu'on puisse la considérer comme publique.
  10. Pour ces textes, on peut également consulter l'apparat critique de l'édition de la Correspondance en cours de publication (Centre international d'étude du XVIIIe siècle).
  11. Il s'agit d'une anecdote, parue dans la Correspondance littéraire en 1771 et que L. Versini attribue à Diderot.
  12. La pièce est représentée l'année même de sa rédaction.

Accès aux textes intégraux[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :