École de peinture de Bologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hangul, Hanja.png Cette page contient des caractères coréens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant la peinture image illustrant italien
image illustrant l’Émilie-Romagne image illustrant le baroque
Cet article est une ébauche concernant la peinture italienne, l’Émilie-Romagne et le baroque.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'École de Bologne ou école bolonaise est l'une des écoles italiennes de peinture.

De la fin du XVIe au XVIIe siècle, un certain nombre de peintres issus de l'école bolonaise furent les promoteurs de la peinture baroque en Italie.

Principaux protagonistes[modifier | modifier le code]

Prédécesseurs du XVe siècle[modifier | modifier le code]

À partir du XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

Tous par périodes d'activité[modifier | modifier le code]

1501-1600[modifier | modifier le code]

1601-1650[modifier | modifier le code]

1650-1750[modifier | modifier le code]

Passage du baroque tardif au néo-classicisme et au pré-romantisme italien[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Silvia Meloni, « Biographie d’Arcangelo Resani », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Editions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 663

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stendhal : Écoles italiennes de Peinture. I. Ecole de Florence - Ecole Romaine - Ecole de Mantoue - Ecole de Crémone. II. Ecole de Parme - Ecole de Venise - Ecole de Bologne. III. Ecole de Bologne. Établissement du texte et préface par Henri Martineau, Paris : Le Divan. 1932.
  • Olivier Bonfait, Les tableaux et les pinceaux : la naissance de l'école bolonaise, 1680-1780, École française de Rome, Rome ; diff. de Boccard, Paris, 2000, 525 p. (ISBN 2-7283-0542-0) (texte remanié d'une thèse de doctorat d'Histoire de l'art soutenue à l'Université Paris 4 en 1992)

Article connexe[modifier | modifier le code]