Pinacothèque vaticane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pinacothèque vaticane
Pinacoteca vaticana vista dai giardini 01.JPG
La Pinacothèque vaticane.
Informations générales
Ouverture
Surface
18 salles
Site web
Collections
Collections
Peintures
Nombre d'objets
460 toiles
Localisation
Pays
Commune
Rome
Adresse
Viale VaticanoVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte du Vatican
voir sur la carte du Vatican
Red pog.svg

La Pinacothèque vaticane est un département des musées du Vatican à Rome. Elle a été ouverte au public le .

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est sous le pontificat de Pie VI que les premiers jalons de la future Pinacothèque sont posés dans ce qui s'appelait alors la Galerie des Tableaux. Après la restitution des tableaux par la France, qui avaient été confisqués lors des conquêtes napoléoniennes, la galerie ne suffisait plus. Le pape Pie VII décide alors d'aménager cinq salles dans les appartements Borgia pour les recevoir.

Bientôt, l'insuffisance de la lumière et des locaux amène le pape Grégoire XVI à transférer les toiles dans l'appartement de Pie V dans le Palais pontifical. Le pape Pie X procède à son tour à des réaménagements. Il fonde d'abord la Pinacothèque vaticane et inaugure pour celle-ci une galerie dans la Bibliothèque vaticane. L'espace fut réaménagé en tenant compte du critère chronologique pour l'accrochage des tableaux. La pinacothèque comprenait alors :

  • l'ancienne Pinacothèque vaticane ;
  • la collection des tableaux du palais de Latran ;
  • les peintures de la collection de la Bibliothèque vaticane ;
  • les tableaux des réserves et des appartements papaux.

Enfin, en 1932, le pape Pie XI inaugure la pinacothèque actuelle qui possède dix huit salles d'exposition, des réserves, des ateliers, une bibliothèque et des archives. En 1973, une section d'art contemporain vient s'ajouter aux collections.

Collection[modifier | modifier le code]

Les dix-huit salles de la Pinacothèque vaticane présentent par ordre chronologique et topologique des peintures italiennes du XIe au XIXe siècle, à thème surtout religieux. On y trouve en particulier des œuvres majeures des collections pontificales de la Renaissance et de la période baroque, par exemple de Giotto, de Fra Angelico, du Pérugin, de Léonard de Vinci, de Raphaël, du Titien, de Véronèse, de Federico Barocci, du Caravage, du Guerchin, de Guido Reni, de Carlo Maratta, etc.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les œuvres majeures sont :

Saint Sébastien soigné par sainte Irène par Trophime Bigot.

Source[modifier | modifier le code]

  • Ufficio Pubblicazioni Musei Vaticani, Les Musées du Vatican, Edizioni Musei Vaticani, 2010, p. 38-40, (ISBN 978-88-8271-208-2).

Sur les autres projets Wikimedia :