Giuseppe Maria Crespi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crespi.
Giuseppe Maria Crespi
Giuseppe Maria Crespi 001.jpg

La Confirmation

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
BologneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
L'Extrême Onction

Giuseppe Maria Crespi dit Lo Spagnolo (« l'Espagnol ») à cause du costume qu'il avait adopté, (né le à Bologne, Émilie-Romagne - mort le ), est un peintre italien de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Crespi est le fils de Girolamo Crespi et Isabella Cospi. Il a été surnommé l'Espagnol (Lo Spagnolo) pour son habitude de porter des habits serrés typiques de la mode espagnole de l'époque.

Le pape Benoît XIV le prit comme peintre personnel, et lui donna le titre de comte palatin. Il mêla scènes comiques aux sujets habituellement traitées avec sérieux.

Ses natures mortes animalières inspirèrent le peintre Arcangelo Resani (1670-1742), lors de son passage à Bologne avant de s'établir à Forli[1].

Son second fils Luigi Crespi (Bologne,1708-1799) est aussi peintre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Silvia Meloni, « Biographies d’Arcangelo Resani », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Editions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 663

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :