Yakovlev Yak-28

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Yakolev Yak-28 Brewer Su-27 silhouette.svg
Jak-28r-05.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : URSS Yakovlev
Rôle Bombardier
Statut Retiré du service
Premier vol
Nombre construits 700
Équipage
2
Motorisation
Moteur Toumanski R-11AF2-300
Nombre 2
Type Turboréacteurs
Poussée unitaire 60 kN
Dimensions
Avyak25 01.png
Envergure 11,78 m
Longueur 20,02 m
Hauteur 4,30 m
Surface alaire 35,25 m2
Masses
À vide 13 150 kg
Maximale 17 465 kg
Performances
Vitesse maximale 1 350 km/h (Mach 1,09)
Plafond 15 000 m
Rayon d'action 2 200 km
Armement
Interne 1 canon GH-23 de 23 mm
Externe 2 000 kg de bombes

Le Yakovlev Yak-28 (code OTAN : Brewer) était un bombardier à réaction conçu par l'URSS à la fin des années 1950. Il a été construit à environ 700 exemplaires dans différentes versions destinées également à l'interception (code OTAN : Firebar), la reconnaissance, la guerre électronique ou l'entraînement (code OTAN : Maestro). Il dispose d'un train d'atterrissage de type « monotrace », avec deux atterrisseurs à deux roues chacun disposés en tandem sous le fuselage et deux roulettes d'équilibrage près des extrémités des ailes.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Yak-28 a une grande aile médiane à 45 degrés de flèche. Le stabilisateur est situé au centre de la dérive (avec des découpes pour permettre le mouvement du gouvernail). Des becs sont montés sur les bords d'attaque et des volets à fente sont montés sur le bord de fuite des ailes. Les deux turboréacteurs Toumanski R-11, initialement de 57 kN de poussée chacun, sont montés dans des nacelles sous les ailes, comme sur le Yak-25. Cette disposition des moteurs, ainsi que le train d'atterrissage de type « monotrace » composé de deux diabolos en tandem très espacés (complétés par deux roulettes d'équilibrage dans des carénages près des extrémités des ailes), permettent à la plupart du volume du fuselage d'être utilisé pour le combustible et de l'équipement. L'appareil est principalement transsonique, bien que Mach 1 puisse être dépassé à haute altitude. C'est sur un Yak-28 que le capitaine Boris Kapustin et lieutenant Youri Yanov ont accompli leur exploit héroïque : le 6 avril 1966, lorsque l'un des moteurs de leur avion a calé, ils ont réussi à détourner leur avion d'un lotissement de Berlin-Ouest vers le lac Stößensee. Les deux héros ont reçu, à titre posthume, la médaille de la bannière rouge. Leurs corps, avec l'épave, ont été retirés du lac par les troupes britanniques.

Engagements[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Yak-28B Brewer A : version initiale de bombardement
  • Yak-28L Brewer B : système de visée modifié
  • Yak-28I Brewer C : radar de bombardement amélioré
  • Yak-28U Maestro : version biplace d'entraînement
  • Yak-28R Brewer D : version de reconnaissance
  • Yak-28PP Brewer E : version de guerre électronique
  • Yak-28P Firebar : version d'interception

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de l’URSS Union soviétique
Drapeau du Turkménistan Turkménistan
Ukraine Ukraine

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Liens externes[modifier | modifier le code]