Yakovlev Yak-141

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Yak-141 Freestyle Su-27 silhouette.svg
Yakovlev Yak-141 @ Central Air Force Museum.jpg
Le Yak-141 à Monino.

Constructeur Drapeau : URSS Yakovlev
Rôle Chasseur embarqué
Statut Prototype
Premier vol 9 mars 1987
Nombre construits 2
Équipage
1
Motorisation
Moteur 1 Kobchenko/Soyouz RD-79V-300 + 2x RKBM/Rybinsk RD-41
Nombre 1 principal + 2 verticaux
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 15,5t avec post-combustion+ 2x 4,1t
Dimensions
Yakovlev Yak-41M (Yak-141) three-view silhouette.png
Envergure 10,10 m
Longueur 18,30 m
Hauteur 5 m
Surface alaire 31,70 m2
Masses
À vide 11 650 kg
Carburant 4 400 kg
Maximale en ADAV : 15 800 kg
en ADAC : 19 500 kg
Performances
Vitesse maximale 1800 km/h (Mach 1,5)
Plafond 15000 m
Rayon d'action en ADAC avec 1t de charges 1010 km
Armement
Interne 1 canon de 30 mm
Externe 2 600 kg en 4 points d'emport sous la voilure (missiles AA-10 Alamo ou AA-11 Archer ou bombes)

Le Yakovlev Yak-141 était le successeur du Yak-38. Il était capable d'effectuer des atterrissages et décollages verticaux. Il avait reçu le code OTAN Freestyle.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Yak-141 en vol lors du salon aéronautique de Farnborough de 1992.
Un Yak-141 au sol, ailes repliés, dans un musée en 2009.

Dès 1975, devant les déficiences du Yak-38 (Vitesse subsonique, avionique rudimentaire, faibles capacités d'emport et d'autonomie), les bureaux d'études de Yakovlev entamèrent l'étude d'un remplaçant pour l'aviation navale soviétique.
Le Yak-141 est conçu comme son prédécesseur avec un réacteur à poussée vectorielle pour la sustentation et la croisière, plus deux réacteurs verticaux utilisés lors des phases stationnaires.
Il y eut deux prototypes construits ainsi que deux cellules pour les essais statiques. Le Yak-141 effectua son premier vol avec décollage classique le 9 mars 1987 puis son premier décollage vertical le 29 décembre 1989. Le second prototype sera gravement endommagé le 5 octobre 1991 lors d'un atterrissage sur le porte-avions Admiral Gorchkov. Le premier fut présenté lors du salon aéronautique de Farnborough en 1992, mais il n'était pas inconnu des Occidentaux, car il fut repéré sur la base d'essai de Joukovsky par un satellite d'observation américain, au milieu des années 1980. C'est là qu'il reçut le code OTAN Freestyle.

Après la chute de l'Union soviétique, la Fédération de Russie suspendit le programme faute de crédits. Le bureau d'études de Yakovlev a cependant continué le développement de versions améliorées.

Records[modifier | modifier le code]

Le Yak-141 est détenteur de plusieurs records dans la catégorie ADAV:

Record Performance Date
Temps de montée à 12 000 m 116,15 s 11 avril 1991
Temps de montée à 12 000 m avec 1 000 kg 116,50 s
Temps de montée à 3 000 m avec 1 000 kg 62,41 s 12 avril 1991
Temps de montée à 6 000 m avec 1 000 kg 74,37 s
Temps de montée à 9 000 m avec 1 000 kg 89,09 s
Charge maximale à 2 000 m 2 507 kg 24 avril 1991
Altitude maximale avec 1 000 kg 13 115 m 25 avril 1991
Altitude maximale avec 2 000 kg 13 115 m
Temps de montée à 3 000 m avec 2 000 kg 68,82 s
Temps de montée à 6 000 m avec 2 000 kg 88,88 s
Temps de montée à 9 000 m avec 2 000 kg 110,10 s
Temps de montée à 12 000 m avec 2 000 kg 130,64 s

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Yak-141 Freestyle: Prototype

Marquage[modifier | modifier le code]

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Aucun, mais bien que son développement soit bloqué Yakovlev tenta quand même de commercialiser l'avion à l'international, notamment en Asie et en Amérique du Sud.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :