William J. Kennedy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William J. Kennedy

Nom de naissance William Joseph Kennedy
Activités Romancière, nouvelliste
Naissance 16 janvier 1928 (86 ans)
Albany, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Distinctions Prix Pulitzer

Œuvres principales

William Joseph Kennedy, né le 16 janvier 1928 à Albany dans l'État de New York, est un écrivain et journaliste américain. Il écrit des romans décrivant les interactions entre les membres d'une famille irlando-américaine, l'histoire d'Albany et le surnaturel. Parmi ses œuvres, on trouve The Ink Truck (1969), Legs (1975), Billy Phelan's Greatest Game (1978), Ironweed (1983, Prix Pulitzer de la fiction en 1984, film en 1987), et Roscoe (2002).

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé du Siena College à Loudonville (NY), Kennedy réside actuellement à Averill Park, un hameau situé à 25 kilomètres à l'est d'Albany. Après avoir effectué son service militaire, Kennedy vit à Porto Rico où il rencontre son mentor, Saul Bellow qui l'encourage à écrire des romans. Alors qu'il réside à San Juan, il se lie d'amitié avec le journaliste et auteur Hunter S. Thompson, une amitié qui durera pendant toute leur carrière. Kennedy, qui était impatient de quitter Albany dans sa jeunesse, y retourne et travaille pour le journal Times Union (en) comme journaliste d'investigation et écrit sur la machine politique de O'Connell.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fiction[modifier | modifier le code]

Le cycle d'Albany[modifier | modifier le code]

  • Legs, New York, Penguin Books, 1975 ;
  • Billy Phelan's Greatest Game, New York, Viking Press, 1978 ;
  • Ironweed, New York, Viking Press, 1983 ;
  • Quinn's Book, New York, Viking Press, 1988 ;
  • Very Old Bones, New York, Viking Press, 1992 ;
  • The Flaming Corsage, New York, Viking Press, 1996 ;
  • Roscoe, New York, Viking Press, 2002.

Autres[modifier | modifier le code]

  • O Albany!: Improbable City of Political Wizards, Fearless Ethnics, Spectacular Aristocrats, Splendid Nobodies, and Underrated Scoundrels, New York, Viking Press, 1983 ;
  • The Making of Ironweed, New York, Viking Penguin, 1988 ;
  • Riding the Yellow Trolley Car, New York, Viking Press, 1993.

Scénarios[modifier | modifier le code]

Pièces[modifier | modifier le code]

  • Grand View, créée au Capital Repertory Theatre, Albany, 1996 ;
  • In the System, HumaniTech, University at Albany, March 2003.

Livres pour enfants[modifier | modifier le code]

En collaboration avec Brendan Kennedy :

  • Charlie Malarkey and the Belly Button Machine, New York, Atlantic Monthly Press, 1986 ;
  • Charlie Malarkey and the Singing Moose, New York, Viking Children's Books, 1994.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thomas Flanagan, O Albany!, New York Review of Books, 2002 ;
  • Benedict F. Giamo, The Homeless of Ironweed: Blossoms on the Crag, Iowa City, University of Iowa Press, 1997 ;
  • Michael Patrick Gillespie, Reading William Kennedy, Syracuse, Syracuse University Press ;
  • Vivian Valvano Lynch, Portraits of Artists: Warriors in the Novels of William Kennedy, Bethesda, International Scholars Publications, 1999 ;
  • Thomas Mallon, William Kennedy's Greatest Game, The Atlantic Monthly, February 2002 ;
  • Neila C. Seshachari, Courtesans, Stars, Wives, $ Vixens: The Many Faces of Female Power in Kennedy's Novels, AWP Conference, Albany, NY. 17 avril 1999 ;
  • William Kennedy in Contemporary Literary Criticism, volume, Daniel G. Marowski et Roger Matur éditeurs, Detroit, Gale Research, 1989, pp. 189 à 201 ;
  • Christian Michener, From Then into Now: William Kennedy's Albany Novels, University of Scranton Press, 1998 ;
  • Edward C. Reilly, Twayne's United States Authors Series: William Kennedy, Boston, Twayne Publishers, 1991 ;
  • J. K. Van Dover, Understanding William Kennedy, Columbia (SC), University of South Carolina Press, 1991 ;
  • Conversations with William Kennedy, Neila C. Seshachari éditeur, Jackson (MS), University Press of Mississippi, 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]