Paul Harding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paul Harding (homonymie).

Paul Harding

Activités Romancier
Naissance (46 ans)
États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Distinctions Prix Pulitzer de la fiction

Œuvres principales

  • Les Foudroyés

Paul Harding, né le , est un écrivain américain, lauréat du Prix Pulitzer de la Fiction 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harding grandit à Wenham, au nord de Boston, dans le Massachusetts. Son grand-père, réparateur de montres, le prend un temps comme apprenti, une expérience reflétée dans son livre Tinkers. Il étudie à l'Université du Massachusetts à Amherst où il décroche une licence, puis à l'Iowa Writers' Workshop — l'atelier académique d'écriture le plus ancien des États-Unis et l'un des plus prestigieux — où il obtient un master. Il enseigne ensuite l'écriture créative à Harvard.

Harding publie des nouvelles dans Shakepainter et l'Harvard Review. Son premier roman, Tinkers, un « petit livre, publié par un petit éditeur » (selon l'auteur lui-même), remporte le Prix Pulitzer de la Fiction 2010[1],[2]. C'est l'histoire de la relation entre un père et son fils, évoquée durant l'agonie de ce dernier.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]