Annie Proulx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Proulx.

Annie Proulx

Description de cette image, également commentée ci-après

Annie Proulx en 2009

Nom de naissance Edna Annie Proulx
Activités Romancière, nouvelliste
Naissance 22 août 1935
Norwich, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Distinctions National Book Award 1993
Prix Pulitzer de la fiction 1994

Edna Annie Proulx, née le 22 août 1935 à Norwich (Connecticut), est une femme de lettres américaine. Elle a principalement écrit sous le nom d'Annie Proulx mais a également signé parfois E. Annie Proulx et E.A. Proulx.

Son second roman, The Shipping News (Nœuds et dénouements) paru en 1993, a été récompensé par le prix Pulitzer de la fiction et le National Book Award de la fiction. Une adaptation cinématographique du même nom en a été tirée en 2001. Le film tiré en 2005 de sa nouvelle Brokeback Mountain a été couronné par un oscar, un BAFTA Award ainsi qu'un Golden Globe. Avec sa première nouvelle Postcards, elle a gagné le PEN/Faulkner Award dans la catégorie fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Annie Proulx (née Edna Ann Proulx, ce premier nom en l'honneur d'une tante de sa mère) a vu le jour à Norwich dans le Connecticut de parents d'origine anglaise et canadienne-française[1]. Ses ancêtres maternels arrivèrent en Amérique quinze ans après le Mayflower en 1635[2]. Après avoir fréquenté la Deering High School de Portland dans le Maine, elle a étudié au Colby College "pour une courte période dans les années 50", où elle a rencontré son premier mari H. Ridgely Bullock, Jr. Elle a repris plus tard les études, à l'université du Vermont de 1966 à 1969, obtenant en 1969 un Bachelor of Arts cum laude en histoire (licence avec mention honorifique). Elle décrocha sa maîtrise universitaire de Lettres à l'Université Sir George Williams (aujourd'hui Université Concordia) à Montréal au Quebec en 1973 et commença, sans le terminer, un doctorat de philosophie.

Annie Proulx a vécu plus de 30 ans dans le Vermont, s'est mariée et a divorcé trois fois, et a eu trois garçons et une fille (appelés Jonathan, Gillis, Morgan, et Sylvia, dite aussi "Muffy"). En 1994, elle a déménagé pour Saratoga dans le Wyoming, où elle vit actuellement. Elle passe une partie de l'année au nord de Terre Neuve, dans une crique qui touche l'Anse aux Meadows.

Annie Proulx a quatre sœurs  : les jumelles Joyce et Janet, qui vivent respectivement en Louisiane et en Floride, Roberta, de Fairlee dans le Vermont, et Jude, également écrivain, qui réside au Pays de Galles.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Débutant dans le journalisme, sa première œuvre de fiction publiée semble être The Customs Lounge, une histoire de science-fiction parue dans l'édition de septembre 1963 du magazine If, sous le nom de « E.A. Proulx »[3]. Une autre œuvre candidate à cette place, probablement antérieure, est une histoire de science-fiction titrée "All the Pretty Little Horses", qui parut dans le magazine pour adolescents "Seventeen", peut-être un an ou deux auparavant. Par la suite elle publia des histoires dans l'Esquire magazine et le Gray's Sporting Journal à la fin des années 70, et finalement son premier recueil en 1988 et son premier roman en 1992. Elle a obtenu les bourses du National Endowment for the Arts (Fonds national pour les arts) en 1992 et de la fondation Guggenheim en 1993.

Quelques années après avoir été sous les projecteurs avec "The Shipping News", elle commentait ainsi sa célébrité :

  • « Ce n'est pas bon du point de vue de la nature humaine, pour sûr. Quand commencent à arriver de la part de festivals et d'université des invitations à venir lire - durant une heure et pour une jolie somme -, vous commencez à voir que les institutions sont à la chasse aux auteurs à trophée. La plupart ne se soucient pas de votre écriture, ni de ce que vous essayez de dire. Vous êtes juste un objet humain, celui qui a gagné le prix. Ça vous donne une sensation très étrange, un peu genre gingembre. »[4]

En 1997, Annie Proulx a été récompensée par le prix Dos Passos. Elle a aussi obtenu deux fois le prix O. Henry Prize pour la meilleure nouvelle de l'année. La première fois en 1998, pour Brokeback Mountain, qui avait été publiée dans le New Yorker le 13 octobre 1997. L'année suivante une seconde fois avec The Mud Below paru dans le New Yorker les 22 et 29 juin 1999. Toutes deux font partie de son recueil de nouvelles intitulé "Close Range: Wyoming Stories" (l'édition française est intitulée "les pieds dans la boue". La principale histoire de cet ouvrage, intitulée The Half-Skinned Steer, (le bouvillon à demi-écorché) a été sélectionnée par l'auteur Garrison Keillor pour faire partie de la compilation "The Best American Short Stories 1998" (les meilleures nouvelles américaines de 1998). C'est Annie Proulx qui avait dirigé l'édition de cette collection l'année précédente. Par la suite le romancier John Updike sélectionna cette même nouvelle pour la collection "The Best American Short Stories of the Century" (les meilleures nouvelles américaines du siècle), en 1999. En 2001 Proulx a été un des écrivain les plus critiqués par Brian Reynolds Myers dans son ouvrage polémique A Reader's Manifesto (Manifeste d'un lecteur).

À propos de Brokeback Mountain, l'écrivaine a déclaré, en décembre 2005, qu'elle regrettait de ne plus vouloir désormais répondre aux demandes d'entretiens à ce sujet. Elle conseille aux journalistes de consulter sa biographie, son CV et un entretien publié sur The Missouri Review (vol. XXII, No. 2, 1999). Elle précise qu'il y a un mensonge dans cette interview lorsqu'elle déclare qu'elle n'est jamais tombée amoureuse d'un de ses personnages de roman. Elle révèle qu'elle est bien tombée amoureuse à la fois de Jack et d'Ennis (les deux héros de sa nouvelle) — ou toute autre forme de sentiment fort qui a perduré pendant les huit années qui se sont écoulées après l'écriture de l'histoire.

Cette nouvelle connaît un étonnant second souffle après la sortie du film, fin 2005 début 2006. L'éditeur a dû procéder en urgence à un nouveau tirage de l'édition de décembre 2005 et la brève nouvelle a été classée 3e des ventes de livres chez Fnac.com et 7e chez Amazon.fr (janvier 2006).

En 2012, elle écrit le livret de l'opéra Brokeback Mountain, composé par Charles Wuorinen et créé au Teatro Real en janvier 2014.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En français, on trouve aux éditions Payot, Rivages et Grasset :

  • Cartes postales, Rivages 1999
  • Les Pieds dans la boue, Rivages 2001 (Close Range, 1999) — qui comprend la nouvelle Brokeback Mountain, nouvelle qui a inspiré le film Lion d'or à la Mostra de Venise en 2005.
  • Les Crimes de l'accordéon, Grasset 2004
  • Un as dans la manche, Grasset 2005
  • Nœuds et Dénouements, Grasset 2005, (v. f. de The Shipping News), National Book Award
  • Brokeback Mountain, Grasset, 2006 (extrait du recueil Les Pieds dans la boue), nouvelle parue pour la première fois dans The New Yorker en 1997 pour laquelle elle a aussi obtenu un 2e Prix Pulitzer.
  • Nouvelles histoires du Wyoming, Grasset 2007
  • C'est très bien comme ça !, Grasset, 2008
  • Bird Cloud, Grasset, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hennessy, D. M. (2007). Annie Proulx. In R. E. Lee & P. Meanor (Eds.), Dictionary of Literary Biography: Vol. 335. American Short-Story Writers Since World War II. Detroit: Gale.
  2. Jukka Petäjä, Maisema on ihmisen kehys ja varjo, Helsingin Sanomat, October 26, 2011, p. C4. (Finnois)
  3. « The Customs Lounge in If, Volume 13 No 4, September 1963 - E. Annie Proulx »,‎ dmy (consulté le 18 mars 2007)
  4. "Facts & Fiction – 97.11.12". (subscription only) The Atlantic Monthly. November 12, 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]