Wikipédia:Oracle

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wikipédia:O)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Internet Oracle.
Raccourci [+]
WP:O
L'Oracle est à votre disposition
Qu'est-ce que l'Oracle ?
La lampe de sagesse.

La page pour poser des questions d'ordre encyclopédique qui n'ont pas trouvé de réponse dans Wikipédia ou sur Internet. Si votre question n'est pas encyclopédique, posez-la dans la section appropriée de l'Avenue des cafés et bistros.

Ce que l'Oracle n'est pas ? Un annuaire, un service d'après-vente, un avocat, un médecin, un devin ou « quelqu'un qui fait les devoirs scolaires à votre place ». Certaines questions peuvent donc ne pas recevoir de réponse et même être supprimées de la page, parce qu'inadéquates ici.

Qui répond aux questions posées à l'Oracle ? Des bénévoles, appelées « pythies », qui aiment la nétiquette. Le plaisir d'instruire, la soif de la connaissance et vos remerciements sont leur unique salaire (pensez-y, soyez donc poli, « bonjour » et « merci » sont appréciés). Les pythies répondent ici, jamais par courriel : toute adresse de messagerie sera automatiquement effacée. Elles aiment aussi plaisanter après avoir répondu sérieusement…

Lisez le mode d'emploi en cliquant ici


Mais... votre question a peut-être déjà une réponse sur Wikipédia. Avant tout, avez-vous fait une recherche avec un mot ou une expression ?


Vous pouvez aussi consulter les archives de l'Oracle.



Semaines : 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52  | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 




Semaine 50 2014[modifier | modifier le code]

Sous-Page « Oracle/semaine 50 2014 » : • L'ajouter à ma liste de suiviVoir son historiqueL'afficher seule


Huile sur marbre[modifier | modifier le code]

Une huile sur marbre de Charles Le Brun (1680)
Peinture sur marbre, -450

Bonjour,

Je cherche de la documentation sur de la peinture à l'huile sur marbre, d'une part d'un point de vue général (seule es:WP en parle dans l'article peinture à l'huile) et plus spécifiquement pour dater un marbre peint à l'huile, de petit format, pierre brute au dos, ciel non peint (marbre poli), non signé. Le sujet est probablement Jacob et l'Ange. C'est à la vue d'un petit format, avancé comme étant du XVIIIe siècle par son possesseur, que je m’interroge sur cette techniquej, et sur cette peinture en particulier v_atekor (discuter) 8 décembre 2014 à 10:06 (CET)

Salut. La question est plus large, on peut parler de peinture à l'huile sur pierre, dont il est question sur cette page (pas visualisé la vidéo). Le Traité de la peinture de Cennino Cennini, rédigé au début du XVe siècle, traite dans sa quatrième partie, titre LXXXIX, de la peinture à l'huile « sur panneau, sur fer et sur tout ce que l'on veut », et plus loin le titre XCIV s'intitule « Comment on doit travailler à l'huile sur fer, sur bois et sur pierre », ce qui indique que le travail sur pierre commence avant ce qu'en dit la première page que j'ai mise en lien. Et une rapide recherche montre aussi que cette pratique a duré au-delà du XVIIe siècle, jusqu'à aujourd'hui en fait, même si elle est minoritaire. >O~M~H< 8 décembre 2014 à 13:12 (CET)
Les historiens d'art anglo-saxons ont travaillé le sujet, pour les peintres français, c'est au XVIIe siècle surtout Laurent de La Hyre, Jacques Stella, au XVIIIe siècle c'est plus rare. Sur le site Joconde [1]29 réponses, il faut inscrire Tableau dans "type d'objet " et marbre dans "matériaux et technique". Philippe Nusbaumer (discuter) 8 décembre 2014 à 21:02 (CET)
En complément, la peinture sur support dur (bois, pierre, métal) n'est pas si récente, il y a bien sûr les peintures pariétales ou rupestres préhistoriques, mais on en trouve aussi à période historique, comme le discobole ci-contre, et bien sûr les multiples peintures sur mur ou sur plafond, parfois « à fresque », souvent sur pierre, dont le marbre des églises. >O~M~H< 9 décembre 2014 à 08:28 (CET)
Merci beaucoup pour toutes ces pistes, fort intéressantes Sourire v_atekor (discuter) 9 décembre 2014 à 09:13 (CET)

Fait divers[modifier | modifier le code]

Si c'était ce genre de congélo, asphyxie assurée..— Ça dépend du tiroir..

Bonjour; Suite à ce fait divers (http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/elle-se-suicide-dans-son-congelateur_1628266.html), je me pose une question: de quoi est morte cette femme ? En fait, est-elle morte d’asphyxie, d'hypothermie ou d'autre chose ? Question subsidiaire: peut-on ouvrir un congélateur de l'intérieur ? Merci d'avance pour vos réponses.

— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 145.242.20.20 (discuter), le 8 décembre 2014 à 13:22.

Bonjour
L’IP 145.242.20.20 est une « IP utilisée/partagée au sein de « Direction générale des Impôts »
Le bandeau suivant a été déposé sur cette page de discussion : « Vous êtes sur la page de discussion d'une adresse IP partagée par plusieurs personnes au sein de « Direction générale des Impôts » ».
Trois suppressions de page ont été réalisées
--Cordialement. 6PO (discuter) 8 décembre 2014 à 14:52 (CET)

┌─────────────────────────────────────────────────┘
Merci pour ce commentaire, j'avais voulu marquer le coup aussi puis j'ai effacé, en fait et s'agissant d'une administration publique et d'un contributeur anonyme, pas très courageux je propose, compte tenu du sujet: {{nettoyage Oracle|Motif: pas vraiment encyclopédique --Doalex (discuter) 8 décembre 2014 à 16:23 (CET)}}

Un adulte respire environ 6L/min au repos et 10L/min en cas d'activité (c'est le cas, lutte contre le froid + stress). Voir la ventilation pulmonaire. Pour l'hypothermie, les sources parlent de 10 minutes à 3h selon la façon dont la personne est couverte, et l'humidité dans l'air, et si on considère la mort totale ou le moment au-delà duquel on ne peut plus être sauvé. Je vous laisse le soin de faire ce calcul morbide. Bertrouf 8 décembre 2014 à 18:19 (CET)
Réponse impossible, il faudrait savoir si le congélo était plein ou vide, si c'était un modèle horizontal ou vertical, quel était son volume, quelle était sa température, si la personne était sous sédatif, etc. Cela dit, l'asphyxie est plus probable. >O~M~H< 8 décembre 2014 à 18:50 (CET)
Merci pour vos réponses. Pour info, derrière l'IP c'était moi, ça allait plus vite de poster sans me connecter, je ne recommencerai plus aux vues des doutes émis sur la pertinence ma question. Celle-ci n'était pas une sorte de provocation comme les premiers commentaires le laissaient entendre. Cette interrogation était à prendre au premier degré, sans sous-entendu trivial ou moqueur. Je me posais réellement la question de la durée de survie dans un congélateur, où le froid n'est pas comparable au froid extérieur. Toutes mes excuses à ceux qui auraient pu être choqués. J'aurais dû signer et tourner ma question différemment. --Maxbitru (discuter) 8 décembre 2014 à 20:08 (CET)
Merci pour vos éclaircissements et d'avoir pris la peine de venir nous l'expliquer, vous êtes donc courageux, je fais mon mea culpa et le nettoyage n'aura pas lieu.--Doalex (discuter) 8 décembre 2014 à 20:23 (CET)
Bonjour Maxbitru, il peut nous arriver à tous d'être maladroit. --Cordialement. 6PO (discuter) 8 décembre 2014 à 20:43 (CET)
C'est ainsi que, par maladresse, on peut refermer le couvercle du congélateur dans lequel on était tombé par mégarde... Cymbella (discuter chez moi) - 10 décembre 2014 à 11:13 (CET)
Bonjour. Question circulaire (ou semi-circulaire, elliptique, pouvant même se mettre en forme d'un élégant sac de nœud qui se mord la queue). Le froid ralentit les métabolismes, et diminue considérablement les besoins d'oxygène, en particulier des neurones. On peut raisonnablement conjecturer que celui qui est tombé par mégarde dans le congélateur et lutte pour en sortir connaîtra la mort douce de l'asphyxie, et que celui qui y entre volontairement pour y mourir sereinement connaitra l'abominable agonie du gel. La mort ne parait juste qu'aux candidats recalés, l'impétrant y trouve généralement matière à scandale. J'ajouterai qu'une certaine expérience des congélateurs (certes pas neufs et technologiquement dépassés) m'a appris qu'un bon coup de latte suffit à leur exploser le couvercle, à ces saletés. Mourons d'autre chose (ou même à la rigueur pas du tout me souffle tonton Georges). 88.165.212.52 (discuter) 11 décembre 2014 à 08:58 (CET)

Avions Gates Learjet[modifier | modifier le code]

C"est a propos d'un avions, en l'occurrence du "Learjet série 20" pour lequel j'aimerai faire un article technique. Notamment le 24 B/D et 25 C. Je connais bien cet avions, et je possède une bonne documentation et expérience. Merci de confirmer.

— Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 78.121.2.126 (discuter), le 8 décembre 2014 à 15:42‎.

Bien sur, vous pouvez. Il y a déjà un article sur le Learjet 24, auquel vous pouvez ajouter des informations (en indiquant vos sources, svp) mais il n'y en a pas sur le Learjet 25. Dhatier discuter 8 décembre 2014 à 18:00 (CET)
Conflit d'édition mais pas de propos : Confirmation.
L'article Learjet 24 existe déjà, sentez-vous libre de l'améliorer. L'article Learjet 25 est à créer, mais faites attention de rester dans le domaine encyclopédique et basé sur des sources dites secondaires. Je veux dire par là que si vous basez votre rédaction uniquement sur une notice technique, ça ne s'annonce pas très bien. Pour info sur la famille Learjet {{Palette Avions Bombardier}} Bertrouf 8 décembre 2014 à 18:03 (CET)

Qui est Michel Carré Chestier ?[modifier | modifier le code]

== Qui est Michel Carré Chestier ? ==

Il a écrit " Le jardinage quatre saisons" édité chez Hachette en 1981.

Ô secourables et savantes Pythies, nous vous transmettons ici une question d’ordre encyclopédique, posée par 90.6.54.4 (d · c · b) initialement et à tort dans wikt:fr:Wiktionnaire:Questions sur les mots/décembre 2014#Qui est Michel Carré Chestier ?. Merci d’avance au nom du questionneur. Alphabeta (discuter) 8 décembre 2014 à 16:41 (CET)

Pas trouvé, sauf sans certitude comme un des nombreux co-auteur de l'encyclopédie faites tout vous même. En revanche, l'autre auteur du livre de 1981, Christian Galinet, est un peu plus prolixe, mais toujours en co-auteur amazon.fr. Bertrouf 8 décembre 2014 à 17:54 (CET)
Même constat, Michel Carré-Chestier semble l'auteur d'un unique livre, j'ai trouvé une seule mention de lui, d'ailleurs très anecdotique, en-dehors de celles (commerciales pour la plupart) en lien avec Le jardinage (Quatre saisons) ; son co-auteur, Christian Galinet, semble le plus souvent intervenir comme illustrateur dans d'autres ouvrages. >O~M~H< 9 décembre 2014 à 09:12 (CET)

Maths[modifier | modifier le code]

Infinite.svg

Bonjour.

Ce n'est pas pour un devoir, mais je m'en fais un de savoir comment prouver que \frac 1 \infty  \neq 0. Je suis curieux de savoir.

Cordialement, --Orikrin1998 (+) blablatoir 8 décembre 2014 à 17:10 (CET)

à poser à l'Oracle ;-) GabrieL (discuter) 8 décembre 2014 à 17:11 (CET)
Déplacé. --Orikrin1998 (+) blablatoir 8 décembre 2014 à 17:13 (CET)
C’est une question de convention. Si vous ne précisez pas dans quelle théorie vous vous placez, on ne peut pas vous répondre. Dans la théorie « usuelle » du calcul avec les nombres réels, ce que vous écrivez n’a pas de sens, \infty n’étant pas un nombre réel. rv 8 décembre 2014 à 17:18 (CET)
Alors dans quelle théorie cela pourrait-il avoir du sens, et lequel ? --Orikrin1998 (+) blablatoir 8 décembre 2014 à 17:40 (CET)
Vois côté des nombres surréels de Conway, où je crois que 1/infini peut faire sens (avec, par exemple, \omega, plus petit ordinal infini, à la place de \infty). Regarde le petit manuel ludique d'introduction de Knuth. Maintenant, je ne sais (n'ai pas cherché non plus) ce que vaut 1/\omega pour ces nombres surréels. --Epsilon0 ε0 8 décembre 2014 à 21:35 (CET)
C’est un infiniment petit, ça n’est pas 0. Si on veut garder une structure de corps, aucun élément ne peut avoir 0 comme inverse. rv1729 8 décembre 2014 à 22:05 (CET)
Selon wp:en,
1/\omega = \scriptstyle \epsilon = \{ S_- \cup S_0 | S_+ \} = \{ 0 | 1, \tfrac{1}{2}, \tfrac{1}{4}, \tfrac{1}{8}, ... \} = \{ 0 | y \in S_* : y > 0 \}.
Reste donc à prouver que c'est différent de 0 = { | } (<-- depuis que j'ai lu que 1 + 2 + 3 + 4 + ⋯ = -1/12 je me méfie de toute intuition ;-) ).
Mais bien sûr si les surréels préservent la structure de corps des réels (<- à voir), comme dit rv, ce ne peut être égal. --Epsilon0 ε0 8 décembre 2014 à 22:52 (CET)
J'ai vu dans cette page une amorce de réponse qui renvoie vers l'article sur la droite réelle achevée pour indiquer un contexte où l'équation pourrait avoir un sens mais la réponse convergente sur ladite page est la même qu'ici, c.-à-d. que l'équation est improbable. >O~M~H< 9 décembre 2014 à 03:53 (CET)
Epsilon0 : l’article commence par « En mathématiques, les nombres surréels sont les éléments d'une classe incluant celle des réels et celle des nombres ordinaux transfinis, et sur laquelle a été définie une structure de corps »...
Olivier : la droite réelle achevée n’a pas de structure de corps. L’objet est plus intéressant d’un point de vue topologique : l’ajout des deux points à l’infini en fait un compact. Bon, d’après moi c’est plus une curiosité qu’autre chose mais je peux me tromper.
À tous : si on y tient vraiment, on peut toujours convenir d’une théorie où cette équation est vraie. Soit un ensemble à trois éléments \{0, 1, \infty\}. On le munit d’une loi de composition interne notée par la division, avec 0/0 = 1, 0/1 = 0, 0/\infty = 0, 1/0 = \infty, 1/1 = 1, 1/\infty = 0, \infty/0=\infty, \infty/1=\infty,, \infty/\infty=1. Bon, nous voilà bien avancés. C’est un magma à trois éléments ; je propose de l’appeler « le Magma des Pythies ». Dans le Magma des Pythies, la relation a un sens. La vie est belle. rv 9 décembre 2014 à 15:37 (CET)
Bonjour, Par contre on peut prouver que \lim_{x \to \infty} \frac{1}{x}=0 et f(x)=\frac{1}{x} est strictement décroissante et continue sur l'intervalle ]0, +∞[ des réels. Je sais que ça n'est pas la même chose, mais parfois les questions ne sont pas très bien formulés. Pour plus d'info sur cela lire l'article fonction inverse --NexRezzo (discuter) 11 décembre 2014 à 11:14 (CET)

relativité générale[modifier | modifier le code]

Bonjour, excusez-moi de vous déranger, mais j’ai une question concernant la relativité générale : lorsqu’un objet tombe en chute libre, comme il suit la courbure de l’espace-temps, est-ce que son temps ralentit ? Parce que j’avais supposé que le ralentissement du temps était dû au fait que les objets qui n’étaient pas en chute libre ne suivaient pas la courbure normale de l’espace. Par exemple, si on lâche un objet dans un tunnel qui est le diamétre d’un corps massif, est-ce qu’à son retour sa montre sera en avance ou en retard par rapport à une montre à la surface de ce corps massif ? En plus de ça, j’avais supposé que la vitesse due à la gravitation ne devait pas être prise en compte pour le ralentissement du temps car elle était seulement due à une déformation de l’espace-temps ? Je vous remercie pour votre réponse.81.66.73.190 (discuter) 8 décembre 2014 à 17:42 (CET)

j'ai pas vraiment compris la question mais je sais en tout cas que ça n'a aucun sens de parler de "ralentissement" ou "accélération" du temps, parce que la vitesse est justement définie en fonction du temps. pour ce qui est de la courbure de l'espace-temps, il me semble qu'elle varie en fonction de la masse et de la vitesse des objets qui s'y trouvent. Blaujacket (discuter) 8 décembre 2014 à 19:18 (CET)
Nous pouvons nous poser la question <<Par exemple, si on lâche un objet dans un tunnel qui est le diamétre d’un corps massif, est-ce qu’à son retour sa montre sera en avance ou en retard par rapport à une montre à la surface de ce corps massif ?>> tout de même. Si j'ai pensé correctement ce sera la montre de l'objet qui sera en avance, dans le cas contraire, ça voudra dire que je me trompe.81.66.73.190 (discuter) 8 décembre 2014 à 20:35 (CET)
Bonjour. Tout d'abord, ta question ne porte pas sur la relativité générale, mais sur la relativité restreinte. Ensuite, le temps propre d'un objet en mouvement est invariable, dans la mesure où il est toujours immobile par rapport à lui-même, n'étant en mouvement que par rapport à un référentiel prédéfini. Par contre, ta seconde question se rapporte à la théorie des jumeaux de Langevin. S'il existe un facteur de modification du référentiel galiléen pour l'objet en mouvement, alors oui, au retour, sa montre indiquera que le temps a passé moins vite pour lui. --Lupercus (discuter) 10 décembre 2014 à 03:30 (CET)

Excusez-moi, mais je me disais que comme l'accélération(à cause de la gravité) de l'objet qui passe dans le tunnel (dans lequel il va ensuite se comporter comme un yo-yo) est due à la déformation de l'espace-temps au lien d'une modification normale du vecteur vitesse, le temps de l'objet n'était pas ralenti comme la relativité restreinte l'aurait prévu. Mais , en plus, comme l'objet dans le tunnel est en chute libre au lieu d'une montre à la surface du corps massique qui [ la montre] lutte contre la gravité et donc ne suit pas sa ligne normale d'espace-temps, j'aurais supposé que le temps de l'objet en chute libre n'était pas ralenti et la montre en surface de l'objet massif ralentie, ce qui nous aurait donné au retour de l'objet jouant au yo-yo une montre de celui-ci en avance par rapport à celle restée à la surface de l'objet massique ne suivant pas ça ligne normale d'espace-temps ? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 81.66.73.190 (discuter), le 10 décembre 2014 à 20:54‎.

Mes excuses, 81.66.73.190 (d · c) mais ce que tu viens d'écrire est encore moins compréhensible que tes précédents messages, ce que je n'imaginais pas possible... Je ne sais pas ce que les questionneurs ont en ce moment avec le « ralentissement du temps », ça devient un peu lassant. >O~M~H< 10 décembre 2014 à 22:55 (CET)
Mouais, je vois plus ou moins ce que tu veux dire. En relativité générale, une distorsion temporelle apparaît lorsque deux objets distincts ne subissent pas le même effet gravitationnel. Cette notion n'intervient effectivement pas dans le paradoxe des jumeaux de Langevin. Ici, pour ton corps en mouvement, ce qui complique le problème, c'est qu'il passe par différentes phases, en apesanteur au centre du tunnel et inversement à la surface. Ca me fait un peu penser aux horloges dont sont équipés les satellites GPS qui doivent être synchronisées en tenant compte à la fois de la relativité restreinte (à cause de leur vitesse) et de la relativité générale (par l'éloignement de la surface terrestre) sous peine d'envoyer toutes les voitures dans la nature. Mais là, avec la combinaison des deux effets (RR & RG), ça devient d'une telle complexité que ça dépasse quelque peu mes compétences. Un physicien chevronné devrait examiner la question. --Lupercus (discuter) 10 décembre 2014 à 23:38 (CET) … il perdra moins son temps si il le fait en marchant ? — Hautbois [canqueter]

Aboras (constellation du poisson austral)[modifier | modifier le code]

L'étoile en question est δ en bas à gauche, sous Fomalhaut.

Bonjour,

A la suite d'une recherche pour une marque à déposer nous avons trouvé un article concernant la constellation du poisson austral et ses étoiles. Nous sommes intéressés par le nom de l'une d'elle: Aboras. Il est indiqué entre guillemets suite à la mention de ce nom "le têtard" en arabe. Nous n'arrivons pas à trouver confirmation de cette information sur internet, s'agit-il d'un traduction littéraire du nom Aboras ou d'un terme appliqué uniquement à cette étoile en particulier? Nous aimerions avoir des précision sur cette information si possible.

Ci-dessous l'extrait concerné de l'article sur la constellation du poisson austral:

Les autres étoiles de la constellation sont toutes considérablement moins brillantes que Fomalhaut. La deuxième étoile, ε Piscis Austrini, n’atteint que la magnitude 4,18. La troisième étoile, Aboras(δ Piscis Austrini)— « le tétard » en arabe — , n’atteint que la magnitude 4,22.

En vous remerciant par avance de bien vouloir nous éclairer sur cette question

Cordialement,

Chloé

En tout cas, une recherche Google d'"Aboras" renvoie à un monstre de la série japonaise Ultraman. Par exemple [2]. --Serged/ 9 décembre 2014 à 07:38 (CET)
… oulala, j'ai un peu peur que l'ajout du 14 novembre 2008 à 09:25 par une IP sur l'article Poisson austral ne soit qu'un vandalisme ou une gaminerie non-reverté, mais corrigé et wikifié depuis six ans. Grum (d · c · b) (redirection vers Poulpy (d · c · b) … si t'es par là Clin d'œil), initiateur et principal rédacteur de l'article, va sûrement nous éclaircir sur ce… mystère. — Hautbois [canqueter] 9 décembre 2014 à 09:49 (CET)
De fait, la seule page où la chose est mentionnée est l'article de Wikipédia (je compte pour rien les diverses reprises de cette page qui relaient son contenu). On retrouve la mention « Aboras » dans d'autres WP mais certaines (dont WP.EN) l'ont supprimée, car trop douteuse. >O~M~H< 9 décembre 2014 à 11:55 (CET)
J'ai supprimé cette mention qui ne figure nulle part, l'article anglais plus complet nous renvoie à un article détaillé sur δ PsA avec des références externes comme ici. Et puis sérieusement un têtard avec un poisson, à part l'avaler...--Doalex (discuter) 9 décembre 2014 à 19:51 (CET)

Effectivement. Pas de référence sur Aboras dans la référence (« star names, their lore and meaning » - Richard H. Allen), et la seule mention de δ est qu'avec ζ l'étoile forme la constellation de Tien Kang (corde céleste). Biem (discuter) 10 décembre 2014 à 06:20 (CET)

J’ai consulté le livre (sur papier) : Salah Guemriche, Dictionnaire des mots français d’origine arabe, préface d’Assia Djebar de l’Académie française, Seuil, 2007, 877 pages (ISBN 978-2-02-093269-1) : Aboras n’y est pas mentionné (ce dico commene par le mot abricot). Pourtant cet ouvrage cite des « astronymes » (Aldébaran, etc.)... Alphabeta (discuter) 10 décembre 2014 à 13:57 (CET)
Et merci à qui sera à même de consulter l’ouvrage suivant :
Alphabeta (discuter) 10 décembre 2014 à 14:34 (CET)
J’ai pu consulter brièvement l’ouvrage de André Le Bœuffle. Sans l’avoir lu ligne à ligne j’ai constaté que Aboras ne figurait pas dans l’Index des étoiles citées des pages 103-104, liste qui commence par Achernar... Alphabeta (discuter) 10 décembre 2014 à 17:42 (CET)

L'appellation du mouton mérinos[modifier | modifier le code]

Laissons pisser le mérinos ! --Serged/ 9 décembre 2014 à 07:41 (CET)

Bonjour, J'ai lu avec un intérêt soutenu l'article de Wikipédia concernant la race mérinos des moutons importés massivement d'Espagne après l'invasion de Napoléon... J'ai cependant été surprise à chaque formulation étonnante de "mérinos" -au pluriel toujours- et injustifiée aussi bien de par l' étymologie latine et espagnole qu'on reconnait habituellement au vocable " mérinos", de même que par la syntaxe normale du contexte d'emploi. Comment s'explique que le barbarisme "le mouton mérinos", la race "mérinos", n'aie pas fait l'objet d'une rectification et normalisation de la part de l'Académie Française ? Un mouton mérino, un troupeau de moutons mérinos. L'emploi graphique déjà choquant de la forme mérinos dans un contexte imposant le singulier devient carrément odieux dans le langage oral où les locuteurs de l'Hexagone s'empressent de prononcer fièrement [m e r i n o s] avec une constrictive sourde qu'ils allongent délibérément...!

Lysanne Coupal, professeure titulaire retraitée de linguistique hispanique, Université Laval, Québec, Qc, Canada.

En français, mérino n'existe pas, même si mérinos est issu de l'espagnol. Tous les dictionnaires le confirment (j'ai vérifie dans le CNRTL, le Larousse et le Robert). Et je ne vois pas en quoi le changement d'orthographe d'un mot importé peut être qualifié de barbarisme ... À vous suivre, on ne devrait pas non plus utiliser le mot cacao, mais plutôt kokoatl puisque le mot est tiré de l'aztèque,ou kawah, comme les Arabes, à la place de café. Dhatier discuter 9 décembre 2014 à 01:25 (CET)
Dans le même sens, le français n'est pas l'espagnol, ni toute autre langue dont elle tire ses mots. Pour exemples communs, le mot « média » est à la base un pluriel, donc on devrait dire (et certains le font) « un médium », « des média », dans le courant on écrit « un média », « des médias » ; ou encore, on devrait dire « un bonus », « des boni » si on était des Latins, ce qu'encore une fois de rares personnes font mais qui n'est pas le plus courant ; il y a encore tous les mots italiens, spécialement en musique, à finale en -o, qu'on devrait mettre avec une finale en -i au pluriel, ce qu'on fait parfois pour certains, mais rarement ou jamais pour d'autres (jamais vu l'opposition « concerto » / « concerti » rarement celle « tempo » / « tempi ») ou à l'inverse, on a en français la paire « un graffiti », « des graffitis », et non « un graffito », « des graffiti ». Il y a aussi plusieurs mots d'origine arabe importés récemment, qui ont à la base la forme du pluriel mais un emploi au singulier, comme « clebs » ou « flouze ». Bref, il ne faut pas demander à une certaine langue d'avoir le respect des formes d'une autre langue – à remarquer que l'espagnol procède comme le français (et comme toute autre langue) et adapte les mots importés à sa propre grammaire. >O~M~H< 9 décembre 2014 à 04:24 (CET)
… mes Rhinocéros laineux.
À poil laineux, à poil laineux, à poil…
…des calottes, Morburre , des calottes ! Rire
… t'as oublié mon célèbre « un pipo dans les lavabi », enfin, pour mérinos… c'est rosse ! Rire
Hautbois [canqueter] professeur titulaire très actif en hautbotique générale au Conservatoire Supérieur de Trifouilly-les-Oies, Fr. Europe, Pl. Terre
Il faut se faire à cette idée, le Français de France est rétif à l’espagnol et l’accommode à sa façon. Il ne viendrait à l’idée à aucun Français de demander un tequila. Et il y a des dizaines d’autres exemples où l’on met des « os » au singulier : un aficionados, etc. Pour le mérinos, la cause est entendue, il n’y a plus qu’à laisser pisser (bon, celle-là, elle est déjà faite). --Morburre (discuter) 9 décembre 2014 à 07:53 (CET)
Ça se dit, un afficionados ? o_o --Orikrin1998, titulaire de rien du tout.
… afficionados, non ; aficionados, oui. — Hautbois [canqueter] 9 décembre 2014 à 15:40 (CET)
… oups ! hein? mille excuses Orikrin1998 (d · c · b)… par curiosité, je suis allé lire la définition d'aficionado du CNRTL, et la graphie avec deux f est aussi employée. Morburre, quand il aura fini ses tripatouillages péniens, n'a plus qu'à s'expliquer séance tenante, manu militari et sans discuter, sur ce s au et bien singulier. — Hautbois [canqueter] 10 décembre 2014 à 07:52 (CET) Je tripatouille mon pénis (et pas celui d’autrui) quand je veux et comme je veux, môssieur Hautbois, mais je ne tripatouille pas la langue de Cervantes, et je laisse le CNRTL entériner les fautes d’espagnol des auteurs français, et là dessus j’y retourne. Non mais. --Morburre (discuter) 10 décembre 2014 à 09:00 (CET)

Mérinos

Un peintre signant SAUZERI[modifier | modifier le code]

== RECHERCHE PEINTRE ==

Bonsoir

je recherche des informations sur un peintre qui signe SAUZERI ; Merci d'avance .

Cordialement .

Alain Fournier

Ô savantes Pythies, nous vous transmettons ici une question de 92.91.149.132 (d · c · b) posée initialement et par erreur dans wikt:fr:Wiktionnaire:Questions sur les mots/décembre 2014#RECHERCHE PEINTRE. Merci d’avance au nom du questionneur. Alphabeta (discuter) 9 décembre 2014 à 12:09 (CET)

En toute hypothèse, il n'existe pas ou c'est un parfait inconnu. >O~M~H< 9 décembre 2014 à 13:07 (CET)
Il existe un joaillier letton : Oleg Auzers. [3], mais pas de peintre connu sous le nom de Sauzeris.Philippe Nusbaumer (discuter) 9 décembre 2014 à 19:16 (CET)
j'ai un AUZERO, mais pas mieux--lassiccardinal [réf. nécessaire] 15 décembre 2014 à 09:06 (CET)

Nombre de mandats du President de la Republique[modifier | modifier le code]

Ouais ben MOI, j'm'en bats les flancs de vos histoires de « renouvelable une fois consécutivement ». Petits joueurs !
Je rigole, je rigole, MOI j'y suis depuis 1946, et les élections, m'en fiche...

Bonjour,

Votre article sur le President de la Republique francaise n'est pas tout a fait clair par rapport au nombre de mandats. Il est juste ecrit que le mandat est de 5 ans et est renouvelable une fois consecutivement. Est-ce que cela veut dire que le President peut etre elu plus de 2 fois, si ces mandats ne sont pas consecutifs? Par exemple, l'actualite politique fait de plus en plus allusion a un retour de Nicolas Sarkozy. Pourrait-il commencer un mandat en 2017 puis etre reelu en 2022 et ainsi devenir le premier president a faire 3 mandats? Merci beaucoup. Si vous pourriez mettre ajouter ces informations a l'article, je pense que ca serait utile pour les lecteurs.

… oui. La phrase est très claire : « renouvelable une fois consécutivement ». — Hautbois [canqueter] 9 décembre 2014 à 12:59 (CET)
Je dirais même plus, elle est très claire : renouvelable une fois consécutivement. >O~M~H< 9 décembre 2014 à 13:03 (CET)
Oh My God. --Morburre (discuter) 9 décembre 2014 à 13:05 (CET)
… peut-être encore plus claire ici : Quinquennat (politique)#L'hypothèse d'une présidence longue toujours possibleHautbois [canqueter] 9 décembre 2014 à 13:11 (CET)
Alors, Nicolas Président : 2017-2022, 2027-2032, 2037-2042, 2049-2054, etc. ? Oh. My. God. --Morburre (discuter) 9 décembre 2014 à 13:35 (CET)
On pourrait même avoir Nicolas : 2017-2027, 2032-2042, pour 2047-2057 ça serait plus délicat, il aurait alors entre 92 et 102 ans... On appelle ça « alternance à la Poutine » (et non « alternance à la poutine »). >O~M~H< 9 décembre 2014 à 14:04 (CET) … to be or not to be put in ? — Hautbois [canqueter]
Oh Putin, trente ans ! 88.165.212.52 (discuter) 9 décembre 2014 à 18:36 (CET)
Celle-là, la moitié de nos lecteurs n'est pas en âge de la comprendre. Cobra BubblesDire et médire 9 décembre 2014 à 20:36 (CET)
applaudissement Égoïté (discuter) 10 décembre 2014 à 07:50 (CET)
… dommage, il n'y a pas d'émoticône en forme de boîte à coucou ! Tiens, cadeau avant Noël. — Hautbois [canqueter]Merci Clin d'œil Merci Hautbois, pour ce massage splénique. 88.165.212.52 (discuter) 10 décembre 2014 à 09:15 (CET) Merci Clin d'œil Merci Hautbois, un cadeau aussi de ma part (mais il te prendra du temps) et un grand merci à tous ceux l'Oracle qui m'ont aidée pendant les semaines 47, 48 et 49 ! Égoïté (discuter) 10 décembre 2014 à 17:07 (CET) … le moins que l'on puisse dire, c'est que… ça donne la frite ! BisouHautbois [canqueter]

Impact du logement social sur la valeur des biens immobiliers[modifier | modifier le code]

Bonjour,

Dans la ligné de cette interrogation, je voudrais savoir s'il y a des études sérieuses sur l'impact qu'aurait (notamment en France) la présence de logements sociaux sur la valeur des biens immobiliers voisins.

Par exemple, la présence de ces logements sociaux entraîne-t-elle effectivement une « mixité sociale fine » qui attirerait dans le voisinage des habitants hors logement social et qui, par conséquent, pourrait faire augmenter la valeur des logements situés à proximité ?

Merci. Apokrif (discuter) 9 décembre 2014 à 18:33 (CET)

Bonjour,
Je ne comprends pas cette histoire d'attirance... Pourrais-tu expliquer ta pensée ?
DocteurCosmos (discuter) 11 décembre 2014 à 15:26 (CET)
Je ne comprends pas ce que vous ne comprenez pas. Avez-vous lu http://fr.wiktionary.org/wiki/attirer ? Apokrif (discuter) 11 décembre 2014 à 18:54 (CET)
Apokrif fait allusion à des phénomènes de gentryfication, aussi connus sous le nom de boboïsation.
D’après moi, ce qui fait que les quartiers populaires attirent certains citadins plus fortunés, c’est la présence de commerces populaires (petits commerces d’alimentation à des prix abordables, petits restaurants « exotiques », etc). À cela s’ajoute, dans certains des quartiers de Paris concernés, la présence de nombreuses salles de spectacles, mais ça n’a sans doute rien à voir avec la présence de logement sociaux (enfin, rien d’autre que le fait qu’on n’ait pas encore fermé ces salles de spectacles). La clientèle de ces commerces populaires n’est pas seulement bobo/gentry, sinon ça deviendrait plus cher, et quelque peu artificiel (facile à trouver dans certains autres quartiers : le café ou restau-réchauffeur tout neuf dont la déco essaie de faire croire qu’il est chargé d’histoire... à côté de chez moi il y en a un qui joue à « je me suis installé dans une ancienne quincaillerie »). Bref, ce qui attire la gentry/les bobos ne peut vivre ou survivre qu’en présence de cette mixité sociale. Mais je doute que ça soit la mixité sociale seule qui les attire. Il faudrait regarder la dynamique des prix dans les quartiers où la gentry a chassé complètement les habitants moins fortunés. rv1729 12 décembre 2014 à 09:03 (CET)
… oh ! sous-entends-tu que, habitant dans une HLM (à loyer même plus que modéré) du quartier Saint-Paul à Paris, Jérôme Chodron de Courcel, d'une famille anoblie sous le Second Empire, est un bobo ? …ainsi que son voisin Pierre Mazeaud ancien secrétaire d’Etat du gouvernement Chirac ? M'enfin rv, le premier est le frère de Bernadette Chirac et le deuxième était président du Conseil constitutionnel, tout de même ! Je ne te crois qu'à moitié…Hautbois [canqueter] 12 décembre 2014 à 09:43 (CET)
Ah ok, avec l'intervention de rv, ça s'éclaire un peu. Comme tu l'auras noté dans l'article que tu mets en lien, le dogme le plus répandu est, comme le dit le journaliste en mettant ça sur le compte de Jean-François Lamour, « Avec l'arrivée de logements sociaux au sein de l'immeuble, l'élu craint que la valeur des biens immobiliers ne baisse » ; pour avoir vécu quelques temps à Paris, j'ai pu constater qu'il n'y a ni causalité, ni même corrélation entre la présence de logements sociaux et, soit l'appréciation, soit la dépréciation de l'immobilier proche ou intriqué.
Dans le XVIIe arrondissement par exemple, il y a une part importante de logements sociaux, ce qui n'empêche l'arrondissement en question d'être l'un des plus recherchés et l'un des plus chers avec ses voisins le VIIIe et le XVIe. En revanche, la présence de logements sociaux dans les ou à proximité des XVIIIe, XIXe et XXe tend à (assez légèrement tout de même) déprécier ou empêcher l'appréciation de l'immobilier proche. Il y a plusieurs raisons qui expliquent la différence : l'immobilier « social » de l'est ou proche de l'est parisien est très dense et « mal fréquenté » (pour être précis, une dominante de noirs, de jaunes et de bistres), celui de l'ouest ou proche de l'ouest parisien est moins dense et bien mieux fréquenté (une dominante de « français de souche »).
Pour prendre une autre ville dont je connais bien le cas, celle de Bourges, il y a deux grandes zones de logement social, Bourges-nord et Bourges-sud. Au nord, la dominante est : Antillais, Africains (nord et ouest principalement), Asiatiques (Extrême-Orient et sud-est principalement), Turcs, la densité de logements sociaux forte et sa répartition compacte ; au sud, la dominante est « gens bien de chez nous », la densité plutôt faible et la répartition diffuse. Du coup on a un cas similaire, au nord le voisinage tend à faire se déprécier la valeur de l'immobilier, au sud l'influence du logement social est nulle ou positive pour la valeur des biens.
Bref, il n'y a pas de règle. >O~M~H< 12 décembre 2014 à 10:24 (CET)
La gentrification est indépendante de la présence ou non de logements sociaux ou plutôt elle peut opérer en dépit de la présence de logements sociaux. Et surtout, la valeur d'un bien immobilier s'apprécie avant tout en fonction du rapport entre l'offre et la demande, entre la demande solvable (je veux et je peux acheter) et l'offre réelle (je dois vendre). Et là, beaucoup de facteurs entrent en jeu (marché de l'emploi, services, commerces, transports). Sans oublier la concurrence entre investisseurs (j'achète pour louer) et acheteurs de résidence principale (j'achète pour habiter). DocteurCosmos (discuter) 12 décembre 2014 à 11:06 (CET)
Quand on parle de logement social, il faut voir de quoi on parle précisément. De mon expérience personnelle, ces dernières années dans le XVIIIème à Paris, la plupart des logements sociaux créés sont en catégorie PLS, c'est à dire à destination des classes dites « moyennes » (plafond de ressources 2900 euros pour une personne seule, 6800 pour une couple avec deux enfants) et non des PLAI qui sont destinés aux personnes aux plus bas revenus (1200 euros pour une personne seule et 2900 pour un couple avec 2 enfants). Et cela semble bien confirmé à l’échelle de Paris par l'Atelier parisien d'urbanisme dans ce document de 2013, p. 13. Pour aller dans le sens de ce qui est dit précédemment, la politique actuelle du logement social à Paris semble même aller dans le sens d'une certaine « gentrification ». Cordialement, — JoleK (discuter) 15 décembre 2014 à 10:51 (CET)

Croissance démographique[modifier | modifier le code]

Quelles sont les deux régions du monde où la population augmente vite ? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 78.208.94.151 (discuter), le 9 décembre 2014 à 20:23?.

logo Chère visiteuse, cher visiteur. C'est avec plaisir que nous répondrons à votre question si nous le pouvons, mais nous aurions grandement préféré qu'elle fût formulée avec un peu plus de courtoisie : bonjour, s'il vous plaît et merci sont toujours appréciés. Bonne navigation sur Wikipédia.
… la notion de vitesse sur ce sujet est un peu abstraite, mais lire l'article Croissance démographique où il est dit que, par exemple, le taux de croissance démographique reste élevé dans la plupart des pays d’Afrique et du Moyen-Orient. — Hautbois [canqueter] 10 décembre 2014 à 07:16 (CET)
Autre flou, la notion de région. Au sens de l'ONU il en existe vingt-et-une ou vingt-deux, plus ce qu'on pourrait nommer une « interrégion » :
  • cinq en Afrique (de l'est, centrale, du nord, australe, de l'ouest) ;
  • quatre, ou cinq, en Asie (de l'est, sud-centrale [elle-même subdivisée en du sud et centrale] , orientale du sud, de l'ouest) ;
  • quatre en Europe (de l'est, du nord, du sud, de l'ouest) ;
  • trois en Amérique latine et caraïbe (caribéenne, centrale, du sud) ;
  • une en Amérique du Nord ;
  • quatre en Océanie (Australie/Nouvelle-Zélande, Mélanésie, Micronésie, Polynésie.
Les trois régions « nésiennes » d'Océanie ne correspondent pas aux entités ou ensembles qui portent ordinairement ces noms. Régions à quoi s'ajoute l'« Afrique subsaharienne » qui regroupe 52 des 59 entités africaines, en fait toute l'Afrique sauf les sept entités de l'Afrique du nord.
Comme dit Hautbois[réf. insuffisante], la notion de vitesse est un peu abstraite ou, pour le dire autrement, la réalisation concrète de cette notion peut s'apprécier de diverses manières. Est-ce que tu parles d'une vitesse relative ou d'une vitesse absolue ? Il y deux faits démographiques qui rendront compte différemment de la « vitesse d'augmentation » : les régions d'Afrique de l'est, centrale et de l'ouest sont celles qui ont la plus forte natalité et la plus forte progression de population ; l'Asie du sud regroupe 24% de la population mondiale (données de la fin 1012) et connaît une progression de population importante (sur la période 2005-2010 elle a contribué pour plus de 25% a l'augmentation de la population mondiale). Dans l'hypothèse récente la plus haute de progression de la population produite par l'ONU, d'ici 2100 le Nigéria fera plus que quadrupler sa population et arrivera à quelques 750 millions d'habitants, dans le même temps et dans l'hypothèse la plus basse l'Inde atteindra deux milliards d'habitants et l'accroissement de sa population représentera pratiquement la population nigériane de l'hypothèse haute. >O~M~H< 10 décembre 2014 à 16:01 (CET)
En complément. La démographie prospective est une science inexacte, si c'est une science. Le petit tableau qui suit recense plusieurs des révisions de projection de population de l'ONU entre 1998 et 2012 (avec des évaluations basses, moyennes, hautes et pour certaines, constantes de progression. « Constant » = « même progression que dans les années précédentes »).
Année 2050 (en milliards) 2100 (en milliards)
Bas Moyen Haut Constant Bas Moyen Haut Constant
1998 7,3 8,9 10,7 14,4 5,1 9,4 13,4 52,5
2000 7,9 9,3 10,9 - - - - -
2002 7,4 8,9 10,6 - 5,5 9,1 14,0 -
2004 7,4 8,9 10,6 - 5,5 9,1 14,0 -
2006 7,8 9,2 10,8 11,9 - - - -
2010 8,1 9,3 10,6 10,9 6,2 10,1 15,8 26,8
2012 8,3 9,5 10,9 11,1 6,7 10,8 16,7 28,6
À noter qu'en 1998, une prospective pour 2075 donnait respectivement, pour les évaluations basse, moyenne, haute et constante, les valeurs de 6,4 Mds, 9,3 Mds, 13,5 Mds, 26,0 Mds, soit à peu de chose près les projections données en 2010 pour 2100. Clairement, si on peut à court terme (à horizon de cinq à dix ans) faire des projections relativement fiables globalement, dès qu'on dépasse cette limite ça devient difficile. Il est bon de savoir, aussi, que des prospectives à trente ans faites en 1957 et 1974 se sont révélées assez justes sur l'ensemble de la population mondiale mais totalement erronées par régions ou grands ensembles, entre autre par une surévaluation de la croissance de la population dans les pays développés et une sous-évaluation de sa décroissance dans les autres pays en 1957, par l'erreur inverse en 1974. >O~M~H< 11 décembre 2014 à 08:16 (CET)
Merci à vous pour cet excellent travail, car j'ignorais que certaines instances mondiales avaient réalisé des projections chiffrées--schnietze 12 décembre 2014 à 14:48 (CET).
… je propose pour ce devoir 19,5/20. À oui, on ne met plus de note… alors une orange, une bise et au lit, mon Olivier. — Hautbois [canqueter] 11 décembre 2014 à 09:05 (CET) (… j'ai retiré un 1/2 point pour m'avoir cité, je ne suis pas une référence[réf. nécessaire])

Variante d’un jeu à trouver[modifier | modifier le code]

== Jeux ==

les vision du monde il exisiste un machin 5d mes je ne sai pas ou elle et vous avec vo recherche vous pouvais la trouver

Chères, savantes et patientes Pythies, nous vous transmettons ici une question de 41.98.29.192 (d · c · b) initialement posée par erreur dans wikt:fr:Wiktionnaire:Questions sur les mots/décembre 2014#Jeux. Merci d’avance au nom du questionneur. Alphabeta (discuter) 10 décembre 2014 à 18:47 (CET)

Alphabeta, tu es vraiment sûr que c’est la peine de transmettre ce genre de connerie ?! rv1729 10 décembre 2014 à 21:14 (CET)
Ouais, je ne parviens pas à discerner de question encyclopédique dans ce salmigondis... >O~M~H< 10 décembre 2014 à 22:46 (CET)
Disons que ça pourrait être utile de préciser ce qu'est la 5D ? La 2e dimension, je connais, la 3e aussi (celle du volume si je ne m'abuse ?), la 4e (je doute ce que ce soit uniquement ceci) mais à la 5e, je me plante... Clin d'œil Merci pour vos compétences ! Égoïté (discuter) 10 décembre 2014 à 23:10 (CET)
Il exisiste un machin 5D, heu... "fautes ddddd'orthographe" ? 88.165.212.52 (discuter) 10 décembre 2014 à 23:54 (CET)
Du codage SMS ? Genre « un machin scindé » (ou « une machine scindée » vu le « elle » qui suit) ? Même si ça n'a pas vraiment plus de sens, c'est sûr. >O~M~H< 11 décembre 2014 à 05:02 (CET)
Oui, Olivier, je n'avais pas envisagé cette possibilité, je n'ai pensé qu'au "jeu" de parrainage de l'asso "Vision du Monde", et m'étais dit "encore un gamin qui compte sur nous pour l'aider à tricher". Ou nous embuzzer ? 88.165.212.52 (discuter) 11 décembre 2014 à 08:07 (CET)
… peut-être cette machine Cinéma 4D/5D Dynamique avec carlingue extérieure, équipement d'effets spéciaux (chaises dynamiques, écran, verres 3D polarisés, système audio de Digitals, système de contrôle d'ordinateur… ) pour éprouver des chocs, des chutes, la pluie, l'éraflure (?) et d'autres effets en cinéma. Ne m'en demandez pas plus, pour moi, c'est du chinois. — Hautbois [canqueter] 11 décembre 2014 à 08:30 (CET)
Je connaissais cette 4D-là, dans les parcs comme Vulcania ou le Futuroscope par exemple. Mais la 5D ? --Orikrin1998 (+) blablatoir 11 décembre 2014 à 12:00 (CET)
[édit] Notification Égoïté : La 3e, c'est la profondeur, pour être plus exact et si je ne m'abuse moi-même. C'est comme une citation de Confucius : c'est profond, c'est en 3D.
Ben oui, évidemment : tu as totalement raison ! Égoïté (discuter) 13 décembre 2014 à 00:17 (CET)
Pour moi, cette personne cherche l'annuaire, il veut retrouver l'éditeur 5D Play].
Pour votre info, la 5D au cinéma, c'est une projection en relief (avec lunettes 3D) en incluant le siège qui bouge (4D) + odeurs et éclaboussures (5D). Mais parfois 4D et 5D sont inversés. Bertrouf 11 décembre 2014 à 12:16 (CET)
Inversées ? Confondues, même. --Orikrin1998 (+) blablatoir 11 décembre 2014 à 12:50 (CET)
… z'êtes pas branchés, les gamins, ça va déjà jusqu'à la 9D ! — Hautbois [canqueter] 11 décembre 2014 à 12:58 (CET)

Je m'interroge moi aussi sur l'utilité de transférer cette question. L'Oracle indique qu'il ne répond pas aux questions qui ne font pas l'effort d'un minimum de courtoisie et de rédaction ; il me semble que les mêmes critères devraient s'appliquer aux questions transférées... --Milena (Parle avec moi) 11 décembre 2014 à 13:05 (CET)

Passe encore pour la courtoisie et le style : si au moins la question était compréhensible ! rv 11 décembre 2014 à 15:23 (CET)
42 Chère visiteuse, cher visiteur, nous regrettons, mais nous n'avons pas compris votre question. Sachez tout de même que la réponse ultime est 42. Si cela ne répond pas à votre question, nous vous invitons à reformuler celle-ci de manière claire et néanmoins courtoise, afin que nous puissions tenter d'y répondre. Bonne navigation sur Wikipédia, et faites attention aux Otis.
Ou est-ce la suite de cette 4D là ? --Serged/ 11 décembre 2014 à 17:17 (CET)
Au collège, j'étais en 6D, puis 5D, 4A et 3E (pourquoi je me rappelle de ce genre de conneries et pas du nom de mes profs...) Cobra BubblesDire et médire 11 décembre 2014 à 18:34 (CET)
Si c'est de l'hexadécimal, en décimal ça donne 93. Une question à propos d'un jeu dans la Seine-Saint-Denis ? >O~M~H< 11 décembre 2014 à 19:32 (CET)

J’avais pourtant tenté d’être poli pour deux (Chères, savantes et patientes Pythies, nous vous transmettons ici une question [...]. Merci d’avance au nom du questionneur. Alphabeta (discuter) 10 décembre 2014 à 18:47 (CET)). La langue employée (qui se rapproche de celle-ci : http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Écrivons_comme_Émile_Zola Clin d'œil) n’est pas vraiment un obstacle. Merci (toujours au nom du questionneur) en tout cas à ceux (88.165.212.52, Bertrouf, Hautbois, Orikrin1998, pardon à ceux que j’oublie) qui ont apporté des éléments de réponse. Alphabeta (discuter) 12 décembre 2014 à 16:16 (CET)

Ça n’est pas ta politesse qui est en cause, ni celle du questionneur, mais l’opportunité de nous transmettre des questions inintelligibles. Si tu ne peux pas entendre ça, tant pis pour ta gueule (et pour la politesse !). rv1729 12 décembre 2014 à 21:19 (CET)
Je me suis aussi expliqué sur la langue pratiquée par le questionneur. Pour le reste on prend acte des propos tenus (diffs [4] et [5]). Alphabeta (discuter) 13 décembre 2014 à 12:10 (CET)
c'est sympa l'oracle, peut être qu'il reviendra pour se cultiver et apprendre à écrire aussi bien que vous. "tant pis pour ta gueule" le top Iouri беседовать 14 décembre 2014 à 15:56 (CET)
La politesse, dans une conversation, ça n’est pas tant le choix des mots que de faire un effort pour être compris et pour entendre ce que disent les autres. Alphabeta m’a excédé par son refus d’entendre mon propos : si la langue pratiquée n’est en effet pas un obstacle (il est facile de traduire : « les visions du monde : il existe une machine 5d, mais je ne sais pas où elle est ; vous, avec vos recherches, vous pouvez la trouver »), la question n’en est pas moins inintelligible. Il m’a excédé aussi par son « merci à ceux qui ont apporté des éléments de réponse » : venant de quelqu’un qui maîtrise aussi bien la langue que lui, difficile de ne pas comprendre le mépris implicite pour ceux qu’il ne remercie pas.
Bref, je suis sans conteste impoli sur la forme, mais sur le fond je ne crois pas être le plus impoli. rv 15 décembre 2014 à 16:25 (CET)
À propos de « difficile de ne pas comprendre le mépris implicite pour ceux qu’il ne remercie pas » : voir du mépris dans mon propos est gratuit, d’autant que je n’ai pas été de ceux qui ont été à même d’apporter des éléments de réponse.
S’il n’est plus possible de remercier ceux qui ont « trouvé » quelque chose, c’est triste.
Cord. Alphabeta (discuter) 16 décembre 2014 à 12:49 (CET)

L'autologisme[modifier | modifier le code]

Ceci n'est pas un autologisme

Bonjour cher oracle,

Je voudrais savoir si le mot autologique est autologique. Et, dans ce cas, si le mot hétérologique est hétérologique.

Merci d'avance. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 90.34.130.11 (discuter), le 12 décembre 2014 à 22:21‎.

Comme « Force est de constater que certains mots ne sont autologiques ou hétérologiques qu'en raison d'un consensus » et que je ne participe pas au consensus ni n'adhère à ces concepts – par totale incompréhension du charabia/jargon (j'assume) –, je ne peux que suggérer qu'un adjectif n'a que lui-même pour "premier synonyme". Clin d'œil Mais je serai ravie d'être éclairée par nos autres pythies. Amclt et bon courage. Égoïté (discuter) 13 décembre 2014 à 00:15 (CET)
Bonjour. Les pièges de la théorie des ensembles sont nombreux (et classiques) quand les ensembles ne sont pas rigoureusement définis mais simplement évoqués avec les mains. Commençons par une définition plus propre : « Est qualifié de "autologique", un adjectif de la langue française dont l'application au mot lui-même donne la valeur vrai ». On voit au passage que les adjectifs sont des fonctions caractéristiques, et que rien n'interdit de les appliquer y compris à des mots. On voit aussi que ce néologisme "autologique" est un adjectif qualificatif, qui s'applique à des adjectifs.
L'ensemble des qualificatifs autologiques est donc le sous-ensemble des qualificatifs français sur lesquels la fonction caractéristique "peut s'appliquer à lui-même" prend la valeur "vrai". Le mot "autologique" est-il alors autologique? La réponse est indéterminée, parce que au moment où on cherche à définir ce terme, les "qualificatifs de la langue française" ne comprennent pas l'élément "autologique" - en tant que néologisme en train d'être défini, il n'est pas dans l'ensemble de départ, donc la valeur de la fonction pour ce terme n'est pas déterminée, à strictement parler.
Après, on peut dire que le terme est bien un qualificatif, et que même s'il n'est pas défini par rapport à la version initiale "autologique_0" il peut l'être par rapport à "autologique_1", définition révisée dont l'ensemble de départ comprend "autologique". Certes, mais de quel qualificatif parlons-nous alors ? Dans ce cas, l'ensemble de définition de la fonction "autologique_1" comprend en réalité "autologique_0", et si l'on peut dire que « "autologique_0" est autologique au sens de autologique_1 », ce n'est plus "autologique_0" que l'on cherche à caractériser mais en réalité l'étape suivante, "autologique_1". Et ainsi de suite, on peut construire "autologique_2",... mais à chaque étape le qualificatif néologisme est toujours d'un cran en retard par rapport au rang de la fonction caractéristique à laquelle on veut l'assimiler.
Tout ce que l'on peut dire c'est que dire que « "autologique" est autologique » ne conduit pas à une contradiction, mais il faut voir qu'on pourrait tout aussi bien affirmer l'inverse, à savoir que « "autologique" n'est pas autologique » (parce que l'ensemble sur lequel il est défini ne peut pas comprendre l'ensemble qu'il caractérise).
Le qualificatif "hétérologique" est plus simple à traiter, puisque « "hétérologique" est hétérologique » ne peut évidemment pas être vrai (parce que ça montrerait que "hétérologique" est autologique) ni faux (parce que ça montrerait que "hétérologique" est hétérologique". C'est très exactement la situation du paradoxe du menteur. Le traitement du paradoxe est exactement le même que ci-dessus, il n'existe que parce qu'on confond les niveaux de constructions "hétérologique_1,2,..." en un seul magma indifférencié. Si au contraire on fait les choses proprement, en distinguant entre l'adjectif et la fonction caractéristique, on dira que « "hétérologique_0" est hétérologique_1 », mais « "hétérologique_1" est donc autologique_2 », par conséquent « "hétérologique_2" est hétérologique_3 », et ainsi de suite. Chaque niveau est bien défini, mais il n'est pas possible d'attribuer une valeur globale par passage à la limite.
Dans les deux cas, si on fait les choses proprement on s’aperçoit qu'il n'est pas possible de qualifier "hétérologique" ou "autologique" dans leurs propres termes. On pourrait évidemment qualifier ces deux néologismes de "paralogique", mais ça risque de compliquer encore plus la situation ("paralogique" est-il hétérologique ou autologique...)
Cordialement, Biem (discuter) 13 décembre 2014 à 06:52 (CET)
Comme le relève Biem, ces termes ne sont pas rigoureusement définis, leur « définition » et surtout l'analyse de leur emploi possible mélangent le formel, le sémantique, le syntaxique, le logique. Par exemple, d'un point de vue sémantique « autologique » (définissable par analyse de ses composants comme « relatif à une parole qui s'applique à elle-même ») est autologique ; d'un point de vue formel il semble hétérologique (de sa forme on ne peut déduire son sens), d'un point de vue logique, comme l'expose Biem c'est peu décidable, de même d'un point de vue syntaxique. On dira aussi d'« hétérologique » que d'un point de vue sémantique il est autologique, formel, probablement hétérologique, logique et syntaxique, indécidable. >O~M~H< 13 décembre 2014 à 07:25 (CET)
D'accord avec Égo, et puis est-ce vraiment une question? L'article devrait y répondre en toute logique, il existe même une wikt:Catégorie:Mots autologiques en français où les mots abscons et abstrus méritent bien d'y figurer (j'assume aussi) et puis je vois mal un indonésien se prendre la tête pour traduire cet article qui n'existe qu'en 6 langues (même pas en espagnol ni en italien).--Doalex (discuter) 13 décembre 2014 à 11:26 (CET)

Structure narratologique de la nouvelle: la ficelle[modifier | modifier le code]

Bonjour à tous et à toutes!
Avec quelle forme de narration la nouvelle la ficelle de Guy de Maupassant est-elle écrite?
Merci par avance pour votre aide!
Calviin 19 (discuter) 13 décembre 2014 à 11:02 (CET)

Nuvola apps edu phi.png Le sage Oracle ne fait pas les devoirs à la place des étudiants. Bonne chance dans ta recherche...
Sinon, la forme est celle de la nouvelle, il me semble... >O~M~H< 13 décembre 2014 à 11:31 (CET)
Mais je dois le savoir pour cette nouvelle. Quelle est la focalisation par exemple?--Calviin 19 (discuter) 13 décembre 2014 à 11:33 (CET)
Le mot narrative pour le titre devrait suffire, sinon on peut aller du côté de Schéma narratif mais surtout pas narratologique (à inventer comme autologique par exemple) mais voir Narratologie.--Doalex (discuter) 13 décembre 2014 à 11:39 (CET)
Comme déjà dit, mais tu sembles n'avoir pas lu,
Nuvola apps edu phi.png Le sage Oracle ne fait pas les devoirs à la place des étudiants. Bonne chance dans ta recherche...
En outre tu as déjà les mots qui te permettent de faire ta propre recherche : narratologie (déjà citée), focalisation qui dirige vers focalisation (narratologie), narration qui donne une liste consistante d'articles connexes dont plusieurs ont un rapport à la narratologie. >O~M~H< 13 décembre 2014 à 11:46 (CET)
Mais dans l'article La Ficelle il est rien dit de la forme narratologique en tout cas.--Calviin 19 (discuter) 16 décembre 2014 à 19:07 (CET)
Mais le narrateur est-il omniscient et la focalisation donc zéro?--Calviin 19 (discuter) 16 décembre 2014 à 19:12 (CET)

Dimensions de l'ascenseur spatial[modifier | modifier le code]

Bonjour à tous et à toutes!
Quels sont les dimensions de l'ascenseur spatial (par exemple l'épaisseur sur la terre et l'épaisseur au niveau de contre-poids)?
Merci par avance pour votre aide!
Calviin 19 (discuter) 13 décembre 2014 à 11:32 (CET)

Sais-tu une chose, Calviin ? Et bien,
Nuvola apps edu phi.png Le sage Oracle ne fait pas les devoirs à la place des étudiants. Bonne chance dans ta recherche...
Ce n'est pourtant pas faute de te l'avoir écrit, que tu sembles ignorer cela... >O~M~H< 13 décembre 2014 à 11:49 (CET)
voir en:Space elevator#Cable section qui donne les calculs nécessaires. Ça dépend de la masse que l'on veut pouvoir élever du sol, en fait... bonne lecture, Biem (discuter) 13 décembre 2014 à 13:07 (CET)
… si c'est comme l'ascenseur social, faut faire attention, quelque soit la section, c'est souvent en panne. — Hautbois [canqueter] 15 décembre 2014 à 07:08 (CET)
Et l’escalier spatial, il a combien de marches ? CQui (discuter) 16 décembre 2014 à 08:38 (CET)
Il me s'agit du diamètre en haut et en bas.--Calviin 19 (discuter) 16 décembre 2014 à 19:11 (CET)

Recherche Listes des Meilleurs Livres de tous les temps[modifier | modifier le code]

Il paraît que cette bibliothèque est la plus grande du monde en nombre de livres, probablement elle contient les ouvrages de n'importe quelle « liste des meilleurs livres » existante...

Bonjour,

étant passionnée par les livres,

Je vous fais part dans ce courrier d'une sollicitation concernant: - Les listes des Meilleurs Livres de tous les temps.

Aussi, je vous serais extrêmement reconnaissante de bien vouloir m'accorder votre aide: - Quelle page Wikipédia rassemble toutes les listes existantes de par le monde et ce depuis tous les temps ?

Je vous remercie par avance !

Bien cordialement, Florence.

en:category:lists of lists semble être une première approche... Après il y a l'article en:List of lists of lists qui semble un bel exemple d'humour anglais. Cordialement, Biem (discuter) 13 décembre 2014 à 13:10 (CET)
Salut. Voici ma liste (non contractuelle, incomplète, peut changer selon le moment, comprend aussi des recueils de nouvelles et des BD), à la volée :
  1. Candy Man de Vincent King ;
  2. La Trilogie de Gaïa, de John Varley (mais j'aime aussi ses autres livres) ;
  3. Marseil et Armalite 16 de Michel Crespin ;
  4. La Confusion des sentiments de Stefan Zweig ;
  5. Toute l'œuvre de J. D. Salinger ;
  6. Le Discours de la méthode de René Descartes ;
  7. Vers une écologie de l'esprit (volumes 1 et 2) de Gregory Bateson ;
  8. À la recherche du temps perdu de Marcel Proust (j'avoue n'avoir pas tout lu, mais tout ce que j'en ai lu m'a conquis) ;
  9. Les Aventures de Quick et Flupke de Hergé ;
  10. La Colombe assassinée d'Henri Laborit ;
  11. Camp de concentration, 334 et Sur les ailes du chant de Thomas M. Disch (ses autres livres valent aussi le coup) ;
  12. Les Plus qu'humains et Cristal qui songe de Theodore Sturgeon ;
  13. L'Île des morts, Repères sur la route, Toi l'immortel, Seigneur de lumière, Deus Irae et quelques autres de Roger Zelazny.
    (édit)
  14. Le Serpent du rêve de Vonda McIntyre ;
  15. Le Dimanche de la vie, Un rude hiver, Cent mille milliards de poèmes, Zazie dans le métro et quelques autres de Raymond Queneau ;
  16. le Petit Larousse illustré et le Grand Larousse de la langue française ;
  17. Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes ;
  18. Discours de la servitude volontaire d'Étienne de La Boétie ;
  19. La Société du spectacle de Guy Debord (pour son aspect poétique) ;
  20. les œuvres poétiques d'Arthur Rimbaud, spécialement Une saison en enfer (au passage, notre article sur lui est catastrophique).
L'ordre n'est pas fonction de la valeur relative que j'attribue aux œuvres (bien que Candy Man ne soit pas en tête pour rien). On aura compris je pense que j'ai un certain penchant pour la science-fiction Clin d'œil La liste pourrait bien sûr être beaucoup plus longue, et n'est pas moins valable que n'importe quelle autre liste du genre. En tous les cas, d'évidence cette liste figure dans les pages de Wikipédia... >O~M~H< 13 décembre 2014 à 14:39 (CET)
Nous avons aussi Les cent livres du siècle (du XXe siècle) Dhatier discuter 13 décembre 2014 à 15:53 (CET)
Puisque nous en sommes aux confidences, je mettrais bien mon appréciation
  1. traité théorique et pratique des engrenages (Georges Henriot)
  2. traité de savoir vivre à l'usage des jeunes générations (Raoul Vaneigem)
  3. traité de l'art de la charpenterie (Col. Emy)
  4. traité de vinification (Jules Ventre)
  5. La nuit du Jabberwock (et tous les livres de Frederic Brown)
  6. Le songe de d'Alembert (Denis)
  7. traité de bon usage de vin (Alcofribas Nasier)
Mais c'est quand même un (tout petit) peu subjectif. L'idée que nous pourrions trouver le maximum de plaisir en faisant exactement la même chose que le plus grand nombre, que le bonheur parfait serait que nous sortions tous de la même photocopieuse, m'inspire une pointe d'inquiétude. D'ailleurs, si on était cohérent, on n'évaluerait pas les livres selon les ventes (c'est souvent pour offrir à quelqu'un qu'on aime peu) mais selon les vols. Dans ma prime jeunesse, l'ouvrage qui m'a le plus fait rêver (avant que j'aie le droit d'ouvrir le dictionnaire), c'est quand même le catalogue Manufrance. 88.165.212.52 (discuter) 13 décembre 2014 à 18:42 (CET)
C'est Frederic Brown --Serged/ 13 décembre 2014 à 18:57 (CET)
Penser à Mêlée ouverte au Zoulouland et Outrage public à la pudeur de Tom Sharpe. --Serged/ 13 décembre 2014 à 19:01 (CET)

Je doute qu'une liste des listes pareille existe quelque part. Wikipédia en anglais a, néanmoins, une page qui s'approche de ce que vous cherchez : vous y trouverez une dizaine de listes du monde entier (plutôt anglo-saxon, toutefois), dont la liste du Monde cité par Dhatier au-dessus : Lists of 100 best books. gede (d) 13 décembre 2014 à 18:48 (CET)

Si leurs des 100 meilleurs livres valent la sélection des 1000 articles indispensables sur une encyclopédie, mieux vaut passer pudiquement sur cette sélection... ok, c'est une liste de sélection selon les éditeurs, ça semble être une meilleure approche v_atekor (discuter) 13 décembre 2014 à 20:16 (CET)

difficile de faire une liste, mais certaines sélections valent plus que d'autres. Voilà celle proposée par le prix Nobel de littérature Vargas Llosa :

  1. Madame Dalloway, de Virginia Woolf
  2. Lolita, de Vladimir Nabokov
  3. Au Coeur des ténèbres, de Joseph Conrad
  4. Le Tropique du Cancer, de Henry Miller
  5. Autodafé, Elias Canetti
  6. Gasbi le Magnifique, de Francis Scott Fiztgerald
  7. Docteur Chivago, de Boris Pasternak
  8. le Guépard, de Giuseppe Tomasi de Lampedusa
  9. La Grimace, de Heinrich Böll

9 livres à lire avant de mourir. A noter que j'indique cette sélection alors que pour moi, toute sélection excluant A La Recherche du temps perdu de Proust et Les Géorgiques de Claude Simon est nulle et non avenue. v_atekor (discuter) 13 décembre 2014 à 20:08 (CET)

Je souhaiterais ajouter 4 livres à ceux que j'aime et relève ci-dessus (avec mes humbles excuses à Tolstoï pour ne pas le citer) :

  • La Jungle de Upton Sinclair,
  • Germinal et d'autres d'Émile Zola,
  • Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell,
  • Angélique d'Anne Golon (non pas pour le côté fleur bleue mais pour l'approche historique, sociologique et ethnographique romancée – j'assume),
  • La science et le chercheur. Les chemins du doute de Lise Thiry

Égoïté (discuter) 14 décembre 2014 à 00:51 (CET)

Toute liste est nulle et non avenue, y compris celle qui comprend la recherche du temps perdu, car le temps perdu ne se rattrape guère, ne se rattrape plus. --Morburre (discuter) 14 décembre 2014 à 09:23 (CET)
Il faut lire, tout honnête homme a lu, Crime et Châtiment — faute de pouvoir le lire dans le texte, la traduction de Markowicz est un bon choix. Et puis, Ronsard, Baudelaire, Apollinaire ; et puis, Borgès, Sepulveda, Kosztolányi ; et puis, Céline, Queneau, Vian ; et puis Bradbury ! rv1729
Pour autant qu’on lise, il restera toujours plus de livres à lire que de livres lus. Et ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Il y a des livres sacrés, beaucoup plus de pas sacrés, de massacrés, de sacrément nuls. Simple question de statistique. Il faut lire, mais pas oublier de vivre. --Morburre (discuter) 14 décembre 2014 à 12:17 (CET)
Pour répondre, d'abord à la question précise, sur Wikipédia en français cette liste n'existe pas, et dans la même veine que Morburre, je dis que cette liste n'existe pas, et n'existera jamais.--Doalex (discuter) 14 décembre 2014 à 12:38 (CET)
Alors les pythies ? On fainéante ? La liste existe sur Wikipédia : Les 100 meilleurs livres de tous les temps. Certes, la manière dont cette liste a été constituée est tout aussi douteuse que la manière dont certaines pythies en ont proposé, mais elle existe. Curieusement, un seul parmi ces cent livres n'est pas de la littérature (certains considéreront peut-être que les livres dits sacrés ne sont pas de la littérature, pour moi c'en est), quoique, les Essais d Montaigne. Autre curiosité, il n'y a que trois œuvres dramatiques (Samuel Beckett est cité, mais pour ses romans). >O~M~H< 14 décembre 2014 à 13:37 (CET)
… d'accord avec Cymbella pour Le Petit Prince
Hautbois [canqueter]
Bien vu Olivier. Mais mon point de vue reste le même.Doalex (discuter)~
Bien d'accord, bien qu'elle existe cette liste n'existe pas car elle ne peut exister Clin d'œil >O~M~H< 14 décembre 2014 à 17:00 (CET)
Ma liste :
  1. Le Grand Meaulnes d'Alain-Fournier
  2. Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry
  3. ...
Cymbella (discuter chez moi) - 14 décembre 2014 à 17:24 (CET)
… tiens, personne n'a mis La Bible et les Harry Potter, c'est pourtant les meilleures ventes, non ? (… je crois avoir entendu 470 millions d'exemplaires pour Potter, ça laisse rêveur…)Hautbois [canqueter] 15 décembre 2014 à 07:19 (CET)
Tortilla Flat, 1984, Bouvard et Pécuchet, Moby Dick, des souris et des hommes, le Procès, Le Zéro et l'Infini, Voyage au bout de la nuit, Mort à crédit, Guignol's Band, les liaisons dangereuses, Le Seigneur des anneaux + les BD de Goossens
La remarque de Hautbois (qui est une référence en matière de contrepets et calembours Clin d'œil) m'a fait penser à une autre approche, qui ne répond qu'indirectement à la question, mais qui du moins aurait du amener à une réponse simple et relativement univoque, la liste des livres les plus vendus dans le monde : même s'il n'y a pas adéquation entre la qualité d'un livre et sa diffusion (m'est avis par exemple que les ventes moyennes des bouquins de Gérard de Villiers dépassent celles des ouvrages de Julien Gracq, et m'est avis que le second est littérairement supérieur au premier, mais là c'est subjectif), du moins c'est indicatif et ça devrait être relativement simple à établir. Et bien, ça ne l'est pas. Voici quelques listes trouvées sur Internet, qui ont comme particularité de diverger assez. Un cas entre autres est notable : selon qu'on prenne en compte la vente de tous les volumes de la série ou qu'on évalue séparément la vente de chacun, Harry Potter n'a pas du tout le même classement.
1) les 10 les plus vendus #1 2) les 25 les plus vendus 3) les 20 les plus vendus 1) les 10 les plus vendus #2
  1. La Bible (4 Mds)
  2. Citations du président Mao Tsé-toung de Mao Tsé-Toung (820 M)
  3. Harry Potter* (400 M)
  4. Le Seigneur des anneaux (103 M)
  5. L'alchimiste (de Paulo Coelho, 65 M)
  6. Da Vinci Code (57 M)
  7. Twilight* (43 M)
  8. Autant en emporte le vent (33 M)
  9. Réfléchissez et devenez riche (30 M)
  10. Journal d'Anne Frank (27 M)
  1. Le Petit Livre rouge (900 M)
  2. Le Coran (800 M)
  3. Dictionnaire Xinhua (Xinhua Zidian, 400 M)
  4. Poésies complètes (Mao Tse-Toung, 400 M)
  5. Selected Works of Mao Tse-Tung (252.5 M)
  6. Un conte de deux villes (200 M)
  7. Éclaireurs (Robert Baden-Powell, 150 M)
  8. Le Seigneur des Anneaux (150 M)
  9. Le Livre de Mormon (150 M)
  10. The Truth that Leads to Eternal Life (107 M)
  11. Harry Potter à l'école des sorciers (107 M)
  12. Dix Petits Nègres (100 M)
  13. Bilbo le Hobbit (100 M)
  14. Sur les trois représentations (100 M)
  15. Le rêve dans le pavillon rouge (100 M)
  16. The American Spelling Book (100 M)
  17. Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique** (85 M)
  18. Elle (Henry Rider Haggard, 83 M)
  19. Da Vinci Code (80 M)
  20. Le Petit Prince (80 M)
  21. L'Attrape-cœurs (65 M)
  22. L'alchimiste (65 M)
  23. Harry Potter et le Prince de sang-mêlé (65 M)
  24. Harry Potter et la Chambre des secrets (60 M)
  25. Vers Jésus (60 M)
  1. La Bible (4 Mds)
  2. Le Coran (+ de 3 Mds)
  3. Les Citations du Président Mao Tse-Toung (800 M)
  4. Don Quijote de la Mancha (500 M)
  5. Harry Potter* (450 M)
  6. Le conte de Deux cités (200 M)
  7. Le Seigneur des Anneaux (150 M)
  8. Le Petit Prince (140 M)
  9. Le Rêve dans le pavillon rouge (100 M)
  10. Alice au pays des merveilles (100 M)
  11. Les dix petits nègres (100 M)
  12. Bilbo Le Hobbit (100 M)
  13. Le lion, la Sorcière blanche et l'armoire magique** (85 M)
  14. Elle (83 M)
  15. Da Vinci Code (86 M)
  16. L’Alchimiste (65 M)
  17. L'Attrape-coeurs (65 M)
  18. Vingt mille lieues sous les mers (60 M)
  19. Les Aventures de Sherlock Holmes* (60 M)
  20. Millenium* (50 M)
  1. La Bible (3,9 Mds)
  2. Le Petit livre Rouge (820 M)
  3. Harry Potter* (400 M)
  4. Le Conte des deux cités (200 M)
  5. e Petit Prince (145 M)
  6. Le Seigneur des Anneaux (103 M)
  7. Twilight* (100 M)
  8. Da Vinci Code (86 M)
  9. Réfléchissez et devenez riche (70 M)
  10. L'Alchimiste (65 M)
* Concerne une série de livres. ** Semble en réalité concerner les ventes de toute la série Le Monde de Narnia.
Ces diverses listes, outre leurs divergences en matière de classement et d'exemplaires vendus pour les titres concordants, posent un autre problème : des ouvrages comme Le Petit Livre rouge, Le Livre de Mormon, Le Coran et La Bible, sont probablement parmi les plus diffusés, mais pas obligatoirement parmi les plus vendus, pour la raison que les prosélytes de ces diverses religions et idéologies en ont diffusé gratuitement un nombre non négligeable d'exemplaires. >O~M~H< 15 décembre 2014 à 10:42 (CET)
Il faut aussi considérer la période d'étude pour les ventes. Que la Bible se soit plus vendue en 2000 ans que le prix Goncourt 2014 n'est pas un exploit... v_atekor (discuter) 15 décembre 2014 à 21:49 (CET)
Soyons raisonnable: la première impression de la Bible, c'est Gutenberg en 1455. C'est loin de 2000 ans d'édition. Et pis c'était pas le même prix...--lassiccardinal [réf. nécessaire] 15 décembre 2014 à 22:04 (CET)
À l'origine, devait illustrer l'épisode du déluge dans la Genèse.
… et combien même, 4 milliards divisés par 2000, déjà, ça fait en moyenne 2 millions par ans… tous les ans, non ? alors le Goncourt……… — Hautbois [canqueter] 15 décembre 2014 à 22:24 (CET) (… en parlant de contrepet, z'aviez « Happy Rotter » ? ça fait bulleux. Rire)
Il faut prendre en compte des groupes comme l'Association internationale des Gédéons (1,7 milliards de Bibles diffusées) ou les Témoins de Jéhovah (pas de chiffres mais ça se compte en centaines de millions d'exemplaires) qui diffusent massivement des Bibles. Pour les Gédéons, en fait ils diffusent surtout des Nouveaux Testaments sous le nom de Bibles, d'ailleurs. >O~M~H< 16 décembre 2014 à 11:43 (CET)
des bibles illustrées par Benjamin Rabier?
Possible Clin d'œil >O~M~H< 16 décembre 2014 à 15:21 (CET)

Nom et origine d'un type de vidéo[modifier | modifier le code]

Bonjour l'Oracle,

Je suis tombé récemment sur trois vidéos assez similaires dans leur réalisation : Clip de campagne François Hollande 2011, Clip de campagne Ron Paul 2011, Clip Collectif Antigone 2012.

Grosses lettres noires sur fond blanc (ou l'inverse), voix off, énumération monotone de faits et de chiffres, mots qui s'inscrivent les uns dans les autres, rotations permanentes, etc. Ces trois vidéos se ressemblent sur la forme, sans compter le fond (un clip à visée politique à chaque fois) et la période de réalisation. Est-ce que vous savez si ce type de vidéo porte un nom et quel fut le premier (homme politique ?) à l'utiliser ?

Merci d'avance cher Oracle, Antoine(A455bcd9) (d) 14 décembre 2014 à 12:12 (CET)

Bonjour, Je crois que l'on appel cela un "Clip typo" ou "lyric videos" pour les chansons. Et cela a été popularisé par les clips de rap il me semble. Mais la vrai origine semble être Prince avec sont clip "Sign of the times" cf Clip #Les lyric videos --NexRezzo (discuter) 15 décembre 2014 à 17:09 (CET)
Merci ! Antoine(A455bcd9) (d) 19 décembre 2014 à 14:58 (CET)

Pythie connaissant le grec demandée[modifier | modifier le code]

Bonjour. Je cherche à savoir si "rolo !" (pas comme ça s'écrit mais comme cela s'entend) en grec du XIXe s. pourrait signifier en français "emballez !" comme lorsqu'une marchandise est prête à être envoyée (style : "emballez, c'est pesé !"). Si oui, quel est le verbe grec ? Si non, 1/ qu'est-ce que ce "rolo" pourrait dire ? 2/ quelle est l'expression équivalente à la française en grec ? Merci déjà, Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 12:02 (CET)

Glub ! Vous séchez ? Je vais tenter de vous trouver une aide au bistro... Santé ! Clin d'œil Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 18:40 (CET)
Section déplacée ici Wikipédia:Oracle/semaine 51 2014. Clin d'œil --Doalex (discuter) 17 décembre 2014 à 18:45 (CET)
P...urée ! Le temps passe trop vite ! Merci Dom !!!! Bisou Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 22:37 (CET)
P...urée de p...atates, je suppose Clin d'œil >O~M~H< 18 décembre 2014 à 08:56 (CET)

Semaine 51 2014[modifier | modifier le code]

Sous-Page « Oracle/semaine 51 2014 » : • L'ajouter à ma liste de suiviVoir son historiqueL'afficher seule


Eugène Diomi Ndongala Nzomambu et Eugène Diomi Ndongala sont-ils la même personne ?[modifier | modifier le code]

Bonjour,

Eugène Diomi Ndongala semble fusionner les contenus de Eugène Diomi Ndongala et Eugène Diomi Ndongala Nzomambu, et [6] parle de Eugène Diomi Ndongala, mais avec une photo légendée « Eugène Diomi Ndongala Nzomambu » ...

Merci. Apokrif (discuter) 15 décembre 2014 à 17:48 (CET)

ou trouver le telefilm "les mariés de l isle bourbon "[modifier | modifier le code]

bonjour

je ne sais si ma demande peut vous concerner ,mais depuis pas mal de temps je cherche à me procurer le CD du téléfilm de FR3

"les mariés de L4ISLE BOURBON" durant 180 minutes.(et pour votre information j'ai contacté d'autres personnes comme moi )

DONC L4OBJET DE MA DEMANDE EST DE M4INDIQUER DES VENDEURS DIVERS SUSCEPTIBLES DE ME DEPANNER ('pas FR3 je les contacté)


  d'avance merci      CORDIALEMENT

mes coordonnées MARYSE FOUILLET TEL 9999999999 OU 9999999999999 OU xxxxxxxxx@zzzzz.fr ENCORE MERCI

Logo de courriel L'insertion d'adresses de courriel est fortement déconseillée sur Wikipédia, pour éviter le risque d'être exploitée à des fins commerciales par le biais d'aspirateurs d'adresses. Votre adresse a donc été effacée de cette page.
En savoir plus sur l'utilisation des courriels sur Wikipédia.
Et l’apostrophe se fait généralement en lâchant la touche majuscule. Pour la question, aucune idée. --Morburre (discuter) 16 décembre 2014 à 16:12 (CET)
Il est possible que ce téléfilm ne soit jamais sorti en DVD, tout simplement. --Milena (Parle avec moi) 16 décembre 2014 à 16:38 (CET)
SUR INTERNET, abuser de CAPITALES est l'équivalent de CRIER (pardon) dans le langage parlé. Merci de respecter la tranquillité de l'Oracle, qui préfère les questions qui lui sont murmurées à l'oreille...
... Et les mariées étaient des femmes cf "Les Mariées de l'isle Bourbon". --Serged/ 16 décembre 2014 à 16:41 (CET)
En DVD, non, mais vous pouvez le regarder en Streaming ou l'acheter sur myskree.com pour 5€ environ. Bertrouf 16 décembre 2014 à 16:44 (CET)


préposition "sans" et pluriel[modifier | modifier le code]

Sans les mains ! --Serged/ 17 décembre 2014 à 07:33 (CET)
Sans les pieds !
Et les sans-dents !

Bonjour,

Ma compagne et moi-même avons un différent grammatical des plus graves, qui nécessite un arbitrage afin d'enfin clore le débat. Il s'agit de l'utilisation de la préposition "sans", suivie d'un pluriel. Pour baser mon explication j'utiliserai l'exemple : "une bibliothèque sans livres". L'utilisation du pluriel est ici bien justifiée par le fait que les bibliothèques contiennent généralement plusieurs livres, et la phrase semble vouloir décrire une bibliothèque qui ne contiendrait AUCUN livre.

Cependant la préposition "sans" est un mot permettant d'exclure ce qui suit. Dans notre cas on exclut donc l'ensemble "des livres" (au pluriel). Selon moi cette phrase n'exclut donc pas "un livre" et une bibliothèque sans livres peut donc en contenir zéro ou un (qui sont bien tout deux non inclus dans l'ensemble pluriel "livres", puisque nul ou singulier). Alors qu'une bibliothèque sans livre (au singulier) exclut la présence d'un livre, et par extension de plusieurs livres également (puisqu'un pluriel n'est qu'une multitude de singulier), cette bibliothèque là a donc forcément zéro livre.

La question se résume donc à : Une bibliothèque sans livre n'en contient pas, mais une bibliothèque sans livres, peut-elle en contenir un?

D'avance merci pour la réponse (évidemment surtout si celle-ci va dans mon sens...)

Palou — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 217.108.170.8 (discuter), le 16 décembre 2014 à 16:43‎.

s/différent/différend: [7] Apokrif (discuter) 16 décembre 2014 à 16:55 (CET)
Pour le reste, d'après cette citation du Larousse des difficultés, *bibliothèque sans livre (au singulier) n'est pas acceptable et votre question n'a pas lieu d'être (même si l'exemple de la « nuit sans étoile(s) » dans la même page peut, je vous l'accorde, inviter à la réflexion). Par ailleurs, je m'interroge sur « que un ménage sans enfant » dans la page de Bentz (d · c · b) que je viens de citer: pourquoi pas « qu'un ménage sans enfant » ? Apokrif (discuter) 16 décembre 2014 à 17:01 (CET)
Début de réponse, ici, pour plus de précisions, il faudrait consulter Le Bon Usage de Grevisse, disponible dans toutes les bonnes bibliothèque avec des livres, Grevisse était belge, amitiés à mes cousins belges. --Le ciel est par dessus le toit (discuter) 16 décembre 2014 à 16:59 (CET)
Étant donné le sujet du débat, j'ai cru pouvoir prendre la liberté de modifier péromptivement votre texte sur la forme. Apokrif (discuter) 16 décembre 2014 à 17:06 (CET).
Une lecture attentive de ce forum accord de sans + pluriel/singulier? peut éviter à certains et certaines de tartiner sur ce sujet, tout a déjà été écrit (ou presque). --Doalex (discuter) 16 décembre 2014 à 18:00 (CET)

Clairement, non. Désolée, mais sur ce coup, c'est la compagne qui a raison. Une bibliothèque sans livre(s) est juste un meuble vide, et on ne présume pas qu'il puisse n'y en avoir qu'un ou plusieurs ; il est incorrect de penser que « une bibliothèque sans livreS » puisse évoquer une bibliothèque munie d'un seul livre (par opposition à plusieurs).

En bon français, "sans" veut bien dire qu'il n'y a rien du tout. Ensuite, l'accord se fait au pluriel ou au singulier suivant que "en principe" on s'attend à ce qu'il y ait un pluriel ou un singulier, mais c'est une autre question.

On dira ainsi « un homme sans talent » (il est compréhensible qu'il n'y en ait qu'un, même si un homme peut éventuellement en avoir plusieurs - présentez-les moi, au fait). Mais on dira « un homme sans cheveux » (au pluriel - trouver un homme avec juste un cheveu serait peu significatif). Et, oui, un homme avec juste un cheveu ne répondrait pas à la description de « homme sans cheveux » : cheveux au pluriel, parce qu'en général il y a pluriel, mais "sans" signifie bien qu'il n'y en a pas même un seul dans ce cas.

Cordialement, Biem (discuter) 16 décembre 2014 à 19:49 (CET)

Salut 217.108.170.8 (d · c). La logique de la langue est beaucoup plus sommaire et bien moins subtile que la logique algébrique, dans le cas que tu évoques, il faut se poser la question non à partir d'une possible opposition OU exclusif / OU inclusif, mais en comparaison avec d'autres cas : une bibliothèque sans livres c'est comme une bibliothèque sans pieds ou un arbre sans feuilles, pas plus ou moins mais exactement sans. Si on veut indiquer une bibliothèque sans une pluralité de livres il faut ajouter un élément modérateur, « presque sans livres » ou « sans livres autres que [...] » ou « sans livres sinon [...] ». >O~M~H< 17 décembre 2014 à 06:37 (CET)
Et un couteau sans lame auquel il manque le manche est bien moins absent qu’un couteau suisse sans lames auquel il manque le manche. --Morburre (discuter) 17 décembre 2014 à 08:46 (CET)
Mais si on écrit « une bibliothèque sans aucun livre », on ne sous-entend pas qu'on pourrait écrire « une bibliothèque sans livre » (au singulier) ? Apokrif (discuter) 17 décembre 2014 à 10:48 (CET)
Non, parce que contrairement à "sans", "aucun" est toujours suivi d'un nom au singulier (quand il est lui-même au singulier). Cordialement, Biem (discuter) 17 décembre 2014 à 12:55 (CET)
Ma question ne portait pas sur « aucun livres » ou « aucuns livres » mais sur l'opposition entre « sans aucun livre » et « sans livre » et donc sur la possibilité d'écrire « sans livre ». Apokrif (discuter) 18 décembre 2014 à 18:31 (CET)

Euh... Faut trouver un autre exemple parce qu'une bibliothèque de programmes (cf. [http://www.cnrtl.fr/definition/biblioth%C3%A8que CNRTL) ne comporte ni livre ni livres. Amclt, Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 23:20 (CET)

Des éléments de réponse ici. 86.74.119.32 (discuter) 18 décembre 2014 à 10:39 (CET)
Qu'en est-il dans les autres langues ? Apokrif (discuter) 18 décembre 2014 à 18:31 (CET)

Flou indésirable au cinéma[modifier | modifier le code]

Bonjour,

Dans une série télévisée (Dr House), sur des relativement gros plans (portrait) fixes, j'ai observé des mouvements de va-et-vient flou-net sur les visages, très rapides. Moins d'une demi-seconde de flou, moins d'une seconde de netteté – très désagréable à l’œil. Et ce n'est pas volontaire, c'est technique (peut-être propre aux caméras utilisées). Il me semble avoir entendu, il y a plusieurs années, que cet effet indésirable avait un nom (probablement en anglais). Mais impossible de le retrouver, malgré des recherches sur Internet. Cela me trotte dans la tête depuis plus d'un mois, c'est agaçant. Si quelqu'un peut m'aider, je lui en serai reconnaissant Sourire. — Jules Discuter 16 décembre 2014 à 21:37 (CET)

Au cinéma ? En projection sur un écran ou sur un écran LCD (par exemple) ?
En effet avec un projecteur on peut avoir, pour certaines personnes, un effet « rainbow effect » (voir Vidéoprojecteur#Les vidéoprojecteurs DLP/DMD. Sinon, ce peuvent être des erreurs dues à la compression MPEG. --Serged/ 17 décembre 2014 à 07:41 (CET)
NB : Les Anglophones ont un article Artefact de compression (en) (et notre article Artefact parle de Macroblocs). -- Xofc [me contacter] 17 décembre 2014 à 08:17 (CET)
En fait, je regardais cette série télévisée sur un écran d'ordinateur. Et c'est vraiment une succession rapide de flou et de netteté (ce n'est discernable que sur les visages) ; a priori, cela ne correspond à rien qui soit décrit sur Artefact de compression (en). Bien cordialement, — Jules Discuter 17 décembre 2014 à 11:42 (CET)
Bonjour. En anglais , on trouve fréquemment l'expression "autofocus oscillations", (soit oscillations de la mise au point automatique - de la mapa - de la map, mais ces acronymes sont déjà associés au mot oscillation dans d'autres expressions). Ça me parait un peu basique pour considérer que c'est un nom spécifique, puisque il s'agit selon ta description d'oscillations de la mise au point automatique. Rien de mieux à proposer. 88.165.212.52 (discuter) 17 décembre 2014 à 12:00 (CET)
Merci beaucoup, cela correspond tout à fait. Peut-être ai-je rêvé concernant le terme dédié en anglais (ce n'était a priori pas celui-ci). Bien cordialement, — Jules Discuter 17 décembre 2014 à 12:18 (CET)
Il peut aussi y avoir un phénomène du à l'entrelacement, ce qui se règle dans le lecteur vidéo (dans VLC menu "Vidéo" "Désentrelacer"). --Serged/ 17 décembre 2014 à 13:53 (CET)
Je testerai, merci serged, mais intuitivement, je dirais que ce phénomène se situe à la prise de vue et non à la lecture. — Jules Discuter 17 décembre 2014 à 15:09 (CET)

a quoi ça sert de mettre de la mousse[modifier | modifier le code]

À la japonaise
À la chinoise...

bonjour a quoi ça sert de mettre de la mousse dans les coussin oreiller couette etc... ? merci

Bonjour, essaie de remplacer la mousse par des cailloux, du sable, des bûches, des vieux journaux, des annuaires périmés, de la farine, du riz, des chaussures, des tiroirs, ou tout autre matériau à ta convenance, ou rien du tout, et essaie de voir ce qui va le mieux. --Morburre (discuter) 17 décembre 2014 à 19:07 (CET)
ou de la mousse à raser ? - Cymbella (discuter chez moi) - 17 décembre 2014 à 20:48 (CET)
Voir ceci oreiller, couette (literie) et coussin.--Doalex (discuter) 17 décembre 2014 à 21:52 (CET)
Bonjour. J'en connais qui font ça pour éviter d'y laisser des plumes. On peut aussi les bourrer de feuilles de lauriers, mais c'est souvent déconseillé, de s'endormir sur ses lauriers. Mais la mousse, ça doit aussi s'employer avec discernement. Le bryum, par exemple, ne doit pas être trop sec, sans pour autant laisser de sensation humide, ce qui fait qu'on ne l'utilise pour ainsi dire jamais, alors que la mousse de foie de canard est franchement une mauvaise idée, même un soir de réveillon, et pourtant c'est souvent qu'on s'en réveille la tête dans le pâté! Si vous voulez changer, essayez les fibres polyester, ou si vous préférez les produits végétaux, le kapok, très supérieur aux noyaux de pêches, mais, pour répondre directement à la question, ça ne sert à rien. On peut très bien ne rien mettre du tout. Les moins radins font l'effort d'y mettre un peu d'air, mais si l'enveloppe n'est pas adaptée, ça n'est pas plus utile. Et ne pas mettre d'enveloppe non plus, c'est encore le mieux. On peut même se passer de lit, et dormir à même le sol, c'est une question de goût. Si vous voulez vraiment dormir en position horizontale, je garde les autres réponses à dormir debout pour la prochaine fois. 88.165.212.52 (discuter) 17 décembre 2014 à 22:30 (CET)
Merci Ludwig von 88.165.212.52, ça fait du bien. rv1729 17 décembre 2014 à 22:34 (CET)
+1 Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 23:12 (CET)
Quand elle concerne une action humaine industrieuse la question « À quoi ça sert de [...] » a une réponse universelle : à rien. Il y a ici une question connexe mais autre, « à quoi sert un oreiller ? », ce à quoi on peut répondre que son usage apparent est de légèrement surélever la tête ou parfois d'autres parties du corps (pieds, bassin). Quant à savoir pourquoi de la mousse, il n'y a pas de réponse évidente, on peut utiliser bien d'autres choses (plumes et feuilles déjà évoquées, bois comme dans l'illustration ci-contre, pierre, gros bouchon de tissu, paille, plus généralement tout objet ou toute collection d'objets permettant de surélever une partie du corps, en premier les oreilles). Bref, en soi ça ne sert à rien d'utiliser de la mousse plutôt que telle ou tel autre matière ou matériau. >O~M~H< 18 décembre 2014 à 07:14 (CET)
Bon, pardon à notre questionneur, et pardon à tous les questionneurs qui ont parfois l’impression qu’on se paye leur tête. On a des questions de tous les niveaux, des scientifiques et des philosophiques vachement compliquées, et quand on a une question toute simple comme ça on a tendance à répondre en rigolant. On a tort. Ceux qui répondent que la mousse dans les coussins, ça ne sert à rien, ils dorment par terre ? Ils regardent la télé assis sur des chaises en bois ? Pas sûr. Nous autres humains occidentaux, en général, on aime bien un peu de confort. Alors on a des coussins, des couettes, des matelas, avec de la mousse dedans. Pas toujours la même mousse, pas toujours de la mousse d’ailleurs, parfois des fibres, le point commun c’est qu’il y a de l’air entre les fibres, et dans la mousse, l’air qui donne le gonflant, la légèreté, et l’isolation, qui fait que quand on s’assied ou qu’on se couche dessus, c’est mou juste ce qu’il faut, et quand on est dessous ça isole du froid et ça garde la chaleur du corps sans vous écraser. Avant la mousse et les fibres synthétiques c’était de la laine, des plumes, du duvet, toujours des fibres qui retiennent de l’air. Voilà toujours un début de réponse pour quelqu’un qui vient de Vikidia et qui n’est peut-être pas bien vieux. --Morburre (discuter) 18 décembre 2014 à 09:17 (CET)
Merci Morburre pour cette réponse. En clair : on met de la mousse ou tout autre matériaux ayant pour propriété d'emprisonner de l'air, et d'être élastiques. Emprisonner l'air sert à l'isolation thermique et phonique, l’élasticité à s'adapter au corps qui s'y repose, au confort. Parmi les matériaux les plus utilisés, on a les fibres synthétiques, les mousses synthétiques, les émulsions naturelles ou synthétiques (latex), les fibres naturelles (laine, coton), et les plumes (duvet). v_atekor (discuter) 19 décembre 2014 à 11:03 (CET)
Cela dit, pour les oreillers la nécessité d'une isolation thermique et phonique n'est pas certaine, et le confort recherché peut être de deux ordres : souplesse ou position. Sans dire que ce soit le cas général, il semble que les humains tendent à dormir couchés sur le côté, de ce fait, la tête aura tendance à faire un angle inconfortable avec le reste du corps. De ce point de vue, l'important est donc de surélever la tête, et n'importe quel moyen est valable, ce qu'illustrent les oreillers japonais et chinois mis en illustration. Pour anecdote, il m'est arrivé, en dormant quelques fois « à la dure », d'utiliser n'importe quoi (sac de voyage, veste roulée en boule, pierre, rondin de bois, petite butte de terre) pour cet usage. >O~M~H< 19 décembre 2014 à 12:56 (CET)

Pythie connaissant le grec demandée[modifier | modifier le code]

Question de Mme Égoïté-Nicole déplacée de Wikipédia:Oracle/semaine 50 2014#Pythie connaissant le grec demandée. --Doalex (discuter) 17 décembre 2014 à 18:51 (CET) Sourire

Bonjour. Je cherche à savoir si "rolo !" (pas comme ça s'écrit mais comme cela s'entend) en grec du XIXe s. pourrait signifier en français "emballez !" comme lorsqu'une marchandise est prête à être envoyée (style : "emballez, c'est pesé !"). Si oui, quel est le verbe grec ? Si non, 1/ qu'est-ce que ce "rolo" pourrait dire ? 2/ quelle est l'expression équivalente à la française en grec ? Merci déjà, Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 12:02 (CET)

Glub ! Vous séchez ? Je vais tenter de vous trouver une aide au bistro... Santé ! Clin d'œil Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 18:40 (CET)
Non. Il n'y a pas de mot commençant par ρωλ, et le seul commençant par ρολ est ρολόι (un nom) qui désigne une montre/pendule. Cordialement, Biem (discuter) 17 décembre 2014 à 19:01 (CET)
De la vieille expression gréco-populo Rolo jonos ! plus tard devenue Roulez jeunesse ! --Morburre (discuter) 17 décembre 2014 à 19:14 (CET)
ρολό existe apparemment. — Oliv☮ Éppen hozzám? 17 décembre 2014 à 19:33 (CET)
Pour mon compte, j'ai déjà vu le mot dans le terme « ρολό χαρτί » porté sur les emballages de papier toilette, j'ai supposé que ça devait être une adaptation du français « rouleau » ou une transposition de l'espagnol « rollo ». Savoir si c'était en usage au XIXe siècle, c'est une autre affaire. >O~M~H< 17 décembre 2014 à 19:58 (CET)
En complément. On trouve aussi « ρολό » comme traduction possible de « rouler ». >O~M~H< 17 décembre 2014 à 20:03 (CET)
En complément de complément. Il y a le projet:Grèce et son Καφενείο, ça me semble le lieu adéquat pour ta question. >O~M~H< 17 décembre 2014 à 20:08 (CET)
Biem (d · c · b) a choisi Wikt:en mais cela va mieux sur el : el:wikt:ρολό. Cordialement - Drongou (discuter) 17 décembre 2014 à 22:17 (CET)
Oups - effectivement, parce que je maîtrise mieux le Shakespeare d'aujourd'hui que l'Homère d'alors... - bon, bon, je me sauve. Biem (discuter) 18 décembre 2014 à 15:17 (CET)

TTB !

  1. Grand merci à Doalex, efficace comme toujours et bien meilleur que moi quant à l'appréciation du temps ! Notification Égoïté : Pas toujours évident, crois-moi ! Le temps et la mémoire sont très proches, je te rappelle que sur ta pdd en haut à droite, il y a un pense-bête intitulé « Oracle de la semaine ». Que tengas un buen fin de semana, muchos besos. --Doalex (discuter) 18 décembre 2014 à 10:25 (CET) Mérida (España)
  2. Merci à tous évidemment !
  3. Je doute que cela convienne pour moi, Parrain, mais j'aime toujours autant te lire ! Bisou
  4. J'irai dès demain consulter le Kafeneion, Olivier
  5. La traduction "enrouler", envelopper" est vachement (hum où me mène l'enthousiasme...) intéressante, Oliv? - voir ci-après
  6. Idem pour ce que me donner la traduction GG du lien de Drongou - voir ci-après

Ci-après : mes excuses d'abord : j'ai vraiment l'art de poser des questions sans donner le contexte ! Mais, à ma décharge, c'est souvent utile : le contexte risque d' "orienter" les réponses...
Donc voici ce contexte qui touche à la frite (waouf ! vous ne vous en doutiez pas, n'est-ce pas ?) : un descendant des frères Krieger (qui ont bien existé, réf. archives de l'état belge, etc.) affirme que leur grand-père grec, Jean Zachariadès séjournant chez eux et les aidant dans leur friterie, était surnommé "le Rolo" en Belgique car, par habitude, il "criait à chaque commande "Rolo" qui voulait dire en grec emballer une portion" ; le monsieur aurait tenu une échoppe devant le théâtre Lipscani de Bucarest où il vendait des "slopelos", ancêtres des "typopita", pâtisseries enroulées en spirale... Comme je ressemble un peu à un certain saint qui ne croyait que..., je me refuse à contacter le monsieur dont j'ai trouvé l'adresse sans avoir avoir trouvé quelque base de discussion sérieuse... et ce "rolo" fait partie de mes explorations actuelles.
Toute autre aide est la bienvenue ! Égoïté (discuter) 17 décembre 2014 à 23:09 (CET)

À propos de Grecs, ça n’a rien à voir, mes recherches erratiques m’ont mené à la découverte fortuite de ce fait anecdotique. Les Phocéens, fondateurs de Massilia-Marseille, avaient pris l’habitude de se débarrasser des ce qui les embarrassait dans de petites criques voisines de la ville, en se disant on récupèrera ça plus tard, ce qu’évidemment ils ne faisaient jamais, ce qui donna lieu à ce calembour lamentable, renvoyer aux calanques grecques. Non mais vraiment, j’ai honte à un point que vous n’imaginez même pas. --Morburre (discuter) 18 décembre 2014 à 09:29 (CET)
… ah bah moi qui voulais, en lisant le titre, répondre que je connaissais ce grec, mais que ça ne vous regardait pas, que c'était ma vie privée… mais moi au moins, je n'en ai pas honte, môsssieur Morburre ! — Hautbois [canqueter] 18 décembre 2014 à 09:57 (CET) C’est ce qui nous différencie, Môssieu Hautbois, moi je suis au moins accessible à un sentiment de honte. --Morburre (discuter) 18 décembre 2014 à 18:56 (CET)
Notification Égoïté : Le contexte influence certainement et « pâtisseries enroulées en spirale » me fait penser aux churros et à la façon de les faire frire dans une grande bassine d'huile très chaude, la pâte mise dans un appareil sort par pression sous forme cylindrique qu'il faut guider adroitement pour obtenir, à l'aide de grandes pinces métalliques, une forme appelée populairement rosca (nom appliqué improprement, car formant un anneau fermé à d'autres pâtisseries proches comme la es:rosquilla ou le es:Roscón de Reyes. Le résultat donne en fait un long churro enroulé prêt à être coupé dès sa sortie de la bassine d'huile. --Doalex (discuter) 18 décembre 2014 à 14:36 (CET)
J'ai une autre suggestion : les frites étaient servies dans un "cornet", plus exactement dans un "carton enroulé en cône", "rolo" pourrait donc désigner cet emballage... - Amitiés, Cymbella (discuter chez moi) - 18 décembre 2014 à 16:15 (CET)
Merci à tous. Après l'aide du Καφενείο et vos suggestions, j'en suis arrivé à être quasiment certaine que "rolo !" doit correspondre en français à "ça roule !", expression déjà présente chez Molière et qui dans le service de la restauration peut être synonyme de "envoyez" ou 'emballez". Par contre, pour le Jean Zachariadès, je ne suis toujours nulle part. Bonne nuit, Égoïté (discuter) 18 décembre 2014 à 23:02 (CET)
Salut Égoïté, cette source parle de ton Jean Zachariadès et de la saga Krieger de manière détaillée. Mais je suppose que c'est ta source. Pour moi, pas de raisons spéciales de douter de ce qu'il raconte. >O~M~H< 19 décembre 2014 à 01:05 (CET)
Ben oui... et j'aimerais bien recouper depuis mon fauteuil... Bisous, Égoïté (discuter) 19 décembre 2014 à 07:24 (CET)

Notion en psychologie[modifier | modifier le code]

Bonsoir à tous les oracleurs, je cherche le nom d'une notion en psychologie. C'est l'homme ou la femme qui crée volontairement du conflit entre 2 ou plusieurs personnes (pas un "fouteur de merde" classique qui fait ça juste pour se faire "mousser") mais uniquement dans le but de passer pour un sauveur/héros en réglant le conflit après. Pour prendre un exemple, imaginons que Moussa et Emilie sont en couple, Emilie est une fumeuse invétérée qui a besoin de ses cigarettes quasiment à chaque heure. Moussa fume aussi mais de manière plus occasionnelle et planque volontairement les paquets de cigarettes d'Emilie en cachette, sans qu'elle le sache mais uniquement dans le but de passer pour le "sauveur" en lui proposant une ou plusieurs des siennes afin qu'elle le prenne pour un "mec bien" en lui en fournissant. Je ne sais pas s'il y a un terme précis à part "pervers", "manipulateur" ou "sournois". Merci d'avance pour vos réponses. Cordialement, --Strologoff (d) 17 décembre 2014 à 22:10 (CET)

Bonjour. Je n'ai pas compris ce que tu entends par "se faire mousser". Pour moi ça signifie exactement se faire remarquer en attirant l'attention sur une apparence fallacieusement favorable ("n'importe quoi pourvu que ça mousse" commente-t-on quand la ficelle est visible). Ce qui me semble exactement le mobile de celui qui veut se faire passer pour l'envoyé de la Providence. Quand on veut se faire mousser, on appelle ça "syndrome du pompier pyromane", mais ça m'étonnerait que ce soit une appellation d'origine médicale contrôlée. Rien de mieux en soute. 88.165.212.52 (discuter) 18 décembre 2014 à 09:14 (CET)
Voir du côté de l’article perversion narcissique, mais le concept est à prendre avec prudence. De manière plus générale, je recommande de se méfier des classifications nosographiques dans le domaine du psychisme, d'autant plus si elles ne sont pas le fait d'un professionnel, car elles sont bien souvent réductrices. Cordialement, — JoleK (discuter) 19 décembre 2014 à 16:08 (CET)

Démographie - santé publique : concept d'espérance de vie perdue ?[modifier | modifier le code]

Bonjour,

J'ai un peu cherché mais rien trouver sur le concept de "perte d'espérance de vie", pourtant souvent utilisé au niveau individuel, mais jamais collectivement.

Par exemple, je peux lire "fumer x cigarettes par jour vous fera perdre y années de vie". Mais quand je regarde une étude statistique de santé publique; je ne trouve que des phrases du type "le tabac tue z personnes par an en France". Or ce chiffre me parait en soi peu utile pour quantifier l'effet de la tabagie en terme de santé publique, il faudrait plutôt utiliser "la sommes des années d'espérance de vies perdues". Et je ne trouve aucun mot pour ce concept, ni rien sur son utilisation (alors que cela me parait utile).

Auriez-vous des lumières à ce sujet? Merci. --YannickPatois (discuter) 18 décembre 2014 à 15:39 (CET)

Bonjour. Sans prétendre avoir quelque lumières, il me semble que le principe des stats, c'est de comparer deux populations identiques sauf sur un point, et d'attribuer les différences constatées en sortie à la seule différence constatée en entrée. Ainsi entre des fumeurs et des non fumeurs, la différence de longévité est constatée, ce n'est pas une espérance. Si les populations sont assez grosses pour qu'on les découpe en tranches d'âges différents, on aura peut-être des formulations assez fines pour dire que la cigarette fumée à trente deux ans six mois vingt jours et deux heures fait perdre quatorze secondes d'espérance de vie (j'en serai surpris, mais admettons), mais ce qui est perdu au total, ce n'est pas de l'espérance, c'est de la vie vraiment vécue d'un côté et pas de l'autre. 88.165.212.52 (discuter) 18 décembre 2014 à 16:55 (CET)
Bonjour, je me suis posé la même question. En effet une maladie qui tue 1000 vieillards par an n'a pas le même impact (sur la société, sur les familles, sur la culture, etC.) qu'une maladie qui tue 1000 enfants ou 1000 jeunes adultes. Notamment parce que ces deux maladies qui ont la même mortalité ne font pas perdre la même espérance de vie. Ca a donc un certain sens, même si je ne vois jamais cette notion présentée. Nohky (discuter) 18 décembre 2014 à 17:12 (CET)
Ça a du sens de poser la question ainsi : comparant deux populations (p. ex., fumeurs / non fumeurs, sédentaires / non sédentaires) on peut pour chacune établir une espérance de vie qui se base sur une projection corrélée aux décès constatés pour des populations passées comparables. Cela dit, ça n'est bien sûr pas aussi simple, par exemple, dans l'étude dont il est question ici, il y a une évaluation de l'incidence sur l'espérance de vie des Ontariens du tabagisme, de la consommation nocive d’alcool, de la mauvaise alimentation, de la sédentarité (au sens de manque d'activités physiques) et d'un niveau élevé de stress, mais comme le relèvent les auteurs de l'étude dans sa version complète (en anglais), chaque facteur n'est pas isolable, par exemple la population des fumeurs peut aussi être plus sédentaire ou/et plus soumise au stress ou/et avoir une plus mauvaise alimentation que la population de non fumeurs, ça va avoir une incidence sur son espérance de vie. Quoi qu'il en soit, cette étude propose l'analyse de l'incidence de ces facteurs sur l'espérance de vie des Ontariens, je suppose qu'il en existe d'autres. >O~M~H< 18 décembre 2014 à 18:43 (CET)
Cet article anglais me semble prendre en compte ce concept et en français son équivalent (l'article), plus court existe aussi Années potentielles de vie perdues. --Doalex (discuter) 18 décembre 2014 à 19:38 (CET)
Du coup ça permet d'affiner la recherche : le concept d'années potentielles de vie perdues (APVP) est semble-t-il assez utilisée dans les statistiques de santé publique désormais pour, nous dit l'INVS, « déterminer les priorités de santé publique ». Dans ce document de l'INSERM la méthode pour évaluer les APVP est bien exposée. >O~M~H< 19 décembre 2014 à 11:19 (CET)

Moules parquées[modifier | modifier le code]

Moules-marinieres-p1010564.jpg
Moules mal parquées

Bonjour. J'aimerais savoir ce que sont, en France, les "moules parquées" - En Belgique, l'expression indique un plat de moules servies crues et que l'on déguste comme des huitres - et d'où vient cette appellation. Merci déjà, Égoïté (discuter) 19 décembre 2014 à 08:11 (CET)

Je ne connaissais pas cette expression... Par contre un site de cuisine connu propose bien une recette à base de moules cuites sous ce nom, avec en note de bas de recette :
« Remarques :
Le terme 'moules parquées' est l'appellation belge pour les moules de bouchot. J'ai donné une recette de moules marinières toute simple. »
Sinon, j'ai déjà mangé des moules crues (en France), mais on utilise des "grosses" moules (genre moules espagnoles). --Serged/ 19 décembre 2014 à 08:43 (CET)
Pour les "grosses" moules, fais comme les Belges : achète les belles de Zélande Clin d'œil !
Les commentaires de Marmiton appuient ce que je disais. Je précise aussi que les moulées parquées font partie, à Bruxelles du moins, de la cuisine de rue : on en trouve/trouvait très souvent à la foire du Midi qui longe les Marolles ; il est plus rare d'en déguster dans les restaurants - encore que le Léon bruxellois les propose. Amclt, Égoïté (discuter) 19 décembre 2014 à 09:04 (CET)
ici, Moules de Stefaan Daeninck, Tours et expressions de Belgique par Cléante, ou chercher plus généralement pour quelques références livresques. Et même ici, dans des livres du XIXe siècle… — Hautbois [canqueter] 19 décembre 2014 à 09:16 (CET)
Même résultat pour moi, avec plusieurs autres sources : « moules parquées » = « moules de bouchot ». Et comme Serged, si j'ai mangé des moules crues ça n'était pas sous le nom de moules parquées, en fait ça n'a pas de nom autre que « moules crues », je suppose. Sinon, une certaine source (plus ou moins fiable Clin d'œil) prétend que c'est un contrepet, à l'origine... >O~M~H< 19 décembre 2014 à 09:33 (CET) (… Salut ma poule, je vois que tu admires l'écailles de tes moules, et qu'Égoïté sans nul doute aime toujours les belles frites avec des moules grosses comme des belons… mais attention, écartez les mouches de cette colonne ! Excuse-moi, Égoïté, (Smiley oups)(Smiley Gêné)Tout rouge c'est pas ma faute, c'est Olivier qui m'a défié… Sourire diaboliqueHautbois [canqueter] 19 décembre 2014 à 11:07 (CET))
Pourquoi un lien rouge en titre ? Un futur article ? --Doalex (discuter) 19 décembre 2014 à 12:06 (CET)
Il y a aussi un sens argotique pour désigner les dames pensionnaires d'établissement dont l'entrée est une petite porte éclairée par une lanterne rouge. Fille de bordel, moule parquée, eh ! Ça ne se mange pas vraiment. Bon, t'as trouvé ça dans quelle lecture, dis, Égo ? Sourire -- le sourcier 19 décembre 2014 à 12:37 (CET)

Chouette que vous ayez trouvé des sources qui confirment mes humbles propos...
À Hautbois : pas d'excuse...car pas d'offense ! Et il était évident que tu réagirais Sourire diabolique
À Doalex : un lien rouge, ça attire l'attention, la preuve Sourire diabolique Mais non, pas de nouvel article : il n'y a pas suffisamment de matière. Juste de quoi améliorer (avec les sources) Clin d'œil Mytiloida#La moule en tant qu'aliment assez pauvre pour la gastronomie
Au Sourcier : parce que je traduis un article de M. Spoiden (sur le... moules-frites) où se trouve la phrase " Most mussels are now grown in parks (enclosed spaces along the coast), hence the name moules parquées." Cela m'a rappelé les moules parquées de Bruxelles que j'adorais et que Pleure je n'ai plus mangées depuis si longtemps. Je me suis juste demandé à quoi l'expression correspondait en France Sourire. Égoïté (discuter) 19 décembre 2014 à 14:47 (CET)

Langues et linguistique[modifier | modifier le code]

Bonjour, je suis latiniste et nous avons récemment étudié l'origine du latin en cours. Nous avons vu que le latin descendait de l'indo-européen, mais à mes connaissances l'indo-européen est une famille de langues, pas une langue. Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer sur ça ? De plus, quel est l'ancêtre de l'indo-européen ? Et est-ce que l'indo-européen a un quelconque lien avec le sumérien/cunéiforme et cie ? Et, pour terminer, quelle est la plus ancienne langue connue ? Merci d'avance pour tous les renseignements, 92.161.92.232 (discuter) 19 décembre 2014 à 19:01 (CET)

Vous pourriez commencer par la lecture de notre article : Indo-européen commun, un peu ardu, j'en conviens.
L'indo-européen commun étant une langue pour laquelle nous n'avons qu'un faisceau cohérent d'hypothèses, il est bien difficile d'imaginer quel était son ancêtre, ce ne serait que pure spéculation. Dhatier discuter 19 décembre 2014 à 19:09 (CET)
A part les longues listes qui donnent envie de dormir, ça va, l'article n'est pas trop compliqué. (il suffit de le passer à la passoire et de n'en extraire que le nécessaire... ) 92.161.92.232 (discuter) 19 décembre 2014 à 19:13 (CET)