Wikipédia:Oracle

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Internet Oracle.
Raccourci [+]
WP:O
L'Oracle est à votre disposition
Qu'est-ce que l'Oracle ?
La lampe de sagesse.

La page pour poser des questions d'ordre encyclopédique qui n'ont pas trouvé de réponse dans Wikipédia ou sur Internet. Si votre question n'est pas encyclopédique, posez-la dans la section appropriée de l'Avenue des cafés et bistros.

Ce que l'Oracle n'est pas ? Un annuaire, un service d'après-vente, un avocat, un médecin, un devin ou « quelqu'un qui fait les devoirs scolaires à votre place ». Certaines questions peuvent donc ne pas recevoir de réponse et même être supprimées de la page, parce qu'inadéquates ici.

Qui répond aux questions posées à l'Oracle ? Des bénévoles, appelées « pythies », qui aiment la nétiquette. Le plaisir d'instruire, la soif de la connaissance et vos remerciements sont leur unique salaire (pensez-y, soyez donc poli, « bonjour » et « merci » sont appréciés). Les pythies répondent ici, jamais par courriel : toute adresse de messagerie sera automatiquement effacée. Elles aiment aussi plaisanter après avoir répondu sérieusement…

Lisez le mode d'emploi en cliquant ici


Mais... votre question a peut-être déjà une réponse sur Wikipédia. Avant tout, avez-vous fait une recherche avec un mot ou une expression ?

Vous pouvez aussi consulter les archives de l'Oracle.



Semaines : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26  | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 




Semaine 38 2016[modifier le code]

Sous-Page « Oracle/semaine 38 2016 » : • L'ajouter à ma liste de suiviVoir son historiqueL'afficher seule


Derihon en France en 1917.[modifier le code]

Amortisseurs-Derihon-Pub.jpg

Bonjour tout le monde ! J'ai une lettre d'Abel Verdurand à mon grand-père Eugène Nusbaumer, alors (en 1917) directeur de la poudrerie du Ripault à Monts (Indre-et-Loire). En voici un extrait : « Avez-vous vu Derihon ? Je crains fort que votre silence ne présage un échec. Tant pis, j’aurais autant aimé malgré tout que ce soit vous plutôt que les anglais qui profiteraient de cet accord. » Est-ce l'industriel Derihon de Liège qui est cité ? Pourrais-je avoir des informations sur l'activité d'un Derihon fabricant d'acier en France en 1917 ? Merci d'avance. Philippe Nusbaumer (discuter) 20 septembre 2016 à 08:35 (CEST)

Salut Philippe. Une recherche rapide ramène beaucoup de publicités anciennes pour les amortisseurs Derihon pour automobiles. Du coup il est difficile de trouver autre chose que ces publicités ou leurs reproductions... Un fragment intéressant ici (Derihon célèbre pour ses aciers, p. 70) — mais est-ce l’industriel de Liège dont tu parles ? D’autres réponses donnent l’initiale G Derihon, qui est bien le liégeois. Cette réponse mentionne-t-elle ton aïeul ? Certainement (l’initiale est la même). rv1729 20 septembre 2016 à 10:07 (CEST)
Fragment par fragment, je retrouve ce texte (The Journal of the Iron and Steel Institute - Volume 91 - Page 31) (1915) : Mr. Nusbaumer was educated at the University of Paris, and at the Institute of Applied Chemistry in the same city. Afterwards he was appointed chief chemist at the works of Messrs. G. Derihon, at Loncin-lez-Liége, Belgium. During the time that he held that position he carried out an important series of investigations on the wear of metals, and on alternating stresses, the results of which were contributed, in 1909, in the form of a memoir to the Copenhagen Congress of the International Testing Association. rv1729 20 septembre 2016 à 10:24 (CEST)
En lançant les recherches Derihon Nusbaumer acier et Derihon Nusbaumer steel on trouve plusieurs occurrences qui associent les deux noms et, dans tous les cas, pour Dehiron il s'agit bien de l'industriel de Liège. Et comme l'indiquent les résultats proposés par rv, leurs relations remontent bien avant la première guerre mondiale. >O~M~H< 20 septembre 2016 à 11:55 (CEST)
En fait (je n’ai pas tout copié) Eugène Nusbaumer est diplômé en 1908. Il a donc commencé sa carrière professionnelle chez Derihon, puisqu’en 1909 il avait déjà écrit un mémoire sur ses activités. Je ne sais pas quand il l’a quitté, mais il semble plus que probable qu’en 1917 le Derihon dont il est question dans sa correspondance est le même. rv1729 20 septembre 2016 à 13:16 (CEST)
Le patronyme ne semble pas très courant et il y a un jeune Derihon de Loncin, mort pour la patrie à 20 ans, à La Panne en 1917[1]. Je ne suis pas très doué en recherches généalogiques et je n'ai pas retrouvé son acte de naissance sur https://familysearch.org ... Mon idée était de savoir si son père était 'industriel'. NB: Google ne répond plus la même chose à tout le monde ([2]-Bulle de filtres)-- Xofc [me contacter] 20 septembre 2016 à 16:29 (CEST)
Cette société semble avoir été très connue mais les renseignements sont peu accessibles et doivent être glanés par bribes dans les archives de presse. En résumé, pêle-mêle :
Usines d'estampage de matériel ferroviaire, G. Derihon et Cie, société anonyme, spécialisée à partir de 1904 dans l'estampage de pièces automobiles (système d'amortisseur en vedette) En 1908, l'ingénieur Ernest Derihon est déjà désigné par la presse comme administrateur des usines Derihon de Liège et Jeumont (département du Nord) et Martin Derihon, l'administrateur délégué ; c'est ce dernier, industriellement très actif pendant la Grande guerre, qui devra, en juin 1929, déclarer la faillite d'une société Usines Derihon, sise 80 avenue des Ternes (Le Parisien). Georges, âgé de 22 ans, fils de Martin, est tué sur le front et décoré de la Croix de guerre (presse de 1918) En 1929, la société apparaît fabriquer des sondeuses, des treuils et des pompes à eau. --Mistig (discuter) 20 septembre 2016 à 18:02 (CEST)
Merci à tous ! Philippe Nusbaumer (discuter) 20 septembre 2016 à 22:38 (CEST)
Un rapport avec ça ? (première entrée que me donne gogol...) Sourire. --Serged/ 25 septembre 2016 à 18:40 (CEST)
Ça en dit long sur la bulle de filtres (cf commentaire de Xofc supra) qui t’est attribuée ! Mort de rire rv1729 26 septembre 2016 à 08:26 (CEST)

Semaine 39 2016[modifier le code]

Sous-Page « Oracle/semaine 39 2016 » : • L'ajouter à ma liste de suiviVoir son historiqueL'afficher seule


organes de l'audition et de l'équilibration des Vertébrés[modifier le code]

Bonjour, Le TLFI, indique dans sa définition anatomique et physiologique il est noté «l'un des deux organes de l'audition et de l'équilibration des Vertébrés». Faut il comprendre qu'il en existe un autre ou bien la définition considère une seule oreille ? --pixeltoo (discuter) 26 septembre 2016 à 10:48 (CEST)

Salut, pixeltoo. C'est exactement ça, une oreille est l'élément d'une paire qui forme l'ensemble, voir justement l'exemple d'usage donné, « Oreille droite, gauche », qui illustre qu'en effet les vertébrés ont habituellement deux organes de l'audition placés symétriquement de part et d'autre du crâne... >O~M~H< 26 septembre 2016 à 13:17 (CEST)
C'est à creuser, mais concernant l'équilibre (équilibration), il me semble aussi qu'une perception et un contrôle neuromusculaires interviennent dans cette notion (avec des feedback par rapport à la perception de la gravité et d'autres forces ou quelque chose dans ce goût-là), au moins chez les humains - donc par extension, probablement chez d'autres mammifères et pourquoi pas chez davantage de Vertébrés. À vérifier cependant :) ! AnneJea (discuter) 26 septembre 2016 à 13:50 (CEST)
C'est sûr, le sens de l'équilibre est plus complexe, il fait aussi intervenir la vue voire le toucher et d'autre propriétés perceptives, on a tous pu expérimenter (sauf les aveugles et certains déficients visuels bien sûr, ce qui fait du monde quand même, bon, alors, pas tous Clin d'œil) que la perturbation du système d'équilibration de l'oreille interne peut être en partie corrigée par les perceptions des autres sens, et à l'inverse certaines illusions d'optique peuvent donner un sentiment de déséquilibre sans que le système vestibulaire soit lui-même perturbé. Cela dit, le TLFi est un dictionnaire de langue et ne va pas vers ce genre de raffinements. >O~M~H< 26 septembre 2016 à 15:11 (CEST)
Voir aussi Proprioception (Kinesthésie y redirige mais je trouve ça bizarre...) -- Xofc [me contacter] 26 septembre 2016 à 17:17 (CEST)

Identifiér des variations des noms[modifier le code]

Bonjour les amis, je voudrais des conseils, s'il vous plait. La situation: Un entreprise FinTech veut identifier variations des noms des personnes spécifiques. Par exemple, Albert Schweitzer et Dr Albert Schweitzer doivent être identifiés; ou une personne fictive "Thomas Simon Bertrand Martinez" avec "Thomas Martinez". Deux questions:

  1. Est-il courant qu'une personne utilise un autre prénom que la première? (par exemple, "Simon Martinez").
  2. ... ou un surnom pour des affaires officielles, par exemple "Tom Martinez"?

--KnightMove (discuter) 26 septembre 2016 à 15:07 (CEST)

Salut KnightMove. De nos jours et en France (pour la situation que je connais, mais il me semble que ça peut s'appliquer à la plupart des pays développés, exception faite des classes sociales les plus hautes, assez conservatrices sur cette pratique) on n'a plus que rarement le cas des gamins qui portent le même prénom qu'un ascendant ou collatéral (parent, grand-parent, autre parent proche), du coup le prénom d'usage est de plus en plus souvent le premier. Cela dit on trouve encore des cas d'usage d'un prénom qui n'est pas le premier (c'est le cas pour un de mes neveux par exemple) voire même, pour des personnes d'un certain âge, l'utilisation d'un prénom autre que d'état-civil (près de chez mes parents, il y a une boîte aux lettres avec comme mention « Thiais Maxime, dit Camille » et parmi les personne de plus de 70 ans ledit Camille n'est pas le seul dans le village dont le prénom d'usage est autre que d'état-civil). Bref, je ne sais pas si c'est courant mais du moins ça arrive. Un cas que j'ai souvent vu est notamment l'usage de dénommer les personnes à prénom composé par leurs initiales, et quand graphié, tantôt comme JB ou JG, tantôt comme Jibé/Gibé ou Gigé/Jijé.
Incidemment, plusieurs auteurs belges et français de bandes dessinées utilisent leurs initiales (nom et prénom) comme nom d'artiste, tels Hergé, Jijé, Jidéhem, Gébé, etc. Me semble que c'est un usage déjà ancien chez les illustrateurs. Par contre, Gigi était bien le nom de Gigi malgré les apparences Clin d'œil >O~M~H< 26 septembre 2016 à 15:34 (CEST)
Un amusant : Bill Clinton. Apparemment, il ne s'appelait ni Bill, ni Clinton... -- Xofc [me contacter] 26 septembre 2016 à 17:23 (CEST)
Est-il courant qu'une personne utilise un autre prénom que le premier ? Oui je crois dans les contrées lusophones (au Brésil en tout cas). Il me semble que c'est aussi un problème en terre hispanophone, avec en plus un problème avec le nom car on y voit souvent le nom du père et le nom de la mère accolés dans le nom complet, le nom d'usage n'étant pas toujours celui du père. — Ariel (discuter) 26 septembre 2016 à 18:14 (CEST)
En Belgique, depuis juin 2014, le nom de famille de l'enfant n'est plus forcément celui du père (le 'patronyme')[3]. Il y a aussi des articles Nom d'usage et Nom d'usage en France. Je n'en connais pas la fréquence mais j'ai déjà rencontré des gens qui, n'aimant pas leur prénom (ou pour une autre raison) étaient connus sous un autre. -- Xofc [me contacter] 26 septembre 2016 à 20:35 (CEST)
Au Québec, principalement pour les personnes nées avant les années 1970 dans les familles catholiques (soit la grande majorité), le prénom d'usage est le dernier des prénoms que l'on retrouve sur les actes de naissance. Pour des raisons religieuses, le premier prénom est immanquablement Marie pour les femmes et Joseph pour les hommes. Exemple : Nom officiel : Marie Lucie Suzanne Pelletier, nom d'usage : Suzanne Pelletier. À partir des années 70, il n'y a plus de préséance obligée des prénoms Dhatier discuter 26 septembre 2016 à 21:08 (CEST)
Pour Bill Clinton, notons que "Bill" est la forme familière de son premier prénom "William" ... Les américains ont en général deux prénoms (John Fitzgerald Kennedy, Philip Kindred Dick...): En principe, le premier est usuel... --Serged/ 27 septembre 2016 à 13:46 (CEST)
...mais non pas certain; (Thomas) Woodrow Wilson peut être l'exemple le plus éminent. —Tamfang (discuter) 28 septembre 2016 à 11:31 (CEST)
Et bien sûr, il faut ajouter à tout cela les personnes connues sous plusieurs noms, qu'ils aient effectivement plusieurs noms d'usage, parfois très différents, cas de Reinhard Mey qui se fit connaître en France sous le nom de Frédérik Mey, cas de L'Arioste, nommé dans des textes plus récents de son nom d'origine Ludovico Ariosto, qu'ils utilisent plusieurs noms, parfois leur nom de naissance plus un ou plusieurs pseudonymes, cas de Jacques Laurent (de son nom complet Laurent-Cécy), connu aussi comme Cécil Saint-Laurent et un tas d'autres pseudonymes, cas de Frédéric Dard qui outre San Antonio utilisa de nombreux pseudonymes (en ce cas, non pour dissimuler une production que l'auteur juge « bas de gamme » comme souvent pour Jacques Laurent, la cause la plus probable étant de ne pas inonder le marché de livres signés Dard – plus de 300 œuvres publiées !), voire qu'ils utilisent plusieurs pseudonymes, réservant leur nom de naissance, cas de Romain Gary, pseudonyme de Roman Kacew (bien qu'il ait fini par faire officialiser ce nom de plume) qui signa toutes ses œuvres sous pseudonyme, l'autre le plus célèbre étant Émile Ajar, cas de Jean-Pierre Angremy, qui signa ses œuvres littéraires du nom de Pierre-Jean Remy, il y a aussi des personnes publiques qui utilisent un nom différent selon leur activité, cas de Jean-Baptiste Rossi, qui publia un premier roman sous son nom puis des traductions sous pseudonyme et plus tard fit l'inverse, signant ses traductions mais écrivant son œuvre sous le pseudonyme de Sébastien Japrisot. Je n'en ai pas en mémoire mais j'ai souvenir de personnes ont une œuvre multiple (écrivain et peintre, acteur et sculpteur, etc.) et utilisent un nom différent selon le cas, ah ! si, me revient le cas de Jean Herman, qui utilisa son nom quand il débuta comme réalisateur et scénariste puis utilisa le pseudo de Jean Vautrin quand il se lança dans la littérature, et toujours son vrai nom en tant que scénariste. Bref, il existe de très nombreuses personnes publiquement connues sous divers noms. >O~M~H< 27 septembre 2016 à 14:17 (CEST)
N'oublions pas Pierre Grosdemange qui a néanmoins gardé son prénom dans ses différents pseudos... C'était une mode dans la SF francophone des années 1960-70... --Serged/ 28 septembre 2016 à 19:08 (CEST)

Une histoire de gong[modifier le code]

Bonsoir l'oracle.J'ai des difficultés à trouver le verbe dériver du mot gong. Est-ce Gongonner ou gonguer? --SOSSOU Ulrich Immaculé Christel (discuter) 27 septembre 2016 à 18:01 (CEST)

Le Wiktionnaire semble indiquer gonguer, et aussi plus anciennement gongonner. AnneJea (discuter) 27 septembre 2016 à 19:41 (CEST)

société créée de fait[modifier le code]

bonjour, j'aurais aimé que l'on me confirme et trouver les références de deux texte de loi me confirmant qu'il ne peut être reconnu comme "société créée de fait" l'association de deux infirmière en partage de patientèle, mais déclarant chacune de leur coté leur bénéfice propre sans aucun partage. J'ai de mon coté deux références (source Ordre National Infirmiers) mais dont je n'arrive pas à trouver les documents : 1 - (Civ. 1. 8 décembre 1998, n° 976126831) qui dirait dit en substance que la répartition des charges n'est pas suffisante et le fait pour chaque infirmier de percevoir directement ses propres honoraires et de se présenter à la patientèle sous son nom personnel exclut l'existence d'une société. 2 - (CA de Metz, 5 novembre 1998) qui aurait pris une jurisprudence dans ces termes "il ne peut y avoir de "société créée de fait" lorsque les professionnels en cause ont toujours eu des comptabilités et des déclarations d'impôts séparées. Je remercie infiniment par avance toute personne pouvant m'éclairer à ce sujet. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 185.24.186.72 (discuter), le 28 septembre 2016 à 16:04‎.

Salut, 185.24.186.72 (d · c), je trouve les mêmes sources que toi, ou d'autres qui ne font que les reprendre, donc indirectes et pas très bien sourcées. Le plus simple et le plus efficace serait de solliciter le site en question, qui pourra (peut-être...) de donner les références exactes. >O~M~H< 28 septembre 2016 à 16:16 (CEST)

Merci encore pour cette confirmation, je continu à chercher dans cette direction

Salut encore, 185.24.186.72 (d · c). Après quelques recherches supplémentaires, rien trouvé de plus sur les arrêts en question, par contre j'ai pu comprendre ce qu'est une « société créée de fait » et constater qu'il n'y a pas proprement de législation là-dessus et le traitement de ces cas relève de la jurisprudence.
Dans l'ensemble, les cas qui ressortent de la notion de société créée de fait concernent le plus souvent des situations familiales où un ou plusieurs de ses membres forment société de droit, les autres travaillant gratuitement (ni salariés, ni associés) puis, les circonstances amenant la rupture (séparation, divorce, expulsion des enfants du domicile) les spoliés vont devant les tribunaux pour faire établir leurs droits sur la société, y étant membres de fait. On peut supposer que les textes donnés comme référence sont exacts et en tout cas, il semble qu'en effet le cas d'infirmiers qui n'auraient en commun que l'usage d'un cabinet sans avoir créé une société civile ne serait pas estimé par un tribunal comme constituant une société de fait, dès lors que chaque infirmier perçoit ses honoraires en son nom propre. >O~M~H< 28 septembre 2016 à 21:44 (CEST)

Antiquité et Moyen-age[modifier le code]

J'ai l'impression que l'antiquité est plus avancée que le moyen age qui est une periode de regression, au niveau des sciences et tout ça, vous en pensé quoi ? Kikiroux (discuter) 29 septembre 2016 à 06:39 (CEST)

Bonjour à vous aussi !
Commencez par là : Moyen Âge#Historiographie. Y a pas de quoi. rv1729 29 septembre 2016 à 13:58 (CEST)
Bonjour ! En vidéo : [4]. J'en avais vu une mieux et plus étayée, mais je ne remets pas la main dessus... AnneJea (discuter) 30 septembre 2016 à 15:38 (CEST)
Salut, Kikiroux. Il faut déjà considérer que le Moyen-Âge, ça n'existe pas. Je ne parle bien sûr pas de cette fumeuse hypothèse du « temps fantôme » de la non moins fumeuse pseudo-théorie de la « Nouvelle Chronologie » mais du fait qu'il n'existe pas une « époque intermédiaire » entre le glorieux passé antique et la glorieuse période de la renaissance, pardon, de la Renaissance, qui serait une époque de ténèbres, ce Moyen-Âge.
Déjà, une part non négligeable de l'empire romain, l'Empire romain d'Orient, n'a jamais subi cette période intermédiaire et subsiste jusqu'à sa chute assez rapide dans la première moitié du XVe siècle, avec certes quelques aléas durant la première phase d'expansion de l'Islam et surtout durant les croisades mais dans l'ensemble une continuité politique, administrative et culturelle durant le millénaire du supposé Moyen-Âge. Ensuite, même dans la partie occidentale de l'empire, comme le rappelle notre article les structures administratives, les lois, l'organisation générale, la religion ont été largement préservées voire renforcées, pour la raison simple que la grande majorité des populations d'Europe, y compris les supposés « barbares », étaient déjà acculturées et avaient tout intérêt à préserver tout ça. Enfin, et ça n'est pas négligeable, l'Antiquité ne fut pas si merveilleuse, c'est là aussi une construction idéologique, certes il y eut une certaine effervescence intellectuelle, politique et technique, maisil faut voir que la structure générale de l'empire romain n'était pas très différent de ce qu'on a pu voir dans les empires coloniaux des XIXe et XXe siècles, avec une minorité de coloniaux métropolitains, une minorité de populations locales acculturées, et une large majorité d'indigènes laissés dans leur jus voire connaissant une dégradation de leurs conditions, sans compter que même dans la métropole une part non négligeable de la population (plèbe, esclaves) n'avait pas un sort spécialement enviable.
Là-dessus, il y a bien sûr la question de ce qui se passe ailleurs : pour une large part du monde la période dite du moyen-âge fut au contraire une période d'inventions, de découvertes, de réflexion, je pense précisément à la civilisation musulmane qui connut son expansion et son apogée durant cette période, et bien sûr à l'Extrême-Orient, spécialement la sphère culturelle chinoise, qui ne connut pas de moyen-âge, ou le connut bien plus tôt, juste avant et juste après le début de l'ère chrétienne.
Factuellement, il y eut une période un peu difficile pour l'Europe centrale et occidentale, en gros de la fin du Ve siècle au début du VIIIe siècle, surtout due à un déficit démographique important causé bien plus par une série d'épidémies meurtrières que par les très fantasmées « invasions barbares », mais dès l'empire carolingien les choses se rétablissent peu à peu et l'on peut considérer que la fin des temps difficiles se situe entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe siècle. Il faut bien comprendre ceci : la mise en place de l'université médiévale au XIIe siècle, précédée par les écoles cathédrales qui existent continûment dès la fin de l'Empire romain mais connaissent un fort développement à partir du IXe siècle, ainsi que la mise en œuvre d'une entreprise d'envergure européenne, les croisades, dès la toute fin du Xe siècle, impliquent à la fois une organisation politique et administrative efficace et une disponibilité de ressources matérielles et intellectuelles qui autorisent la société à financer des activités, dira-t-on, de prestige.
Bref, contrairement à ton impression il n'y a donc pas un long tunnel de dix siècles de régression et de décadence entre l'Antiquité et la Renaissance, tout au plus un affaiblissement notable des structures en Europe centrale et occidentale, mais sans rupture complète, pendant un peu plus de deux siècles, entre un peu avant 500 et un peu après 700. >O~M~H< 1 octobre 2016 à 07:55 (CEST)

Rapport entre la croix des ambulanciers et la rune Hagalaz[modifier le code]

Bonjour,

Parmi les ambulanciers, il circule une information comme quoi le symbole de la croix bleue (croix de vie) aurait pour origine la rune Hagalaz. https://www.sos112.fr/forum/ambulanciers/croix-bleue-logo-des-ambulanciers/msg4139/?PHPSESSID=ba6a34e4f35ae45d462144397201c392#msg4139

Mais je ne trouve pas d'information avec une source fiable ou sur Wikipédia. Y a-t-il donc un rapport ou est-ce une légende urbaine ?

Merci. Jonathan

La première réponse que me donne Google est ceci.
L’Étoile de Vie a été conçue par Leo R. Schwartz, responsable du département des urgences au sein du service de la sécurité autoroutière (NHTSA). (...) La nouvelle croix à six branches a été adaptée du symbole d’identification médicale de l’American Medical Association.
Ça ne contredit pas formellement ces propos de forumistes, car on ne sait pas d’où venait le symbole utilisé par l’AMA... rv1729 29 septembre 2016 à 14:53 (CEST)
Cf aussi cet éditorial de JAMA Pediatrics : Universal Medical Identification Symbol. rv1729 29 septembre 2016 à 14:57 (CEST)

Dates de naissance et de décès de Léon Letellier commanditaire du périodique Le Journal.[modifier le code]

Bonjour tout le monde ! Je recherche des informations généalogiques sur Léon Letellier, frère d'Eugène Letellier oncle d'Henry Letellier. Il était avec son frère, commanditaire du périodique Le Journal. Son épouse née Suzanne Potrel (1868-1943) se faisait appeler Mme Suzanne Potrel. Léon Daudet dans Paris Vécu, Paris, Gallimard, 1929, p. 135-136, évoque Suzanne Potrel qu’il avait connue chez ses parents à Vaux-sur-Seine Yvelines, où ils possédaient le pavillon du Buard : « Peu à peu Henry Letellier (« Monsieur Henry » comme on l’appelait ainsi) supplanta à Léon Letellier, marié à la charmante Mlle Potrel dont la beauté avait l'éclat des roses et des lys de Rubens ». Ceci est un lien avec un tableau d'Henri-François Riesener représentant le bronzier André-Antoine Ravrio, dont Suzanne Potrel était une descendante ; ce n'est pas le tableau du musée du Louvre mais une autre version. Merci de votre aide. Philippe Nusbaumer (discuter) 29 septembre 2016 à 12:23 (CEST)

pic d'aspect monoclonal migrant dans la zone gamma[modifier le code]

Bonjour, quelqu'un d'entre vous peut-il me donner des informations (ou me donner une source, en anglais cela va aussi, si on me dit quelle appellation chercher en anglais, merci d'avance) sur cet élément d'analyse sanguine "à tendance maligne/cancéreuse" pour lequel il ne m'a pas été donné davantage de précision. Merci d'avance à la bonne âme qui me permettra d'aller plus loin !

Cordialement, Pauline G. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 84.97.244.237 (discuter), le 1 octobre 2016 à 02:26 (CEST/UTC+0200).

logo de caducée L'oracle ne donne pas d'avis médical : seul un professionnel (médecin, pharmacien, etc.) est habilité à le faire.
Sinon, du côté de Gammapathie monoclonale? Voir aussi Knock ou le Triomphe de la médecine.-- Xofc [me contacter] 1 octobre 2016 à 05:52 (CEST)

Où est-ce que je peux trouver de l'aider pour créer une plate-forme de crowdfunding[modifier le code]

Bonjour à toutes et tous, Une question brève: je veux créer ma propre plateforme de crowdfunding. J'ai commencé à travailler sur ce site: https://hacks.mozilla.org/2013/07/so-you-wanna-build-a-crowdfunding-site/

Est-ce que quelqu'un peut me dire où trouver de l'aide/des tutoriels?

Merci par avance pour vos infos.

Bonne journée à tous sur l'Oracle. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 81.57.88.143 (discuter), le 1 octobre 2016 à 10:27‎.

logo Pour la raison décrite ci-après, une des Pythies a estimé que cette question ne peut pas conduire à une réponse pertinente, et que son maintien sur la page ne présente pas un intérêt collectif. Pour la bonne tenue des lieux, si la question n'évolue pas, l'ensemble sera effacé d'ici 24 h. Question intéressante mais qui n'a aucun caractère encyclopédique, désolé 81.57.88.143 (d · c) (apposé par >O~M~H< 1 octobre 2016 à 11:06 (CEST)).
Reformulation de la question: est-ce que quelqu'un peut donner des informations sur les différentes catégories de plateformes de crowdfunding y compris sur les plateformes en open source. Idéalement, avec des liens et des sources. Tout ceci pourrait être ajouté à l'article Financement participatif et en particulier la section "Financement participatif" du dit article. Et en quoi des questions sur une solution de financement open source ne peut pas intéresser une encyclopédie comme Wikipédia fondée sur le partage et la collaboration ? Cordialement, — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 81.57.88.143 (discuter), le 1 octobre 2016 à 13:25 (CEST/UTC+0200).

Précision sur les comptes sur livret concernés ?[modifier le code]

Bonjour,

N'y aurait-il pas intérêt à être plus précis concernant les comptes sur livrets dans l'article Fonds de garantie des dépôts où il est dit, sans précision sur les comptes sur livret concernés, que la garantie des espèces concerne principalement les comptes bancaires, les comptes sur livret, les plans d'épargne logement ?

Si je ne m'abuse les Livrets A, LDD et le LEP bénéficient, eux, de la garantie de l’État à hauteur d’un plafond séparé de 100.000 euros.

À mon avis le FGDR concerne les comptes sur livret comme le livret B, non ? --Rapaloux (discuter) 1 octobre 2016 à 11:13 (CEST)

Championnat de rugby a 7 / rugby a 10?[modifier le code]

Bonjour à tous,

Grâce à la dernière édition des JO, j'ai put découvrir le rugby a 7 que je trouve spectaculaire. En cherchant des informations sur ce sport, je ne trouve trace d'aucune compétition nationale de rugby à 7. Je suis tombé sur la coupe du monde et le championnat d'europe ainsi que sur d'autres compétitions multi-sports qui intègrent le rugby à 7 à leurs programmes. Mais toutes ces competitions mettent aux prises des sélections nationales. Par contre je n'ai trouvé aucun championnat nationales de clubs, juste quelques tournois. Du coup je ne comprend pas comment les équipes nationales sélectionnent leurs joueurs vu qu'il n'existe aucun championnat. Même chose pour le rugby à 10 pratiqué en asie.

Merci d'avance pour votre réponse.Matvo9 (discuter) 1 octobre 2016 à 16:46 (CEST)

Salut Matvo9. Tu peux essayer cette recherche :
Google est ton ami pour cette question : "jeu à 7" rugby.
Les guillemets sont importants, sinon tu auras plein de pages sur le jeu des 7 familles Clin d'œil Pas été explorer les résultats mais il semble y avoir pas mal d'infos à glaner. Là-dessus, en dehors de la Grande-Bretagne et des pays anglophones d'Océanie et d'Afrique australe le jeu à 7 se pratique surtout en club, autant que je sache. Probable que la qualité plus évidente de l'équipe de France féminine par rapport à la masculine est due au fait que les pratiquantes de rugby sont moins nombreuses et donc plus habituées au jeu à 7 que les pratiquants. Pas cherché pour le jeu à 10 et le jeu à 13 (en son temps plus pratiqué que le rugby à 15 en France). >O~M~H< 1 octobre 2016 à 22:46 (CEST)