Wikipédia:Oracle

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Internet Oracle.
L'Oracle est à votre disposition
Qu'est-ce que l'Oracle ?
La lampe de sagesse.

La page pour poser des questions d'ordre encyclopédique qui n'ont pas trouvé de réponse dans Wikipédia ou sur Internet. Si votre question n'est pas encyclopédique, posez-la dans la section appropriée de l'Avenue des cafés et bistros.

Ce que l'Oracle n'est pas ? Un annuaire, un service d'après-vente, un avocat, un médecin, un devin ou « quelqu'un qui fait les devoirs scolaires à votre place ». Certaines questions peuvent donc ne pas recevoir de réponse et même être supprimées de la page, parce qu'inadéquates ici.

Qui répond aux questions posées à l'Oracle ? Des bénévoles, appelées « pythies », qui aiment la nétiquette. Le plaisir d'instruire, la soif de la connaissance et vos remerciements sont leur unique salaire (pensez-y, soyez donc poli, « bonjour » et « merci » sont appréciés). Les pythies répondent ici, jamais par courriel : toute adresse de messagerie sera automatiquement effacée. Elles aiment aussi plaisanter après avoir répondu sérieusement…

Lisez le mode d'emploi en cliquant ici


Mais… votre question a peut-être déjà une réponse sur Wikipédia. Avant tout, avez-vous fait une recherche avec un mot ou une expression ?

Vous pouvez aussi consulter les archives de l'Oracle.



Semaines : 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52  | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 



Semaine 4 2020[modifier le code]

Sous-page « Oracle/semaine 4 2020 » : L'ajouter à ma liste de suiviVoir son historiqueL'afficher seule


Statut de l'Église Sainte-Anne de Jérusalem[modifier le code]

Bonjour,

Je me pose une question suite à la petite altercation d'E. Macron avec les service de sécurité israélien. Cette église est un domaine français. Soit. Mais est ce que cela veut dire que c'est un bout de territoire français (auquel cas, la réaction de EM est justifié) ou est-ce simplement un bâtiment appartenant à la France en Israël (- nota: merci de ne pas venir me parler de Palestine, ce n'est pas le sujet - auquel cas la police israélienne aurait légitimement le droit d'y pénétrer). Merci d'avance pour vos éclaircissements. Skiff (discuter) 23 janvier 2020 à 20:00 (CET)

Bonne question, cette église fait partie du domaine national français en Terre sainte, dont l'appartenance à la France est reconnue par l'État d'Israël mais dont l'article ne nous dit pas s'il bénéficie du statut d'extraterritorialité. Ça pourrait bien être comme en France le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, concession perpétuelle aux États-Unis mais qui ne bénéficie pas de l'extraterritorialité (c'est le droit français qui s'y applique, mais ce sont quand même des soldats américains qu'on y rencontre, pas des policiers français). — Ariel (discuter) 24 janvier 2020 à 07:26 (CET)
Bonjour Notification Skiff :
Quelle est l'exacte portée du « don fait à la France » par l'état turc de l'époque, il y a 150 ans, va savoir. Apparemment, d'après l'article, il s'agit d'un « protectorat », donc c'est plus fort qu'une simple propriété au sens du droit commun, et ça relève clairement du droit international. Et en particulier, il est clair que la France interprète ça comme le droit et le devoir d'assumer sur ce lieu le pouvoir de police de lieux (mais avec un lien rouge on n'est pas avancé). Et problème, le droit international ne définit pas très clairement ce qu'est ou n'est pas un protectorat, c'est au cas par cas, et ... qu'est-ce ici ? ... quand ça va sans dire ça va mieux en le disant, parce que quand on prête à confusion ... elle le rend au centuple. On n'a pas d'info, on ne va pas l'inventer.
C'est en tout cas manifestement une revendication de la France que de réclamer — non pas nécessairement l'extraterritorialité, mais a minima le pouvoir d'assurer la police des lieux. La police des lieux, en règle générale, c'est le droit et le devoir de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité locale des personnes et des biens. Donc, en gros, filtrer les entrées et sorties, réglementer l'usage des lieux en tant que de besoin, et surtout, tenir fermement le « gros bâton » qui aide à faire comprendre le discours courtois du protecteur. Cette interprétation —à confirmer— justifierait que les présidents français en visite locale contestent la présence de la force de police israélienne lors de la visite du lieu : parce que la police (des lieux) y est nominalement française.
Après, si c'est ce que revendique la France, pourquoi pas, mais ... a-t-on des forces de police sur place capable de faire respecter ça? La revendication souveraine crédible c'est celle qui peut être appuyée par la force — la guerre est le prolongement de la diplomatie par d'autres moyens — sinon c'est juste de la gesticulation pipeau et on n'en parle plus. Le « droit » international, comme le « droit » du travail, est quelque chose de très précaire et très rapidement relié à des rapports de force.
Si l'état d'Israël campe sur une position contraire, le moins qu'il puisse faire est une protestation diplomatique. Mais après, ce n'est pas le genre de détail qui paraît dans la presse courante, donc c'est difficile de se faire une opinion. Donc on ne sait pas ce qu'est la position d'Israël? Donc difficile d'avoir un débat contradictoire sur l'analyse d'éléments contradictoires (Smiley: triste) Michelet-密是力 (discuter) 24 janvier 2020 à 19:17 (CET)
Bref, ce n'est pas clair et chacun essaye de tirer la couverture à soi. Merci pour vos explications. Skiff (discuter) 25 janvier 2020 à 21:49 (CET)
Bonjour Notification Skiff :Mmême sans extraterritorialité, les lieux en question ne sont pas des espaces publics mais des espaces privés. En Israël comme en France, la police locale (ici israélienne) ne peut rentrer sans autorisation sur une propriété privée. GabrieL (discuter) 27 janvier 2020 à 11:31 (CET)


Semaine 5 2020[modifier le code]

Sous-page « Oracle/semaine 5 2020 » : L'ajouter à ma liste de suiviVoir son historiqueL'afficher seule