Wax Tailor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wax Tailor

Nom Jean-Christophe Le Saout
Naissance (38 ans)
Vernon (France)
Activité principale compositeur, DJ, producteur de musique, manager
Genre musical Trip hop, hip-hop, downtempo
Années actives Depuis 1992
Labels Lab’oratoire
Site officiel www.waxtailor.com

Wax Tailor, né Jean-Christophe Le Saoût le à Vernon dans l'Eure, est un auteur, compositeur, producteur de musique, et manager français de musique.

Il sort son premier album, Tales of the Forgotten Melodies, en mars 2005 après deux EP dont le genre mélange le trip hop, le hip-hop ou bien encore le down tempo. Ses principales influences musicales sont la musique noire américaine et la pop des années 1960. Son second album, Hope and Sorrow, sort en 2007, puis son troisième, In the Mood for Life, en 2009, et enfin un quatrième, Dusty Rainbow from the Dark, en 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fondateur du groupe La Formule dans les années 1990, animateur sur radio Droit de Cité à Mantes-la-Jolie, Jean Christophe Le Saoût lance son label Lab'Oratoire en 1998 et produit La Formule ainsi que d'autres projets (Breakbeats "Breaking the wave", "Breathing Under Water"...). Dans cette période en parallèle de la Formule il travaille sur plusieurs projets allant du trip hop au breakbeat.

En 2000, il lance le projet Breathing under water en collaboration avec, entre autres, Looptroop, groupe suédois dont il a monté la 1° tournée française en 2001. C'est la période où il semble se détacher du rap français.

Il commence à travailler sur son projet Wax Tailor en 2002, et sort en 2004 un premier EP qu'il qualifie de hip hop orchestral.

En 2005, il sort l'album Tales of the Forgotten Melodies qui trouve rapidement une audience qui va bien au-delà du public spécialisé. S'ensuit une longue tournée en France mais aussi un peu partout dans le monde où l'album reçoit de très bons échos, notamment aux Etats Unis ou l'album sort dans la foulée.

En 2007, Wax Tailor revient avec un second album Hope & Sorrow qui confirme son identité sonore et fait de lui l'un des artistes phares de la scène electro-hip-hop internationale.

En France, il est nommé aux victoires de la musique 2008 dans la catégorie « meilleure album de musique électronique » et il est récompensé aux Etats Unis d'un "Indie Music award". Après une longue tournée mondiale de 200 dates il enregistre en 2008 le titre "Seize the day" pour la bande originale du film Paris de Cédric Klapisch et remixe ASA et Nina Simone pour le légendaire label américain Verve.

À l’été 2009, Wax Tailor réapparait avec le titre Say Yes dont il coréalise le clip avec Tenas. C’est le premier extrait de son nouvel album In the Mood for Life qui sort le 21 septembre 2009 qui a pour invités Charlie Winston, Charlotte Savary, Sara Genn, Dionne Charles, A State Of Mind, Mattic, Ali Harter et Speech Defect.

Il entame une nouvelle tournée internationale d'une cinquantaine de dates à l'automne 2009, d'abord aux États-Unis début octobre 2009, puis en Europe.

En mars 2010 alors qu'il est à nouveau nommé pour l'« album de l'année » aux Victoires de la Musique, il reprend une nouvelle tournée à succès dont deux dates à L'Olympia, puis les gros festivals d'été (Glastonbury, Solidays, Montreal Jazz, jazz Montreux, Dour, Francofolies, Musilac, Arènes de Nîmes...).

À l'automne 2010 après avoir sillonné l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud et l'Asie, il termine sa tournée "In the Mood for Live" avec des dates en Suisse, en Allemagne en Europe de l'Est, Russie, Grèce et une tournée en Angleterre. En novembre, il donne 4 dates exceptionnelles "WAX TAILOR & THE MAYFLY SYMPHONY ORCHESTRA" accompagné par l'orchestre symphonique de l'Opéra de Rouen.

En 2011, après une tournée à travers l'Inde et le Népal et une date au Mexique, il se consacre à l'enregistrement d'un nouvel album.

En 2012, après un an et demi de travail, Wax Tailor sort "Heart Stop", un premier single extrait de l'album Dusty Rainbow from the Dark qui sort le 10 septembre 2012 accompagné d'une grande tournée en Amérique du Nord et en Europe.

En 2013, après une 3° nomination pour le "Meilleur Album Musique Electroniques" aux Victoires de la Musique, ll reprend la route pour une tournée aux Etats Unis, puis en Europe de l'Est avant d'afficher complet pour 2 concerts supplémentaires à l'Olympia. La tournée se poursuit au Brésil puis en Asie avant une grande tournée des Festivals d'été ou il joue notamment devant 60 000 personnes en concert évènement sur la grande scène du "Montreal Jazz Festival", devant 50 000 personnes sur la scène de Solidays mais aussi à Garorock (concert disponible en ligne), Dour, Sziget et bien d'autres. La tournée "Dusty Rainbow Experience" se conclue à l'automne avec une 3° tournée aux Etats Unis sur le même album puis l'Europe de l'Est, la Turiqui, la Grèce et L'Italie.

Wax Tailor travaille actuellement sur une nouvelle série de concerts en formation symphonique, "WAX TAILOR & The Phonovisions Symphonic Orchestra". Ces dates auront lieu en mai prochain en France dans un premier temps, il sera accompagné sur scène par près de 40 musiciens, 17 choristes et des invités.

Discographie[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Classement des albums
Année Album Meilleure position en Drapeau de la France France[1] Certification
2005 Tales of the Forgotten Melodies 150
2007 Hope and Sorrow 31 Gold
2009 In the Mood for Life 9 Gold
2012 Dusty Rainbow from the Dark 08
Classement albums live
Année Album Meilleure position en Drapeau de la France France[1] Certification
2010 Live 2010 à l'Olympia 32
Classement EPs et singles
Année Album Meilleure position en Drapeau de la France France[1] Certification Album
2007 Positively Inclined / The Way We Lived (EP) 58 Hope and Sorrow
2008 We Be / There Is Danger (EP) 78
2009 Say Yes (feat. ASM) 20 In the Mood for Life
This Train / Leave It (EP) 25 In the Mood for Life
2012 Heart Stop 21 Dusty Rainbow From the Dark

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Références culturelles[modifier | modifier le code]

L'œuvre de Wax Tailor est emplie d'extraits sonores issus notamment du cinéma américain, parmi lesquels:

Dans Tales of the Forgotten Melodies

  • Behind the curtain : The taylor issu du film Pas de printemps pour Marnie de Alfred Hitchcock.
  • Ibid. : For more than a year, ominous rumours have been privately circulating provient du film Dr. Strangelove de Stanley Kubrick.
  • Ibid. : I realize what I'm about to say, come as a great shock, however, I'm counting on you to respond appropriately, using great presence of mind, we rush to our closest laboratory, our dream has been led by cloning, we would re-duplicate the entire' provient du film Woody et les Robots de Woody Allen.
  • Que Sera : « A record of the delightful piece they're going to play this evening » et la chanson Que sera, sera (interpétée par Doris Day) issus du film L'homme qui en savait trop d'Alfred Hitchcock.
  • Ibid. : Can it be true ? It must be true. No doubt ; Life is going on as normally as ever ; But suddenly, something seems to have happened ; Everybody seems to be staring in one direction ; People seem to be frightened, even terrified ; I want everybody to understand this ; Well, I have the key in my hand, all I have to find is the lock issus du film To be or not to be (VF: Jeux dangereux) de Ernst Lubitsch
  • Ibid. : Ladies and gentleman, Your attention please, I have something to tell you, I don't understand (voix féminine), There is a lot of things we don't understand either issus du film La Cinquième Colonne (film) de Alfred Hitchcock
  • Ibid. : I believe in the future, I don't believe in miracles et Now listen to me all of you issu du film Ben-Hur (film, 1959) de William Wyler.
  • Ibid. : We need answers from you, what did you expect to find issu du film Rencontres du troisième type de Steven Spielberg.
  • Ibid. : What's going to be our future ? issu du film L'Ombre d'un doute de Alfred Hitchcock
  • Ungodly Fruit : "We're just like other people. We love to sing, we love to dance. We admire beautiful women. We are human. And sometimes, very human" est une réplique du professeur Siletski à Maria Tura, dans le film To be or not to be d'Ernts Lubitsch.
  • Ibid. : Perhaps those who may be among us for the first time, may be wondering what is going to happen now, it is of course necessary for the minds and the souls of us all est issu de L'homme qui en savait trop (film, 1934) de Alfred Hitchcock.
  • Between fellows : We warn you that I say what I think, I'm a complete individual, I'm against communism, capitalism, fascism and nazism, against everything and everybody, I hate my fellow man and he hates me, I often wonder what it would be like to be happy twenty-four hours a day provient du film Illusions perdues (film, 1941) de Ernst Lubitsch.
  • Hypnosis Theme : Now, count backward from ten - ten, nine, eight, seven, six...five...four... - what comes after four? - two... est issu du film Les Évadés de la planète des singes de Don Taylor.
  • Ibid. : Keep concentrating, just relax, just concentrate and make your mind a blank. Ok relax, please take this seriously provient du film Comédie érotique d'une nuit d'été de Woody Allen.
  • Ibid. : You’re trying to hypnotize me, Very deeply, At the count of three you will awaken, and remember nothing. You will have no memories of these trance feelings. None, you will not be upset by them. One, you are coming out. Two, you are nearly conscious. Three et Now, tell me what you see provient du film Alice (film, 1990) de Woody Allen.
  • Where my heart's at : Taylor, you can't ! ; Oh, yes he can issu du film La Planète des singes.
  • Birth of a struggle : This is a small group of people who haved shared a vision in common provient du film Rencontres du troisième type de Steven Spielberg.
  • Ibid. : You above everyone else should understand. We can not be free until we have power. How else can we achieve it provient du film La conquête de la planète des singes de J. Lee Thompson.
  • Am I free : les dialogues proviennent du film Un roi à New York de Charlie Chaplin.
  • Ringing score : La répétition des 3 Allô allô allô ? provient du film Un roi à New York de Charlie Chaplin.
  • I don't know : You know, sometimes we're not prepared for adversity, when it happens sometimes we're caught short; we don't know exactly how to handle it... Sometimes we don't know issu de l'intro de Mercy Mercy Mercy de Cannonball Adderley
  • Ibid. : I asked you a question ! I heard your question de Vol au-dessus d'un nid de coucou réalisé par Milos Forman, avec Jack Nicholson.
  • Ibid. : This time I'd like to ask you a few questions, that's very important. Do you know who I am ? provient du film Brazil (film, 1985) de Terry Gilliam.
  • Our dance : What they were building, no-one could say issu du film Dr. Strangelove (VF: Dr. Folamour) de Stanley Kubrick
  • Ibid. : I feel the need to express something, but I don't know what it is I want to express. Or how to express it. provient du film Intérieurs (film) de Woody Allen.
  • Stay tuned : les dialogues et les samples proviennent du film Citizen Kane d'Orson Welles.
  • Walk the line : Today's story is about a kid with a great future. But he had something more important, he had heart., And now, ladies and gentlemen, the makers of Human Emotions et We interrupt this program to bring you a special news bulletin proviennent du film Radio Days de Woody Allen.
  • A woman's voice : It was a woman's voice, and it was such an anguished and heart-wrenching sound. I was totally arrested by its sadness. I closed my eyes for a few minutes. And that's when the dream must have come provient du film Une autre femme de Woody Allen.
  • Ibid. : Then the disk on the stereo twanged off and out, and in the short silence before the next one came on. She suddenly came with a burst of singing provient du film Orange mécanique de Stanley Kubrick.
  • Don't you remember : Don't you remember what happened ? ; They're making me ill with their ugly words in my ugly dreams. Tell her to stop it, to go away an leave me alone issus du film Complot de famille de Alfred Hitchcock.
  • How I feel : I'm not just talking about one person, I'm talking about everybody ! est également un extrait de Vol au-dessus d'un nid de coucou.On the stage please they all waiting for you! est un extrait du film Les feux de la rampe de Charles Chaplin. La partie chantée est un extrait de Feeling Good interprété par Nina Simone.
  • Behind the disguise (closing) : What kind of music do you play provient du film Vol au-dessus d'un nid de coucou de Milos Forman.
  • Ibid. : What a lovely souvenir from the twentieth century provient du film Le Secret de la planète des singes de Ted Post.

Dans Hope & Sorrow

Dans In the Mood for Life

  • Until Heaven Stops the Rain : So... maybe there ain't no sin and there ain't no virtue. It's just what people does. Some things folks do is nice and some ain't so nice. issu du film Les Raisins de la colère de John Ford.

Autres

  • Seize The Day" : I can't see much in the future. issu du film Orange mécanique.
  • We have lost the way : le dialogue provient du discours final du film Le dictateur de Charlie Chaplin.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]