Jim Hines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hines.
Jim Hines Portail athlétisme
Jim Hines 1969 Ajman stamp.jpg
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, 4 × 100 m
Période d'activité 1964-1968
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 10 septembre 1946 (67 ans)
Lieu Dumas (Arkansas)
Records
• Détenteur du record du monde du 100 m pendant 15 ans (1968-1983) avec 9 s 95
• Ancien détenteur du record du monde du 100 yards et du relais 4 × 100 m.
Distinctions
Élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 1979
Palmarès
Jeux olympiques 2 0 0

James Ray « Jim » Hines (né le 10 septembre 1946 à Dumas) est un athlète américain spécialiste des épreuves de sprint. Double champion olympique en 1968 sur 100 mètres et au titre du relais 4 × 100 mètres, il est le premier athlète à descendre sous la barrière des dix secondes au 100 mètres depuis l'apparition du chronométrage électronique grâce à son temps de 9 s 95 établi le 14 octobre 1968 lors des Jeux olympiques de Mexico. Ce record du monde n'est amélioré que quinze ans plus tard par son compatriote Calvin Smith.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Dumas, Hines a été élevé à Oakland, Californie et a obtenu un diplôme de la McClymonds High School en 1964. Il était un joueur de baseball dans ses jeunes années jusqu'à ce qu'il fut repéré par un entraîneur d'athlétisme qui détecta son talent de coureur et en fit un sprinter. Aux championnats des Etats-Unis le 20 juin 1968 à Sacramento, Hines devint le premier homme à battre la barrière des dix secondes sur 100 m avec un chronométrage manuel de 9 s 9, mais un temps réel de 10 s 03 - deux autres athlètes Ronnie Ray Smith derrière lui (temps réel 10 s 13) et Charles Greene dans l'autre demi-finale (temps réel 10 s 09) avaient eu le même temps officiel.

Quelques mois plus tard, aux Jeux olympiques d'été de Mexico, Hines, athlète afro-américain, se trouvait dans une situation tendue avec des émeutes raciales dans son pays et la menace de boycott des athlètes noirs de la sélection olympique américaine qui étaient perturbés par la présence controversée de l'Afrique du Sud aux jeux.

Hines atteint la finale du 100 m et remporta l'or. Il y eut une controverse sur son temps exact mais son temps de 9 s 95, mesuré électroniquement fut considéré comme plus rapide que ses 9 s 9 mesuré manuellement et reconnu comme le nouveau record du monde. Hines remporta avec le relais 4 × 100 m un nouveau titre avec un nouveau record du monde.

Âgé de 22 ans, il met un terme à sa carrière d'athlète en signant dès le lendemain des Jeux un contrat avec l'équipe de football américain des Dolphins de Miami.

Son record du 100 m fut la référence pendant près de 15 ans, jusqu'à ce qu'en 1983, Calvin Smith établisse une nouvelle marque en 9 s 93.

Il est élu au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis en 1979[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « USATF Hall of Fame - Jim Hines », sur usatf.org (consulté le 29 avril 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Profil de Jim Hines sur le site de l’IAAF
  • (en) Profil olympique de Jim Hines sur sports-reference.com