Travis Stewart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stewart.

Travis Stewart, né le 4 mars 1982, est un musicien électronique, plus connu sous le nom de Machine Drum, et qui participa au lancement du label montant Merck Records. Il fait partie aujourd'hui des artistes phares du label (l'intégralité de sa discographie y a été éditée), parmi MD, PROEM et Blaimstrain.

Après avoir terminé ses études en audio mastering tout début 2000, où il acquit de nombreux instruments, modules et samples, il apparut pour la première fois sous le nom de Syndrone dans le nouveau label Merck records. Intitulé Triskaideka (sorti en mars 2000), ce premier album, avec ses doubles beats, coupés, ses contre-rythmes,est assez expérimental et se situe dans la lignée du duo Autechre à leur début, avec les douces nappes psychédéliques en plus, et s'apparente à de nombreux autres artistes appartenant pour beaucoup au label WARP, tels qu'Aphex Twin (I care because you do), LFO ou plus récemment[Quand ?] Team Shadetek.

À partir de février 2001, il sortit sous le pseudonyme renommé de Machine drum une série de trois albums, Now you know en février 2001 donc, Half the Battle en septembre 2002, et enfin Urban biology également en septembre 2002.Trois albums, un premier plutôt abstract hip-hop, à l'image de Prefuse 73, et les deux autres se rapprochant plus des travaux récents du duo Autechre, ou éventuellement Team Shadetek.

Puis en mars 2004, sortit le deuxième album sous le pseudonyme Syndrone, nommé Salmataxia. Fondamentalement expérimental, beaucoup plus travaillé et ambitieux que Triskaideka, avec des beats affolés, aléatoires, et ses douces nappes synthétiques en arrière-plan, Travis Stewart repousse ici les limites de la musique électronique expérimentale et ainsi se retrouve aux côtés d'Autechre, de Squarepusher, d'Aphex Twin, Murcof et d'autres. Enfin en octobre 2004, le nouvel album de Machine Drum, Bidnezz, bien que plus sage et peut-être moins innovant que Salmataxia, reste dans l'optique de le hip-hop expérimental.

Pseudonymes[modifier | modifier le code]

  • Machine Drum
  • Syndrone

Discographie sur le label Merck Records[modifier | modifier le code]

  • Mars 2000 : Syndrone-Triskaideka
  • Février 2001 : Machine Drum-Now you know
  • Septembre 2002 : Machine Drum-Half the Battle
  • Septembre 2002: Machine Drum-Urban Biology
  • Mars 2004 : Syndrone-Salmataxia
  • Octobre 2004 : Machine Drum-Bidnezz

Liens externes[modifier | modifier le code]