Base aérienne de Lajes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 45′ 54″ N 27° 05′ 22″ O / 38.765, -27.08944

L'aéroport de Lajes en 1989.
Ambulances de l'USAF et un hélicoptère Puma portugais sur le tarmac.
KC-135, KC-10 et chasseurs F/A-18 sur le tarmac de Lajes.

La base aérienne de Lajes ou base aérienne No. 4 (code AITA : TER • code OACI : LPLA) est une base de l'armée de l'air portugaise, utilisée également par l'US Air Force et l'OTAN, située à Praia da Vitória sur la partie nord-est de l'île de Terceira dans l'archipel des Açores (Portugal).

Elle mesure environ 10 km² et est située à environ 3 680 km à l'est de New York et 1 600 km à l'ouest de Lisbonne, ce qui en fait une base stratégique pour les capacités militaires de l'OTAN, entre l'Amérique du Nord et l'Europe, dans l'Atlantique Nord. Lajes est utilisé chaque année par 15 000 aéronefs dont des chasseurs des États-Unis et de vingt autres pays alliés. La base sert de base de transit pour beaucoup d'avions de l'US Air Force tels que les avions gros porteurs de l'Air Expeditionary Forces filled. Lajes accueille aussi des bombardiers B-52 et B-1 lors de leurs missions transcontinentales. Lajes sert aussi pour beaucoup d'exercices de l'OTAN, comme l'exercice biennal Northern Viking.

La 65th Air Base Wing, unité de l'US Air Force, y est basée.

La base possède aussi une petite aérogare pour l'aviation commerciale, accueillant des vols réguliers ou charters d'Europe et d'Amérique du Nord, ainsi que du trafic avec les autres îles de l'archipel.

Le 24 août 2001, le vol 236 Air Transat, un Airbus A330 en provenance de Toronto et à destination initiale de Lisbonne, s'est détourné sur Lajes après être tombé à court de carburant au-dessus de l'Atlantique. Il y a effectué un atterrissage d'urgence, sans ses moteurs, après un vol plané de plus de 20 minutes.

De par sa situation, la base est régulièrement utilisée pour des atterrissages d'urgence des compagnies effectuant la traversée de l'océan Atlantique Nord.

Le 16 mars 2003, la base accueillit un sommet entre George W. Bush, Tony Blair, José María Aznar et José Manuel Barroso, qui aboutit à la déclaration d'un ultimatum lancé à Saddam Hussein, qui scella le déclenchement de la Deuxième guerre du Golfe.

Histoire[modifier | modifier le code]

La base fut créée en 1941 durant la Seconde Guerre mondiale. Les Açores étaient sous la menace d'une invasion par les Forces alliées ou l'Allemagne nazie, violant la neutralité portugaise. Pour dissuader toute tentative d'occupation des Açores, le gouvernement portugais de l'époque y envoya des troupes et créa des bases dotées d'une aviation militaire (Gloster Gladiator) en divers endroits de l'archipel.

En 1943 le gouvernement britannique, allié au Portugal par un traité, sollicita auprès de celui-ci l'utilisation de la base de Lajes par la Royal Air Force, ce qu'il accepta. Avant la fin de la Seconde Guerre mondiale la base fut également utilisée par l'USAF qui ne l'a jamais quittée depuis.

Après la Seconde Guerre mondiale la base a surtout servi comme base d'appui pour les opérations de reconnaissance et de sauvetage, la reconnaissance météorologique et le transport aérien militaire.

La base a une importance hautement stratégique pour l'armée de l'air des États-Unis (USAF) car elle est située au centre de l'océan Atlantique et sert de point d'appui vers l'Europe et le Moyen-Orient.

Source[modifier | modifier le code]