Spetses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spetses
Σπέτσες (el)
Maison d'armateur.
Maison d'armateur.
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Archipel Îles Saroniques
Localisation Golfe Saronique (mer Méditerranée)
Coordonnées 37° 15′ 00″ N 23° 07′ 59″ E / 37.25, 23.13337° 15′ 00″ N 23° 07′ 59″ E / 37.25, 23.133  
Superficie 27,1 km2
Point culminant Profitis Ilias (248 m)
Géologie Île continentale
Administration
Périphérie Attique
District régional Îles
Dème Spetses
Démographie
Population 3 916 hab. (2001)
Densité 144,5 hab./km2
Plus grande ville Spetses
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+2
Site officiel Site de la municipalité

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Spetses
Spetses
Îles de Grèce

Spetses (en grec moderne : Σπέτσες) est une île grecque du golfe Saronique à 52 milles marins du Pirée. Elle a une superficie de 27 km2 pour un peu moins de 4 000 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Quelques marins de Spetses se firent parfois « klephtes de mer » (pirates du point de vue franc, vénitien ou turc, mais corsaires du point de vue byzantin et grec).

L'île joua un rôle important dans la guerre d'indépendance grecque et fut, avec Hydra et Psara, une des grandes puissances commerciales de la Grèce à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle.

Au début du XXe siècle, Sotirios Anagyros, après avoir fait fortune dans le tabac aux États-Unis revient sur l'île où il est net, en rachète la moitié, y plante des pins (ce qu'elle était sous l'Antiquité, lorsqu'elle était appelée « Pityoussa », « l'île aux pins ») puis invite l'aristocratie grecque à des parties de chasse se déroulant entre août et octobre. En 1914, il fait construire un palace, le Poseidonion et ouvrir une route en corniche faisant le tour de l'île puis une école d'élite pour garçon. À la fin des années 1950, Stavros Niarchos rachète la petite île voisine Spetsopoula et en fait son île privée. Depuis le début des années 2000, Spetses connaît un regain d'intérêt avec la restauration de nombreux bâtiments. Chaque été a lieu le Spetses Classic Yacht Race, une régate de vieux bateaux, qui dynamise les quelques chantiers navals restant sur l'île[1].

Personnalités liées à Spetses[modifier | modifier le code]

Culture et musées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maud Vidal-Naquet, « Une trilogie égéenne », Le Figaro Magazine, semaine du 20 février 2015, pages 64-73.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Déon, Le Balcon de Spetsai, Paris, Gallimard, 1961.

Sur les autres projets Wikimedia :