Gouvernement Verhofstadt I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement Verhofstadt I
Mandat
Régime Monarchie parlementaire fédérale
Premier ministre Guy Verhofstadt
Début
Fin
Durée 3 ans, 364 jours
Composition initiale
Chronologie
Précédent Gouvernement Jean-Luc Dehaene II Gouvernement Guy Verhofstadt II Suivant
Gouvernement Verhofstadt I : répartition des sièges à la chambre

Gouvernement fédéral belge (appelé aussi « gouvernement arc-en-ciel »), mené par le libéral flamand Guy Verhofstadt entre et , formé après les élections belges du 13 juin 1999.

Cette coalition, qui succédait au gouvernement du CVP Jean-Luc Dehaene, a été remplacée en 2003 par le gouvernement Verhofstadt II (dit aussi « gouvernement violet »), associant socialistes (rouges) et libéraux (bleus).

Composition[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti
Premier ministre Guy Verhofstadt VLD
Vice-première ministre, ministre de l'Emploi Laurette Onkelinx PS
Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères Louis Michel PRL
Vice-premier ministre, ministre du Budget, de l'Intégration sociale et de l'Économie sociale Johan Vande Lanotte SP
Vice-première ministre, ministre des Transports et de la Mobilité Isabelle Durant[1] Ecolo
Ministre de la Protection de la Consommation, de la Santé et de l'Environnement Magda Aelvoet[2] Agalev
Ministre de l'Intérieur Antoine Duquesne PRL
Ministre des Affaires sociales et des Pensions Frank Vandenbroucke SP
Ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'Administration Luc Van Den Bossche SP
Ministre de la Défense André Flahaut PS
Ministre de l'Agriculture et des Classes moyennes Jaak Gabriëls[3] VLD
Ministre de la Justice Marc Verwilghen VLD
Ministre des Finances Didier Reynders PRL
Ministre des Télécommunications et des Entreprises et Participations publiques Rik Daems VLD
Ministre de l'Économie et de la Recherche scientifique Rudy Demotte[4] PS
Secrétariat d'État Nom Parti
Secrétaire d'État au Commerce extérieur, adjoint au ministre des Affaires étrangères Pierre Chevalier[5] VLD
Secrétaire d'État à la Coopération et au Développement, adjoint au ministre des Affaires étrangères Eddy Boutmans Agalev
Secrétaire d'État à l'Énergie et au Développement durable, adjoint au ministre de la Mobilité et des Transports Olivier Deleuze[6] Ecolo
  1. Démissionnaire, ses compétences sont reprises le par Laurette Onkelinx (PS) et Yvan Ylieff, Commissaire du Gouvernement à la Politique Scientifique devient Ministre délégué à la Politique Scientifique pour assurer la parité du Gouvernement
  2. Démissionnaire, elle est remplacée le par Jef Tavernier (Agalev)
  3. Nommé au gouvernement régional flamand, il est remplacé à l'Agriculture par Annemie Neyts (VLD) le . La compétence des Classes moyennes est octroyée à cette date à Rik Daems (VLD)
  4. Devenu ministre du gouvernement de la Communauté française, il est remplacé le par Charles Picqué (PS)
  5. Démissionnaire, il est remplacé le par Annemie Neyts (VLD)
  6. Démissionnaire, il est remplacé le par Alain Zenner (PRL)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Coalition Arc-en-ciel

Liens externes[modifier | modifier le code]