Rassemblement Wallonie France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rassemblement Wallonie France
Rassemblement Bruxelles France
Image illustrative de l'article Rassemblement Wallonie France
Logo officiel
Présentation
Président Paul-Henry Gendebien
Fondation 27 novembre 1999
Siège R.W.F.
38, Jevigné
4990 Lierneux
Idéologie Pluralisme, réunionisme républicanisme, euroscepticisme[1]
Couleurs Bleu, Blanc et Rouge
Site web www.rwf.be

Le Rassemblement Wallonie France (R.W.F.) est un parti politique francophone belge dont la section bruxelloise se nomme le Rassemblement Bruxelles-France (R.B.F.). Il milite pour le réunionisme, c'est-à-dire la réunion à la République française des régions majoritairement francophones : les régions wallonne et bruxelloise, ainsi que les six communes de la périphérie bruxelloise à facilités linguistiques se trouvant en Région flamande.

Historique[modifier | modifier le code]

Carte de la France continentale et de la Wallonie et Bruxelles réunies.

Défenseur des valeurs républicaines, démocratiques, sociales et pluralistes, ce parti a été fondé le 27 novembre 1999 à Charleroi.

Le R.W.F. a été créé sur la base d'un rapprochement entre le Rassemblement wallon (RW) d'André Libert avec l'Alliance Démocratique Wallonne (A.D.W.) formée en 1985 au sein du Parti social-chrétien (PSC) de Paul-Henry Gendebien (ancien président du Rassemblement wallon) et le Mouvement Wallon pour le Retour à la France (R.F.) présidé par Maurice Lebeau.

Aux seules élections législatives fédérales de 2003, ce parti s'est présenté sous le sigle « RWF-RBF ». Il s'est par contre présenté depuis sous le signe unique « RWF » lors des législatives de 2007 et obtient 1,5 % des voix au Sénat contre 1,2 % à la Chambre, en Wallonie[2].

Le R.W.F. est présent à chaque élection en Wallonie et à Bruxelles. À l'occasion des élections régionales et européennes du 7 juin 2009, il dépose des listes complètes dans tous les arrondissements de Wallonie et de Bruxelles et pour l'Europe, obtenant 1,37 % des suffrages pour le Parlement wallon contre 0,43 % pour l'élection du Parlement européen[3].

Avenir du RWF[modifier | modifier le code]

« C'est avec la France que l'union fera la force » : « L'union fait la force » est la devise nationale de la Belgique.

Le R.W.F. est refondé en 2010 sur proposition du président Paul-Henry Gendebien et du bureau exécutif.

En mars 2012, le congrès statutaire a élu Laurent Brogniet comme nouveau président du R.W.F. Paul-Henry Gendebien devient président fondateur. De nouveaux statuts ont été soumis à l'approbation des congressistes.

En septembre 2014, Paul-Henry Gendebien reprend les renes du RWF à la suite de la démission de Laurent Brogniet qui fait suite à la cuisante défait électorale du mois de mai alors que de nombreux membres quittent le parti, tant du côté des militants que de la direction du parti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Constitution belgePolitique de la Belgique
Monarques de BelgiqueGouvernement fédéral belge
Premiers ministres belges
Partis politiques belgesÉlections belges

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]