Shohreh Aghdashloo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shohreh Aghdashloo

Description de cette image, également commentée ci-après

Shohreh Aghdashloo lors du Festival international du film de Toronto en septembre 2008

Nom de naissance Pari Vaziri-Tabar
Naissance (61 ans)
Téhéran, (Iran)
Nationalité Drapeau de l’IranDrapeau des États-Unis Iranienne Américaine
Profession Actrice

Shohreh Aghdashloo (en persan : شهره آغداشلو) est une actrice iranienne née le 11 mai 1952 à Téhéran (Iran).

Biographie[modifier | modifier le code]

Shohreh Aghdashloo est née à Téhéran, Iran sous le nom de Pari Vaziri-Tabar (Aghdashloo est le nom de famille de son ex-mari, le fameux peintre iranien Azéri, Aydin Aghdashloo), dans une riche famille[1]. Shohreh Aghdashloo débute sa carrière d'actrice à l'âge de 20 ans. À la suite de nombreuses interprétations sur la scène de théâtre, elle obtient une offre pour jouer son premier rôle dans Gozāresh (Le Rapport) de Abbas Kiarostami, qui gagne le prix des critiques au Festival international du film de Moscou. Son film suivant est Shatranje Baad (Traduit : "Chess with the Wind", "Le jeu d'échecs avec le vent"), de Mohammad Reza Aslani qui est présenté dans plusieurs festivals du film. Malheureusement les deux films sont interdits à son pays natal, mais en 1978, Sooteh Delan ("Broken Hearts", "Cœurs brisés"), du cinéaste iranien, Ali Hatami, la favorise comme une des grandes vedettes du cinéma iranien.

Dès la Révolution iranienne de 1979, Shohreh Aghdashloo quitte l'Iran pour Windermere, Cumbrie, Angleterre, en 1978, où elle complète ses études. Elle obtient sa licence en Relations internationales. Entre temps, elle suit sa carrière d'actrice, qui l'amène à Los Angeles. En 1987, Aghdashloo se marie avec l'acteur/scénariste de théâtre, Houshang Touzie. Ils ont eu une fille en 1989. Elle avait déjà joué dans plusieurs pièces de Touzie, avec succès sur la scène au niveau national et international.

Carrière aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Shohreh Aghdashloo joue son premier film américain au début du 1989 comme vedette invitée dans Guests Of Hotel Astoria. Sa carrière de télévision débute en 1990 en jouant le rôle de vedette invitée le 25 septembre dans l'épisode en deux parties de la série télévisée de la NBC, Matlock , intitulé "Impasse". Aghdashloo joue le rôle d'une vendeuse du nom de Shohreh. Elle retourne à la télévision américaine trois ans plus tard comme vedette invitée dans la série comédie populaire Martin. Dans l'épisode du 1er avril 1993, elle interprète le personnage de Malika. Dans la même année, elle apparaît dans son second film américain, Twenty Bucks, dans le rôle de Ghada Holiday. En 2000, après sept ans d'absence, Shohreh Aghdashloo tourne dans un film acclamé par la critique Surviving Paradise. La même année elle tourne dans Maryam (dans lequel elle incarne Mrs. Armin). Après son apparition dans le rôle d'une actrice exilée dans America So Beautiful en 2001, Aghdashloo fait son coup de maître en 2003 dans son rôle avec Ben Kingsley et Jennifer Connelly du réalisateur Vadim Perelman, House of Sand and Fog, qui lui vaut sa nomination aux Oscars pour le meilleur rôle secondaire féminin.

À la suite de cette performance, elle reçoit des critiques favorables pour ses 12 épisodes de la Saison 4 de la série de la chaîne Fox, 24, dans le rôle de Dina Araz,une mère et femme de foyer musulmane terroriste cachée à Los Angeles. Ce scénario a soulevé des controverses dans la communauté irano-américaine et musulmano-américaine. Dans une entrevue avec le magazine Time, Aghdashloo affirme qu'au départ malgré sa réticence à appuyer le stéréotype de musulmans terroristes, la fermeté du personnage et la complexité du rôle l'ont convaincue de l'accepter. Jonathan Ahdout joue le rôle de son fils à la fois dans House of Sand and Fog, et dans la série télévisée 24. Elle apparaît dans le rôle d'actrice invitée dans deux shows différents de NBC qui sont diffusés le même soir, le 23 mars 2006 : Cowboys and Iranians (intitulé en français "Sans scrupules"), épisode de la comédie Will et Grace, où elle joue le rôle d'une designer d'intérieur débutante dont Grace découvre qu'elle est une Juive comme elle, alors qu'elle voulait engager une Iranienne musulmane; et dans Lost in America ("Perdus en Amérique"), épisode du drame médical de la série ER , d'une mère courageuse qui perd sa fille dans la salle d'anesthésie. Sa propre fille joue le rôle de la jeune enfant, Vanessa.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]