Sébastien Puygrenier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sébastien Puygrenier
SebastienPuygrenier.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AJ Auxerre
Numéro 28
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 28 janvier 1982 (32 ans)
Lieu Limoges, Haute-Vienne
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Défenseur central
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001-2003 Drapeau : France Stade Rennais 006 0(0)
2003-2008 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 165 (14)
2008-2011 Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 014 0(1)
2009 Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers 007 0(1)
2009-2011 Drapeau : France AS Monaco 074 0(4)
2011-2013 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 059 0(9)
2013-2014 Drapeau : Turquie Kardemir Karabükspor 008 0(0)
2014-
Drapeau : France AJ Auxerre 012 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 29 octobre 2014

Sébastien Puygrenier (né le 28 janvier 1982 à Limoges) est un footballeur français évoluant au poste de défenseur central. Il est actuellement sous contrat dans le club de l'AJ Auxerre, en Ligue 2.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Sébastien Puygrenier commence le football à l'US Oradour-sur-Glane où jouaient son père et ses oncles. Le jeune défenseur intègre ensuite le centre de formation du Stade rennais, où il peaufine son apprentissage du ballon rond.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Stade rennais[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2002-2003, il effectue ses grands débuts dans le championnat de France, mais il ne joue que très peu, avec seulement trois apparitions en Ligue 1. Mis en confiance par Christian Gourcuff (l'entraîneur breton était en poste lorsque Puygrenier signa son premier contrat professionnel), les choses se compliquent à l'arrivée du nouvel entraîneur Vahid Halilhodžić[1]. En quête de temps de jeu, il quitte alors le club breton et dépose ses valises en Lorraine, à Nancy.

AS-Nancy-Lorraine[modifier | modifier le code]

Le défenseur fait donc ses gammes au sein de la défense nancéienne, qui évolue à l'époque en Ligue 2. Progressivement, le joueur s'affirme, au point de devenir un élément incontournable du dispositif de Pablo Correa suite à la montée du club en Ligue 1. Sa complémentarité avec Pape Diakhaté en fait d'ailleurs une des meilleures défenses centrales du championnat français jusqu'au départ de ce dernier en 2007.

Sébastien Puygrenier est très réputé pour ses jaillissements dans la défense centrale et sa pugnacité qui lui a d'ailleurs valu une expulsion en finale de la Coupe de la Ligue en 2006 avec l'AS Nancy-Lorraine. Son très bon jeu de tête lui également permis de marquer plusieurs buts décisifs pour l'équipe.

Le joueur a fait partie de la liste des 25 joueurs sélectionnés pour le trophée du meilleur footballeur français de la saison 2007-2008. Il est élu dans l'équipe-type de Ligue 1 de la saison en défense centrale[2]. Le joueur qui ne manque pas de talent est pisté par de nombreux clubs hexagonaux comme Lyon, Bordeaux, Rennes, Paris ou encore Saint-Étienne.

Zénith Saint-Pétersbourg[modifier | modifier le code]

À l'été 2008, il décide de rejoindre le 27 juillet le Zénith Saint-Pétersbourg, récent vainqueur de la coupe UEFA, après avoir fait au dernier moment volte-face au club de Saint-Étienne. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, il reçoit un carton rouge seulement 13 minutes après avoir été rentré en jeu en seconde mi-temps.

Le 29 août 2008 au stade Louis-II de Monaco, il remporte contre Manchester United la Supercoupe d'Europe avec le Zénith Saint-Pétersbourg sur le score de deux buts à un. Malgré cela, l’expérience est mitigée pour le défenseur français qui n'aura réussi à se faire une place au sein d'une équipe comportant un grand nombre d'internationaux.

Prêt à Bolton Wanderers FC[modifier | modifier le code]

En janvier 2009, il est prêté pour six mois aux Bolton Wanderers[3]. Il n'y dispute que sept matches et n'est pas conservé par le club anglais à l'issue de la saison.

Prêt à l'AS Monaco[modifier | modifier le code]

Le 14 juillet 2009, le Zénith prête à nouveau Sébastien Puygrenier, avec option d'achat, cette fois-ci à l'AS Monaco[4]. Ce prêt lui permet de retrouver du temps de jeu et une place de titulaire. Après une première bonne saison, Puygrenier est à nouveau prêté avec option d'achat à l'AS Monaco pour la saison 2010-2011[5]. Suite à la relégation du club en mai 2011, il annonce qu'il ne poursuivra pas sa carrière sur le rocher à l'issue de son prêt[6].

Retour à l'AS-Nancy-Lorraine[modifier | modifier le code]

Le 29 décembre 2011, laissé libre par le Zénith, il signe son retour à l'AS Nancy-Lorraine pour un contrat de six mois[7]. Dès le début de l'année 2012, il redevient titulaire au sein de la charnière centrale, contribuant à la spectaculaire remontée de son équipe lors des matchs retour du championnat.

La saison 2012-2013 sera l'une de ses meilleurs saisons, avec une place de titulaire indiscutable. Il marquera même 7 buts en 36 matchs. Toutefois, le club est relégué en Ligue 2 à l'issue de la saison[8].

Kardemir Karabükspor[modifier | modifier le code]

Libre, il signe pour le club turc de Kardemir Karabükspor pour 2 saisons[9]. Tout d'abord titulaire (il dispute les 8 premiers matches de championnat), il sera peu après écarté du groupe suite à un mal de dos temporaire. L'entraîneur ne fera plus appel à lui pour le reste de la saison.

AJ Auxerre[modifier | modifier le code]

Après de longues négociations, Sébastien Puygrenier signe un contrat d'un an (plus un en option) en faveur de l'AJ Auxerre en Ligue 2[10]. Pour son premier match officiel, il ouvre le score d'un but de la tête face au Havre AC (victoire 2-0). Il s'impose rapidement comme un des cadres de l'équipe de Jean-Luc Vannuchi et se voit même confier le brassard de capitaine de l'équipe icaunaise.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sébastien Puygrenier au 29 octobre 2014
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2001 - 2002 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 0 0 0 0 0 0 - - - 0 0
2002 - 2003 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 3 0 3 0 0 0 - - - 6 0
2003 - 2004 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine (prêt) Ligue 2 27 0 2 0 2 0 - - - 31 0
2004 - 2005 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine (prêt) Ligue 2 20 0 1 0 1 1 - - - 22 1
2005 - 2006 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 32 1 1 0 4 1 - - - 37 2
2006 - 2007 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 30 6 1 0 1 0 C3 6 1 38 7
2007 - 2008 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 33 3 1 0 3 1 - - - 37 4
2008 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Petersbourg Premier-Liga 9 1 1 0 - - C1 4 0 14 1
2009 Drapeau de l'Angleterre Bolton Wanderers (prêt) Premier League 7 1 2 0 0 0 - - - 9 1
2009 - 2010 Drapeau de la France AS Monaco FC (prêt) Ligue 1 36 2 5 1 0 0 - - - 41 3
2010 - 2011 Drapeau de la France AS Monaco FC (prêt) Ligue 1 31 1 1 0 1 0 - - - 33 1
2011 - 2012 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 18 2 1 0 0 0 - - - 19 2
2012 - 2013 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 36 7 3 0 1 0 - - - 40 7
2013 - 2014 Drapeau de la Turquie Kardemir Karabükspor Spor Toto Süper Lig 8 0 1 0 - - - - - 9 0
2014 - 2015 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 12 0 0 0 0 0 - - - 12 0
Total sur la carrière 302 25 23 1 13 4 - 10 1 348 31

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sébastien Puygrenier : "Je ne suis pas trop alcool" »
  2. « L'équipe type de la saison selon les notes de l'EQUIPE »
  3. Puygrenier prêté à Bolton
  4. Puygrenier à l'ASMFC
  5. Sébastien Puygrenier retrouve l’AS Monaco FC
  6. Monaco : Puygrenier ne restera pas
  7. Le retour de Puygrenier
  8. Ligue 1 : Nancy relégué, Lille patine, www.lemonde.fr, 18 mai 2013.
  9. www.lequipe.fr/Football/Actualites/Puygrenier-a-karabukspor/389288
  10. « Sébastien Puygrenier est parti hier résilier son contrat afin de pouvoir signer à l’AJ Auxerre »