Pape Diakhaté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diakhaté.
Pape Diakhaté
Pape Diakhaté.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Grenade CF
Numéro 15
Biographie
Nom Pape Malickou Diakhaté
Nationalité Sénégal Sénégal
Drapeau de la France France
Nat. sportive Sénégal Sénégal
Naissance 21 juin 1984 (30 ans)
Lieu Dakar (Sénégal)
Taille 1,84 m (6 0)
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1998-2001 Drapeau : Sénégal US Ouakam
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001-2007 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 162 (3)
2007-2011 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev 055 (2)
2010 Drapeau : France AS Saint-Étienne 023 (1)
2010-2011 Drapeau : France Olympique lyonnais 032 (2)
2011- Drapeau : Espagne Grenade CF 030 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2005- Drapeau : Sénégal Sénégal 039 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 avril 2014

Pape Malickou Diakhaté est un footballeur international sénégalais né le 21 juin 1984 à Dakar. Il évolue au poste de défenseur au Grenade CF.

Après des débuts à l'US Ouakam, il rejoint l'AS Nancy-Lorraine puis évolue au Dynamo Kiev, à l'AS Saint-Étienne et l'Olympique lyonnais. Il évolue depuis 2005 en sélection sénégalaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pape Diakhaté débute le football au sein du club sénégalais de l'Entente Sportive Ouakam[1], il est repéré par l'AS Nancy-Lorraine à l'âge de 16 ans. Il débute sa carrière professionnelle lors de la saison 2001-2002 en raison de l'absence de nombreux joueurs blessés et est titularisé à trois reprises.

Lors de la saison suivante, deux graves blessures l'éloignent des terrains pendant de longs mois[2],[3]. Mais il réalise une belle saison 2004-2005 et est considéré comme un des meilleurs défenseurs de Ligue 2[3]. France Football le retient alors dans l'équipe type de la saison. Progressivement, le joueur devient un pilier de l'AS Nancy Lorraine avec Sébastien Puygrenier, les deux joueurs formant alors une des meilleures défense centrale de L1[3].

En juillet 2007, Pape Diakhaté est transféré en Ukraine au Dynamo Kiev pour sept millions d'euros[4] avec lequel il dispute la Ligue des champions.

Le sénégalais rejoint AS Saint-Étienne, en janvier 2010 sous forme de prêt avec option d'achat[1]. Son premier match avec les Stéphanois se termine par une défaite deux buts à trois au stade Geoffroy-Guichard face à l'Olympique de Marseille en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Il inscrit son premier but avec les Verts face au RC Lens. Malgré une bonne moitié de saison et un désir de rester dans le Forez[1], Pape Diakhaté ne reste pas à Saint-Étienne à cause de l'option d'achat trop élevée pour l'ASSE qui s'élève à huit millions d'euros.

La saison suivante, il obtient un nouveau contrat sous forme de prêt à l'Olympique lyonnais, club rival des Stéphanois[5]. Celui-ci est valable jusqu'en juin 2011 et possède une option d'achat de six millions d'euros[6]. Son salaire mensuel est de 120 000 euros[7]. Il y joue son premier match le 11 septembre 2010 face à Valenciennes FC.

Le 8 janvier 2011 Pape Diakhaté inscrit son premier but avec L'OL face au SM Caen d'une « Madjer », qui qualifie les Gones pour les seizièmes de finale de la Coupe de France (score final 1-0). Il perd peu à peu sa place de titulaire au profil deDejan Lovren qui le devance[réf. nécessaire]. Il revient en fin de championnat suite à la suspension du croate[réf. nécessaire]. À la fin du championnat, les dirigeant lyonnais ne lèvent pas l'option d'achat exigés par le Dynamo Kiev de l'ordre de six millions d'euros, ce qui implique son retour en Ukraine[réf. nécessaire].

En août 2011, Pape Diakhaté est vendu par le Dynamo Kiev au club espagnol de Grenade CF. Pape Diakhaté s'engage alors pour cinq ans avec son nouveau club.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupe d'Europe Équipe du Sénégal
Division Matchs Buts Type Matchs Buts
Matchs Buts
2001 - 2002 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 2 4 0 - - - - -
2002 - 2003 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 2 25 0 - - - - -
2003 - 2004 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 2 17 0 - - - - -
2004 - 2005 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 2 29 1 - - - 2 0
2005 - 2006 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 1 33 2 - - - 9 0
2006 - 2007 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 1 33 0 C3 8 0 3 0
2007 - 2008 Dynamo Kiev Drapeau de l'Ukraine Ukraine Division 1 16 0 C1 4 0 5 0
2008 - 2009 Dynamo Kiev Drapeau de l'Ukraine Ukraine Division 1 13 1 C1 6 0 3 0
2009 - 2010 Dynamo Kiev Drapeau de l'Ukraine Ukraine Division 1 2 0 - - - 2 0
AS Saint-Étienne (prêt) Drapeau de la France France Ligue 1 23 1 - - - 2 0
2010 - 2011 Olympique lyonnais (prêt) Drapeau de la France France Ligue 1 24 1 C1 6 0 5 -
2011 - 2012 Grenade CF Drapeau de l'Espagne Espagne Liga 11 0 - - - 3 0

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Pape Diakhaté est régulièrement titulaire dans l'équipe nationale du Sénégal[3], et il compte à ce jour 39 sélections.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Le Pape Diakhaté 1er », sur football.fr,‎ 11 mars 2010 (consulté le 31 août 2010)
  2. « “Ici, j’ai très vite retrouvé une famille” », sur papediakhate.com,‎ 11 mars 2010 (consulté le 31 août 2010)
  3. a, b, c et d « L’OM propose 6 millions d’euros à Malickou Diakhaté », sur http://www.lemessagersn.info/,‎ 29 juillet 2009 (consulté le 31 août 2010)
  4. « Fiche de Pape Diakhate », sur footmercato.net (consulté le 31 août 2010)
  5. « Pape DIAKHATE s’est engagé jusqu’au 30 juin 2011 avec l’OL », sur http://www.olweb.fr/ (consulté le 31 août 2010)
  6. « Diakhaté : «J'ai sauté dans le premier TGV» », sur http://www.lequipe.fr/ (consulté le 31 août 2010)
  7. « Lyon mise sur Diakhaté », sur http://www.lefigaro.fr/,‎ 31 août 2010 (consulté le 4 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :